Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Info :

La modification des profils personnels semble engendrer des problèmes d'affichage.
Cette option ne sera plus disponible tant que la source du problème ne sera pas identifiée.
Les membres ayant provoqué malgré eux ce changement d'affichage irreversible, devront malheureusement pour le moment recréer un compte.

Quelques images de la Galerie :


- Ambrotype -
Format 16 x 21 cm

Auteur : Nède

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 15 x 22 cm

Auteur : Claude Chaix

> Visiter sa Galerie <


- Héliogravure -
Format 20 x 15 cm

Auteur : Herve Sachy

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Tirage Palladium -
Format 20 x 25 cm

Auteur : Alexis Gaillac

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Choix insoleuse pour cyanotypes  (Lu 12041 fois)

Choix insoleuse pour cyanotypes
« le: 12 octobre 2016 à 12:00:23 »
Bonjour à tous,

Pour pouvoir continuer à faire mes cyanotypes en Belgique, sous la pluie (!), je pensais m'acheter une insoleuse. J'en ai vu quelques unes sur leboncoin, mais je ne sais pas si elles feraient l'affaire.
J'aurais donc besoin de vos conseils d'experts pour me dire si vous pensez que cette insoleuse peut valoir le coup, et puis sinon, j'utiliserai mes talents de bricoleuse!

https://www.leboncoin.fr/bricolage/1010824513.htm?ca=12_s

Un grand merci pour votre aide!



Re : Choix insoleuse pour cyanotypes
« Réponse #1 le: 12 octobre 2016 à 12:50:37 »
Ca pourrait fonctionner, mais deux tubes c'est peu. La grosse différence entre les circuits imprimés et les cyanotypes, c'est que le cyanotype (ainsi que les autres procédés photo) a besoin d'une lumière uniforme. D'où des tubes serrés, ou éloignés, pour éviter lez zones dues à la différence de distance que la lumière parcours, selon si la lumière arrive perpendiculaire au papier, ou en biais.
Sur l'insoleuse de l'annonce, les tubes semblent être éloignés de la vitre, c'est un bon point: en principe pas de zones. Par contre ils ne sont que deux, c'est peu et les insolations risquent d'être très longues. A titre de comparaison, avec quatre tubes uv de la même taille (il me semble, au vu de l'image) et une distance d'un peu moins de 10cm entre les tubes et le support, j'obtenais des temps d'environ 10 minutes avec des négatifs assez denses.

Re : Choix insoleuse pour cyanotypes
« Réponse #2 le: 12 octobre 2016 à 13:06:21 »
prends plutot une 6 tubes philipps
je t'envoie une réf par mail.

Re : Choix insoleuse pour cyanotypes
« Réponse #3 le: 12 octobre 2016 à 13:40:30 »
Le plus simple c'est de construire son insoleuse en fonction de ses besoins

Re : Choix insoleuse pour cyanotypes
« Réponse #4 le: 12 octobre 2016 à 15:08:00 »
C'est évidement le plus simple. A condition bien sûr d'avoir quelques connaissances en électricité (comme lire un schéma basique), de savoir tracer un plan sommaire, de savoir découper du bois proprement, etc.
C'est donc la solution à la fois la plus simple, la plus efficace et la plus économe. A condition de disposer des connaissances adéquates et du matériel nécessaire.

Re : Choix insoleuse pour cyanotypes
« Réponse #5 le: 12 octobre 2016 à 16:34:21 »
Bonjour, personnellement, j'utilise une lampes à bronzer que je retourne et à laquelle j'ajoute des diffuseurs.
Ensuite pour la taille de la lampe c'est en fonction des formats que tu veux insoler, la première ne te
permettra pas plus qu'un 24X32.
C'est ce genre de lampe :
https://www.leboncoin.fr/electromenager/1029597405.htm?ca=19_s
https://www.leboncoin.fr/sports_hobbies/1001908624.htm?ca=19_s

Re : Choix insoleuse pour cyanotypes
« Réponse #6 le: 12 octobre 2016 à 18:22:52 »
Oui, la lampe à bronzer marche bien.
J'en possède une de 6 tubes, trouvée un jour de passage des encombrants. Je pense que le ou la propriétaire s'en était débarrassé parce que les tubes étaient morts. Je n'ai eu qu'à les changer.
Je vais la transporter à la campagne histoire de ne pas perdre la main lorsque j'y suis.

Re : Re : Choix insoleuse pour cyanotypes
« Réponse #7 le: 12 octobre 2016 à 19:49:25 »
C'est évidement le plus simple. A condition bien sûr d'avoir quelques connaissances en électricité (comme lire un schéma basique), de savoir tracer un plan sommaire, de savoir découper du bois proprement, etc.
C'est donc la solution à la fois la plus simple, la plus efficace et la plus économe. A condition de disposer des connaissances adéquates et du matériel nécessaire.

C'est une solution alternative, comme les procédés du même nom, pour le process, le procédé, les machines, tout se fait à la main.

Quelques plans d'insoleuses sur Galerie Photo

http://www.galerie-photo.com/construire-insoleuse-uv-photographie_roux.html

http://www.galerie-photo.com/construire-insoleuse-uv-photographie-peyre.html

http://www.galerie-photo.com/construire-insoleuse-uv-montage-tube.html

http://www.galerie-photo.com/construire-insoleuse-uv-photographie_alternative.html


Re : Choix insoleuse pour cyanotypes
« Réponse #8 le: 13 octobre 2016 à 09:39:04 »
Merci pour vos réponses. Je pense que je vais en construire une. Je m'étais longuement posée la question, mais le soucis, c'est qu'avec tous les plans que j'ai pu trouver, je n'arrive pas bien à me rendre compte de l'insoleuse qui correspondra à mes besoins...

