Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Van Dyke -
Format 13 x 18 cm

Auteur : Jean-François CHOLLEY

> Visiter sa Galerie <


- Van Dyke -
Format 11 x 17 cm

Auteur : Olivier Wattez

> Visiter sa Galerie <


- Tirage Palladium -
Format 13 x 18 cm

Auteur : patrick Firmin - Didot

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Ambrotype -
Format 13 x 18 cm

Auteur : Patrice Dhumes

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Collodion Sec au Tanin  (Lu 102559 fois)

Re : Collodion Sec au Tanin
« Réponse #60 le: 04 décembre 2013 à 22:39:56 »
oui le collodion sec est super, je pense que je vais plus rester sur ca car je suis plus "paysage" que "portrait".

une fois que je connaitrais le temps optimum d'expo, je verrais pour voir si il y a moyen de les rendre plus rapide. je crois avoir lu quelque chose sur les vapeur ammoniacal, mais n'ayant pas de boite pour ca....

sur la seconde plaque la chose qui me fait peur c'est de voir un voile qui commence a monter (comme sur la deuxième)

en tout cas ces résultats me motivent bien! ca me motive aussi a changer de format :)

Lionel

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Collodion Sec au Tanin
« Réponse #61 le: 04 décembre 2013 à 22:53:58 »
Plus rapide, ça va être difficile.

J'ai essayé pas mal de choses à partir de formules anciennes, mais rien de vraiment significatif. Déjà au XIXe c'était un peu la course à l'amélioration du procédé, beaucoup publiaient des formules prétendant décupler la sensibilité, mais c'était surtout du bruit pour pas grand chose. Et d'un manuel à l'autre, d'un auteur à l'autre, on lisait que la découverte du précédant n'était pas concluante.  :D Ca cassait sévère !
Puis finalement lorsque le Gélatino-Bromure est arrivé, on s'est tous entendus pour reconnaître que le Collodion Sec était resté malgré tous les efforts, atrocement lent.

Tout ce qu'on pourra rajouter dans la soupe, rajoutera du potentiel emmerdement. L'Ammoniaque va favoriser le voile par exemple. En négatif ça peut passer, mais en positif ça va gêner.

Re : Collodion Sec au Tanin
« Réponse #62 le: 05 décembre 2013 à 19:01:03 »
bon je pense que je vais garder la formule que j'utilise en ce moment alors et peut être voir du coté des révélateurs (je crois avoir lu quelque chose la dessus, je vais reprendre mes notes...)
le coté lent ne me dérange pas le moins du monde, j'adore l'effet pose longue. au moins la, pas besoin de filtres ND :)

par contre il va falloir ajouter une rubrique dans la galerie :D

Re : Collodion Sec au Tanin
« Réponse #63 le: 09 février 2014 à 19:32:36 »
bonsoir,

je suis actuellement en train de lire "the tannin process" de Russel, et il y a un passage que je pense ne pas avoir compris. p33/34 j'ai l'impression qu'il préconise l'ajout de colophane (0.67 / 0.84 pour 100ml) dans le collodion. quelqu'un aurait il essayé?
 par contre dans le lot il y a des pistes à suivre, et d'autres très étrange comme utilisé un bain de nitrate saturé de iodue bromure (p49/51). je ferai tres certainement des tests sur certaines idées histoire de voir si je peux obtenir plus de détails dans un ciel pour un paysage. il semblerait qu'un bain de tannin a 4% soit pas le plus adapté....

affaire à suivre

Lionel

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Collodion Sec au Tanin
« Réponse #64 le: 09 février 2014 à 20:10:44 »
Bonsoir Charles,

Vas voir du côté de Brébisson, image 81 ou page 75 du livre :
http://bibliotheque-numerique.nimes.fr/fre/ref/99202/B301896101_075958/

Il y a des choses sur les "Collodions résineux".  :)

