Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Info :

La modification des profils personnels semble engendrer des problèmes d'affichage.
Cette option ne sera plus disponible tant que la source du problème ne sera pas identifiée.
Les membres ayant provoqué malgré eux ce changement d'affichage irreversible, devront malheureusement pour le moment recréer un compte.

Quelques images de la Galerie :


- Platine/Palladium -
Format 60 x 40 cm

Auteur : Pascal Bonneau

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 13 x 18 cm

Auteur : Julien Deschamps

> Visiter sa Galerie <


- Van Dyke -
Format 12 x 24 cm

Auteur : Arkane

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Ambrotype -
Format 8 x 10 cm

Auteur : enzo

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: défaut d'argenture des plaques...  (Lu 8635 fois)

défaut d'argenture des plaques...
« le: 10 août 2012 à 17:33:21 »

Je suis dans les Pyrénées et il y fait très - trop - chaud.

J'ai résolu le problème des stries et de la trame 'moutonnée' en augmentant la quantité d'alcool et d'éther dans le collodion, mais j'ai un nouveau problème : un défaut 'd'argenture' des plaques : ce sont des taches d'aspect ovoïdes apparaissant après séchage nettement moins chargées en argent que le reste de la plaque ce qui la rend intirable...

Ces taches ne correspondent pas à la trace des doigts au moment du coulage de la plaque, ni à des jets de révélateur trop vigoureux.
J'ai réduit le délai entre coulage et sensibilisation de la plaque (de 30 à 15 secondes) sans aucun effet...

D'où peuvent provenir ces défauts d'argenture ? Comment corriger ceci ?

Merci de votre aide.

François


François

Re : défaut d'argenture des plaques...
« Réponse #1 le: 10 août 2012 à 21:55:05 »
Aïe, Aïe, Aïe...

J'ai peine à croire être le seul à avoir rencontré ce problème...

Les experts sont-ils tous en vacances ?

François

Re : défaut d'argenture des plaques...
« Réponse #2 le: 10 août 2012 à 22:23:29 »
Moi qui ne suis pas expert, j'ai vécu aujourd'hui mes premiers séchages prématurés, accompagnés de décollements (bah, oui à force de rallonger à l'alcool, je le savais pourtant!). Mais le séchage s'attaque au bords des plaques, donc je ne pense pas que ça ait un rapport avec ton problème...  :-\

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Re : défaut d'argenture des plaques...
« Réponse #3 le: 11 août 2012 à 11:24:37 »
Bonjour François,

Je n'ai pas encore eu ce problème, je réfléchi...

Je penserais à un problème de température en premier lieu, ce serait la première chose à tenter de régler : Tout dans une glacière avec un peu de glace au fond histoire de ramener le tout autour de 20°C.

Les taches ovoïdes pourraient être des zones de séchage partiel.

Re : défaut d'argenture des plaques...
« Réponse #4 le: 11 août 2012 à 12:15:49 »
Je pense effectivement qu'un séchage prématuré est à l'origine du problème.

Le "labo" est à 24°, mais je fais mes prises de vues en plein air sous un voile de soie tendue pour avoir une lumière diffuse et il y fait plus de 30°. Quant à l'intérieur de la chambre, cela doit être pire encore.

La glacière risque de ne pas suffire...

François

Re : défaut d'argenture des plaques...
« Réponse #5 le: 11 août 2012 à 12:53:26 »
Il faut regarder si ces taches ne correspondent pas avec les emplacements des doigts sous la plaque pendant le coulage du collodion...
Ça donne typiquement de petits ovales, où le collodion a pris prématurément, et qui manque de brillance (dans le cas d'un positif en tout cas).

Re : défaut d'argenture des plaques...
« Réponse #6 le: 11 août 2012 à 16:06:02 »
Non, ces taches ne correspondent pas à l'emplacement des doigts - je l'avais déjà indiqué dans le post initial.

François

Re : défaut d'argenture des plaques...
« Réponse #7 le: 14 août 2012 à 22:21:17 »
Bonsoir,

Est-ce que cela ressemble à ce genre de tache noire ?



A bientôt.

Repliquant

Re : défaut d'argenture des plaques...
« Réponse #8 le: 15 août 2012 à 16:17:45 »
Non vraiment pas.

J'ai refait du collodion ce qui a résolu le problème. Je pense qu'il était du à la combinaison d'un surplus d'alcool et d'ether que j'avais rajouté au précédent collodion pour éviter les stries et d'une chaleur caniculaire.

Merci à tous.

François

Re : défaut d'argenture des plaques...
« Réponse #9 le: 08 octobre 2012 à 08:12:21 »
Merci de votre aide ! certaines des images réalisées cet été se retrouvent dans un petit livre dont vous trouverez la maquette ici : http://cjoint.com/12oc/BJgqNEjogna.htm;

François