Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Cyanotype -
Format 38 x 25 cm

Auteur : Soupart Louryan Serge

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 27 x 22 cm

Auteur : Ariane C.Brejnik

> Visiter sa Galerie <


- Tirage Bromoïl -
Format 30 x 20 cm

Auteur : pierre monnereau

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Héliogravure -
Format 30 x 22 cm

Auteur : Herve Sachy

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Collodion à l'agrandisseur  (Lu 40942 fois)

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3971
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Collodion à l'agrandisseur
« Réponse #15 le: 11 juin 2012 à 15:44:32 »
Donc à la sortie du Blanchiment et de la clarification, le film était couvert d'émulsion ?


Si oui, c'est que le D94 est mort. Avec le Sulfocyanure dedans, ce révélateur ne se conserve que quelques heures.

Est-ce que c'était un révélateur frais ?

Ron Talis

  • ****
  • Messages: 393
    • www.rontalis.com
Re : Collodion à l'agrandisseur
« Réponse #16 le: 11 juin 2012 à 15:48:35 »
à la sortie du bain de clarification (ou lors de mon devellopement de plan film j'obtenait le résultat escompté) je n'ai  qu'un film ayant rigoureusement l'apparence d'un film non dévellopé,
J'augmente le temps dans le bain de clarification et rien ne se passe,
En désespoir de cause je choisis dont de faire comme si de rien était ,je voile mon négatif,le dévellopé ,le fixe et la rien. Entièrement vierge.

c'est un peu contradictoire tout ca

1. un film non développé laisse voir la couche blanc laiteux de l'émulsion, dans ce cas une réexposition plus redev te donneras un film noir
2. Si, par contre, au sortir de la clarification tu n'as rien sur ton film (plus rien) ca veut dire qu'il est sur-exposé/ sur-developpé

mon avis est:
Qu'il vaut mieux développer dans le premier révélateur toujours avec le même temps (développer à vue
est trés difficile) et dans le deuxième à fond.
Que cette idée de mettre plus de solvant dans le premier révélateur est difficilement gérable dans un petit labo avec des petites qtés.
Qu'il faut adapter le révélateur à son film et que les réveĺateurs du commerce sont suffisants,
par exemple D19 pour fp4 et Neutol 1+20 pour un film lith.
Que l'on contrôle les densités avec un préflashage
et le contraste en variant le préflash et l'exposition.




« Modifié: 11 juin 2012 à 15:50:58 par Ron Talis »

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3971
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Collodion à l'agrandisseur
« Réponse #17 le: 11 juin 2012 à 15:53:06 »
Ha mais oui Denis, j'avais déjà oublié : Film transparent à la sortie.  :D

Malouk

  • ****
  • Messages: 320
Re : Collodion à l'agrandisseur
« Réponse #18 le: 11 juin 2012 à 16:12:26 »
Pour le révélateur (mes temps sont toujours identiques) je sais qu'il est fautif (je me suis trompé dans la dose de soude a ajouter et la ou lors de la révélation de mon PF celui ci tirait sur le orange,celui ci était toujours limpide comme de l'eau),
Du coup mon résultat ne me choque pas mais mon problème c'est qu'a la sortit de mon bain de clarification mes PF n'avaient plus le voile anti-halo,
Hors dans le cas de ma pellicule celui ci étaient on ne peut plus présent.

PS:Collodion prêt.  :)

PS bis:La solution de bichromate acidifié se conservent elle?

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3971
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Collodion à l'agrandisseur
« Réponse #19 le: 11 juin 2012 à 16:21:15 »
Quoi qu'il en soit, il faut être super rigoureux dans le traitement par inversion. C'est délicat comme truc si on veut que ce soit réussi...

Oui, la solution de blanchiment se conserve très longtemps.

troisieme type

  • *****
  • Messages: 968
  • Sexe: Homme
    • Matériel photographique artisanal
Re : Collodion à l'agrandisseur
« Réponse #20 le: 11 juin 2012 à 16:28:16 »
Pour le voile anti-halo, chez moi il part tout de suite, c'est à dire quand je met à tremper les films avant le bain de révélateur. Avec tous les films en 120 et plan-films que j'ai utilisé jusque là.

Malouk

  • ****
  • Messages: 320
Re : Collodion à l'agrandisseur
« Réponse #21 le: 11 juin 2012 à 16:31:21 »
Très bien merci pour ces réponses.
Pour mon collodion (potassium/cadmium) ,je l'ai fait il y a une demi heure et dix minutes plus tard il était déjà comme de l'eau ,
Est ce normal?

troisieme type

  • *****
  • Messages: 968
  • Sexe: Homme
    • Matériel photographique artisanal
Re : Collodion à l'agrandisseur
« Réponse #22 le: 11 juin 2012 à 17:26:07 »
Le mien a des temps de clarification aléatoire... parfois plusieurs heures, parfois vingt minutes. Quand il est clair en principe c'est bon!

Malouk

  • ****
  • Messages: 320
Re : Collodion à l'agrandisseur
« Réponse #23 le: 11 juin 2012 à 17:36:02 »
Mais a vrai dire il ne s'est pas troublé du tout,
Quand je l'ai remué il s'est forme de nombreuses bulles (comme pour toute substances visqueuses que l'on secoue) et puis rien de plus.

