Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Cyanotype -
Format 18 x 13 cm

Auteur : sebbru

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 10 x 12 cm

Auteur : Sidney Kapuskar

> Visiter sa Galerie <


- Kallitype -
Format 10 x 13 cm

Auteur : Franck RONDOT

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Ambrotype -
Format 10 x 12 cm

Auteur : Antoine Barret

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: oxalate ferrique en poudre. On en est où?  (Lu 12311 fois)

benoit c

  • **
  • Messages: 82
    • gris18
oxalate ferrique en poudre. On en est où?
« le: 27 septembre 2011 à 21:54:35 »
tout est dans le titre. La boutique en parle pour bientôt, et mon impatience est grande!

merci lionel!
  :)

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3976
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : oxalate ferrique en poudre. On en est où?
« Réponse #1 le: 27 septembre 2011 à 22:13:56 »
Stand by.

Les tests au Palladium effectués sur ce produit par Jean-Claude Mougin ont été catastrophiques. J'ai perdu pas mal de fric avec ça... Pourtant j'ai pris les qualités les plus élevées, les plus fraîches en matières de fabrication, certifié par le fabriquant. Rien à faire, ça ne fonctionne pas.

En fait, ce produit est très difficile à maintenir stable sous forme sèche. Les sels ferriques virent au ferreux sans que rien ne le laisse présager. De plus, c'est une calamité à dissoudre.

J'ai mis plusieurs heures à en dissoudre seulement quelques grammes dans l'eau sous agitation magnétique constante. Les fournisseurs sur cette référence avec les qualités dont on a besoin sont très rares, quasi introuvables...

Il m'a donc expliqué les avantages à le commercialiser sous forme de solution et c'est vers cet objectif que je compte me tourner à présent.

Collet

  • *****
  • Messages: 1501
  • Sexe: Homme
Re : oxalate ferrique en poudre. On en est où?
« Réponse #2 le: 27 septembre 2011 à 23:31:28 »
mon cher Lionel,
L'oxalate ferrique d'ammonium ou de potassium est une vraie chirie !
J'ai eu d'excellents résultats avec la poudre de B & S, il y a quelques mois et pas eu le temps (les retraités n'ont rien à foutre!) pour faire de nouveaux tirages.
Toi qui adore les essais (?) faut trouver de l'hydrate de fer et suivre la recette de Mougin.(copié sur celle de Pierre BRochet, mon gourou)
L'hydrate de fer, c'est de la rouille...y a qu'à aller gratter le Clemenceau et un peu d'amiante filtrera la poudre...!
BZZ
jacques

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3976
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : oxalate ferrique en poudre. On en est où?
« Réponse #3 le: 27 septembre 2011 à 23:40:35 »
Jacques,

L'Oxalate de Fer Ammoniacal que j'ai est bon pour la formule Cyanotype de Mike Ware, mais l'Oxalate de Fer quant à lui, n'est pas bon pour le Palladium.

Je n'ai hélas pas les moyens de B&S pour faire fabriquer un Oxalate qui répond à nos attentes...  :D

En effet, je m'intéresse de près à la Formule de Mr Mougin. Il m'a fait parvenir un test à partir de son Oxalate, et je dois avouer que c'est d'une qualité irréprochable.

Je réfléchis donc...  :)

benoit c

  • **
  • Messages: 82
    • gris18
Re : oxalate ferrique en poudre. On en est où?
« Réponse #4 le: 28 septembre 2011 à 08:39:48 »
dommage, mais si tu en produis en solution, ce sera déjà bien! Je me lancerais bien dans la recette de JC mougin, mais je préfère ne pas faire de manips qui réclament des stockages dans un appartement avec des mômes...

Collet

  • *****
  • Messages: 1501
  • Sexe: Homme
Re : oxalate ferrique en poudre. On en est où?
« Réponse #5 le: 28 septembre 2011 à 22:46:16 »
la recette de M.J.C.Mougin est archi simple.Elle lui fut communiquée par Pierre Brochet, fondateur de l'APA que j'essaie de présider depuis 15 ans. Le seul problème, évoquée, hier est de se procurer de l'hydrate de fer ,poudre chocolatée d'apparence et que nos fournisseurs ne recèlent plus en stock.
A cette heure, j'ai sans doute abusé du jus de badiane mais l'hydrate de fer n'est que de la rouille de fer, sans doute purifiée.
Après, la recette communiquée par Jean Claude Mougin est archi simple et permet de fabriquer desl litres d'oxalate ferrique propres à faire des palladiums entre autres.
Pour les intéressés, je peux essayer , un soir où je verrai plus clair, de joindre une page de mon manuel qui est une reprise des notes de Pierre Brochet.
Si vous voyez des fôtes de français, c'est que malgré mon écran, je ne vois pas grand chose de ce que je tapes.
Vieillerie précose ?
BZZ à tous
jacques Collet

lustman

  • ***
  • Messages: 114
Re : oxalate ferrique en poudre. On en est où?
« Réponse #6 le: 01 juin 2012 à 21:11:40 »
mais il est vrai qu'une source française d'oxalate de fer et de Sodium Chloropalladite serait super

