Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Platine/Palladium -
Format 18 x 26 cm

Auteur : Christian Rousseaud

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 13 x 18 cm

Auteur : Benoit Grellet

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 10 x 12 cm

Auteur : Antoine Barret

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Ambrotype -
Format 9 x 12 cm

Auteur : Virves Tarmo

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: kallitype, solution qui se trouble  (Lu 48759 fois)

charlesguerin

  • *****
  • Messages: 633
kallitype, solution qui se trouble
« le: 20 avril 2014 à 19:43:14 »
bonjour à tous,

je m'essaie aujourd'hui après avoir réalisé mon oxalate ferrique au kallitype. et la j'ai un doute voir un problème, dès que je rajoute le nitrate à mon oxalate, il se forme un précipité. est ce que c'est d'une trop forte concentration de mon oxalate? (densité 1.14 donc +/- 22%) dans ce que j'ai pu lire ce pourrait être du à un excès d'acide oxalique.
je viens de tester en diluant a 20% (rajout d'une goutte d'eau avant de mettre le nitrate) et c'est  pareil

au final mais je n'obtiens pas de ton noir, juste des demi tons, les coup de pinceaux hors du négatif sont brun, même après développement

j'ai du louper quelque chose quelqu'un a t-il une idée?

Ron Talis

  • ****
  • Messages: 393
    • www.rontalis.com
Re : kallitype, solution qui se trouble
« Réponse #1 le: 21 avril 2014 à 01:02:32 »
Bonsoir, bonne nuit.

Si c'est jaune c'est de l'oxalate: trop d'acide oxalique.
Si c'est blanc c'est du chlorure d'argent:
Une pollution quelconque, de l'eau du robinet etc...
Ca arrive, le kalli est très sensible à tout ce qui traine de pas net.

D'après la doc, il faut filtrer le précipité et ca marche quand même.
Mais ... il est difficile sinon impossible de filtrer quelques gouttes ...
Rincer tout à l'eau distillée, essuyer avec de l'essuitou propre.
Prendre un pinceau neuf, se rincer la gorge avec ce qu'il faut et recommencer.

Pour les noirs bruns je verrais plus un problème de papier.
Les contraintes sont les mêmes que pour le palla, en pire.
Prendre un papier style Arches Pt pour commencer.

Mais là où ca fait vraiment mal c'est au fixage.
Au moins le palla on n'a pas besoin de fixer, ca tient tout seul.
Islande a-t-elle réussi avec ses essais? Qui sait?
« Modifié: 23 avril 2014 à 00:05:37 par Ron Talis »

charlesguerin

  • *****
  • Messages: 633
Re : kallitype, solution qui se trouble
« Réponse #2 le: 21 avril 2014 à 10:06:44 »
merci pour ces aiguillages

mon précipité est jaune, j'ai fais quelques recherche entre temps et sur le site de bostick and sullivan il semblerait que je doive rajouter du nitrate ferric pour enlever cet excédent d'acide oxalique. partant de ca, pour essayer, n'ayant pas de nitrate ferric, j'ai ajouté une goute d'acide nitrique, et le précipité c'est redissous.

pour les quelques palladium que j'ai réalisé, je préparais mon papier par un bain d'acide oxalique a 5% faudrait il que je fasse de même? ca risquerai peut être de créer une autre réaction si la solution est capricieuse en excès d'acide oxalique? ou dois je plutôt voir du coté du gélatinge et arrow root?

bonne question pour islande, elle a du réussir car on a pas eu de nouvelle et comme on dit, pas de nouvelle, bonne nouvelle

je continu mes recherches. une chance que ce procédé soit moins onéreux que le palladium et platine, ca fait moins mal quand ca ne fonctionne pas...

charlesguerin

  • *****
  • Messages: 633
Re : kallitype, solution qui se trouble
« Réponse #3 le: 22 avril 2014 à 20:41:39 »
apres quelques tests, ma solution ne fonctionne pas correctement. les tons foncés qui ne se développent pas viens plus de l'oxalate. j'ai testé l'arrow root, le gélatinage, un bain d'acide oxalique a 5%. pas moyen. j'ai donc essayé avec l'oxalate de mon kit palladium et la ça a fonctionné (image jointe)

Ron Talis

  • ****
  • Messages: 393
    • www.rontalis.com
Re : kallitype, solution qui se trouble
« Réponse #4 le: 24 avril 2014 à 07:55:34 »
bien !