Re : Collodion Sec au Tanin
« Réponse #65 le: 09 février 2014 à 20:33:29 »
super! merci, si déjà il y a des formules dans d'autres livres , ca me fait moins peur :)

je vais le lire attentivement il y a peut être quelques infos a glaner

merci lionel

Re : Collodion Sec au Tanin
« Réponse #66 le: 30 mars 2014 à 23:44:37 »
petit test dominical:
même exposition, 1min30 à f11 par temps couvert. à gauche: émulsion ammonium lithium 24h + 1% de colophane. à droite: ammonium cadmium 3 mois +0.75% de colophane. pourquoi de la colophane, pour essayer d'éviter les décollements,ce qui n'a pas été évité du tout! à mon avis mon révélateur contenait trop d'alcool (75ml d'eau+ +de 25ml d'alcool)ca qui a du rediluer la colophane et l'émulsion. pour la plaque de gauche 45min de développement à droite 1h10.
ces plaques sont non vernis et juste à but de test. ce que j'en ressort c'est que l’émulsion ammonium lithium fonctionne bien, semble plus clair, mais c'est peut être du a un développement plus court. apres densité/contraste, je vous laisse constater

Charles

Lionel

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Collodion Sec au Tanin
« Réponse #67 le: 22 juin 2014 à 22:41:32 »
Pour ceux qui n'auraient pas vu, un traitement agréable en positif au Collodion Sec.



Charles Guerin


Re : Collodion Sec au Tanin
« Réponse #68 le: 23 juin 2014 à 00:05:14 »
Bravo Charles pour cette image de Notre - Dame est une réussite ...
Dommage que nous avons pas pris un pinte de bière ensemble tranquillement sur la terrasse face ... a ce monument historique ...
Bonne soirée ..;

Re : Collodion Sec au Tanin
« Réponse #69 le: 23 juin 2014 à 07:28:25 »
merci Lionel :)  l'ajout d'un peu d'acide gallique semble donné des plaques légèrement plus rapide. j'ai pas de test comparatif avec et sans mais a première vu c'est pas mal. au développement j'ai baissé l'apport en pyro, ce qui m'a donné un développement plus doux. j’essaierai d'en faire des tirages pour voir.

Pierre, j'ai pensé à toi, mais ce passage sur paris était totalement imprévu. j'étais parti pour le fameux pique nique ou nous nous sommes retrouvé a peu de monde et donc on a fini par ""annulé"". j'ai décidé d'aller sur paris a 14h30, je me suis dit que ca allait être dur, le temps d'envoyer un mail, d'avoir,la réponse. mais ce n'est que parti remise Pierre ;)

Re : Collodion Sec au Tanin
« Réponse #70 le: 25 juin 2014 à 20:43:04 »
une plaque réalisé le 21 aussi

prise de vue bien à l'ombre, au jardin du luxembourg, expo 45sec a 5.6. Comme pour la plaque de notre dame tanin 2% + 0.5% d'acide gallique. J'ai poussé a 1% la solution de pyrogallol car sous ex, j'ai eu 25 min de développement. ce qui est pas mal. pas d'alcool dans le révélateur, peu de décollement. la photo en elle même n'est pas transcendante. vernis gomme laque (raté) + vernis gomme laque noir (tip mais pas top) le tout sur la même face

Re : Collodion Sec au Tanin
« Réponse #71 le: 25 juin 2014 à 21:16:28 »
Bonsoir Charles ...
une belle image , correctement exposé ...
Heu , est ce normal , au lieu du blanc et la il est un peu jaune ? comme celui de Notre-Dame ... et pourqu'oi ?
Misonne ...

Collet

  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Collodion Sec au Tanin
« Réponse #72 le: 25 juin 2014 à 23:05:44 »
excellente image...
Vieux schnock, comme certains le savent, je reconnais une grande qualité à cette photo collodionesque.
depuis mon "entrée" sur ce forum, j'ai souvent "critiqué" ou malmené ce procédé et l'image demeurant unique de par sa nature, il m'était difficile de saisir cette nouveauté....
Nul doute que les dagurrériens eussent eu d'avantage si les scanners avaient existé.
Et de même pour les collodionistes.....
J.C

Re : Collodion Sec au Tanin
« Réponse #73 le: 25 juin 2014 à 23:19:11 »
bonsoir Pierre, merci

pour la couleur, plusieurs hypothèse, le révélateur, la solution de conservation (tanin), un lavage final peut etre trop court, un révélateur avec trop de nitrate qui se fonce et colore la plaque, le vernis. il y a plein de raison. je ne comprends / maitrise pas tout de ce procédé encore. il y a quelques petits détails qu'il faut que je comprenne :) c'est encore plus ou moins aléatoire

merci Jacques pour le mot.

Re : Collodion Sec au Tanin
« Réponse #74 le: 26 juin 2014 à 00:07:42 »
Charles , bah ça va venir petit a petit  , tu fera des progrès ...
Bonne soirée ...
Misonne ...