- Cyanotype -
Format 30 x 21 cm

Auteur : Ariane C.Brejnik

> Visiter sa Galerie <
     A c c u e i l         G A L E R I E         B l o g         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t     

Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
20 Février 2018 à 22:01:47

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche :

Rechercher:     avancée
26978 Messages dans 2406 Fils de discussion par 920 Membres
Dernier membre: Salvia
* Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous
+  Disactis.com - Photographie Artisanale - Procédés Anciens - Prise de vue et Tirage
|-+  Messages récents
Pages: [1] 2 3 ... 10

 1 
 le: Aujourd'hui à 21:00:46 
Démarré par john.vandale - Dernier message par f.pitot
 
Vous avez raison, le nettoyage est par là ou il faut commencer mais j'étais parti dans l'idée que vous aviez assuré cette étape.
Faut prendre le temps au blanc de meudon puis un petit coup de pinceau dépoussiereur sur les arrêtes car la poudre blanche s'est déposée puis un petit coup aussi recto verso de la plaque.
Le rajout d'alcool je disais qu'on peut l'utiliser dans la foulée mais c'est mieux si vous l'avez mis aujourd'hui et que vous l'utiliserez demain..
Ca devrait aller mieux demain avec des plaques bien propres et ce collodion rallongé d'alcool..
Bon courage et bon "amusement "

Mais ça décolle moins sur cette dernière ?
Et puis tout ça n'est pas perdu, de faire des plaques, vous vous entrainez à trouver l'exposition et plein d'autres choses...

 2 
 le: Aujourd'hui à 20:26:12 
Démarré par john.vandale - Dernier message par john.vandale
De rien pour les conseils mais si vous ne les suivez pas, je me demande à quoi ils servent... Tongue
Faites confiance à ceux qui sont passés par là avant, je n'ai pas solution à tous les problèmes mais celui ci est bien connu et tout le monde l'a rencontré...

Hey François vos conseils sont TRèS précieux et je m'applique à les suivre scrupuleusement! Mais je tente de procéder avec ordre et méthodologie de sorte à identifier mes difficultés propres et construire une procédure reproductible.

Aujourd'hui nettoyage plus que consciencieux de sorte à pouvoir écarter définitivement la question: problème persistent...

J'ai donc ajouté une bonne part d'alcool dans ma préparation en vue de ma séance de demain. Si ça fonctionne: impeccable, sinon je crois que les vitres que j'achète devront être mises en cause.


 3 
 le: Aujourd'hui à 16:47:55 
Démarré par john.vandale - Dernier message par f.pitot
l'albumine, de mon coté je n'en ai jamais eu besoin.
Je pense qu'il vaut mieux avoir une formule qui fonctionne correctement plutôt que de "réparer" à l'albumine..

Hum... je partage cet avis. Je m'assure d'abord d'optimiser ma procédure de nettoyage. En portant des gants par exemple pour ne pas graisser les bords. Ca pourrait bien venir de là...



Je ne crois pas que cela vienne de là...
100ml d'éthanol pour 100 ml de collodion à 5,6% donne une préparation très épaisse et elle se décolle.
Et ajouter de l'ethanol par la suite ne demande pas de laisser reposer 24h.
Ca y est, il a déjà décanté après sa préparation donc quand on rajoute de l'alcool ou ethanol on le "secoue" gentiment pour que le mélange soit homogène à l'oeil et on peut l'utiliser dans la foulée.

De rien pour les conseils mais si vous ne les suivez pas, je me demande à quoi ils servent... Tongue
Faites confiance à ceux qui sont passés par là avant, je n'ai pas solution à tous les problèmes mais celui ci est bien connu et tout le monde l'a rencontré...

 4 
 le: Aujourd'hui à 13:09:13 
Démarré par john.vandale - Dernier message par john.vandale
l'albumine, de mon coté je n'en ai jamais eu besoin.
Je pense qu'il vaut mieux avoir une formule qui fonctionne correctement plutôt que de "réparer" à l'albumine..

Hum... je partage cet avis. Je m'assure d'abord d'optimiser ma procédure de nettoyage. En portant des gants par exemple pour ne pas graisser les bords. Ca pourrait bien venir de là...

Si ça ne solutionne pas mon problème j'ajouterais de l'alcool. (je retarde ce moment pour déterminer la source réelle de mon problème et pour éviter de devoir laisser reposer une journée entière afin que le précipité retombe au fond de mon flacon de collodion).

Encore merci François!

 5 
 le: 19 Février 2018 à 21:34:44 
Démarré par john.vandale - Dernier message par f.pitot
"J'ai assemblé mon collodion en suivant scrupuleusement la formule d'ici. La proportion d'alcool doit donc être convenable..."

Et non, si vous êtes sur que les plaques sont propres je suis quasi sur que le problème vient du manque d'alcool.

La formule de préparation du collodion donné par Lionel est une base, il faut l'ajuster en fonction, chez soi.
De mémoire on met 100 ml d'éthanol pour 100 ml de collodion et à l'époque ce collodion était à 4%.
Maintenant il est vendu à 5,6% donc plus concentré.
Je trouvais  déjà avant que la préparation était assez épaisse donc avec du 5,6% il est très très épais et quand il sèche, il tire, se décolle voire craque...
Je ne le mesure pas mais en général le volume d'éthanol, sels et eau fait environ 4 cm de hauteur dans mon flacon et je mets grand maximum 3 cm de collodion.
Essayez comme dans l'article de mesurer la hauteur du volume éthanol sels et eau puis mettez moins de collodion.

