Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Info :

La modification des profils personnels semble engendrer des problèmes d'affichage.
Cette option ne sera plus disponible tant que la source du problème ne sera pas identifiée.
Les membres ayant provoqué malgré eux ce changement d'affichage irreversible, devront malheureusement pour le moment recréer un compte.

Quelques images de la Galerie :


- Ambrotype -
Format 24 x 18 cm

Auteur : francis Courtemanche

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 17 x 13 cm

Auteur : Ariane C.Brejnik

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 21 x 21 cm

Auteur : Gérard Gardiner

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Ambrotype -
Format 18 x 13 cm

Auteur : chris mettraux

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Chimies argentiques [métaborate, etc.]  (Lu 3106 fois)

Lionel

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Chimies argentiques [métaborate, etc.]
« le: 27 décembre 2011 à 14:11:08 »
Bonjour,

J'en avais déjà parlé sur d'autres fils de discussion.

En effet, j'ai quelques demandes occasionnelles au sujet des chimies pour la fabrication des révélateurs.

Comme Prophot et d'autres le faisaient déjà, je ne voulais pas vraiment me lancer là dedans. Je redirige d'ailleurs à chaque fois les rares demandeurs vers ces vendeurs. Seulement, leurs rayons semblent se vider doucement avec le temps...
Je vais essayer de reprendre tout ça tranquillement.
J'avais fais une demande auprès de FRPC-Conquet qui fourni Prophot et les autres. j'ai eu une réponse bien-sûr, puis plus de nouvelles.
J'ai relancé, j'ai eu une réponse, puis plus de nouvelles encore une fois.

Avec la fermeture des labos de tirage de copies de film ciné type LTC récemment (mais je n'en sais pas trop à ce sujet), j'imagine que FRPC qui doit être un acteur majeur dans le domaine, doit sans doute faire un peu la tête.

Bien-sûr, je m'avance un peu beaucoup en disant ça... Mais toutes ces promesses suivies de silences radio me laissent songeur. Les rayons de chimies qui se vident, aussi...

Je pousse donc mes recherches vers des distributeurs de chimie plus confidentiels. Pas facile, ils n'ont pas tout et pas toujours dans les grades dont on a besoin.
Ca prend également du temps pour avoir les réponses... Oui, je ne fais pas de commandes de 2 tonnes, c'est moins intéressant pour eux et le grade ultra pure en plus petites quantités est trop cher, inutile pour nous.

On m'avait contacté aussi pour du Métaborate de sodium par deux fois car c'est introuvable dans nos contrées. Depuis quelques semaines, je lance des demandes en divers endroits et je viens enfin d'avoir ce matin, une réponse qui me semble correcte en terme de prix pour nos usages. De plus, ce distributeur semble être en mesure de me fournir Génol, Hydroquinone, etc. en grade Photo !

Voilà donc peut-être mon cadeau de Noël qui arrive !!  :D

Le commercial va me recontacter tout début janvier après leur inventaire de fin d'année.

Je me prends déjà à rêver (mais c'est une vieille idée), d'un petit kit gélatino avec un flacon d'émulsion et un flacon de révélateur dédié.  ;D

Depuis le temps, c'est enfin en bonne voie. On en reparle très bientôt !

Collet

  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Chimies argentiques [métaborate, etc.]
« Réponse #1 le: 27 décembre 2011 à 15:22:37 »
mon cher Lionel,
il est bien vrai qu'on vit parfois sur des stocks qui deviennent peau de chagrin à la longue et j'applaudis à tes initiatives.
Mon ami thierry arnaud (aristark.com) m'envoie hier un article du "Monde économique" qui ne favorise pas les réjouissances.Selon l'auteur, Kodak cherche à éviter le dépôt de bilan :
décision reportée au 21 septembre 2012....!
voilà ce qui  arrive en "crachant" sur l'argentique et pour avoir voulu faire du numérique jamais vraiment abouti....
bonne journée à tous
jacques C.

Lionel

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Chimies argentiques [métaborate, etc.]
« Réponse #2 le: 27 décembre 2011 à 15:48:45 »
On entend dire ça au sujet de Kodak oui. Mais attendons de voir.

C'est compliqué...

Ce genre de grosses boîtes est assez soumis au bon vouloir de leurs actionnaires qui ne pensent souvent qu'en terme de gros sous vite gagnés.
Ils font de grosses conneries. Ensuite pour récupérer le bateau en train de couler, c'est difficile, surtout quand il est gros.


