Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Tirage Bromoïl -
Format 24 x 18 cm

Auteur : François Pitot

> Visiter sa Galerie <


- Platine/Palladium -
Format 20 x 25 cm

Auteur : Francois Croizet

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 20 x 25 cm

Auteur : Gilles MARTIN

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Ambrotype -
Format 20 x 25 cm

Auteur : Eric Antoine

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Débutant cyanotype, défaut de couchage ?  (Lu 4656 fois)

julius23

  • *
  • Sexe: Homme
Débutant cyanotype, défaut de couchage ?
« le: 15 février 2021 à 14:33:09 »
Bonjour,

Je débute depuis quelques en cyanotype (et même en procédés anciens tout court), avec plus ou moins de réussites au gré de mes expérimentations ... mais c'est aussi ce qui fait le charme des procédés alternatifs ...

Pour ma session de samedi, j'ai voulu essayer une double enduction de solution, une première couche vendredi soir au rouleau mousse et une seconde samedi matin au pinceau mousse (j'aime l'effet de pinceau sur les bords) pour une utilisation le samedi aprem.

Voici le résultat :


cyano viré au mélange thé/café sur papier C à grain 225g et négatif en impression numérique.

A votre avis, à quoi est due cette trace plus claire sur l'arbre (et quelques autres en dessous):

- pas de 2ème couche à cet endroit (oubli) ?
- trop d'attente entre mes 2 couches ?
- Autre ?

Vaudrez-t-il mieux que je passe mes couches au pinceau (je peux utiliser un pinceau classique avec virole métallique ? ) avec un lissage au rouleau pour que la surface soit bien imprégnée ?

Merci de votre aide, ce forum est vraiment une mine d'info !

Re : Débutant cyanotype, défaut de couchage ?
« Réponse #1 le: 15 février 2021 à 14:44:59 »
Pour cerner la qualité d'un défaut,
Il convient d'être capable de le répéter.

Je vous propose de faire 10 tirages en tenant la méthode avec sérieux et d'observer les défauts sur une série ...

julius23

  • *
  • Sexe: Homme
Re : Débutant cyanotype, défaut de couchage ?
« Réponse #2 le: 15 février 2021 à 18:48:01 »
Je comprends bien l'idée : "vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage" ... mais ce défaut n'ayant pour moi aucune qualité, je préfèrerais éviter de reproduire cette erreur et ainsi connaitre les pièges ;)

une de mes questions était également de savoir s'il était possible d'utiliser un pinceau classique avec une virole métallique ou si ça posait un soucis de réaction chimique avec le cyanotype ?

Re : Re : Débutant cyanotype, défaut de couchage ?
« Réponse #3 le: 15 février 2021 à 19:16:57 »
Je comprends bien l'idée : "vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage" ... mais ce défaut n'ayant pour moi aucune qualité, je préfèrerais éviter de reproduire cette erreur et ainsi connaitre les pièges ;)

Bien sûr un défaut est une erreur, mais en la répétant vous pourrez la cerner au plus près.
De mon point de vue, quelques possibilités, un problème de couchage, une pollution aléatoire, un problème de séchage, une pollution due à une erreur de manipulation, vous avez le choix ...

une de mes questions était également de savoir s'il était possible d'utiliser un pinceau classique avec une virole métallique ou si ça posait un soucis de réaction chimique avec le cyanotype ?

Franchement je n'en vois pas l'intérêt, il faudrait tester tous les types de virole ...
Personnellement, j'enlève les viroles que je remplace par du gaffer ...
Je prends des pinceaux très bon marché que je jette quand il n'y a plus moyen de les laver ...

Re : Débutant cyanotype, défaut de couchage ?
« Réponse #4 le: 16 février 2021 à 12:07:12 »
Citer
Vaudrez-t-il mieux que je passe mes couches au pinceau (je peux utiliser un pinceau classique avec virole métallique ? ) avec un lissage au rouleau pour que la surface soit bien imprégnée ?

L'enduction au rouleau mousse ne pose pas de problème particulier, c'est une méthode très utilisée

Les pinceaux à virole métalique ne posent pas de problème particulier si on les utilise correctement, c'est à dire en ne trempant que la pointe des poils dans le liquide et pas tout le poil jusqu'à la virole !

Le défaut peut en effet provenir d'un manque au couchage (probable),
mais ça peut aussi être un problème au virage (moins probable).

Normalement il n'est pas utile de faire un double couchage, ça n'apporte pas grand chose et c'est probablement la source de tes problèmes.

Avec un papier comme le C à grain qui est traité "sans acide" c'est le moyen de compenser un peu son acidité,
mais il vaut mieux neutraliser le tampon du papier, c'est bien plus efficace.

Voici comment faire avec de l'acide sulfamique.
D'autres acides faibles sont utilisables, mais le sulfamique a l'avantage de ne pas abimer les fibres du papier,

- laisser tremper le papier dans l'eau 5 à 10 min;
- tremper le papier dans une solution d'acide (10 à 50 g/l), remuer régulièrement tant qu'il y a un dégagement gazeux (fines bulles à la surface de la feuille) ça dure de 5 à 20 minutes selon le type de papier et la concentration du bain;
- bien laver le papier pour éliminer le trop plein d'acide qui nuirait à la bonne conservation du papier, 5 x 5 minutes d'eau renouvelée en agitant les feuilles devraient suffire;
- laisser sécher

Le papier peut être traité en quantité à l'avance car il se conserve  sans problème.
Ce traitement convient aussi à d'autres procédés comme le palladium par exemple.
La capacité du bain est liée à la quantité de tampon contenue dans le papier. Quand il n'y a pas de dégagement gazeux au moment où l'on plonge la feuille ou si le dégagement est plus court qu'habituellement, il faut traiter avec un bain neuf.


