Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Ambrotype -
Format 20 x 25 cm

Auteur : michel graniou

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 21 x 30 cm

Auteur : Gérard Gardiner

> Visiter sa Galerie <


- Tirage Palladium -
Format 10 x 12 cm

Auteur : Ron Talis

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Tirage Charbon -
Format 25 x 20 cm

Auteur : Sidney Kapuskar

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Chambre Martin 1881  (Lu 34419 fois)

Chambre Martin 1881
« le: 09 janvier 2016 à 12:24:27 »
Bonjour,
Je dois l'avouer, je ne suis pas venu sur le forum depuis plusieurs années, je me suis réinscris il y a quelques temps mais sans suite.
Sur les conseils et la demande d'un client, membre ici, je reviens donc.
Depuis l'époque ou j’étais inscris, j'ai ouvert un atelier de restauration d'anciennes Chambres.

J'ai donc, profité de cette trêve des confiseurs pour reprendre le projet de remise en fonction de ma vielle chambre Martin, de 1881, trouvée dans l'état de tas de bois il y à une quinzaine d'années.

La restauration est terminée depuis longtemps, mais il manquait un tripode à cette chambre d'atelier, et un dos pour adapter des plans-films 8*10
Le tripode est presque terminé, il est actuellement en cours de vernissage ( vernis au tampon) et je vais attaquer le porte châssis 8*10.
Cette chambre va trouver sa place au centre de mon Show Room ( une ancienne auberge qui est donc devenue mon atelier/show room) et je mets en place un travail de prise de vue des habitants du village, en tenues traditionnelle ainsi que tous les clients de passage ( ils sont rares sur mon Ile).

Une partie de la pièce va donc être aménagée en Studio, je dois encore trouver les plans d'une chaise de photographe ( celle qui maintient les têtes).

La Chambre;
Elle a été fabriquée par H. Martin, en 1881 à Paris, je l'ai trouvée chez un photographe de Cognac, dans la cave, pas un seul bout de bois ne tenait encore, que des pièces de bois disparates, à tel point que le photographe  m'a renvoyé, plusieurs mois plus  tard un colis avec des bouts qu'il venait de retrouver ( le châssis porte plaque)

Après plusieurs semaines de séchage, un assemblage grossier à été fait pour localiser les pièces manquantes.
Je dois avoir des images du tas de bois initial, je vais rechercher dans mes archives.

Voici la chambre presque prête, elle à reçue un objectif tri-focal "Le Français" et un obturateur à rideau






Je vous informerai dès la fin du vernissage du tripode ainsi que de l'avancement du projet photographique.

Laurent.

Correction du nom du fabricant de la chambre. avec mes excuses.

Re : Chambre Martin 1881
« Réponse #1 le: 09 janvier 2016 à 12:53:39 »
Hummm ! belle pièce , j'aimerai mettre tout ça dans ma vitrine ..; ;D

Re : Chambre Martin 1881
« Réponse #2 le: 09 janvier 2016 à 13:18:14 »
Merci, mais il va falloir que la vitrine soit grande !
Cela dit, je crains qu'elle ne reste ici dans la grande salle .

Re : Chambre Martin 1881
« Réponse #3 le: 09 janvier 2016 à 15:03:36 »
Beau travail, bravo. Quelle patience. Pour bricoler également le bois, je dis chapeau. C'est du vernis au tampon ?

Re : Chambre Martin 1881
« Réponse #4 le: 09 janvier 2016 à 15:05:45 »
Beau travail, excellent travail !!!
Félicitations ...

Re : Chambre Martin 1881
« Réponse #5 le: 09 janvier 2016 à 16:19:24 »
Oui , je lècherai la vitrine ... :P ;D

Re : Chambre Martin 1881
« Réponse #6 le: 09 janvier 2016 à 17:21:28 »
c'est magnifique, très beau travail.
Patrice

Re : Chambre Martin 1881
« Réponse #7 le: 09 janvier 2016 à 18:56:05 »
Bonjour,
Bravo, je suis admiratif!!!
Erick

Re : Chambre Martin 1881
« Réponse #8 le: 09 janvier 2016 à 19:38:22 »

Un lien laissé par Bonze il y a quelques temps, plus que la vidéo on peut télécharger des PDF (des brevets de chaise et appui-tête).
http://borutpeterlin.wordpress.com/2012/12/23/head-rest-for-wet-plate-collodion-portraits/

Bonne soirée.

