Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Info :

La modification des profils personnels semble engendrer des problèmes d'affichage.
Cette option ne sera plus disponible tant que la source du problème ne sera pas identifiée.
Les membres ayant provoqué malgré eux ce changement d'affichage irreversible, devront malheureusement pour le moment recréer un compte.

Quelques images de la Galerie :


- Tirage Palladium -
Format 13 x 18 cm

Auteur : patrick Firmin - Didot

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 18 x 24 cm

Auteur : Virves Tarmo

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 10 x 12 cm

Auteur : Sidney Kapuskar

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Oléotype -
Format 16 x 12 cm

Auteur : Armand BENEDIC

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Bonjour à tous les couleurs de gélatine ;)  (Lu 8478 fois)

Re : Bonjour à tous les couleurs de gélatine ;)
« Réponse #15 le: 19 août 2020 à 11:59:07 »
Oui très cher pour un papier... ;D
Ah! oui hélas pour les papiers qui ne sont plus fabriqués, le monde évolue mais toujours dans le sens du gain d'argent, la demande et l'offre... c'est ainsi !
Mais celui-ci est toujours fabriqué et il est en vente sur plusieurs sites : FOMABROM VARIANT 113BO et il est indiqué qu'il peut servir pour
le bromoil et les tirages lith, un espoir quand même, je vais essayer...
Je crois que c'est ce que Joy Goldkind utilise, impossible autrement car elle malmène pas mal le papier.
Trop beau ce qu'elle fait !
Bonne journée à tous !

...et si vous en avez envie jetez un petit coup d'oeil à ma page FB dédiée aux procédés alternatifs. je ne suis pas très productive mais je vais m'y mettre à fond
https://www.facebook.com/Anna.Garrigou.Photography

Re : Bonjour à tous les couleurs de gélatine ;)
« Réponse #16 le: 19 août 2020 à 12:55:19 »
Hello,

Vous pouvez en commander ici :

https://www.fomafoto.com/index.php/shop/b-w-photopaper/fomabrom/fomabrom-var-113-bo

Ou sinon, il suffit de contacter directement Baryfilm, l’importateur, qui est très réactif.

A+

Re : Bonjour à tous les couleurs de gélatine ;)
« Réponse #17 le: 19 août 2020 à 13:03:44 »
Anna et d'autres .

Je vous signale qu'on peux faire oleotypie sur le papier Ilford fb baryté mat ou bien Foma 112 mat baryté ... Pour le bromoil ,  ça peux marché mais vous pouvez toujours essayé ... c 'est bien moins chère que le Fomabrom variant 113 BO  spécial pour le bromoil .
Plus il n 'est plus fabriqué , plus le papier vieillit , plus il fonctionnera presque plus ... Sauf pour faire autre chose comme le lith , mais il y a d'autres choix de papier !!!

Re : Re : Bonjour à tous les couleurs de gélatine ;)
« Réponse #18 le: 20 août 2020 à 13:46:26 »
Hello,

Vous pouvez en commander ici :

https://www.fomafoto.com/index.php/shop/b-w-photopaper/fomabrom/fomabrom-var-113-bo

Ou sinon, il suffit de contacter directement Baryfilm, l’importateur, qui est très réactif.

A+

Oui merci Armand  :) j'en ai trouvé ici aussi : https://labo-argentique.com/foma-fomabrom-variant-113bo.html
mais comme le dit justement Misonne il faut que la papier ne soit pas trop périmé sans doute...

Re : Re : Bonjour à tous les couleurs de gélatine ;)
« Réponse #19 le: 20 août 2020 à 13:47:52 »
Anna et d'autres .

Je vous signale qu'on peux faire oleotypie sur le papier Ilford fb baryté mat ou bien Foma 112 mat baryté ... Pour le bromoil ,  ça peux marché mais vous pouvez toujours essayé ... c 'est bien moins chère que le Fomabrom variant 113 BO  spécial pour le bromoil .
Plus il n 'est plus fabriqué , plus le papier vieillit , plus il fonctionnera presque plus ... Sauf pour faire autre chose comme le lith , mais il y a d'autres choix de papier !!!

J'ai du Ilford FB  je vais faire des tests. Un grand merci

Re : Bonjour à tous les couleurs de gélatine ;)
« Réponse #20 le: 21 août 2020 à 09:00:01 »
Me revoilà  :)
En suivant quelques conseils j'ai donc revu la situation.
Pour l'oléotypie je ne gélatinerai plus les feuilles entières en 2 bains. C'est du boulot et un peu inutile comme le soulignait très justement Armand.
La couche correspondant à la dimension de la photo doit suffire.
Pour les questionnement que j'avais à savoir si l'on devait rincer les feuilles après le bain de formol (avant séchage) c'est un grand OUI car je ne l'ai pas fait
et lorsque j'ai remis les feuilles dans le bain de gélatine le formol (non rincé) a tanné la gélatine.
Sur le coup je ne m'en suis pas rendue compte mais le lendemain (je n'avais pas terminé) j'ai refondu la gélatine et oh ! misère elle était très bizarre et glutineuse, un peu tannée donc à jeter, dommage !
C'est comme ça qu'on avance...  :P
à bientôt !