 

julius23

  • *
  • Sexe: Homme
Re : Débutant cyanotype, défaut de couchage ?
« Réponse #5 le: 16 février 2021 à 14:11:26 »
Merci Nestor et pascal pour ces renseignements.

Pour mon eau, je dois en passer un échantillon à une collègue pour analyse précise, mais c'est une eau plutôt acide par chez moi (Limousin)

Re : Re : Débutant cyanotype, défaut de couchage ?
« Réponse #6 le: 16 février 2021 à 14:42:55 »
Merci Nestor et pascal pour ces renseignements.

Pour mon eau, je dois en passer un échantillon à une collègue pour analyse précise, mais c'est une eau plutôt acide par chez moi (Limousin)

En Limousin,
j'ai une amie photographe qui a beaucoup de fer dans son eau,
Ce qui, bien sûr, pose moult problèmes en photographie alternative ...

julius23

  • *
  • Sexe: Homme
Re : Débutant cyanotype, défaut de couchage ?
« Réponse #7 le: 17 février 2021 à 00:03:36 »
je demanderai quand je vais faire tester mon eau, mais lors de mes premières sessions avec une enduction simple couche, je n'ai pas eut le moindre soucis.

Je n'ai jamais entendu parler de fer dans l'eau en quantité vers chez moi ... dans quel coin est votre amie ?

Re : Re : Débutant cyanotype, défaut de couchage ?
« Réponse #8 le: 17 février 2021 à 09:51:01 »
Je n'ai jamais entendu parler de fer dans l'eau en quantité vers chez moi ... dans quel coin est votre amie ?

Canton d'Eymoutiers

Re : Débutant cyanotype, défaut de couchage ?
« Réponse #9 le: 17 février 2021 à 10:25:23 »
Quelques idées en vrac. C'est manifestement une trace de pinceau du deuxième couchage et d'interaction entre les deux couchages. Mettre trop d'émulsion introduit des défauts. Les "flaques" laissées sur le papier se remarquent sur le tirage final. Il vaut mieux faire plusieurs passes lors du premier couchage sans appuyer et en répartissant bien. Trop appuyer abime la surface du papier. Si ca ne rentre pas car le papier est trop dur, introduire qq gouttes d'un produit surfactant dilué à l'eau distillée. Utiliser de l'eau distillée ou de la volvic pour l'émulsion. Ne pas attendre un jour avant de tirer, laisser sécher à l'air et finir au sèche-cheveux à basse température. Ceci dit, toutes les expériences dans le mode d'opération sont bonnes à prendre. Vous découvrirez ainsi la manière qui vous va.

julius23

  • *
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : Débutant cyanotype, défaut de couchage ?
« Réponse #10 le: 18 février 2021 à 12:30:52 »
Je n'ai jamais entendu parler de fer dans l'eau en quantité vers chez moi ... dans quel coin est votre amie ?

Canton d'Eymoutiers

c'est à une 50aine de kilomètres  après c'est vrai que notre eau acide a tendance à attaquer les conduites et chauffe eau, ça doit entrainer des résidus dans l'eau courante ...  de mon côté, j'utilise un double filtrage sous l'évier, je verrai avec mon analyse d'eau ;)

Quelques idées en vrac. C'est manifestement une trace de pinceau du deuxième couchage et d'interaction entre les deux couchages. Mettre trop d'émulsion introduit des défauts. Les "flaques" laissées sur le papier se remarquent sur le tirage final. Il vaut mieux faire plusieurs passes lors du premier couchage sans appuyer et en répartissant bien. Trop appuyer abime la surface du papier. Si ca ne rentre pas car le papier est trop dur, introduire qq gouttes d'un produit surfactant dilué à l'eau distillée. Utiliser de l'eau distillée ou de la volvic pour l'émulsion. Ne pas attendre un jour avant de tirer, laisser sécher à l'air et finir au sèche-cheveux à basse température. Ceci dit, toutes les expériences dans le mode d'opération sont bonnes à prendre. Vous découvrirez ainsi la manière qui vous va.

merci pour ces infos, je penchais également pour un soucis de couchage, j'ai eu un problème avec mes pinceaux mousses que j'ai identifié maintenant, j'avais des particules qui se déposaient ...  c'est la colle entre la mousse et l'armature qui migrait en surface de la mousse, j'ai sans doute trop "tiré" en voulant retirer ces particules et à d'autres endroits, je pense que je je n'ai tout simplement pas passé de 2ème couche ...

à suivre au prochain épisode, merci à tous pour vos réponses détaillées ;)

julius23

  • *
  • Sexe: Homme
Re : Débutant cyanotype, défaut de couchage ?
« Réponse #11 le: 02 mars 2021 à 16:36:21 »
Pour donner des nouvelles après une nouvelle session hier soir ...

J'ai d'abord tenté avec un pinceau de magasin de bricolage, mais j'ai du mal le choisir et il était trop raide du coup sa grattait un peu trop le Montval ...  J'ai commandé des pinceaux type haké dans une e-boutique française et ça ne m'a pas couté plus cher que des pinceaux à virole (si ce n'est les frais d'envoi ...).

Couchage en une seule couche mais en chargeant un peu plus (je crois que je ne mettais pas assez de solution), ça a bien été d'après ce que j'ai vu ce matin au réveil.

Comme suggéré par Pascal pour le C à grain, j'ai par précaution dé-tamponné le montval afin d'éliminer tout soucis de ce côté (il a bullé un peu quelques minutes, il doit donc y avoir un peu d'alcalin dedans). et concernant mon eau filtrée (double filtrage sous évier), son PH est à 7.

Voilà où j'en suis, à suivre pour mes fignolages d'équilibrage de mes négas numériques, tonifications et autres ... c'est les joies de la découverte ;)