Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Daguerreotype -
Format 22 x 10 cm

Auteur : thomas larue

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 18 x 24 cm

Auteur : Joel Nepper

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 10 x 13 cm

Auteur : Franck RONDOT

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Van Dyke -
Format 21 x 30 cm

Auteur : Gilbert Dupin

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Tests  (Lu 3350 fois)

JulienP

  • ****
  • Messages: 272
  • Sexe: Homme
    • Mon site
Tests
« le: 10 novembre 2014 à 19:06:27 »
Bonjour,
J'ai fait quelques tests de mon collodion après avoir modifié une formule par nécessité (je n'avais pas assez d'iodure d'ammonium donc j'ai fait 50/50 avec de l'iodure de potassium qui me restait). J'ai l'impression que l'iodure de potassium ne s'est absolument pas dilué dans ma préparation et a précipité au fond du flacon, sous forme poudreuse. J'ai donc filtré le collodion et fait quelques essais pour voir si mes résultats restaient corrects, mais j'en suis arrivé à d'autres questionnements suite aux essais :

J'ai commencé par faire quelques portraits sans changer de configuration, que ce soit lumière ou distance de prise de vue, avec le même matos. J'ai exposé 4 à 5 secondes mes plaques (j'hésitais à exposer moins) mais elles se sont révélées largement sur-exposées et donc sous-développée, entre 5 et 10 secondes de révélation pour compenser... J'ai obtenue des plaques fades, plates, sans nuances de gris et sans contraste (mais pas voilées).
Aujourd'hui, pour vérifier que la fadeur des plaques était due à un sous développement j'ai fait quelques essais avec comme sujet un ancien masque africain, bien sombre (ça a son importance pour mon questionnement ultérieur).
J'ai exposé mes plaques une nouvelle fois à 4 secondes pour la première puis 5, 6, 10 et 15 secondes. Les 3 premières sont sous-exposées et légèrement voilée avec un développement à 20 secondes. Celle à 10 secondes est parfaite et celle à 15 secondes est légèrement sur-exposée (Alors que je cherchais à la sur-exposer largement afin de réduire le temps de révélation et voir si je me retrouvais à nouveau face à une plaque sans valeurs).

J'en arrive à mes questionnements :
- Le sous-développement (pour compenser une plaque sur-exposée) n'empèche-t-il pas les sels de faire effet et en résultent des plaques sans contraste ni valeurs de gris ?

- Au vu de mes temps de pose sur le masque africain, les sujets sombres (dont les personnes à peau sombre font partie) nécessitent-elles de voir leur temps d'exposition largement augmenté ?

Dans tous les cas, malgré la précipitation des sels de potassium, il me semble que le collodion que j'ai préparé fonctionne bien, une fois le temps de pose bien calé, même si ma préparation était une solution de secours.

Ci-joint la seule plaque bien exposée  ;)


Hank

  • ***
  • Messages: 208
    • HankMalen
Re : Tests
« Réponse #1 le: 10 novembre 2014 à 19:23:44 »
De mon point de vue:
-Le potassium précipite mais il en reste largement assez dans le collodion, ça n'est jamais un soucis. Le collodion peut d'ailleurs tout à fait s'employer trouble.
-Les surex sont utiles pour bien des choses, et sont toujours à relier à un révélateur. Avec un révélateur standard, tu es obligé de sous dev pour rattraper. Tu vas gagner dans les basses et moyennes lumières, mais la plaque manquera de contraste et les hautes lumières seront ternes. Mais ça marche pas mal pour certains sujets.
Là où ça devient intéressant, c'est lorsqu'on utilise un révélateur faible. On peut alors surex, et révéler très longtemps, au-delà de la minute. Les basses lumières ne montent jamais, ne voilent pas non plus, et la plaque est très contrastée. On peut presque supprimer les moyennes lumières en procédant comme ça.
-En ce qui concernent les peaux sombres, il faut plutôt voir en fonction de la carnation et de la brillance de la peau. J'ai eu des peaux noires qui n'avait pas besoin d'être compensée à l'expo, mais des peaux de type asiatique qui nécessitaient une correction de presque 2 diaph.