Re : Bonjour à tous les couleurs de gélatine ;)
« Réponse #21 le: 21 août 2020 à 12:28:57 »
pôv'e petite Anna
Hi hi hi
c'est bien compliqué la photo , hein , mais il faut savoir être patient , sinon zouhhh direction vers les cours de yoga ...

Re : Re : Bonjour à tous les couleurs de gélatine ;)
« Réponse #22 le: 21 août 2020 à 13:27:55 »
pôv'e petite Anna
Hi hi hi
c'est bien compliqué la photo , hein , mais il faut savoir être patient , sinon zouhhh direction vers les cours de yoga ...

Cours de yoga? non Misonne suis très zen et patiente... perfectionniste aussi donc je recommence, voili...

Re : Bonjour à tous les couleurs de gélatine ;)
« Réponse #23 le: 21 août 2020 à 13:57:04 »
Hello Anna,

Je répond aux deux fils gumoil et oléo ici même.

Tout d’abord, concernant l’oléotypie et le double gélatine il faudrait faire un comparatif sur le même papier, même négatif, même encre avec 2 puis 1 et sans gélatinage de fond. Le rendu fera le reste.

Ceci étant, et là je répond également au fil du gumoil :

Je rejoins l’ami Misonne quand il dit qu’il ne faut pas trop se disperser. Bien évidemment tous les procédés ont leur charme. Cependant, au delà de la difficulté de chaque technique il faut prendre en compte le rendu.

Et en terme de rendu, en premier lieu il y a la teinte originelle, modifiable ou non par virage.
Ensuite vient le support envisageable avec le papier, ses différents aspects de surface et de main, le verre translucide, opalescent, réfléchissant, le bois, etc, etc.
Puis vient effectivement le matériau formant l’image, les différents sels ou pigments.

Mais ce ne sont que les aspects techniques que je viens de passer en revue. Ils ont leur importance, certes, mais je vais aller au delà.

En effet, je suis persuadé qu’il faut se poser une question, essentielle : veut-on créer ou seulement reproduire ?

Par reproduction, on ne fait que reproduire une image avec le plus de détails possibles, fidèlement.
Par création, on interprète l’image laissant libre court à l’imaginaire.

Si tu optes,  (on se tutoie ? ), pour la création, alors avec certains procédés la création se limite à jouer avec le négatif, éventuellement et à la marge avec la chimie.
Avec les procédés pigmentaires, je ne vois guère que l’oléotypie et le procédé aux poudre qui puissent assez facilement et à tous les stades agir et créer comme un peintre peut le faire, pas un copiste.

En résumé, si tu veux un procédé pigmentaire qui offre cette possibilité, le choix est restreint. Et surtout, il faut se poser cette question pour ne pas se disperser car la route est longue.

Qu’en penses-tu ?

A+

Re : Bonjour à tous les couleurs de gélatine ;)
« Réponse #24 le: 21 août 2020 à 15:50:39 »
Anna et d'autres .
Je rejoint les propos de mon ami Armand .
Le choix des anciens procédés est fastes .
C'est difficile de faire un choix .
Souvent au départ , c'est toujours au hasard.
Pour tous ceux qui cherche le rendu .
Et aussi le coup de COEUR ...

Re : Bonjour à tous les couleurs de gélatine ;)
« Réponse #25 le: 21 août 2020 à 16:13:49 »
Hello Armand,
Je te remercie de tes réponses  :)
Oui je suis complètement d'accord avec ce que tu dis.
J'ai fait quelques expériences avec divers procédés :
- le cyanotype, celui qui paraît le plus simple a mettre en oeuvre mais qui a des résultats différents selon les papiers
et qui avec des virages peut offrir des gammes de tons très riches et infinies... et non reproductibles.
- le vandyke qui parait simple aussi également mais qui réagit différemment selon l'hygrométrie, la nature du papier et au virage à l'or
- la gomme (monochrome et couleur) dont l'effet granuleux est très séduisant et surtout sa liberté d'interprétation artistique, nombre de couches, couleurs... etc
- le gumoil (très peu) et je m'arrête là car l'huile ne me convient pas forcément et ce process me paraît tellement compliqué qu'une spécialisation s'impose.
- l'oléotypie (un peu aussi) et j'ai bien aimé malgré que ce soit de l'huile mais il en faut si peu que l'on n'a pas trop le temps de s'en mettre plein les mains.
- le papier salé, tout un monde...
- le charbon que je n'ai pas encore vraiment réussi mais qui m'intéresse beaucoup et j'y travaille. C'est très simple mais c'est la mise en oeuvre qui est compliquée, disons que je suis sur la bonne voie...
Toutes ces techniques je les aime sinon je ne les aurais pas essayées...
Je mets ensemble cyanotype, vandyke et charbon qui relèvent plus d'une photographie que je qualifierai plus proche de la photographie argentique malgré que le charbon soit un procédé pigmentaire.
La gomme et l'oléotypie se situent entre photographie et peinture donc procédés plus libres d'expression.
Ne crois pas que je veuille tout faire en même temps, non je suis simplement à la recherche du procédé qui me plaise et qui me permette justement de m'exprimer artistiquement.
Pour répondre à ta question concernant la reproduction, la création, l'imaginaire hé bien je dirai tout en même temps...
Nous avons la chance, par rapport aux précurseurs, d'avoir à notre disposition des technologies nous permettant de mêler photographie numérique et photographie alternative.
Si j'ai une belle photo noir et blanc a tirer d'une façon précise parce que ça lui ira vraiment très bien je préférerai la tirer  au charbon plutôt que sur une imprimante (même piezo) et au contraire si j'ai une photographie numérique à laquelle je veux redonner l'atmosphère poétique (que j'ai ressentie) à la prise de vue j'aimerais la tirer à la gomme ou en oléotypie.
Je pense que nous sommes d'accord et je suis consciente que la route est longue mais je crois que j'ai déjà fait une partie du chemin car j'en suis arrivée au CHOIX...
Pour résumer mon coeur va au charbon et à la gomme (aquateinte) éventuellement oléotypie. Mais rien ne m'empêchera de faire un petit cyano (viré) de temps en temps et le vandyke hahahaha.... incorrigible boulimie... :P que veux-tu j'aime découvrir le monde

