Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Ambrotype -
Format 10 x 12 cm

Auteur : Sidney Kapuskar

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 20 x 20 cm

Auteur : Sylvain B

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 13 x 18 cm

Auteur : Gential LAMBERT

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Gomme Bichromatée -
Format 24 x 39 cm

Auteur : claude Bouchez

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: durée de vie du révélateur pour platine  (Lu 43618 fois)

lustman

  • ***
  • Messages: 114
durée de vie du révélateur pour platine
« le: 19 avril 2012 à 22:19:42 »
salut,

j'ai toujours utilisé de l'oxalate de potassium pour développer mes tirages, il est utilisable "à vie".
qu'en est il des autres révélateurs comme le sodium citrate ou l'ammonium citrate?

« Modifié: 20 avril 2012 à 15:37:10 par lustman »

Ron Talis

  • ****
  • Messages: 393
    • www.rontalis.com
Re : durée de vie du révélateur pour platine
« Réponse #1 le: 19 avril 2012 à 23:36:23 »
le citrate de sodium c'est pareil, sauf que...
si on fait des essais avec des papiers inconnus le révélateur
peut se contaminer facilement et avant qu'on le remarque
on passe des tirages à la poubelle. Donc je fais comme ca:
les essais, les bandes et les trucs pourris avec le révé récupéré
les tirages de garde (qu'on espère de garde...) avec du révé neuf.

lustman

  • ***
  • Messages: 114
Re : durée de vie du révélateur pour platine
« Réponse #2 le: 20 avril 2012 à 08:14:24 »
c'est à dire, c'est de la moisissure qui se forme?
en fait pour utiliser le washi, je vais devoir tremper les mains dans le révélateur pour ne pas déchirer le papier.
et même avec des gants je préfère utiliser quelque chose de moins toxique que l'oxalate de potassium pour ce papier.
Mais je ne suis pas chaud pour devoir changer de révélateur à chaque session, j'aimerai le garder au moins 1 an si possible.

ca te parait bon comme produit?
http://cgi.ebay.fr/1kg-Trisodium-citrate-Sodium-citrate-food-grade--/140608436739?pt=UK_BOI_Medical_Lab_Equipment_Lab_Supplies_ET&hash=item20bcea7a03

Ron Talis

  • ****
  • Messages: 393
    • www.rontalis.com
Re : durée de vie du révélateur pour platine
« Réponse #3 le: 20 avril 2012 à 08:37:08 »
Il ne fait pas de moisissure, c'est un conservateur.
 La pollution peut-être chimique. Mais pour moi ca a été
la conséquence d'un mauvaise manip, je suis resté quelques jour
 avec des résultats misérables avant de pouvoir remonter à l'erreur:
j'avais traité un papier avec du fix au lieu d'acide citrique,
le révélateur récupéré a été pollué chimiquement.
Tout a été pollué d'ailleurs, pinceau etc...
D'autre part je contrôle quelque fois le contraste au dichromate,
le révé récupéré a alors une composition incertaine.
Le citrate de sodium est suffisament bon marché pour du one shot.
Conservé au frais ca te fait des tons froids. : )
J'en ai acheté un kilo il y a longtemps, depuis je le fabrique
 voir la recette chez Mougin. Donc je ne sais même pas la proportion
entre les trois sels. Ce que tu montres semble de la qualité extra. 

Collet

  • *****
  • Messages: 1501
  • Sexe: Homme
Re : durée de vie du révélateur pour platine
« Réponse #4 le: 20 avril 2012 à 11:32:41 »
bon jour à tous les palladium-worker.
J'ai adopté depuis quelques mois le révélateur au citrate de Na, préconisé par J. C. Mougin.
D'un coût dérisoire et de fabrication facile, il n'est pas utile d'en fabriquer un hectolitre.
Lorsqu'il commence à prendre une coloration grisouille, je jette.
J'en garde seulement quelques décilitres dont je me sers pour développer au pinceau des essais
genre 4*5 inches.
J'ai noté que ce révélateur permet de "dépouiller" plus facilement les résidus d'oxalate ferrique et les blancs sont bien plus propres.
Et comme J.C.M, je continue le dépouillement avec de l'acide oxalique, suivi d'un bon lavage à l'eau du robinet.
Nota :je n'utilise que du palladium, jamais de platine, le prix dépassant ma bourse !
J.C

lustman

  • ***
  • Messages: 114
Re : durée de vie du révélateur pour platine
« Réponse #5 le: 20 avril 2012 à 14:22:13 »
Merci messieurs Ron et Collet pour ces renseignements,
je vais donc essayer le citrate...

j'utilise pour clarifier le papier, un bain d'acide oxalique, suivit de deux bains de metabisulfite et sulfite de soude.
Si je peux me passer de ces derniers, je suis preneur.
Je fais après le révélateur un premier bain d'eau du robinet, je me suis toujours demandé si il était utile.
« Modifié: 20 avril 2012 à 14:28:21 par lustman »

Ron Talis

  • ****
  • Messages: 393
    • www.rontalis.com
Re : durée de vie du révélateur pour platine
« Réponse #6 le: 20 avril 2012 à 15:07:00 »
ca dépend des papiers...
le bon japonais clarifie avec un bain d'acide oxalique
Mougin cleare son vieux Cranes avec plusieurs bains
l'Arches et le simili japon nécessitent du sulfite en plus jusqu'à plus soif.

