Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Info :

La modification des profils personnels semble engendrer des problèmes d'affichage.
Cette option ne sera plus disponible tant que la source du problème ne sera pas identifiée.
Les membres ayant provoqué malgré eux ce changement d'affichage irreversible, devront malheureusement pour le moment recréer un compte.

Quelques images de la Galerie :


- Gomme Bichromatée -
Format 24 x 18 cm

Auteur : Henri Carabajal

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 20 x 20 cm

Auteur : De Ferschter

> Visiter sa Galerie <


- Oléotype -
Format 29 x 19 cm

Auteur : pierre monnereau

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- -
Format 28 x 18 cm

Auteur : pierre monnereau

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Hokusai et le cyanotype  (Lu 3986 fois)

Hokusai et le cyanotype
« le: 09 septembre 2011 à 23:17:36 »
On discutait l'autre jour sur ce site avec Lionel de la pérénité des cyanotypes. J'ai trouvé un article intéressant dans la faz (Auteur A.Platthaus) dont j´aimerais bien faire le résumé pour vous. Il s'agit d'une exposition d'un maître japonais de l'estampe:  Hokusai, dont vous connaissez sûrement la "Grande vague devant la côte de Kanagawa". Hokusai est né en 1760 de parents inconnus et mort en 1849. Pendant sa longue vie il a changé plusieurs fois de nom de signature. Hokusai a achevé une multitude de dessins (par exemple en 1812 douze cahiers de dessins divers appelés Manga) de croquis et d'estampes.

L'estampe est une gravure sur bois tirée en couleur et c'est ce qui nous intéresse ici. Hokusai en esprit ouvert et curieux de son siècle a mis à profit la découverte en Europe de la synthèse du bleu de Prusse ou encore bleu de Berlin, en japonais berorin ai. Ce bleu est celui que l'on utilise avec les cyanotypes. L'exposition montre une première impression datant des années Shunro (1787-1792) et un autre impression faite cinquante ans plus tard avec la même matrice de bois. La deuxième montre toujours un bleu intense alors que la première est passée au gris. Ce bleu domine dans la série des "36 vues du Mont-Fuji" (qui en compte en fait 46), au point qu'un éditeur en faisait la pub sous le nom "série en bleu".

De ces vues voici le "Lac Suwa", une impression monochrome tirée entre 1829 et 1833. Vous trouverez sur wikipédia d'autres tirages polychromes de cette image. La reproduction trompe peut-être, il semble cependant que le bleu n'ait pas bougé. Hokusai était tellement enthousiasmé par cette couleur qu'il l'a aussi utilisée pour imprimer des cadres bleu foncé autour de certaines images. Malheureusement la chimie attaque facilement les matrices de bois et Hokusai est par la suite revenu au noir pour les contours.

Re : Hokusai et le cyanotype
« Réponse #1 le: 10 septembre 2011 à 13:09:00 »
Bonjour Ron,
Faut-il donc revoir notre histoire de la photo et penser que Hokusai aurait pratiqué le cyanotype avant que Herschell ne l'invente en 1842 ?
A+
Marinoel

Re : Hokusai et le cyanotype
« Réponse #2 le: 10 septembre 2011 à 13:43:03 »
Bonjour et merci pour la remarque,

mais non, Hokusai ne fait pas des cyanotypes, il utilise juste le bleu de Prusse.
Sa techique c'est le dessin et la gravure.
Son style: issu de la tradition mais avec une perspective centrale et l'introduction d'éléments modernes
 en fait un élément charnière entre deux mondes.
Mon titre est un peu ambigü, je le reconnais. J'ai hésité mais j' écrit ca comme ca
d'abord parce qu'on parlait de conservation des cyanotypes (virés ou non) et ensuite parce que ces images bleues illustrent bien ce que pourrait être un cyanotype.
Note aussi les premiers plans sombres qui vont en s'éclaircicant dans les lointains, le dégradé du ciel
qui semble peint par dessus ou en dessous, le lac blanc qui me fait penser à Weston (Janitzio, Lake Pátzcuaro)
et une foultitude de détails à découvrir...

Re : Hokusai et le cyanotype
« Réponse #3 le: 10 septembre 2011 à 14:56:32 »
Bonjour,

étant un grand amateur de l'estampe japonaise (Hokusai, Hiroshigei...), je confirme la prédominance des bleus même si dans mon livre on aperçois mieux les autres coloris tout dépend aussi du choix de l'impression choisie pour éditer le livre. Je trouve d'ailleurs que certaines techniques photos, par leur rendu, s'approchent des impressions de gravure.

Pour ceux intéressés par les estampes, je vous conseil de vous rendre au jardin de Monet à Giverny et plus particulièrement de sa maison. On peut y voir des magnifiques (le mot est faible) estampes japonaise dont Monet était collectionneur. En passant, aller découvrir le musée des impressionniste vraiment plaisant  :D

Collet

  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Hokusai et le cyanotype
« Réponse #4 le: 10 septembre 2011 à 21:47:39 »
cette allusion aux gravures visibles chez Monet à Giverny (hokusai entre autres) a fait tilt dans ma vieille caboche.
La boutique de ce superbe musée vendait, il y a quelques années des gravures tirées en héliographie.
Or, le maitre de ces tirages n'était autre que Pierre Brochet, le fondateur de l'APA....
Des gros problèmes de cécité l'empêchent actuellement de poursuivre son travail mais si vous allez à Giverny, offrez-vous un des gravures .
J'ignore si la boutique en a encore beaucoup mais ce sont des repros extras et à des prix raisonnables....
Jacques Collet