Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Van Dyke -
Format 21 x 30 cm

Auteur : Gilbert Dupin

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 20 x 20 cm

Auteur : Sylvain B

> Visiter sa Galerie <


- Tirage Bromoïl -
Format 16 x 16 cm

Auteur : François Pitot

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Van Dyke -
Format 17 x 15 cm

Auteur : Stephane ROBIN

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Mes premières "gommes"  (Lu 25760 fois)

olive92

  • ****
  • Messages: 266
Mes premières "gommes"
« le: 24 février 2012 à 18:45:01 »
Bonjourà tous,

voilà aujourd'hui c'était mes premiers essais de "gommes" monocouches.

Je voulais déjà tester la pratique elle même et me rendre compte de la quantité de pigment à utiliser (Noir pour fresque de Sennelier) etc...

J'ai mis gomme entre guillements car on ne peux pas vraiment appeler gomme ce que j'ai produit  :'(

1 er essai :

1 part de gomme concentrée (1 mL) et 1 part de dichromate 5 % (1 mL) et probablement trop de pigment car la couche est totalement opaque): j'expose (5 min ; Ultra vitalux Osram) après séchage puis passage dans l'eau froide du robinet et au bout de quelques min j'utilise un jet d'eau très doux pour dépouiller => résultat: l'image qui commençait un peu à apparaitre s'est transformé en un fond noirâtre sale sans même une vague notion d'image car tout le pigment est parti => poubelle

2 ème essai:

idem mais je réduis la quantité de pigment mais la couche semble toujours opaque, ici encore l'image à tendance à s'estomper même si j'arrive à obtenir quelque chose qui ressemble un peu à mon négatif les détails en moins. Là je fais l'erreur fatale de prendre un pinceau que je passe sur l'image avec l'idée d'enlever ce qui ne tient pas afin qu'il reste ce qui devait => je m'arrête très vite car tout s'en vas !

3 ème essai:

idem mais avec moins de pigment et là la couche n'est pas totalement opaque. Ici l'image reste un peu mieux mais pendant mon dépouillement le noir part en petits morçeaux qui se décolle sous le léger jet d'eau...

J'essayerais de poster les essais 2 et 3 quand ils seront secs.

Si vous avez des idées pour m'aider à corriger mon incompétence, je suis preneur...

A bientôt,

Olivier

Christian R

  • *****
  • Messages: 746
Re : Mes premières "gommes"
« Réponse #1 le: 24 février 2012 à 19:26:07 »
Qu'entendez-vous par "gomme concentrée" ? On utilise généralement une gomme à 33%, mais on peut aller jusqu'à 50 %
Le bichromate, on peut aller jusqu'à 10 % (saturation) et essayez plutôt 1 volume de bichro  + 2 vol de gomme

Il est assez difficile de manier de si petites quantités de gomme, il vaut mieux en faire un peu plus quitte à jeter (ou étendre plusieurs feuilles)
Peut être augmenter le temps d'exposition, passer de 5 à 10 voire 15 mn
Le dépouillement se fait dans une cuvette d'eau, l'émulsion vers le bas. Le dépouillement peut prendre une ou 2 heures. On ne touche pas car c'est fragile à ce moment. Le jet d'eau c'est éventuellement vers la fin pour les détails

Bon courage, ne pas désespérer, ça va venir

olive92

  • ****
  • Messages: 266
Re : Mes premières "gommes"
« Réponse #2 le: 24 février 2012 à 19:36:06 »
Bonsoir,

merci pour les conseils Christian !

La gomme est de la gomme Schmincke prête à l'emploi, je n'en sais pas plus.

C'est vrai que ce sont de faible volumes surtout pour mesurer le pigment... D'ailleurs je vais essayer l'autre pigment que j'ai: Noir de mars toujours de Sennelier mais dont personne ne parle (c'est de l'oxyde de fer).

Je pense aussi que je n'expose pas assez et que je "force" trop de dépouillage.

Je vais réessayer

erick Mengual

  • ****
  • Messages: 443
  • Sexe: Homme
  • Les choses inutiles sont indispensables - Picabia
    • www.erickmengual.com
Re : Mes premières "gommes"
« Réponse #3 le: 24 février 2012 à 20:08:06 »
Bonsoir,

en ce qui concerne la quantité de pigment, si vous n'avez pas de balance au 100 de grammes, vous pouvez une fois que vous avez mélangé votre pigment à votre gomme, en prendre une petite quantité avec un pinceau et vous l'étendez sur un journal. Si vous n'apercevez plus les lettres du journal, c'est que vous avez mis trop de pigment et par conséquent les uv n'insolubiliseront pas la couche de gomme pigment et bichro.
Autre point la couche doit être la plus fine possible . 2tendez le mélange avec un pinceau et ensuite prenez un deuxième pinceau pour étendre la couche avec qu'elle ne sèche.
Bon travail et surtout perceverez!
Erick Mengual