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3971
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Collodion à l'agrandisseur
« Réponse #24 le: 11 juin 2012 à 17:54:20 »
Simon,

Ca m'arrive aussi de temps en temps. Aucun trouble, aucun changement de teinte. Il reste clair et sans teinte comme de l'eau.
Comme l'a dit Pierre-Loup, c'est aléatoire.

Ce qu'il faut, c'est tester. Si ça marche, alors ne pas se poser de questions.  ;)

Le dernier que j'ai pu faire le 5 mai a été encore une surprise pour moi :
J'ai fait mon mélange, aucun trouble, pas de prise de couleur.
Le lendemain, il était légèrement jaunâtre et fonctionnait à merveille.
Le surlendemain au lever, je découvre ce même Collodion totalement TROUBLE !

Je n'avais jamais eu ça.

Je l'ai abandonné dans un coin, je l'ai oublié, et deux semaines plus tard, je l'ai retrouvé de nouveau clair.

Aujourd'hui nous sommes le 11 juin, il est clair et sa couleur est jaune d'Or. Je ne l'ai pas encore re-testé, mais il me semble au top.

Sels de Potassium uniquement.

Collet

  • *****
  • Messages: 1501
  • Sexe: Homme
Re : Collodion à l'agrandisseur
« Réponse #25 le: 11 juin 2012 à 19:23:56 »
Lionel : après tous ces problèmes, j'va t'envoyer du BPF 200 de bergger....
Développement 8 minutes dans du Rodinal et des résultats impeccables.....:)
J.C.
tu veux du 4x5 ou du 20x25 ?

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3971
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Collodion à l'agrandisseur
« Réponse #26 le: 11 juin 2012 à 19:34:36 »
Heu...

Je te remercie pour cette générosité qui est bien la tienne Jacques, mais je n'aurai pas l'utilité de ces films, je n'en utilise plus depuis longtemps.  :)

Garde-les précieusement pour tes tirages au Palladium ! (J'espère avoir une petite démo cet été !)  ;)

Malouk

  • ****
  • Messages: 320
Re : Collodion à l'agrandisseur
« Réponse #27 le: 13 juin 2012 à 11:51:21 »
Bien le bonjour,
Alors hier première essais (et première déception) ,en fait j'ai l'impression que mon collodion sèche super vite (formule 50 ml de collodion,40 d'alcool et 10 d'éther).
Je m'explique ,hier je sensibilise mon collodion ,je le met dans mon châssis (qui présente d'ailleur désormais des sortes d'arborescences argentées) ,je modifie deux ou trois choses sur ma chambre pour la prise de vue (temps d'a peu près dix minutes) ,j'expose (30 s puis 60 s puis un long moment ( en désespoir de cause)) ,je dévellope et la rien blanc de blanc (enfin jaunâtre de jaunâtre) tandis que le fixateur n'arrive pas a en venir a bout.
Je tente donc ce matin d'exposer une plaque sans chambre (histoire de voir si mon collodion est sensible) ,je laisse donc ma plaque au soleil 5 minutes,je révèle ,je fixe et encore blanc.
Je retente donc ceci en exposant très peu et la j'ai du noir ,le fixateur lui vient a bout des bromures et iodures d'argent.
Le séchage de la plaque semble t'il bien être mon problème et que faire?

Bien sur je parle de la plaque sur fond blanc et non sur fond noire.

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3971
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Collodion à l'agrandisseur
« Réponse #28 le: 13 juin 2012 à 12:09:16 »
Oui, il faut travailler vite et faire en sorte, une fois qu'elle sort du bain de sensibilisation, de ne plus avoir rien d'autre à faire qu'exposer la plaque et la ramener au labo pour le traitement.  :)

troisieme type

  • *****
  • Messages: 968
  • Sexe: Homme
    • Matériel photographique artisanal
Re : Collodion à l'agrandisseur
« Réponse #29 le: 13 juin 2012 à 12:19:12 »
Pareil que Lionel, le temps est probablement en cause. Je n'ai jamais eu le problème, mais je n'ai jamais dépassé dix minutes entre le coulage de la plaque et le rinçage final. Quand je fais des plaques, je procède ainsi:
Détermination approximative de la place du sujet, mise en place de la chambre, cadrage rapide. Ensuite je coule la plaque et la met à sensibiliser pendant trois minutes, pendant ce temps je place mon sujet précisément, et fait la mise au point. Parfois je déborde un peu sur mes trois minutes, mais tant que la plaque est dans le bain, ce n'est pas très grave.
Puis je sors la plaque, je la met dans le châssis, je vérifie une dernière fois la mise au point et le cadrage, puis fais la prise de vue. Ensuite je prépare ma dose de révélateur (pas avant, parce que j'ai peur que l'alcool s'évapore si je la prépare à l'avance, ce qui n'est pas forcement justifié), puis je développe, fixe, rince, sèche (à la lampe à alcool) et vernis la plaque dans la foulée.

On peut bien sûr faire différemment, mais je n'ai jamais eu de problème de séchage prématuré de cette manière. Même au tout début, quand je n'étais habitué ni à la chambre ni au collodion, et que tout mes mouvements trahissaient mon stress... ;)