Maintenant, on ne doit pas faire les aveugles et les sourds à ce sujet, le marché de l'argentique se réduit. Ce n'est pas nouveau, on en parle assez partout depuis pas mal d'années... Ben oui, la majorité qui fait des photos, ce sont des gens qui se foutent de l'argentique ou du numérique ! Ce qu'ils veulent, c'est faire des images vite, que ça coûte rien et qu'on puisse les partager dans l'instant (vive les smartphones, et je l'utilise aussi à outrance !).  :D

Ce marché ne mourra pas, mais il deviendra très petit avec une offre plutôt réduite. Difficile de savoir encore quelle tête aura ce marché au final, mais il faudra bien s'y adapter. Mais je pense que même avec le peu qu'il restera, on aura toujours de quoi s'amuser. Il faut être inventif, positif et garder l'esprit éveillé !

Et puis si le gros appétit démesuré de Kodak n'arrive plus à se contenter, bien nous nourrirons de plus petits appétits ! Il y'a de bonnes petites marques comme Foma et compagnie ! Ilford semble aussi plutôt bien gérer la chose de son coté...

Il faudra bricoler peut-être aussi par soi-même de plus en plus. C'est ce qu'on fait déjà avec nos chers procédés anciens...

Mais je pense qu'il n y a peut-être pas encore de quoi s'affoler.

Collet

  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Chimies argentiques [métaborate, etc.]
« Réponse #3 le: 27 décembre 2011 à 19:20:03 »
je ne m'affole pas mais quand on lit l'article au complet (en corps 4 si on a de bonnes lunettes), on apprend que le 22 décembre dernier, Kodak a vendu sa filiale de gélatine à un groupe Néerlandais ...
C'est un coup de Pierre Monnereau sans doute....!
J.C

Lionel

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Chimies argentiques [métaborate, etc.]
« Réponse #4 le: 27 décembre 2011 à 19:59:06 »
Oui Jacques, il y'a d'ailleurs une discussion à ce sujet sur Galerie-Photo.com

Ceci ne veut pas forcément dire que Kodak va fermer dans les mois à venir, il faut voir... Mais ça va encore bouger, et il y'a de la métamorphose dans l'air.

Kodak était une très grosse industrie de la Photo Argentique exclusivement et ils avaient en effet des départements bien distincts et spécialisés dans la chaîne de fabrication.

Je suis justement dans des lectures au sujet de la Gélatine et je prends conscience de l'énorme difficulté pour obtenir un produit régulier. La Gélatine doit être un truc abominable à fabriquer de façon régulière. J'ai lu d'ailleurs que les fabricants d'émulsion avaient de grandes difficulté à se fournir en bonne gélatine et il était courant pour eux de rejeter des lots complets, impropres à la fabrication d'émulsion. Kodak a eu les moyens de fabriquer sa gélatine...

Bref, la spécialité de Kodak était l'Argentique oui. Manque de bol, c'est un domaine en déclin et ça ne sert à rien de se dire "Il y aura un retour à l'argentique" comme certains amoureux désespérés tentent de s'en convaincre... C'est impossible et ce serait de toute façon absurde. Il n'y aura pas un retour, mais un tout petit marché pour les quelques passionnés éparpillés dans le monde. Kodak est beaucoup trop gros pour encaisser le choc et s'est un peu enlisé dans ses acquis pour avoir raté le virage numérique.

L'activité Argentique de Kodak étant vraiment trop réduite à présent, ils ne voient plus l'utilité de faire tourner un tel département. D'autant plus qu'ils se sont loupés ou qu'ils s'y sont pris trop tard pour négocier le virage comme Ilford par exemple.

Si ils avaient mieux géré le système en temps voulu, peut-être qu'ils auraient gardé le département gélatine, mais en réduisant l'infrastructure pour ne contenter que l'imagerie médicale, l'armée, etc..
Là c'est trop tard, ils ont besoin de pognon, alors ils vendent...

Oui, Kodak, c'était bel et bien de l'Argentique et au top... Le reste, ils n'ont pas su faire...

De toute façon, à travers l'Histoire Industrielle, on a déjà vu combien d'énormes boîtes spécialisées dans un domaine, devenir totalement autre chose 50 ou 60 ans plus tard par la force des choses ? Des tas...
C'est vrai que pour Kodak, ça fait bizarre... C'était tout de même une figure majeure dans le Monde.

La technologie évolue, les besoins du public aussi. C'est un jeu constant, avec ses risques connus...

Rappelez-vous George Eastman, malade en 1932 et ne supportant pas l'idée de devenir handicapé, s'est tiré une balle dans le coeur.
Kodak est handicapé, les superstitieux verront à travers la vente du département gélatine, les funèbres prémices d'un malheureux suicide... Malédiction.