Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Info :

La modification des profils personnels semble engendrer des problèmes d'affichage.
Cette option ne sera plus disponible tant que la source du problème ne sera pas identifiée.
Les membres ayant provoqué malgré eux ce changement d'affichage irreversible, devront malheureusement pour le moment recréer un compte.

Quelques images de la Galerie :


- -
Format 36 x 28 cm

Auteur : Yann Dumoget

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 30 x 21 cm

Auteur : Gérard Gardiner

> Visiter sa Galerie <


- Tirage Palladium -
Format 25 x 20 cm

Auteur : michel graniou

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Ambrotype -
Format 20 x 25 cm

Auteur : Julien Pironin

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Daguerreotype du 01/11/2014  (Lu 7472 fois)

Lionel

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Daguerreotype du 01/11/2014
« le: 01 novembre 2014 à 17:13:12 »
Bonjour,

J'en fais un ou deux par an et comme le beau soleil de ce jour est peut-être l'un des derniers pour les six prochains mois...

Vue ultra classique, pure copie des habitudes du 19ème, mais ça caresse toujours la rétine.  :)

Re : Daguerreotype du 01/11/2014
« Réponse #1 le: 01 novembre 2014 à 19:06:42 »
Trop beau !
Dommage qu'on puisse pas en profiter pleinement à travers un écran.
Tu en vendrais certains que tu as déjà fait ?

Lionel

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Daguerreotype du 01/11/2014
« Réponse #2 le: 01 novembre 2014 à 23:24:11 »
On me pose cette question de temps en temps, ça me surprend un peu à chaque fois, sans doute parce que je n'ai jamais envisagé ma pratique dans ce but en fait.

Ce n'est pas prévu pour le moment. Plus tard, peut-être... Mais ce n'est même pas sûr.  :)

Re : Daguerreotype du 01/11/2014
« Réponse #3 le: 02 novembre 2014 à 09:41:48 »
Tout vient à point. Il faut laisser le temps au temps pour que ces quelques photos deviennent, un jour, le "fond Lionel Turban". ;)
Je serais, moi aussi, curieux de voir ces petits objets en vrai.

Re : Daguerreotype du 01/11/2014
« Réponse #4 le: 04 novembre 2014 à 17:21:11 »
Fascinant! C'est vraiment superbe.
Ça donne terriblement envie de s'initier.

Re : Re : Daguerreotype du 01/11/2014
« Réponse #5 le: 04 novembre 2014 à 20:54:13 »
On me pose cette question de temps en temps, ça me surprend un peu à chaque fois, sans doute parce que je n'ai jamais envisagé ma pratique dans ce but en fait.

Ce n'est pas prévu pour le moment. Plus tard, peut-être... Mais ce n'est même pas sûr.  :)


Je posais la question au cas ou mais oui, en me doutant bien que ces pièces n'ont pas été faites pour être vendu.
Si tu en fais deux par an, je comprend bien que tu veuilles les garder. ( si je peux me permettre le tutoiement )
Les daguerreotypes sont plutôt rares ( j'en ai vu que très peu dans des bourses..) et des contemporains encore plus.
On en voit sur le net avec des tonalités bleues qui ne me plaisent pas forcément.
Ce bleu vient de la méthode Bequerel ou une sur-expostition, ou les deux ?

Lionel

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Daguerreotype du 01/11/2014
« Réponse #6 le: 04 novembre 2014 à 21:20:03 »
Le bequerel semble tirer plus vite vers le bleu en effet.
J'ai essayé une fois ou deux, mais ça ne m'a pas plu à moi non plus, bien qu'utiliser le Mercure n'est pas du tout ce que je préfère.

Mais on peut voir par ci par là de très belles pièces au Bequerel.  :) Je ne le maîtrise sans doute pas pour obtenir quelque chose de bon.

La surexpo, que ce soit au Mercure ou au Bequerel, avant de donner du noir, donne du bleu.

Parfois c'est joli, parfois non.
Ci-dessous, j'ai une surexpo. En réduisant le temps d'exposition par deux, je pense que ça aurait pu être meilleur. Le ciel a solarisé au bleu et a commencé son chemin vers le noir, mais c'était prévu, et les murs ont aussi commencé à tirer vers le bleu. C'est moins agréable...
J'hésite à la garder. On verra...

C'est difficile d'évaluer le temps de pose, surtout que j'en fais trop peu pour être sûr de moi à ce niveau là.

Là où en juin j'ai un temps de pose de 10 secondes à F16, en novembre à la même heure, je monte à 3mn à F8
 
Le Daguerreotype est un truc trop nocif pour en faire souvent. L'Iode, le Brome, le Mercure, tout ça, c'est vraiment de la saloperie... ;) Et puis ça mange du temps, mais aussi un MAX de fric ! A 15€ ou 20€ la plaque 9x12, si on se rate à la Dorure, c'est direct poubelle.


