Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Cyanotype -
Format 21 x 21 cm

Auteur : Jean-Luc Fischer

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 20 x 20 cm

Auteur : Sylvain B

> Visiter sa Galerie <


- Gomme Bichromatée -
Format 20 x 25 cm

Auteur : Julien COLANT

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Ambrotype -
Format 13 x 18 cm

Auteur : Jean-François CHOLLEY

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Sous agrandisseur  (Lu 14888 fois)

Lionel

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Sous agrandisseur
« Réponse #15 le: 07 décembre 2011 à 15:58:51 »
Je pense que le problème, c'est surtout :

La puissance de la source et l'épaisseur de verre que les rayons doivent traverser.
Ajouter à ça la distance entre la source et la surface sensible, et le diamètre d'ouverture maxi de l'objectif qui projette.

Donc pour moi, la seule solution, c'est : Une source ultra puissante. Sans ça, on n'y arrivera pas... Il faut que ça dépote.

Re : Sous agrandisseur
« Réponse #16 le: 07 décembre 2011 à 16:33:58 »
bien d'accord

J'ai pensé aussi au soleil comme source pour agrandisseur,
c'était une source courante aux temps héroiques
cela a tous les inconvénients que l'on connait, mais pour un essai ca vaut le coup.

Ansel Adams parlait aussi de l'agrandisseur au soleil utilisé dans sa jeunesse.

Lionel

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Sous agrandisseur
« Réponse #17 le: 07 décembre 2011 à 16:48:04 »
En fait Denis, si c'est pour un procédé de tirage par développement, ça fonctionnera bien sûr.
Par noircissement direct, il faudra obligatoirement que ça crache.

Par comparaison, là où un Collodion n'a besoin que de quelques secondes de pose dans une chambre et à la lumière du jour, un papier salé dans cette même chambre et dans les mêmes conditions de prise de vue, demandera deux jours entiers pour montrer l'image. C'est la différence entre développement et noircissement direct que les pionniers comme Niepce et Daguerre avaient du mal à saisir et qui était pourtant la clé pour réduire les temps de pose.

Ainsi, comparer un Collodion à un procédé de tirage par noircissement direct n'est pas bon.

Je dis deux jours entiers car j'ai fait précisément l'essai, qui doit traîner quelque part sur le forum.

Deux jours dans une chambre alors que quelques minutes suffisent en chassis-presse pour un tirage. Aussi, même avec le soleil comme source, on voit la différence d'action des rayons dès qu'il faut traverser un objectif ouvert à F5,6 ou une simple vitre de chassis-presse.


Re : Sous agrandisseur
« Réponse #18 le: 07 décembre 2011 à 17:09:58 »
merci pour la précision.

Juste par curiosité je pose la question:

un lecteur de ce forum a-t-il déjà utilisé sa chambre à l'envers pour agrandir?
(comme on faisait avec les technika)
avec le soleil comme source?

Re : Sous agrandisseur
« Réponse #19 le: 07 décembre 2011 à 18:08:38 »
j'avais déja regardé les recouvrement entre le spectre de sensibilité des sels d'argent et les fenêtres de transmission des objectifs ici : http://disactis.com/forum/index.php?topic=371.msg1486#msg1486.
Je pense aussi que les le problème vient des couches ajoutées sur le verre des objectifs et de l'épaisseur totale de verre. Peut être en utilisant des objectifs avec peu de lentilles et en retirant le condenseur de l'agrandisseur (très épais).
Il faut ensuite une source UV intense, pourquoi pas le soleil en ajoutant des réflecteurs comme dans le photovoltaique concentré?

et sinon, les lentilles gravitationnelles ce sont des étoiles...

Collet

  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Sous agrandisseur
« Réponse #20 le: 07 décembre 2011 à 20:25:23 »
Pour supprimer les lentilles, j'ai utilisé un sténopé à la place d'un vieux cailloux de 135mm de focale. diamètre du trou 0,5 mm de diamètre.
Lampe classique de 150 watt.
temps de pose 30 minutes.
Papier RC ilford  multigrade.
Résultat : la poubelle directe....
Faut s'amuser de temps à autre !
J.C

Re : Sous agrandisseur
« Réponse #21 le: 07 décembre 2011 à 22:12:44 »
merci mister B. de m'aiguiller sur ce fil ancien,
comme souvent tout a été déjà discuté mille fois et les bonnes idées sont donc de fausses bonnes idées.

Cependant : ) j'ai presque tous les élements du puzzle
J'ai aussi un diffuseur donc peux me passer de condenseur,
reste à voir si la perte de lumière n'est pas trop grandre.
Comme objectif un protar 150mm f/12 qui est vraiment petit, très petit même,
pour essayer on peut même utiliser un menisque (pourquoi pas en plastique)

La seule question ouverte c'est la source lumineuse
la lampe à arc oublions...
le prix n'est pas un pb si on bricole, 100 leds UV 400nm 2000mcd coutent 12 Euros
Les leds ne chauffent pas (ca dépend de la puissance mise en jeu qd même)
Le maximum d'efficacité pour pt/pd se situe vers une longueur d'onde de 280nm, à 400nm on a 75% de 280nm.
FX m'a mis sur la piste des plans, ca court le web.
Est-ce que ca vaut la chandellle de construire une matrice de led?

Il existe aussi des systèmes d'illumination en tout genre mais c'est plus cher.

Collet

  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Sous agrandisseur
« Réponse #22 le: 07 décembre 2011 à 22:41:42 »
mon cher Denis,
L'idée des leds m'a turlupiné déjà plusieurs fois, car ça ne chauffe pratiquement pas...
Tu parles de FX (?) et de plans.
Peux-tu être plus explicite ?
Tu auras un palladium en récompense.
BZZ
J.C


Re : Sous agrandisseur
« Réponse #23 le: 07 décembre 2011 à 22:50:36 »
une idée du plan (passée courtoisement par le ci-dessus dénommé FX)

http://www.instructables.com/id/UV-LED-Exposure-Box/

calculer les résistances

http://led.linear1.org/led.wiz

Lionel

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Sous agrandisseur
« Réponse #24 le: 07 décembre 2011 à 22:59:09 »
Pas mal sa petite boîte !  :)

Mais pour moi, derrière un objectif, il ne restera rien...

A mon sens, si Fresson utilise un arc électrique, ce n'est pas sans raison.  ;)

Re : Sous agrandisseur
« Réponse #25 le: 07 décembre 2011 à 23:32:14 »
ouais pas mal l'idée des diodes UV, cependant c'est à la limite du bleu (400nm) et monochromatique et il faut voir la sensibilité du chlorure d'argent à cette longueur d'onde...
Par contre avec les leds tu peux les concentrer et elles sont directives, pas comme les tubes.

Pour ce qui est de l'atelier Fresson, ils tirent sur de la gomme et en grand format ce qui nécessite de la puissance. Si l'on reste sur du format raisonnable avec un objectif grand ouvert et pas trop absorbant c'est peut être à essayer?

Sinon les véritables LED UV ne sont pas encore disponibles

wikipedia : Deep-UV wavelengths were obtained in laboratories using aluminium nitride (210 nm),[51] boron nitride (215 nm)[49][50] and diamond (235 nm).

des LED en diamant (très grand gap) ou en nitrure de Bore (le seul matériau plus dure que le diamant), ça risque d'être un peu plus onéreux.... 

Re : Sous agrandisseur
« Réponse #26 le: 08 décembre 2011 à 10:38:39 »
les leds UV existent mais sont chères et la qté min est hors de portée

http://www.s-et.com/uvtop.html