Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Info :

La modification des profils personnels semble engendrer des problèmes d'affichage.
Cette option ne sera plus disponible tant que la source du problème ne sera pas identifiée.
Les membres ayant provoqué malgré eux ce changement d'affichage irreversible, devront malheureusement pour le moment recréer un compte.

Quelques images de la Galerie :


- Daguerreotype -
Format 22 x 10 cm

Auteur : thomas larue

> Visiter sa Galerie <


- Van Dyke -
Format 32 x 46 cm

Auteur : Arkane

> Visiter sa Galerie <


- Daguerreotype -
Format 9 x 12 cm

Auteur : Jean-François CHOLLEY

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Ambrotype -
Format 13 x 18 cm

Auteur : Loïc Hougnon

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Papier au Citrate d'Argent  (Lu 17742 fois)

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Papier au Citrate d'Argent
« Réponse #15 le: 09 mars 2012 à 16:53:22 »
Tu veux dire, des papiers pré-sensibilisés au Van Dyke ?

Je ne crois pas, mais je n'en suis pas certain, il faudrait que les anciens de l'APA nous ressortent leurs archives.  ;D
Le Van Dyke est trop sensible au voile chimique aussi, et je ne crois pas qu'on ai su trouver quelque chose de vraiment efficace pour passer outre ce voile qui fini toujours pas ruiner le papier.

En matière de papiers par noircissement direct préparés de façon industrielle, il y en a eu quelques uns à part le Citrate il me semble, au niveau du Platine déjà, mais je ne saurais pas en dire plus.

Mavi

  • ***
  • Sexe: Homme
Re : Papier au Citrate d'Argent
« Réponse #16 le: 10 mars 2012 à 14:37:11 »
Oui bien curieux de savoir si il y en avait d'autres papiers PND industriels
Vincent

Merci pour les reponses

Re : Papier au Citrate d'Argent
« Réponse #17 le: 27 avril 2016 à 16:03:13 »
Quelqu'un ici pratique-t-il la technique de l'aristotype à la gélatine ?

Merci.

Re : Papier au Citrate d'Argent
« Réponse #18 le: 11 mai 2016 à 16:43:45 »
Personne ?

Collet

  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Papier au Citrate d'Argent
« Réponse #19 le: 11 mai 2016 à 22:37:40 »
Pour répondre:
les anciens de l'APA ont eu le privilège d'acquérir en 86-87 ?, du papier citrate fabriqué par Guilleminot.
fausse documentation de leurs archives (?) ou erreur lors du couchage du sensibilisateur (?), cette maison reconnue autrefois nous a vendu une "merde". Passé six mois, le papier virait complètement au gris, au gris-noir et le dos idem.
comme ce papier s'est vendu aux USA par Albumen-Prints, j'ignore le contentieux qui s'en est suivi
Pour moi, cinq boîtes de 50 feuilles 30*40 virées à la poubelle.
réponse  à tous:
Dès l'instant où on tente de sensibiliser un papier  avec un agent nitrate  ou un agent fer, il n'y aucun espoir de conservation.
La gélatine fait ce qu'elle veut , se contracte, se rétrécit, voile abondamment.
seuls les derniers fabricants de produits argentiques pourraient répondre.

Allo ?...... il n' a pas de répondeur, etc.
J.C

Re : Papier au Citrate d'Argent
« Réponse #20 le: 13 mai 2016 à 10:07:31 »
Merci pour toutes ces précisions !

J'ai sans doute mal formulé ma question... Ce que je voudrais savoir, c'est s'il est plus judicieux, lors de la préparation de papier citrate; d'utiliser un papier pré-albuminé ou d'incorporer la gélatine au reste de la chimie.

Collet

  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Papier au Citrate d'Argent
« Réponse #21 le: 13 mai 2016 à 10:52:04 »
bien difficile de répondre....et seul un chimiste attaché à un lieu de fabrication pourrait donner les solutions.
le nitrate d'Ag en fines couches s'oxyde plus ou moins rapidement.
si vous utilisez quotidiennement des couverts en argent, ceux-ci restent impeccables.
si vous ne les utilisez que de temps à autre, une légère oxydation apparaît, ce qui est normal, l'argent ayant beaucoup d'affinité avec l'oxygène que nous respirons quotidiennement.
un autre exemple se voit avec le papier salé.....une goutte de solution d'Ag sur un papier chloruré et vous obtenez une tâche dès qu'il reçoit le soleil.
et ne parlons pas de tous les supports argentiques qui se voilent immédiatement à la lumière....
J.C

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Papier au Citrate d'Argent
« Réponse #22 le: 13 mai 2016 à 11:16:49 »
Bonjour Philippe,

Le vrai papier Citrate est à base d'émulsion à la gélatine.

C'est une émulsion Chlorure avec un excès de Nitrate d'Argent + deux ou trois petites choses qui prétendent améliorer ceci ou cela, sans grand intérêt à notre niveau artisanal finalement.