Collet

  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Daguerreotype du 01/11/2014
« Réponse #7 le: 05 novembre 2014 à 09:27:23 »
bien jolie image, mon cher Lionel.......
J.C

Re : Daguerreotype du 01/11/2014
« Réponse #8 le: 05 novembre 2014 à 09:47:23 »
C'est fascinant cette technique, y a-t il eu des perfectionnements du procédé qui ont pu en accélérer les temps de pose où est-ce que c'est condamné à être "lent".

Lionel

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Daguerreotype du 01/11/2014
« Réponse #9 le: 05 novembre 2014 à 11:36:31 »
Au départ, c'était très lent oui.

Déjà parce que le procédé dans sa première version est peu sensible à la base, mais aussi parce que les tout premiers objectifs montés sur les chambres de Daguerreotype avaient une ouverture très petite.
Dans ces conditions, les temps de pose allaient de 5 ou 6mn en plein soleil de juillet à plusieurs heures si le temps n'y était pas.

Très vite on a cherché à améliorer tout ça.
Par des objectifs à large ouverture, les fameux Petzval par exemple, pas parfaits, mais réduisant déjà les temps de pose de façon nette.
Mais surtout par accroissement de la sensibilité même du procédé.

Si au départ on tournait à 5mn au soleil, avec ces améliorations et dans les mêmes conditions, on pouvait atteindre l'instantané.

Le Daguerreotype n'a réellement été exploité que pendant environ une quinzaine d'années entre le temps où le portrait devenait possible et le temps où les procédés suivants  l'ont peu à peu dépassé.
Trop coûteux, trop capricieux, trop long à mettre en oeuvre, difficile à regarder, difficile à copier.

On n'a pas regretté de voir arriver d'autres moyens plus pratiques ensuite.  :)

Re : Re : Daguerreotype du 01/11/2014
« Réponse #10 le: 05 novembre 2014 à 12:39:38 »
Citation de: Lionel TURBAN
On n'a pas regretté de voir arriver d'autres moyens plus pratiques ensuite.  :)
Je n'en doute pas, reste que l'aspect "holographique" est très séduisant... si on le prend comme tel et qu'on l'accepte.

Re : Daguerreotype du 01/11/2014
« Réponse #11 le: 05 novembre 2014 à 18:21:09 »
en tout cas j'aime beaucoup la dernière image, si jamais un jour un échange est possible, je suis preneur :)

Re : Daguerreotype du 01/11/2014
« Réponse #12 le: 05 novembre 2014 à 20:27:03 »
En tout cas , je deviens jaloux de sa premiere image et je vois que tout le monde veux arraché sa photo !!!  ;D
Merci Lionel , un beau travail d'artiste professionnel ... :D

Re : Daguerreotype du 01/11/2014
« Réponse #13 le: 26 février 2015 à 11:44:01 »
Bravo Lionel! Une magnifique image à mettre à ton actif!

Oui, le bleu provient de la surexposition des zones concernées qui virent comme ça. En fait, la dynamique du dag est tellement faible qu'il est quasi impossible d'éviter le phénomène. C'est d'ailleurs une caractéristique du dag, une véritable signature. A noter que le bleu se voit surtout quand on scanne, c'est moins évident à l'œil nu. Perso, je trouve ça très beau : parfois on a même l'impression que le dag enregistre la véritable couleur du ciel.

Je crois que le dag doit avoir la plus faible dynamique de tous les procédés photographiques! Les demi-teintes n'apparaissent que dans les zones à très faible contraste, et il n'y a aucun détail dans les ombres. C'est assez hallucinant à constater.
Autre problème : vue la sensibilité du bouzin, on a intérêt à shooter au soleil, mais c'est justement là que le contraste est le pire! Et si on choisit un jour nuageux, on se retrouve avec des temps de pose démesurés (1h n'est pas exceptionnel).

Mais cela n'empêche pas d'obtenir de magnifiques résultats, malheureusement très difficilement, car il faut poser absolument précisément. Et comme le dag n'est sensible qu'aux bleus et UV, on voit qu'une cellule n'aide pas beaucoup. Et par voie de conséquence, le rouge et le vert n'étant (en pratique) pas enregistrés, tout ce qui est feuillage sort noir. Ca limite énormément le champ des possibilités, et ce n'est pas pour rien que les daguerréotypistes d'hier et d'aujourd'hui se cantonnaient aux photos de monuments et autres bâtiments, en plein soleil.