Philippe Grunchec

  • ***
  • Messages: 208
  • Sexe: Homme
    • http://philippe.grunchec-photographe.over-blog.com/
Re : oxalate ferrique en poudre. On en est où?
« Réponse #7 le: 07 octobre 2015 à 16:14:35 »
Peut-on faire le point aujourd'hui ? Merci à l'avance.

NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1374
Re : Re : oxalate ferrique en poudre. On en est où?
« Réponse #8 le: 07 octobre 2015 à 16:19:23 »
Peut-on faire le point aujourd'hui ? Merci à l'avance.

Le point de quoi ?

Ron Talis

  • ****
  • Messages: 393
    • www.rontalis.com
Re : oxalate ferrique en poudre. On en est où?
« Réponse #9 le: 07 octobre 2015 à 17:31:22 »
tu as loupé combien d'épisodes Philippe ?

un des épisodes précedents: Lionel a mis en vente du chlorure de palla et de l'oxalate en poudre sur la boutique.
un épisode suivant: Mougin a testé l'oxalate et déclaré conforme.

Philippe Grunchec

  • ***
  • Messages: 208
  • Sexe: Homme
    • http://philippe.grunchec-photographe.over-blog.com/
Re : oxalate ferrique en poudre. On en est où?
« Réponse #10 le: 07 octobre 2015 à 17:32:28 »
Toujours le mot pour rire, ce cher Henri !

Par exemple, la Boutique annonçait l'oxalate de fer en solution pour dans quelques jours : dans un mois, dans un an... ?

PS: non pas que je prenne Lionel pour Titus ou pour Bérénice :)
« Modifié: 07 octobre 2015 à 17:35:13 par Philippe Grunchec »

Ron Talis

  • ****
  • Messages: 393
    • www.rontalis.com
Re : oxalate ferrique en poudre. On en est où?
« Réponse #11 le: 07 octobre 2015 à 17:35:34 »
Lionel a aussi publié le mode d'emploi pour diluer.

NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1374
Re : Re : oxalate ferrique en poudre. On en est où?
« Réponse #12 le: 07 octobre 2015 à 17:46:08 »
Toujours le mot pour rire, ce cher Henri !

C'est toujours sympa de pouvoir rire autour de l'Oxalate, ce sujet ne fait pas rire tout le monde.

Mais avec le Chlorure de fer de Joop-Stoop version 2015 et les conseils de Lionel c'est vraiment de la rigolade.

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3976
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : oxalate ferrique en poudre. On en est où?
« Réponse #13 le: 07 octobre 2015 à 21:03:00 »
Bonsoir,

En effet, avec le recul, proposer l'Oxalate Ferrique en solution n'est pas une très bonne idée, vu la faible durée de vie de la substance.

Il est plus efficace de le préparer selon ses besoins pour en garantir la fraîcheur et donc optimiser ses résultats de ce coté là.

elscode

  • **
  • Messages: 79
    • Atelier Argentique
Re : oxalate ferrique en poudre. On en est où?
« Réponse #14 le: 27 octobre 2015 à 16:18:57 »
Bonjour,

Question et constatation sur la conservation de l'oxalate ferrique en solution (20%).

J'utilise régulièrement une solution d'oxalate ferrique préparée il y a plus de 6 mois, pour des tirages kallitypes.
J'ai une excellente reproductibilité et aucun soucis de blancs voilés malgré l'age de la solution.

Je conserve la solution dans le noir et j'ajoute systématiquement 1 goutte d'eau oxygenée 1 semaine avant de l'utilisée (je ne tire que le week-end) afin d'éliminer tout risque d'avoir des ion ferreux. Le flacon est conservé avec bouchon non serré pour permettre le dégazage.

En l'état cette méthode me convient parfaitement. La préparation à la minute d'une solution fraîche . . . bof. C'est long à dissoudre une solution à 20%  :D

Quand vous parlez de faible durée de conservation vous pensez plutôt à quelques jours ou plusieurs mois ?

(en pj, un exemple de tirage. Les quelques "cassures" de tonalités ne sont pas un défaut du procédé kallitype, elles sont présente sur le négatif  ;) )
« Modifié: 27 octobre 2015 à 16:28:55 par elscode »