Pour la gélatine oui il faut faire des essais et pour certains procédés il faut en passer par là mais la passer au pinceau n'est pas mal non plus plutôt que des bains... à voir

J'oubliais "le support" oui tout un monde ça aussi... quel bonheur !
Voili cher Armand, merci et bonne soirée

Re : Bonjour à tous les couleurs de gélatine ;)
« Réponse #26 le: 21 août 2020 à 16:40:57 »
Anna,

Pour le cyano, vandyke et aussi le palladium, la solution sage (et efficace) consiste à ne pas se disperser sur de multiples papiers
avec une valeur sure type Arches Platine et un ou deux autres papiers "exotiques" il y a déjà énormément à faire.

La gomme n'a pas obligatoirement un effet granuleux, avec du pigment en poudre c'est effectivement le cas,
mais avec de l’aquarelle en tube de bonne qualité j'obtiens des images sans grain.

Dans ta liste tu n'as pas cité le charbon direct (type Fresson), crois moi, ça manque à ton répertoire !
:-)


Re : Bonjour à tous les couleurs de gélatine ;)
« Réponse #27 le: 21 août 2020 à 17:14:09 »
charbon fresson , j 'en ai fait que deux bons résultats , mais trop long et manque de place pour faire ce travail
d 'autres parts , personnes ne connait cette formule du charbon direct par Echaqué et fresson et artique ???

Re : Re : Bonjour à tous les couleurs de gélatine ;)
« Réponse #28 le: 21 août 2020 à 18:04:45 »
Anna,

Pour le cyano, vandyke et aussi le palladium, la solution sage (et efficace) consiste à ne pas se disperser sur de multiples papiers
avec une valeur sure type Arches Platine et un ou deux autres papiers "exotiques" il y a déjà énormément à faire.

La gomme n'a pas obligatoirement un effet granuleux, avec du pigment en poudre c'est effectivement le cas,
mais avec de l’aquarelle en tube de bonne qualité j'obtiens des images sans grain.

Dans ta liste tu n'as pas cité le charbon direct (type Fresson), crois moi, ça manque à ton répertoire !:-)


Bon, on a le droit d'essayer ! c'est ça la liberté....  ;D
Méthode Fresson = secret de famille  :-X
J'avais vu une excellente vidéo présentée par Cinq26 sur cet atelier mais que devient Cinq26 ???
Ils me manquent terriblement... https://www.cinq26.com/
Ils reviennent, mais quand ???? depuis le temps qu'ils disent qu'ils vont revenir...
Non Pascal je n'ai pas essayé "encore"  ;) ce process mais qui sait quand la mouche vous pique...
Le palladium pour l'instant non, trop onéreux. J'ai failli... mais je me suis vite reprise car ce n'est pas ce que je recherche finalement, la perfection à tout prix (cher) et puis le palladium pour savoir que c'est difficile à manipuler et que certains y consacrent une vie pour maîtriser le processus, non merci...
Pour le papier c'est vrai, il y a beaucoup de merveilles entre autres exotiques et c'est très tentant...
Pour le grain de la gomme et pour avoir utilisé aquarelle et pigment je n'ai pas remarqué de différence...

Re : Re : Bonjour à tous les couleurs de gélatine ;)
« Réponse #29 le: 21 août 2020 à 18:07:05 »
charbon fresson , j 'en ai fait que deux bons résultats , mais trop long et manque de place pour faire ce travail
d 'autres parts , personnes ne connait cette formule du charbon direct par Echaqué et fresson et artique ???


ahahaha Misonne on pense que j'essaie trop de techniques mais je vois que c'est l'Hôpital qui se fout de la Charité... ;D ;D ;D