Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Info :

La modification des profils personnels semble engendrer des problèmes d'affichage.
Cette option ne sera plus disponible tant que la source du problème ne sera pas identifiée.
Les membres ayant provoqué malgré eux ce changement d'affichage irreversible, devront malheureusement pour le moment recréer un compte.

Quelques images de la Galerie :


- Cyanotype -
Format 29 x 21 cm

Auteur : jean-claude Salles

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 19 x 29 cm

Auteur : Fabienne Forel

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 20 x 20 cm

Auteur : Sylvain B

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Ambrotype -
Format 10 x 13 cm

Auteur : Franck RONDOT

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Cyanotype noir  (Lu 49322 fois)

Lionel

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Cyanotype noir
« Réponse #15 le: 09 août 2011 à 20:43:17 »
Christian,

De ce que j'ai pu lire, le thé contient bien sûr des tanins. Ces tanins ont une forte attirance pour tous les sels de Fer qu'ils précipitent dans des tons foncés...

Suivant les tanins, on peut avoir du violet, du gris, du sépia, du noir.

Lorsqu'on blanchi un Cyanotype, on forme finalement un autre sel de Fer. Comme il est blanchi justement, on aura plus facilité à obtenir des tons neutres ensuite par le Tanin.

Lorsqu'on place un Cyano directement dans le bain de Thé, il vire, mais il a du mal à quitter cette teinte de fond, bleue.

Je pense qu'à partir de ces sels de Fer blanchis, il doit être possible de bricoler des choses pas mal à partir de substances "Ferophiles" diverses.  :)

Re : Cyanotype noir
« Réponse #16 le: 09 août 2011 à 20:44:56 »
Sans aucune garantie, je crois que la théine agit un peu comme l'acide caféïque (qui comme chacun sait, est le principe actif du cafénol).
Partant de là, et suivant un raisonnement assez obscur pour moi-même, j'ai le sentiment que la théine doit se fixer prioritairement là ou était le bleu de prusse.
Clair, non? ;D

Edit: grillé par Lionel, qui a expliqué la chose plus vite, et mieux...

Lionel

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Cyanotype noir
« Réponse #17 le: 09 août 2011 à 20:55:27 »
En effet, ces substances "tanniques" forment des complexes sur les sels de Fer.

Cependant, il semblerait qu'avec le temps, ces substances s'éliminent et laissent un Fer "rouillé" qui prend donc une teinte brune/orangée sur le papier.

Ceux qui ont déjà pu observer ce phénomène pourraient confirmer ? Je n'ai jamais vu de Cyano d'époque viré...

Re : Cyanotype noir
« Réponse #18 le: 09 août 2011 à 22:20:13 »
Merci, c'est clair.
Donc, on a intérêt de faire un thé noir TRES concentré. En effet, j'avais déjà essayé de "virer" des cyanos, mais à l'acide tannique et sans blanchiment. Je n'avais aucune idée de la concentration (j'avais mesuré à l'aveuglette), la poudre de tanin se dissolvait mal, et au bout du compte, après une immersion de plus de 1 heure, une image moins bleue, certes, mais tout le papier avait été teinté..... bref, je n'ai pas été pas très satisfait. Je vais retenter le coup avec ces conseils