Christian R

  • *****
  • Messages: 746
Re : Mes premières "gommes"
« Réponse #4 le: 24 février 2012 à 21:10:25 »
Pour connaître la teneur de la gomme, il suffit d'en peser 10 g dans une coupelle, de mettre la coupelle 1 jour sur un radiateur et de repeser le produit sec. On a alors le pourcentage.
Le problème avec certaines gommes toutes prêtes, c'est qu'il y a parfois des cochonneries dedans pour la conserver, ce qui les rend ainsi impropres à nos travaux. Je me suis fait avoir une fois avec une gomme de chez Charbonnel qui ne me sert plus qu'à coller les étiquettes lorsque je mets du vin en bouteille.
Celle que vous utilisez, je ne la connais pas, mais peut être est-elle bonne.

Collet

  • *****
  • Messages: 1501
  • Sexe: Homme
Re : Mes premières "gommes"
« Réponse #5 le: 24 février 2012 à 21:38:37 »
Pour olivier :
un de nos sociétaires écrivait récemment  en parlant de sa technique :
ceci est ma façon de procéder que certains trouveront bizarre  mais elle marche et vous dirais-je que si la gomme n'était pas aussi capricieuse, imprévisible et que je "gagne" à tous les coups, elle m'intéresserait moins.
A vaincre sans péril, ce n'est pas amusant !
bon courage, tous les gommistes ont des poubelles archi-pleines et des éviers bien chargés
J.C

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3983
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Mes premières "gommes"
« Réponse #6 le: 24 février 2012 à 21:59:12 »
Les Procédés Anciens sont un défi permanent, tout au long de la vie...

On croit qu'on a dompté, et du jour au lendemain c'est l'échec, il faut tout reprendre...

Christian R

  • *****
  • Messages: 746
Re : Mes premières "gommes"
« Réponse #7 le: 24 février 2012 à 22:52:46 »
C'est vrai que pour la gomme, s'il y a deux ou trois vérités, le reste est très empirique et autant de méthodes que de pratiquants.
Mais c'est ce qui en fait le charme et c'est aussi ce qui fait le style de chacun

jf Cholley

  • **
  • Messages: 95
    • un certain regard
Re : Mes premières "gommes"
« Réponse #8 le: 24 février 2012 à 23:57:29 »
Bonjour, pour Olive92 un truc très pratique quand on débute la gomme c'est de partir avec de la couleur en tube type aquarelle de très bonne qualité (par exemple le noir de bougie Rownay? marche à tout les coups). Il n'y a rien à peser tu mets environ 0,5 cm dans une coupelle et tu mélanges avec 5ml de gomme et 3ml de bichromate à saturation (5% me semble un peu juste), tout ça pris avec 2 seringues graduées, ensuite, tu étends ta couche finement comme te l'explique Erick.
Après séchage tu exposes au uv mais en faisant des bandes test par exemple tu déplaces ton cache toutes les minutes, tu auras donc un tirage avec une exposition entre zéro et x fois 1 minutes soit x+1 bandes. (comme en tirage n&b) Ensuite tu mets ta feuille dans l'eau et tu n'y touches plus !!!!! simplement tu la regardes tout les 1/4 d'heure délicatement... ça peut durer des heures.... tu regardes apparaître tes bandes... celle qui à reçue une minute apparaît en premier et ainsi de suite... au bout d'1/2 heure ou d'une heure de d'épouillage statique (en changeant quand même l'eau si elle se charge trop en pigment et bichromate) tu as maintenant une idée du temps d'exposition... les quantités de gomme que j'ai mentionner au départ permette de recouvrir environ un petit 30X40 , une fois émulsionné et séché, si tu coupes ta feuille en 2, sur une partie tu fais ta bande test, tu attends ton résultat  sur l'autre tu exposes ton tirage définitif (si bien sur la taille de ton négatif est inférieure à 20X30 la moitié de ta couche).  . A ce moment là tu peux effectivement dépouiller en force les parties qui ne descendent pas... mais seulement après 1/2 heure de trempage !!!! Dans ton cas il y à peut être un problème qq part... mon explication tient pour qq'un qui à de la bonne gomme, des bons pigments, du bon bichromate et des bons papiers!!!!! . Avec cette méthode je ne mets que très rarement de tirages à la poubelle, parce que je fais des trous de repérages dans le négatif et la feuille... si le tirage ne convient pas je l'efface en partie ou totalement puis après séchage je réutilise la même feuille avec le même sujet évidemment placé au même endroit...
Amicalement. jfC

