- Platine/Palladium -
Format 16 x 16 cm

Auteur : Benoit Capponi

> Visiter sa Galerie <
     A c c u e i l         G A L E R I E         B l o g         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t     

Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
17 Août 2017 à 21:08:00

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche :

Rechercher:     avancée
26339 Messages dans 2332 Fils de discussion par 880 Membres
Dernier membre: Eric Charpentier
* Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous
+  Disactis.com - Photographie Artisanale - Procédés Anciens - Prise de vue et Tirage
|-+  Les procédés Photographiques
| |-+  Collodion - Ambrotype
| | |-+  Collodion trouble
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] 2 3 Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Collodion trouble  (Lu 6992 fois)
Francis Courtemanche
****
Sexe: Homme
Messages: 295



WWW
« le: 14 Décembre 2010 à 18:32:45 »

Bonjour à tous,

Depuis quelques temps lorsque je prépare mon collodion, celui ci reste trouble... Après plusieurs jours il n'est toujours pas décanté. Je suppose que cela peut être la cause de certains de mes problèmes donc j'aimerai bien résoudre celui ci.
quelqu'un sait il pourquoi certain collodion se décantent en quelques heures et d'autres en plusieurs jours (voir au moins une semaine) ?
Journalisée

Lionel TURBAN
Administrator
*****
Sexe: Homme
Messages: 3912


WWW
« Répondre #1 le: 14 Décembre 2010 à 19:31:30 »

Hello Francis,

Je pense que tu utilises la même formule à chaque fois.
Il faut voir combien d'eau tu ajoutes aux sels.

J'ai remarqué que l'ether agit sur les sels de potassium de façon aléatoire. Parfois il les précipite, parfois non...  Huh De même, suivant la quantité d'ether, le collodion rougit plus ou moins vite...
Il doit surement y avoir une explication, que je ne connais pas encore.

Aujourd'hui, j'ai refait un Collodion neuf aux sels de Potassium afin de faire un comparatif avec les sels de Cadmium et Ammonium.
Bien sûr, j'ai eu un trouble avec les sels de Potassium.
Je l'ai utilisé tout de suite, et j'ai obtenu une image bien claire et contrastée comme je les aime.
A l'heure actuelle, il décante comme à l'habitude... Tout ça pour dire que le trouble ne me dérange pas dans la mesure où l'image finale est parfaite.

En ce qui concerne les sels d'Ammonium et Cadmium que je n'avais jamais testés, je dois avouer que je suis un peu dérouté... J'ai un voile que je ne m'explique pas et des stries qui apparaissent à la révélation mais qui, après observation, trouvent leur origine lors de la sensibilisation.
Avec ces sels, j'ai tout à réapprendre je crois...

Pour l'heure, les sels de Potassium sont ce qu'il y'a de plus fiable pour moi.
Journalisée
Francis Courtemanche
****
Sexe: Homme
Messages: 295



WWW
« Répondre #2 le: 14 Décembre 2010 à 22:01:25 »

Merci Lionel,
Je pense également que ça peu provenir de la quantité d'eau. Quand à l'ether j'essaierai de voir au cas où. Même si ça n'a pas d'influence sur l'image, je préfère avoir tout de même un collodion bien clair. Actuellement j'ai un collodion préparé il y a environ une semaine et il n'est toujours pas décanté Sad

Quand au sels de cadmium et ammonium, faut que je te fasse une commande prochainement.
Bonne soirée.
Journalisée

Lionel TURBAN
Administrator
*****
Sexe: Homme
Messages: 3912


WWW
« Répondre #3 le: 14 Décembre 2010 à 22:06:18 »

Sinon, tu peux essayer de filtrer à travers un disque de coton, c'est toujours efficace.  Smiley

Pour les sels d'Ammonium et Cadmium, je me sens comme à mes débuts ! Pleins de nouvelles bizarreries qui vont demander du temps à être corrigées...
Journalisée
Collet
*****
Sexe: Homme
Messages: 1481


« Répondre #4 le: 14 Décembre 2010 à 22:31:04 »

bon soir à tous deux,
comme je suis hors circuit, je pense que toutes vos recherches sont bénéfiques et ne peux que vous encourager.
Si l'on reprend la lecture des Rorets et Cie, il existait 10, 20, 30 formules de collodion....+ les suites ?
en vieux schnock, j'engage les nouveaux  à se tourner vers l'argentique, tant qu'il existe encore des films.
Aorès, on reprendra les cours sur le callotype .
C'est un procédé sympa et qui a fait ses preuves.
La bise à tous les deux
jacques
Journalisée
Lionel TURBAN
Administrator
*****
Sexe: Homme
Messages: 3912


WWW
« Répondre #5 le: 14 Décembre 2010 à 22:44:36 »

Jacques oui, il existe des dizaines de formules de Collodion.  Cheesy
J'en ai vu de très étranges qui prétendaient presque faire des photos couleur !!

Invérifiable, les chimies employées ne se trouvent plus...