On couche cette émulsion directement sur le papier sans autre intervention ensuite.

Il y a une formule dans l'Esprit des Sels, qui reste simple et hyper efficace. Je l'ai testée.

Mais en effet, ça ne se conserve pas très longtemps. Le voile apparaît vite et encore plus vite suivant la nature du papier, le taux d'humidité, etc.

Mais même à l'âge d'Or du Citrate, le voile venait "vite". Le Nitrate d'Argent est là, il fait son travail.
Sauf qu'à cette époque, la consommation était grande, rapide, les fabrications régulières.

Le mieux, comme toujours, c'est de préparer ce dont on a besoin tout de suite. Juste ce qu'il faut.


thomas75018

  • *
  • Sexe: Homme
Re : Papier au Citrate d'Argent
« Réponse #23 le: 15 juin 2020 à 20:05:14 »
Bonsoir à tous, je me permet de réactiver ce sujet qui date de 2012, mais qui correspond bien à mes recherches du moment. J’ai trouvé il y a quelques temps 2 tirages que j’identifie comme des citrates et qui comme vous le décrivez si bien semble avoir subit une « montée » de nitrate d’argent. Je joins ci dessous des images. Sur l’un d’entre eux on voit encore clairement l’image d’un soldat quand l’autre a entièrement viré vers avec des reflets métalliques spectaculaires.
En me documentant plus en avant j’ai pu apprendre que ce phénomène est connu sous le nom de Miroir d'argent ou voile dichroïque. J’aimerais beaucoup pouvoir recréer en laboratoire ce phénomène. Fabriquer du papier sensible dont tout l’argent se révélerait à sa surface.
Est ce que quelqu’un(e) pourrait me conseiller sur la démarche à suivre? Est ce que le papier citrate est la meilleur technique à experimenter pour obtenir artificiellement ce qui est généralement considérer comme un accident? Est ce qu’augmenter dramatiquement la teneur en nitrate d’argent des formules connues peut aider? Et j’imagine qu’il faut limiter ou même oublier l’étape fixation?
J’ai pu lire également que ce phénomène miroir d’argent pouvait être très souvent causé par des pollutions en contact avec les papiers des emballages (notamment typique sur le bord des plaques de daguerréotype)
Comment alors provoquer chimiquement une telle pollution?
Merci pour vos conseils avisés et bravo Lionel pour ce forum qui est une source unique d’informations.

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Papier au Citrate d'Argent
« Réponse #24 le: 15 juin 2020 à 22:26:44 »
Bonsoir,

Il y a quelques années, j'avais posé la même question, mais difficile d'avoir des réponses finalement.
C'est de la cuisine de sorciers de laboratoire qui n'entre pas dans l'intérêt collectif. :)

Cependant, à force de réflexion, je me suis souvenu de la Réaction de Tollens.

C'est une préparation qui permet une Argenture à froid en quelques minutes.

On trouve la formule exacte facilement, il s'agit d'un mélange de Nitrate d'Argent, d'Ammoniaque et de Glucose, à faire dans l'ordre. Très facile à fabriquer.
Ceci permet un dépôt d'Argent métal réfléchissant sur différentes surfaces, mais je ne sais pas du tout si ça peut marcher sur papier.

J'imagine que oui, je n'ai jamais pris le temps d'essayer mais l'avantage est que le dépôt peut être contrôlé dans son épaisseur, sa répartition, etc.

Ce dépôt d'Argent peut ensuite être sulfuré juste ce qu'il faut pour produire l'effet dichroïque.

Parfois, j'ai pu voir qu'en laissant sécher une solution de Nitrate d'Argent sur une feuille de papier photo, le dépôt d'Argent métal se produit tout seul, mais à long terme et de façon non prévisible et très aléatoire. Sans doute une forme de réaction de Tollens engendrée par je ne sais trop quel moyen "naturel" faisant intervenir les composants du papier lui-même. La gélatine ? Un mauvais lavage ? Des résidus de révélateur mal rincés ? Etc., je ne sais pas...

Reste à intégrer que cette dégradation artificielle et brutale évoluera dans le temps de façon non contrôlée et encore moins prévisible.

Si vous parvenez à quelque chose, je serais curieux de voir ce que ça donne car ce que je propose est juste une projection de l'esprit, une théorie sur laquelle ma cervelle à travaillé en tâche de fond pendant quelques temps seulement.

thomas75018

  • *
  • Sexe: Homme
Re : Papier au Citrate d'Argent
« Réponse #25 le: 16 juin 2020 à 08:01:05 »
Merci Lionel pour ces intuitions! je vais essayer et vous enverrez le résultat sans faute!

Re : Papier au Citrate d'Argent
« Réponse #26 le: 19 juin 2020 à 22:19:58 »
ça me fait penser au procédé chromoskedasic

https://www.freestylephoto.biz/chromoskedasic-sabatier