C'est comme la formule de révélateur, au départ ok il faut la suivre à la lettre mais ensuite on se rend compte qu'il faut l'affiner en mettant un peu plus ou un peu moins de ci ou de ça...

Vous êtes toujours à tant de rajouter de l'éthanol dans ce collodion sans être obligé d'en préparer un neuf.
Mais pas 2ml, n'hésitez pas à mettre pas loin d'un cm...

Oubliez le temps écoulé avant insertion de la plaque dans le bain, cela ne doit pas venir de là maintenant et l'albumine, de mon coté je n'en ai jamais eu besoin.
Je pense qu'il vaut mieux avoir une formule qui fonctionne correctement plutôt que de "réparer" à l'albumine..

 6 
 le: 19 Février 2018 à 12:18:20 
Démarré par john.vandale - Dernier message par john.vandale
Le décollement de l'émulsion peut venir d'un collodion qui manque d'alcool ( collodion trop épais ) et/ou d'une plaque mal nettoyée avant coulage
et d'une troisième cause mais je ne m'en souviens plus

Ah oui, si la plaque collodionnée est insérée trop rapidement dans le bain, que le collodion n'a pas eu le temps de figer, l'émulsion pourrait se décoller, je pense...

Merci pour vos réponses François.

Je pense avoir commencé à prendre mes marques sur le développement. En revanche j'ai toujours un gros soucis de décollement de l'émulsion! C'est deux plaques sur trois qui foirent à cause de ça...

J'ai assemblé mon collodion en suivant scrupuleusement la formule d'ici. La proportion d'alcool doit donc être convenable...

Mes plaques sont nettoyées avec soin au blanc de Meudon...

Reste la piste du délai d'insertion dans le nitrate d'argent.

Puis l'albumine peut-être?

(J'ai reçu un très beau cadeau avant-hier!)


 7 
 le: 17 Février 2018 à 21:14:20 
Démarré par john.vandale - Dernier message par f.pitot
Oui, l'exposition se passe à l'inverse d'un tirage sous l'agrandisseur.
La raison est qu'ici c'est un positif direct, non ?
Une exposition faible donne une plaque sombre et une exposition plus importante une plaque claire, en gros.
Au début c'est pas évident, on s'y perd avec l'exposition et le temps de révélation.
Il faudrait savoir à partir de combien de secondes le révélateur voile la plaque donc ne pas dépasser ce temps et faire varier l'exposition en fonction.
Si vous voulez plus sombre ou plus clair, à moins que je dise des bêtises, je pense qu'il faut faire varier l'exposition plutôt que le temps de révélation.
Quand on arrive près, affinez à la révélation, quoi que je m'y perds aussi un peu !  Cheesy

Le décollement de l'émulsion peut venir d'un collodion qui manque d'alcool ( collodion trop épais ) et/ou d'une plaque mal nettoyée avant coulage
et d'une troisième cause mais je ne m'en souviens plus

Pour le vernis, l'alcool risque de l'enlever mais peut être qu'il va aussi dissoudre l'émulsion...

Ah oui, si la plaque collodionnée est insérée trop rapidement dans le bain, que le collodion n'a pas eu le temps de figer, l'émulsion pourrait se décoller, je pense...

 8 
 le: 17 Février 2018 à 17:22:52 
Démarré par john.vandale - Dernier message par john.vandale
Bon entendu. Je crois que je ne tenterai pas le diable sur ma première plaque.

Je renomme ce sujet pour éviter de m'éparpiller et squatter le forum à moi tout seul avec mes questions diverses.

Nouvelle journée de test aujourd'hui. Moins souriante...

J'ai deux difficultés. La révélation et l'émulsion qui se déchire puis se décolle des plaques sèches.

La première de ces images à séché tranquillement à l'air libre. Lorsque le soleil a pointé le bout de son nez l'émulsion à filé doux...

Il m'est arrivé la même chose en séchant la seconde à la lampe à alcool.

Tout me laisse à penser que la chaleur est responsable. Mes plaques étaient lavées soigneusement...

Les photos de ma troisième plaque me semblent montrer un surdéveloppement. J'aimerais mieux comprendre cette étape. Lorsque l'on allonge la durée de développement on fait "monter" les tons clairs (en positif) c'est bien ça? Donc si on coupe trop vite on risque de produire une plaque trop transparente?

En fait ça fonctionne à l'inverse du tirage argentique dont j'ai l'habitude. Le développement fait monter les parties claires.

 9 
 le: 17 Février 2018 à 16:59:34 
Démarré par john.vandale - Dernier message par NestorBurma
Le risque d'emporter l'émulsion est-il important ou faible?

Faut tester, il y a tellement de facteurs qu'il est difficile de décider du résultat par avance ...

 10 
 le: 17 Février 2018 à 16:54:26 
Démarré par john.vandale - Dernier message par john.vandale
Le risque d'emporter l'émulsion est-il important ou faible?

Pages: [1] 2 3 ... 10
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.11 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
2851682 ème visite
56 visiteur(s) en ligne
919 visite(s) aujourd'hui
Disactis.com 2002-2016

Page générée en 0.045 secondes avec 16 requêtes.