JulienP

  • ****
  • Messages: 272
  • Sexe: Homme
    • Mon site
Re : Tests
« Réponse #2 le: 10 novembre 2014 à 19:47:40 »
Citer
Avec un révélateur standard, tu es obligé de sous dev pour rattraper. Tu vas gagner dans les basses et moyennes lumières, mais la plaque manquera de contraste et les hautes lumières seront ternes.
Ok, donc ça rejoint ce que j'ai observé, une image plate.

Et pour les peaux sombres ça colle à peu près aussi avec mon essai...

Merci pour tes explications Hank !
C'est amusant (et en même temps un peu frustrant quand même) cette impression d'être un éternel débutant  :D

Hank

  • ***
  • Messages: 208
    • HankMalen
Re : Tests
« Réponse #3 le: 10 novembre 2014 à 21:48:03 »
C'est exactement ça, en collodion on est tous d'éternels débutants. Et plus on a d'expérience plus on découvre de nouvelles variables, il faudrait 10 vies pour tout comprendre.

Collet

  • *****
  • Messages: 1501
  • Sexe: Homme
Re : Tests
« Réponse #4 le: 10 novembre 2014 à 22:02:46 »
savez-vous qu'il existe encore des films argentiques ?
Ce fut une bataille épistolaire avec l'ami Lionel au début de ce forum.....
J'admire sincèrement les collodionistes.
Mais, mais......................
J.C

caribou

  • ***
  • Messages: 137
    • Luthier au Guilvinec
Re : Re : Tests
« Réponse #5 le: 10 novembre 2014 à 22:37:19 »
Là où ça devient intéressant, c'est lorsqu'on utilise un révélateur faible. On peut alors surex, et révéler très longtemps, au-delà de la minute. Les basses lumières ne montent jamais, ne voilent pas non plus, et la plaque est très contrastée. On peut presque supprimer les moyennes lumières en procédant comme ça.
Partant de ça, pourquoi ne pas toujours utiliser un révélateur affaiblit ? C'est plutôt pratique d'avoir une minute devant soi pour bien évaluer son action et la stopper exactement quand ça nous plait. Qu'elle en est la contre-partie ?


JulienP

  • ****
  • Messages: 272
  • Sexe: Homme
    • Mon site
Re : Tests
« Réponse #6 le: 10 novembre 2014 à 22:38:22 »
Oh oui je le sais Jacques, vous ne manquez jamais de le signaler. J'y viendrai en son temps, pour le moment le collodion me satisfait.

JulienP

  • ****
  • Messages: 272
  • Sexe: Homme
    • Mon site
Re : Re : Re : Tests
« Réponse #7 le: 10 novembre 2014 à 22:41:34 »
Partant de ça, pourquoi ne pas toujours utiliser un révélateur affaiblit ? C'est plutôt pratique d'avoir une minute devant soi pour bien évaluer son action et la stopper exactement quand ça nous plait. Qu'elle en est la contre-partie ?
On ne veut pas toujours d'une plaque très contrastée sans détail dans les médiums.
« Modifié: 10 novembre 2014 à 22:44:45 par JulienP »

caribou

  • ***
  • Messages: 137
    • Luthier au Guilvinec
Re : Tests
« Réponse #8 le: 10 novembre 2014 à 22:43:20 »
Effectivement...

Hank

  • ***
  • Messages: 208
    • HankMalen
Re : Tests
« Réponse #9 le: 11 novembre 2014 à 02:54:57 »
C'est ça, là on ne se retrouve vraiment plus qu'avec les hautes lumières. Et ça suppose de surexposer, ce qui en collodion donne vite des temps à rallonge.
Ensuite il y a un juste milieu, rien n'oblige à utiliser des révélateurs forts pour tout.

rafyc

  • **
  • Messages: 70
Re : Tests
« Réponse #10 le: 15 mars 2015 à 00:10:38 »
vous appelez quoi des revelateurs faibles forts ?