islande

  • ***
  • Messages: 125
Re : Mes premières "gommes"
« Réponse #9 le: 25 février 2012 à 15:17:59 »
J'avais aussi bien galéré quand j'ai commencé mes gommes. Heureusement que l'ami Erik mengual était là pour les conseils.
A présent je ne vais pas dire que je ne rate rien, - la gomme n'est pas une science exacte - mais j'ai fait beaucoup de progrès par rapport au début....
voici mes dosages :
bichromate à 9 %, je m'y tiens, mais on peut aller jusqu'à 10 %
première couche de gomme :   18 ml gomme, 5 grammes de pigment (la petite balance de chez disactis est parfaite) (je travaille presque exclusivement la terre de cassel en poudre)  12 ml bichromate, Quelques gouttes d'eau si c'est trop épais.  expo aux UV dans une boite lumineuse de 6 tubes  : entre 4 et 7 mn selon le néga. Avec ce dosage, je fais 2 formats 30X40 cm
deuxième couche : id, même temps
troisième couche : id, temps raccourci de 1 mn.
Pour les monocouches j'utilise du noir de vigne ou noir d'ivoire (toujours en poudre) mais je trouve le résultat un peu "raide" il y a moins de modelé à mon avis.
dépouillement : eau froide.  Je laisse tremper une demi-heure et je reviens voir.  Un fin coup de jet très mou, je change l'eau et je retrempe une autre demi-heure.  Dès que le bichromate est éliminé, je rince une petite heure par trempage.
cordialement
annie
http://anniedefachelles.blogspot.com

Christian R

  • *****
  • Messages: 746
Re : Mes premières "gommes"
« Réponse #10 le: 25 février 2012 à 16:25:53 »
Pour le bichromate, à 9 - 10 %, il est à saturation. Il se forme parfois un peu de dépôt dans le fond du flacon, mais c'est sans importance
La gomme, j'insiste là-dessus, il est important d'en connaître le titrage si on veut avoir des résultats les plus constants possibles

olive92

  • ****
  • Messages: 266
Re : Mes premières "gommes"
« Réponse #11 le: 25 février 2012 à 18:28:37 »
Bonsoir et merci de vos retours ;

Effectivement je ne peux que progresser...

pour ma solution de bichromate je me suis inspirer du site alternativephotography.com où il est fait mention d'une solution à 5 %:

http://www.alternativephotography.com/wp/processes/gum-bichromates/gum-bichromate-working-methods

et j'ai vu des vidéos où c'était aussi une solution à 5 % et vu que je vois des proportions gomme/bichromate très variable ça devrait pouvoir le faire...

Ce soir je suis en train de gélatiner quelques feuilles...encore une nouvelle expérience :-)

Bonne soirée et à bientôt

Olivier

erick Mengual

  • ****
  • Messages: 443
  • Sexe: Homme
  • Les choses inutiles sont indispensables - Picabia
    • www.erickmengual.com
Re : Mes premières "gommes"
« Réponse #12 le: 25 février 2012 à 22:29:21 »
Bonsoir,
Utilisez une concentration de bichromate à 9 ou 10% ce sera plus sensible.....Lorsque vous commencerez à obtenir des résultats vous pourrez faire varier le bichromate mais au début il s'agit de réaliser des couches fines et des images bien dépouillées. Toutes les explications données doivent vous faire progresser.
Bon travail
Erick

olive92

  • ****
  • Messages: 266
Re : Mes premières "gommes"
« Réponse #13 le: 26 février 2012 à 19:29:39 »
Bonsoir,

je suis allé voir les sites d'Erick et d'Annie: impressionnants !

Annie, sur ta vidéo "gomme" le résultat final est obtenu en combien de couches ?
J'ai vu que tu réussis des monocouches vraiment parfaits avec du noir d'ivoire. De quoi est composé ce pigment ?

J'ai refait des essais aujourd'hui avec des bandes tests comme conseillé par JF. J'avais déjà testé cette méthode pour mes cyanotypes et ça m'avait bcp aidé... J'ai déterminé un temps moyen d'exposition de 10 min qui dépend de la charge en pigment évidemment tout le reste étant identique.
Et surtout je laisse tranquillement le dépouillement se faire du coup les résultats sont nettement meilleurs  :)

Pour moi le plus complexe reste la proportion de pigment et l'étendage de la solution assez épaisse à cause de la gomme j'imagine.

Bonne soirée et merci de vos conseils !

Olivier

Christian R

  • *****
  • Messages: 746
Re : Mes premières "gommes"
« Réponse #14 le: 26 février 2012 à 22:40:11 »
Chargée on non en pigment, il faut que ta couche soit mince sous peine de ne pas permettre aux UV de pénétrer jusqu'au support. En pareil cas, au dépouillement, toute la couche démulsion part dans la cuvette.
J'ai abandonné le pincea