Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Ambrotype -
Format 20 x 25 cm

Auteur : rémi pichot-duclos

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 18 x 24 cm

Auteur : Jean-Luc Fischer

> Visiter sa Galerie <


- Tirage Palladium -
Format 27 x 27 cm

Auteur : Charles Guerin

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Cyanotype -
Format 18 x 10 cm

Auteur : Ariane C.Brejnik

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Chrome d'alun  (Lu 3554 fois)

Philippe Rolland

  • *
  • Messages: 45
  • Sexe: Homme
    • HomePage
Chrome d'alun
« le: 10 septembre 2018 à 18:00:09 »
Bonjour à tous,
pourquoi utiliser du chrome d'alun dans de la gélatine pour l'etendre sur du verre par exemple ?
j'ai lu des pouvoirs de tannage (comme avec le formol ?)
Mais j’étends de la gélatine depuis plusieurs mois, et je ne vois pas ce que j'ai perdu à ne pas utiliser de chrome d'alun, ou ce que j'aurais gagner en en faisant usage ?
Pouvez vous m'expliquer ?
Très cordialement,
Philippe.

Meditant

  • ****
  • Messages: 273
  • Sexe: Homme
    • www.franck-rondot.com
Re : Chrome d'alun
« Réponse #1 le: 10 septembre 2018 à 18:06:17 »
Bonjour Philippe,

L'alun de chrome a effectivement un pouvoir tannant sur la gélatine, tout comme l'alun de potassium, mais en plus puissant. Ca permet de monter le point de fusion pour le charbon transfert par exemple ou si tu as besoin de durcir ta gélatine. Perso je l'utilise pour le charbon transfert, mais dans d'autres procédés tu peux t'en passer.

Cordialement

Armand

  • *****
  • Messages: 1034
    • Du grain, mais d'argent.
Re : Chrome d'alun
« Réponse #2 le: 10 septembre 2018 à 20:51:51 »
Effectivement, comme je l'expliquais sur un autre fil récemment, en été, comme celui qui se termine, très très chaud, travailler la gélatine relève de la gageure. Je parle de l'oléotypie qui demande une résistance mécanique évidente. Quand il fait trop chaud, cette gélatine approche le point de fusion, la moindre sollicitation la déchire.

La tanner permet de relever ce point de fusion. Malgré tout, suivant le procédé, il faudrait faire des tests pour trouver un équilibre et adapter en conséquence le procédé.

En ce qui me concerne, j'ai suffisamment de paramètres à gérer, pour ma petite tête, et je préfère me mettre en vacances en été et faire d'autres découvertes.

A+

Philippe Rolland

  • *
  • Messages: 45
  • Sexe: Homme
    • HomePage
Re : Chrome d'alun
« Réponse #3 le: 10 septembre 2018 à 22:26:36 »
Bonsoir
merci à vous 2, armand et Meditant je comprends.
Du coup, j'ai 2 questions:
1) j'ai lu que le formol avait des propriétés similaires au chrome d'alun est ce vrai ? (j'ai lu cela içi par exemple: https://fr.wikibooks.org/wiki/Photographie/Traitements_divers/Tannage_de_la_g%C3%A9latine)
2) et que vient faire l'ethanol dans ce triplet sur verre (gelatine, chrome d'alun, ethanol ) : comme içi: http://disactis.com/forum/index.php?topic=947.0 et là http://35mm-compact.com/forum/viewtopic.php?f=24&t=48971

Avez vous une idée, pour que je comprenne ?
Très bonne


Meditant

  • ****
  • Messages: 273
  • Sexe: Homme
    • www.franck-rondot.com
Re : Chrome d'alun
« Réponse #4 le: 10 septembre 2018 à 23:35:34 »
Bonsoir Philippe,

1/ le formol est l'agent tannant le plus efficace, mais il a l'inconvénient pour moi d'être irritant et toxique (ça tanne tout y compris tes poumons) il faut IMPÉRATIVEMENT l'utiliser en extérieur ou dans un local super ventilé, perso j'intègre le sensibilisant dans ma gélatine donc il faut que je la travaille et fasse sécher sous lumière inactinique. Et en plus mon labo n'est pas assez ventile et je n'ai pas de local en extérieur.
2/ l'alcool dans la gélatine fait baisser la tension de surface et donc évite les bulles au coulage de la gélatine. Mais elle n'a pas (sauf erreur) d'incidence sur le tannage de la gélatine, pour l'albumine c'est différent.

Cordialement
Franck


Armand

  • *****
  • Messages: 1034
    • Du grain, mais d'argent.
Re : Chrome d'alun
« Réponse #5 le: 11 septembre 2018 à 18:48:35 »
Tout est dit. Ensuite il faut voir pour quel procédé cela se destinerait.
Enfin, et pour répondre à la première question initiale, le tannage n’apporte rien lors du coulage sur verre ou sur quoi que ce soit à ma connaissance.

A+