As-tu une idée du pH de l'oxalate qui ne marche pas?

charlesguerin

  • *****
  • Messages: 633
Re : kallitype, solution qui se trouble
« Réponse #5 le: 24 avril 2014 à 12:37:29 »
j'ai testé avec du papier ph et comparé avec celui de B&S le même rouge qui m'indique entre 1 et 2. Lionel me disait de tester avec une goutte d'ammoniaque, pour dissoudre le précipité,ca n'a pas fonctionné. ca a créé un autre précipité marron. en relisant l'article de B&S un test que je vais faire, est celui du ferricyanure et comparer avec celui de mon kit. pour le bain marie lors du mélange hydrate de fer acide oxalique, mon bain était entre 30 et 32° peut etre que j'ai un truc a ce niveau. le dernier test me donnera la réponse .... je tiendrais informé des mes avancées

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3981
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : kallitype, solution qui se trouble
« Réponse #6 le: 24 avril 2014 à 12:39:31 »
Je me suis trompé !

L'Ammoniaque, c'est pour le Van Dyke...

charlesguerin

  • *****
  • Messages: 633
Re : kallitype, solution qui se trouble
« Réponse #7 le: 27 avril 2014 à 20:37:41 »
pas de souci Lionel, avec toutes les formules dans la tête et toutes les lectures c'est facile de se mélanger.

bon j'ai réussi à rectifier mon oxalate en ajoutant du nitrate ferrique. plus de précipité.

pour les brun qui ne se développent pas je pense (avec quelques essais) que c'est plus du à une surexposition. maintenant le problème à régler, faire en sorte que les tons qui apparaissent au développement, restent jusqu’à la fin. les premières secondes de développement les couleurs sont belles, mais fadent rapidement. est ce que le tween 20 aiderai a ce que les tons reste bien foncé? 

est ce qu'un séchage au sèche cheveux trop "violent" peut créer des problèmes?

un exemple du résultat obtenu. un test pour un prochain tirage à venir. papier tiepolo avec arrow root. révélateur acétate de sodium +acide tartrique.fixé au rapid fixer (j'en avais de prêt). pour cet essai j'ai l'impression d’être beaucoup plus brun que le précédent exemple joint. reste à savoir si c'est du au fixateur ou à mon oxalate




Ron Talis

  • ****
  • Messages: 393
    • www.rontalis.com
Re : kallitype, solution qui se trouble
« Réponse #8 le: 28 avril 2014 à 08:37:43 »
Moersch a écrit une doc très claire, couvrant quasiment tous les problèmes.
http://www.moersch-photochemie.de/content/artikel/anleitungen/136

Pour ton problème de noirs bruns, c'est vrai qu'on peut avoir une solarisation
en cas de surexposition. Voir le coin en bas à droite de ton image.
Ceci dépend aussi de l'épaisseur de l'étendage.
Si tu as des flaques alors tu as toutes les chances d'avoir du bronzing.
Note aussi que le kalli est plus sensible que le pt/pd.

Séchage au sèche-cheveux ? De l'émulsion tu veux dire?
Oui, un séchage trop violent te détruit l'oxalate.
Le mieux c'est de laisser sécher à l'air 5 minutes
et de finir au sèche-cheveux tiède.

Pour le tween ca dépend des papiers. Avec certains on voit une amélioration,
avec d'autres on a des tâches. De toutes facons il faut diluer beaucoup
et l'utiliser au goutte à goutte. Le tween permet à l'émulsion de rentrer
dans le papier. L'arrow root permet à l'émulsion de rester en surface.