Re : Cyanotype noir
« Réponse #19 le: 09 août 2011 à 23:23:31 »
Le livre de Mike Ware est une des références sur le sujet, il est en partie dispo sur google book.
Pour résumer il cite deux complexes de ferrocyanure connus comme "bleu de Prusse" et "blanc de Prusse".
le blanc de Prusse est aussi présent après l'exposition (parties très exposées d´apparence grise)
qui va s'oxyder lors du développement et au séchage en bleu de Prusse.
Le passage du bleu au blanc se produit aussi par hydrolyse si le papier a un tampon alcalin qui se disperse
avec le temps. Un cyanotype qui a perdu ses bleus peut donc se récuperer en l'acidifiant.
Ce que j' ai pu constater jusque là:
Il semble qu'un environ basique soit nécéssaire pour permettre au tanin d'accrocher.
Cependant une base trop forte endommage le papier et l'image (grain).
J´ai essayé le carbonate de soude, le borax et divers révélateurs papiers, reste l'ammoniaque.
Les résultats sont aussi divers que les paramètres.
Virage après révélation ou après longtemps.
Concentration et temps. Par exemple trop longtemps dans le tanin nuit. Le papier se tâche.
Les détails dans les lumières qui semblent avoir disparus avec un virage tanin court reviennent au séchage...
Rincage entre phases ou non. On peut aussi alterner: tanin+base+tanin+base...
Ware décrit le cycle et les va et vient (aprés un certain nombre l'effet a tendance a se tasser : )
Quant à la conservation, à mon avis elle dépend plus de ce qui reste comme chimie dans le papier
et au lavage adéquat qu'aux produits de virage.
Des manuscrits du moyen-âge ont été écrits avec des encres à base de noix de galle
et n'ont pas bougé.
Il me semble que MW cite aussi une expertise où il a reconnu des cyano vintages virés,
je n'ai pas retrouvé le passage. Sur flickr, il me semble avoir vu des cyano d'une librairie
publique suédoise dont certains virés.

 

Lionel

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Cyanotype noir
« Réponse #20 le: 10 août 2011 à 00:13:26 »
Merci Denis,

Ca me fait penser que je viens de rentrer de l'Oxalate de Fer Ammoniacal pour tester la formule du fameux "New Cyanotype"  de Mike Ware.  :)

Si j'ai le temps, je ferai des essais dans la semaine.  :)

Re : Cyanotype noir
« Réponse #21 le: 10 août 2011 à 12:11:43 »
Pour le cyanotype viré directement dans le tanin sans blanchiment, ça marche assez bien, j'ai fait quelques essais. En voici un (sur papier aquarelle Daler Rowney 300g):



Le bain de virage est à 3g/l, pour une immersion d'environ 30 secondes. C'est donc assez rapide. Le résultat n'est pas précisément noir et blanc, les couleurs sont assez juste sur le scan.
D'autres essais avec la même recette sur h0lg4.org. Si vous remontez le fil il y a aussi des essais au thé.

Pour le virage au thé d'ailleurs, on peut se passer du blanchiment préliminaire, le résultat est bien plus sépia. Ca peut être intéressant, si l'effet est recherché. (papier bristol oxford pour celui-là):



il a fait trempette un bon quart d'heure dans 1 litre de thé sortant de la bouilloire (avec au moins deux sachets, je ne sais plus...

Virage Cyanotype
« Réponse #22 le: 11 août 2011 à 00:16:35 »
1 original
2 rev papier Moersch 6 Blue pur 15s+lavage +tanin 5mn+lavage
3 rev papier Moersch 1 Sepia pur 15s + lavage+tanin 10mn+lavage
4 M6 30s+lavage+tanin 10mn+M6 15s+carbonate de sodium 1g dans 1/2l H20
5 acide sulfurique 10% 6mn (le virage vert de C. James qui ne marche jamais)
6 coe 4 avec ammonium thiosulfate a la place du carbonate (le split jaune)
7 tanin+lavage+M6+lavage+tanin
8 H202 15% 15s+lavage 20mn+carbonate 2mn+rincage
9 tanin+pyrogallol+neutol+tanin

nb: j´ai écrit un programme pour générer une bande.
En parametre taille,nombre de pas. En sortie un format qq (jpeg, tiff 8 ou 16 bits etc...)
n´hésitez pas à demander.

Re : Cyanotype noir
« Réponse #23 le: 11 août 2011 à 08:43:16 »
Quelle concentration de tannin ?
Pour le blanchiment (révélateurs, carbonate...), les temps me semblent très courts. C'est peut être la raison de ces irrégularités. N'est-il pas possible de diluer davantage afin d'augmenter ces temps de blanchiment ?