Re : Re : Choix insoleuse pour cyanotypes
« Réponse #9 le: 13 octobre 2016 à 09:58:39 »
Merci pour vos réponses. Je pense que je vais en construire une. Je m'étais longuement posée la question, mais le soucis, c'est qu'avec tous les plans que j'ai pu trouver, je n'arrive pas bien à me rendre compte de l'insoleuse qui correspondra à mes besoins...

Alors il faut les énoncer ces besoins ...

J'ai commencé par une achat d'une grosse boite "insoleuse" chez un imprimeur, du gros du lourd qui passe les formats 70x100,
Mais les sources de cette insoleuses dédiée au copie de plaques offset ne convenait pas bien,
J'ai donc construit une autre insoleuse à tiroir (cela me semble le plus pratique, on charge la machine comme un four) avec des tubes UVA comme sources et des chassis presse à placer dans les tiroirs,
Pour les formats je me suis calé sur le papier, des chassis pleine feuille (56x76) des chassis demi feuille (38x56) des chassis quart de feuille (28x38).
Vous pouvez passer voir le système si cela peut répondre à vos questions.

Re : Choix insoleuse pour cyanotypes
« Réponse #10 le: 13 octobre 2016 à 11:33:29 »
Pour ma part, je pense m'arrêter au 8x10, donc je vais reprendre le lien suivant :

http://www.galerie-photo.com/construire-insoleuse-uv-photographie_roux.html

Par contre, bête question, mais je ne suis pas sure de bien comprendre, faut-il d'office un chassis presse avec l'insoleuse? Je sais que cela est plus pratique, mais je ne vois pas bien comment ça marche avec une insoleuse où la source d'UV est en dessous.

Re : Re : Choix insoleuse pour cyanotypes
« Réponse #11 le: 13 octobre 2016 à 11:35:35 »
Pour ma part, je pense m'arrêter au 8x10, donc je vais reprendre le lien suivant :

http://www.galerie-photo.com/construire-insoleuse-uv-photographie_roux.html

Par contre, bête question, mais je ne suis pas sure de bien comprendre, faut-il d'office un chassis presse avec l'insoleuse? Je sais que cela est plus pratique, mais je ne vois pas bien comment ça marche avec une insoleuse où la source d'UV est en dessous.

Avec une insoleuse "classique" il faut un chassis,
Avec une insoleuse, type photocopieur, il n'y a pas de chassis.

Re : Choix insoleuse pour cyanotypes
« Réponse #12 le: 13 octobre 2016 à 12:10:36 »
Avec une insoleuse où l'on place le futur tirage sous les lampes dans un genre de tiroir, il faut un châssis, c'est plus pratique. Mais on peut très bien s'en passer en faisant l'assemblage papier + négatif directement sur le tiroir, en posant un verre lourd dessus. Ca reste moins efficace qu'un bon châssis presse si le papier est gondolé.

Avec une insoleuse "photocopieur", pour reprendre l'expression de l'article, l'insoleuse est le châssis. C'est pour cette raison qu'il est articulé en deux parties, pour pouvoir contrôler l'exposition sans risquer de bouger le sandwich.

Bref, on peut tout faire, en fonction de ce dont on a besoin.

Collet

  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Choix insoleuse pour cyanotypes
« Réponse #13 le: 13 octobre 2016 à 22:47:47 »
histoire longue concernant les insoleuses.
en 1985, à N.Y, j'ai acquis un des livres de Luis NADEAU qui donnait le plan de ce genre de boate. De retour en France, j'ai trouve au BHV des tubes UV lumière noire.
j'ai fabriqué une première boite pour éviter les lampes HPR 125 qu'employait mon ami Pierre Brochet et  le temps de chauffage de ces lampes.
la bricole , j'adore et ma première boite a été fonctionnelle jusqu'à présent soit plus de 30 ans.
"on" m'a souvent dit que les tubes lumière noire (BHBLB) étaient moins  actiniques que d'autres mais je m'en moque depuis puisque ça fonctionne.
depuis, plusieurs de mes amis ou sociétaires ont pompé le plan et sont satisfaits.
Manquant de place en appartement, ma boîte est fixée le long d'un couloir et ne mesure que 15 cm d'épaisseur, 45 cm de largeur et 70 cm de longueur.
elle contient donc 8 tubes et craignant la chaleur, j'ai ajouté un extracteur piqué sur un vieil ordinateur.
le plan a été diffusé maintes fois  dans l'association que je préside.
J.C

Re : Choix insoleuse pour cyanotypes
« Réponse #14 le: 14 octobre 2016 à 09:11:10 »
Les insoleuses artisanales à tube UVA ont commencées à se répandre dans toutes les photogravures pour tous les "nouveaux" process sensible au UV,
Les clichés typo ou flexo en nylon photosensible (photopolymères) développable à l'alcool ou à l'eau,
Ces procédés se développent fin 60 début 70, j'ai pu voir ce type de construction chez Marcel Lagrue à Montrouge dans l'atelier Nyloprint
L'idée était de pouvoir fabriquer des insoleuses de toute forme, plane et/ou cylindrique, pour s'adapter aux diverses formes,
Ensuite il était facile de s'inspirer de ces machines pour tous les procédés photosensibles aux UVA et qui acceptent facilement les sources diffuses.