Pour le fixage c'est un peu la galère. Voir la doc de Moersch.
Normalement le fix te redonne de la densité au début mais trop de fix va diluer l'image.
Donc pas besoin de trop fixer.

Si tu veux des images à conserver il faudra virer (aussi avant fixage).
On peut virer à l'or (donne un léger décalage vers le brun ou le bleu selon la formule)
ou au palladium (noir) ou au platine pour les riches.

Bonne chance.
« Modifié: 28 avril 2014 à 08:47:17 par Ron Talis »

charlesguerin

  • *****
  • Messages: 633
Re : kallitype, solution qui se trouble
« Réponse #9 le: 02 mai 2014 à 12:56:17 »
lors de ma séance d'hier, j'ai eu quelques difficultés. mes tirages au développement était de bonnes couleurs, puis plus je les laissais plus ils tiraient vers le brun Van Dyke. j'ai jamais réussi à les faire revenir. le lavage à l'eau avant le nettoyage affaiblissait aussi l'image, ce que je n'ai pas eu dans mes premiers essais. par exemple je n'ai jamais réussi à obtenir une image de la couleur du dernier test que j'ai joint dans le fil.

petite question quelle est la durée de vie d'un révélateur? une séance, un mois, un ans? j'ai lu que certains filtrais et réutilisais longtemps

à ce que j'ai aussi lu, j'ai vu des formules de kallitype qui étaient les mêmes que celle du Van Dyke, j'ai pas tout lu, donc je ne sais pas si c'est par développement ou juste le fix qui redonne l'intensité à l'image

une dernière question est ce que vous aussi vous avez du modifier votre oxalate pour qu'elle fonctionne? je suis passé d'un vert à un jaune (comme B&S). j'ai trouvé plusieurs autre formule pour en obtenir, j'essaierai peut être

Charles
« Modifié: 02 mai 2014 à 13:19:33 par charlesguerin »

charlesguerin

  • *****
  • Messages: 633
Re : kallitype
« Réponse #10 le: 06 juin 2014 à 18:14:39 »
retour de kallitype,

bon je viens de refaire de l'oxalate ferrique qui semble mieux fonctionner que la première. tout se passe sauf que, j'arrive pas à retirer les tons jaunes de l'oxalate. j'ai pourtant laissé le tirage plus de 20min dans 3 bains  de nettoyage (deux citrique et un edta). et 5 min dans le révélateur. je ne l'ai pas passé au sulfite mais mon bains d'hypo en contenait.

si quelqu'un parmi vous aurait une idée, je suis preneur.

en tout cas, le procédé avance plutôt pas mal

didier d

  • *****
  • Messages: 1067
Re : kallitype, solution qui se trouble
« Réponse #11 le: 06 juin 2014 à 21:16:08 »
ça fera pas avancer le schmilblick, mais personnellement j'aime beaucoup ces tons jaunes...

Collet

  • *****
  • Messages: 1501
  • Sexe: Homme
Re : kallitype, solution qui se trouble
« Réponse #12 le: 07 juin 2014 à 22:02:34 »
Pour qui est habile à lire l'anglais, je recommande la lecture de "Making kallitypes" de Dick Stevens.
Plus de 200 pages propres à décourager les passionnés....
Cela dit,les quelques photos présentées n'ont que peu d'intérêt, même si ça fait vieux...
Un des inconvénients majeures des anciennes techniques tient au fait que chacun (dans son petit coin) pense qu'il fait des merveilles.
Lorsque Papy Talbot a découvert les possbilités du chlorure d'Ag, c'étai fantastique mais peu d'intérêt dans ses images.
On a fait nettement mieux après la découverte du bromure.
La Kallitypie est ingrate, frustrante et si on éditait tous les posts publiés dans ce forum, on pourrait faire un volume....
bon courage, cependant.
J.C