Re : Re : Cyanotype noir
« Réponse #24 le: 11 août 2011 à 09:33:04 »
>Quelle concentration de tannin ?
30g/l
> Pour le blanchiment (révélateurs, carbonate...), les temps me semblent très courts.
> C'est peut être la raison de ces irrégularités. N'est-il pas possible de diluer davantage afin d'augmenter ces temps de blanchiment ?
oui bien sur, quoique, le carbonate 2g/l blanchit le cyano en 1mn, diluer plus c'est de l'homéopathie.
les revs ont été utilisés purs, c'est une erreur, le cyano blanchit instantanément  à fond. C'était pour voir.
Dans l'image plus haut dans le fil, c'est 1+20.

Re : Cyanotype noir
« Réponse #25 le: 13 août 2011 à 18:50:41 »
11 cyanotype original
12 A 1mn + wash + T 5mn
13 A 30s+ wash + T 3mn
14 A 1mn + wash + T 3mn
15 A 30s + wash + T 5mn
16 A 3mn (full bleach) + wash + T 3mn
17 B 1mn + wash + T 3mn
18 B 3mn + wash + T 3mn
19 comme 18 + N 10s + T 1mn

A = NH3 1+ 1000
B = Borax 2+1000
N = agfa neutol 1+100
T = tannin 30g/l
wash = 30s de lavage
lavage final 10 a 20mn, l'image monte pendant le lavage final, l'ammoniaque ramolli l'émulsion plus que le carbonate.

Re : Cyanotype noir
« Réponse #26 le: 04 septembre 2011 à 19:00:08 »
sympa toutes ces gammes de gris ron talis,

on peut obtenir un noir pofond avec du café concentré mais la gamme de nuance sera sépia/chocolat
du cyanotype neutre , c'est la quête impossible il me semble.

amandine

  • ***
  • Sexe: Femme
Re : Cyanotype noir
« Réponse #27 le: 12 septembre 2011 à 20:10:14 »
je viens de voir ce post alors que j'ai posté aujourd'hui un post à la recherche d'acide nitrique. J'ai vu un photographe faire un virage de cyano en noirs (et les noirs étaient très beaux et les blancs très blancs ce qui m' a étonné) en utilisant qq gouttes d'acide nitrique (3/4) dans un litre d'eau distillée. Ensuite on lave les blancs avec la formule classique carbonate de soude.
Je vais tester ce virage dans les jours à venir si ca vous intéresse je viendrai donner le résultat..

Re : Re : Cyanotype noir
« Réponse #28 le: 02 avril 2012 à 21:15:17 »
je viens de voir ce post alors que j'ai posté aujourd'hui un post à la recherche d'acide nitrique. J'ai vu un photographe faire un virage de cyano en noirs (et les noirs étaient très beaux et les blancs très blancs ce qui m' a étonné) en utilisant qq gouttes d'acide nitrique (3/4) dans un litre d'eau distillée. Ensuite on lave les blancs avec la formule classique carbonate de soude.
Je vais tester ce virage dans les jours à venir si ca vous intéresse je viendrai donner le résultat..

Moi ça m'interesse bcp de voir !

Collet

  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Cyanotype noir
« Réponse #29 le: 02 avril 2012 à 22:15:53 »
c'est curieux de voir resurgir ce sujet :
un cyano noir ???
Je ne vois pas pourquoi qq gouttes d'acide nitrique modifieraient  le tirage avant baignade dans le carbonate ou de l'ammoniaque.
Vieux "zingg", j'ai refilé mon stock d'acide nitrique à une sociétaire et suis content de ne plus l'avoir à la maison ; histoire des bouchons qui se désagrègent....
Lionel s'en est fait l'écho dans un post récent à propos du brome....
Il y a quantité de produits qu'on ne doit pas avoir chez soi......
J.C