Collet

  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Chambre Martin 1881
« Réponse #9 le: 09 janvier 2016 à 23:03:56 »
très belle restauration, compliments.
va falloir faire des photos comme conseillé par la firme Eugène Français, répertoriée dans les almanachs 1897,
qui demeurait 84 quai de Jemmapes, à l'époque.
on vient de vider le canal st martin et on y a trouvé de tout, peut-être des restants de bouteilles éclusées par les menuisiers de cette firme.

encore une fois, bon travail de restauration.
J.C

Collet

  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Chambre Martin 1881
« Réponse #10 le: 09 janvier 2016 à 23:12:52 »
Mille pardons,
le nom de français m'a  fait cherché dans un vieil annuaire d'où l'adresse du quai de Jemmapes.
par contre le nom d'Henri n'apparaît pas  dans mes annales.
il est vrai qu'à cette époque et à Paris, le marché des appareils était la panacée d'au moins 200 fabriquants.
J.C

Re : Chambre Martin 1881
« Réponse #11 le: 10 janvier 2016 à 00:32:03 »
Merci à tous pour vos messages,
C'est bien une Martin... Je suis désolé, H. Martin , rue du Faubourg St Denis, 77. Paris
Je ne sais pourquoi, j'ai écris Henri, sans doute à cause du H.  ???

Pour l'utilisation, je vais commencer par fabriquer un dos compatible Plan film 8*10. Mes essais il y à une dizaine d'année sur les procédés autres se sont traduits par des échecs retentissants et humiliants....

Oui, c'est du vernis au tampon ( Gomme laque Alcool) je revernis en général les chambres bois au vernis Cellulosique /Alcool au tampon, mais pas celles qui sont antérieures à 1919, date à laquelle le vernis cellulosique est apparu ( il fallait trouver une utilisation à la cellulose en surstock utilisée dans les explosifs de la grande guerre.
Vous comprendrez donc que pour respecter l'objet, il est impossible d'utiliser un vernis inventé 40 ans après la fabrication de la chambre.

Seul le tripode est en cours de vernissage au Cellulosique mais la chambre est bien à la gomme laque ( Fine orange pour être précis)
C'est à mon sens la seule qui permet de valoriser les couleurs de l'acajou, même si le vernis passe un peu déjà.
Pour le tripode, c'est moins grave. d'autant qu'il vient juste d'être fabriqué et n'est pas du tout d'origine.

Les avantages du Cellulosique, il ne jaunit pas, est beaucoup plus solide et surtout le travail est dix fois plus rapide.
Pour le vernissage d'une chambre au tampon alcool, c'est 12 couches avec 4/5 voir 6/7 jours de séchage entre chaque couches. ( autrefois, les temps de séchages entre chaque couche était à minima de 2 mois !)
Il n'y à pas de miracles, si on veux un vernis profond, mais pas épais, transparent (  sauf en fonction de la gomme laque utilisée) le temps et la patience sont les seuls amis.

200 fabricants !! quel bonheur .. Y a t'il seulement 200 amateurs pour me passer commande aujourd'hui...

A nouveau, merci pour vos messages. Cela fait drôlement plaisir.
Laurent




Re : Re : Chambre Martin 1881
« Réponse #12 le: 10 janvier 2016 à 00:35:31 »

Un lien laissé par Bonze il y a quelques temps, plus que la vidéo on peut télécharger des PDF (des brevets de chaise et appui-tête).
http://borutpeterlin.wordpress.com/2012/12/23/head-rest-for-wet-plate-collodion-portraits/

Bonne soirée.

Merci pour ce lien... Vraiment merci .
Laurent

Re : Chambre Martin 1881
« Réponse #13 le: 10 janvier 2016 à 10:43:02 »

  Laurent ....bonjour et
  .....Chapeau bas devant ce travail. On se proterne à genoux. c'est aussi majestueux qu'une cathédrale, et vous êtes un fils spirituel de ces bâtisseurs du Moyen- Âge.
Cette chambre a sa place parmi les chefs-d'oeuvre au Louvre.
 C'est époustouflant !  Bravo !

On applaudit !

  Germain Paterne.

Re : Chambre Martin 1881
« Réponse #14 le: 10 janvier 2016 à 11:26:53 »
Combien de ces belles pièces ont terminé leur vie comme objet de déco ou transformées en bar ?