Ron Talis

  • ****
  • Messages: 393
    • www.rontalis.com
Re : kallitype, solution qui se trouble
« Réponse #13 le: 10 juin 2014 à 08:57:56 »
quelques indications
- verifier que le révélateur est acide (légèrement pH6)
- la clarification se fait après le développement et avant le virage/fixage.
- normalement à l'acide. 1 à 3% acide oxalique ou citrique (une cuillère par litre)
dans ce cas, ne pas rincer le papier entre développement et clarification
- alternativement à l'EDTA/sulfite qui est (basique)

quelques remarques contradictoires qui font tout le bonheur de ce procédé
- plus l'émulsion pénètre dans le papier, plus elle est difficile à clarifier.
- mais certains traitements comme gélatinage/encolage vont rendre la clarification difficile
- ton oxalate est trop bon : )
- si la clarification ne se fait pas en moins de 10mn, changer de papier
- essaye un papier fin (80~100 g/m²) peut-être pré-acidifié
- le kallitype est plus sensible que le palla, attention au voile.

« Modifié: 10 juin 2014 à 09:29:41 par Ron Talis »

charlesguerin

  • *****
  • Messages: 633
Re : kallitype, solution qui se trouble
« Réponse #14 le: 10 juin 2014 à 19:19:45 »
Ron, apres toutes ces indications, je viens de vérifier mon révélateur il est a 6.5 +/-. je fais bien ma clarification après développement et avant fixage. pour l'essai que j'ai posté précédemment mon bain d'acide citrique était a 1%. j'avais posté la même question sur un site de réseau social (si vous voyez). les réponses ont été assez similaire. j'ai donc fait quelques modifs, avec toujours les mêmes problèmes au final. on m'a conseillé un premier bain d'oxalate de potassium puis acide citrique. je rince entre chaque bain,ca a fonctionné un peu mieux mais j'ai du clarifier toujours super longtemps donc au final l'image s’affaiblit.  on m'a aussi conseillé EDTA+ sulfite, pareil. j'ai essayé sur papier gélatiné + bain propres, pas mieux. par contre fait étrange durant la clarification mon papier (gélatiné)  a commencé a foncé. je me demande si tout simplement se problème ne pourrait pas être du a du voile...j'ai pourtant essayer de tout faire en lumière rouge et le résultat n'est pas significatif.

pour le papier, j'ai essayer le tiepolo, le bfk rives, le arches aquarelle, et le dalbe aqua. pour le moment le dalbe est en pole position dans le sens ou il garde bien les tons foncés, les autres ont tendance a s'éclaircisse au long du développement. de plus le dalbe est PH 2.7 (au vu de ce qu'il y a de marqué sur le papier d'emballage). je pense que j'essaierai d'autre papier. on m'a conseillé les papier japonais ainsi que le ruscombe. je voyais sur un site du magnani revere platine, peut être que......

mon oxalate est TROP bon? :) c'est à dire? je lui rajoute du nitrate ferrique pour ne plus avoir de précipité, je me demande si ça viens pas de ça aussi

Jacques, je viens de regarder le livre dont vous parlez, il est tres recommandé, mais tres cher aussi :) je vais essayer de voir si une bibliothèque ne l'a pas en stock histoire d'y jeter un œil.
ceci dit je ne sais pas si vous parliez des images du livres ou en général, mais dans un sens je vous rejoins, mais la première chose est de se faire plaisir. dans les pratiquant une bonne partie ne sont "qu'amateur" donc au final ne cherche pas tellement la gloire :) ou alors ils se sont planté de technique, y a bien moins chiant à faire :)
en tout cas merci pour vos encouragement, je persévère et vais de ce pas me renfermer dans mon labo!

Didier, on en a discuté en parallèle, mais sur la version virée bleu, oui là le jaune passe bien.

d'ailleurs, avec le tas de tirage test que j'ai de cette photo, j'en ai profité pour des essais de virages. j'ai testé deux formules, une pas top et une pas mal. voici le résultat du pas mal. les virages bleu sont a diluer sinon ca fini en cyanotype en 30 sec. d'ailleurs un cyanotype sur un kallitype c'est nul...  la formule de virage bleu semble fonctionner aussi pour le palladium, j'ai fait un essai sur des bouts de tirages raté


« Modifié: 10 juin 2014 à 19:21:17 par charlesguerin »