Si tu arrives à bien clarifier,
il faut faire attention à la frontière entre bien clarifier et trop clarifier.
Le mieux c'est de finir la clarification à la lumière du jour.
Un éclairage tungstène ne permet pas de distinguer la frontière.

ca dépend de l'eau...
chez moi ca ne fait que rendre l'oxalate encore plus insoluble.

lustman

  • ***
  • Messages: 114
Re : durée de vie du révélateur pour platine
« Réponse #7 le: 20 avril 2012 à 15:36:51 »
c'est vrai que pour le cot320, le sulfite et le metabisulfite sont indispensables, le papier est difficile à clarifier.

En Normandie l'eau est calcaire et donc je pense que cela rend la clarification plus difficile.
je ferais un premier bain à l'eau déminéralisée pour tester
pour le washi, j'ai trouvé la clarification très rapide...
« Modifié: 20 avril 2012 à 15:43:28 par lustman »

lustman

  • ***
  • Messages: 114
Re : durée de vie du révélateur pour platine
« Réponse #8 le: 01 mai 2012 à 21:25:20 »
le citrate de sodium de ce vendeur est excellent :)

MOUGIN

  • *
  • Messages: 40
Re : durée de vie du révélateur pour platine
« Réponse #9 le: 06 juin 2012 à 18:14:56 »
Acheter du citrate de soude, il faut avoir les moyens. Le fabriquer ce qui est d'une simplicité biblique, ne revient à quasiment rien. De plus le citrate de soude n'est pas toxique, peut s'utiliser à toute température. Sa conservation est limitée dans le temps semble-t-il, je le conserve au frigo.

Adopter le citrate de soude qui n'est guère recommandé dans la littérature classique c'est suivre un conseil que donne Weston à Tina Modotti.

Mougin

lustman

  • ***
  • Messages: 114
Re : durée de vie du révélateur pour platine
« Réponse #10 le: 06 juin 2012 à 21:26:12 »
tous mes derniers tirages sont développés avec du citrate de soude, je l'ai adopté.
J'aime son noir et son ton légèrement moins chaud.

L'oxalate je le garderai pour mes travaux plus "pictorialistes"

Collet

  • *****
  • Messages: 1501
  • Sexe: Homme
Re : durée de vie du révélateur pour platine
« Réponse #11 le: 06 juin 2012 à 22:20:49 »
comme jean Claude Mougin, j'ai adopté le révélateur de citrate de sodium suivant le préparation décrite sur Photo-Galerie. L'essayer, c'est l'adopter.
L'oxalate de K ? C'est fini pour moi....
Faudrait avoir le temps de tirer quelques images et le bulletin que je produis depuis plus de dix ans me bouffe du temps...
bises à tous et particulièrement à J.C.Mougin.
J.C

Philippe Grunchec

  • ***
  • Messages: 208
  • Sexe: Homme
    • http://philippe.grunchec-photographe.over-blog.com/
Re : durée de vie du révélateur pour platine
« Réponse #12 le: 21 janvier 2016 à 16:54:28 »
Quelle dilution pour le citrate de soude ?

250 g pour 1 litre d'eau ?

On conseille parfois le rajout d'un peu d'acide tartrique, est-ce utile (et si oui, à quoi ?) ?

Ron Talis

  • ****
  • Messages: 393
    • www.rontalis.com
Re : durée de vie du révélateur pour platine
« Réponse #13 le: 21 janvier 2016 à 17:03:59 »
http://rontalis.com/wp/revelateur.html

si c'est incompréhensible n'hésite pas à me le signaler.

Philippe Grunchec

  • ***
  • Messages: 208
  • Sexe: Homme
    • http://philippe.grunchec-photographe.over-blog.com/
Re : durée de vie du révélateur pour platine
« Réponse #14 le: 21 janvier 2016 à 17:13:03 »
Merci, Ron, mais ce n'était pas ma question.

Je n'envisage pas de fabriquer moi-même mon acétate de sodium (même si c'est facile), mais simplement de préparer mon révélateur à partir d'acétate acheté tout prêt (chez Disactis, of course !).