Ca me fait penser au traité de Daguerre qui expliquait toutes les opérations de préparation de ses plaques améliorées.
Un truc de sorcellerie !!!
Journalisée
patrice dhumes
****
Sexe: Homme
Messages: 367



WWW
« Répondre #6 le: 15 Décembre 2010 à 09:05:08 »

bonjour
en Novembre j'ai préparé du collodion qui au bout de 15 jours était encore trouble, de guerre lasse j'ai légèrement secoué le flacon et le collodion est devenu instantanément claire et limpide, le "trouble" s'est rassemblé en 2 grosses poussières qui ont disparu au fond du flacon.

de plus il fonctionne bien

je n'explique pas ce phénomène et j'ai peur que vous me preniez pour un fou (à 9h du mat je ne suis pas saoul).

à+
patrice
Journalisée

Lionel TURBAN
Administrator
*****
Sexe: Homme
Messages: 3912


WWW
« Répondre #7 le: 15 Décembre 2010 à 10:19:35 »

Patrice,

En effet, je pense que ce soit l'eau qui joue ce rôle.

J'ai remarqué que si on ajoute au collodion une goutte d'eau salée, elle tombe au fond en une "poussière" qu'il est très difficile à dissoudre ensuite.


Au moment du mélange des sels et du collodion, l'eau salée doit se diffuser dans le collodion concentré en de fines gouttelettes qui doivent rester en suspension.
La façon de mélanger doit jouer un grand rôle qu'il serait bon d'étudier...
Journalisée
Lionel TURBAN
Administrator
*****
Sexe: Homme
Messages: 3912


WWW
« Répondre #8 le: 15 Décembre 2010 à 11:30:11 »

Je suis encore dans les tests Ammonium et Cadmium.

Ca a l'air de bien fonctionner. J'ai éliminé l'Ether et je n'ai plus de voile ni de stries bizarres...  Huh

A suivre...  Smiley
Journalisée
Ron Talis
****
Messages: 381


WWW
« Répondre #9 le: 16 Décembre 2010 à 09:31:26 »

Couleur et collodion?
Pas si fou que ca: le mot clef ici est "Lippman",
un procédé interférentiel du tournant du siècle (19/20eme) qui nécéssite des émulsions au grain très fin.
Si quelqu'un veut explorer ca, c'est un domaine passionnant.
Journalisée
Lionel TURBAN
Administrator
*****
Sexe: Homme
Messages: 3912


WWW
« Répondre #10 le: 16 Décembre 2010 à 10:35:46 »

Oui Denis !

Le procédé Lippman est assez étonnant.
Je ne sais pas si réellement c'est possible avec le Collodion. Le mercure en contact avec la surface sensible doit engendrer des choses étranges...
Cependant, avec le Gélatino, il doit être possible d'obtenir des résultats à notre niveau.
Les Lumières, qui avaient repris les travaux de Lippman, ont obtenu des images surprenantes par ce procédé !!

En théorie, la Photo Interferencielle est simple, mais en pratique, ça doit être autre chose...  Undecided


Toute autre chose, des nouvelles des sels de Cadmium et Ammonium :
Ils donnent des images aux teintes plus chaudes et moins brillantes, plus proches des Ambrotypes anciens que les images aux sels de Potassium que j'utilise avec l'acide Nitrique également.
Ce n'est qu'une première constatation qui demande encore du travail, mais que je ne préfère pas encore aux sels de Potassium...  Cheesy
Journalisée
luphot
****
Messages: 259


« Répondre #11 le: 16 Décembre 2010 à 13:18:10 »

Bonjour,
pour utiliser les deux types de collodion; aux sels de potassium et aux sels de cadmium+ammonium,
je ne constate pas de différence en terme de rendu (brillance, tonalité...) une fois la plaque finie, seche.
il y a par contre des différences dont la longévité du collodion, son opalescence à la sortie du bain de nitrate (meilleur confort pour juger du moment où stopper le développement), ainsi que l'absence de précipité et donc de clarification.
Le collodion au cadmium a également tendance à se décoller un peu plus facilement de la plaque car la couche d'émulsion est généralement un peu plus épaisse et forme une sorte de peau alors que le poorboy (potassium) adhère mieux. Ceci résulte peut être des sels utilisés mais aussi du fait que lorsque qu'on met une certaine proportion d'ether le film formé semble plus résistant, comme un film plastique alimentaire (ce qui est un avantage par rapport aux rayures et la possibilité de frotter doucement l'image avec un coton humide pour enlever un voile en dépôt) mais qui en séchant se rétracte un peu créant des tensions qui font que ça se décolle sur les bords de l'image.
Les teintes plus froides et métalliques que tu obtiens avec ta formule me semblent dues à l'utilisation de l'ac nitrique.
J'ai eu l'occasion de constater ceci en comparant ta formule de révélateur et une avec de l'ac acétique.
De même, je ne mets plus d'acide, ou le moins possible dans mon bain d'argent.
La durée du développement joue aussi en donnant une tonalité plus chaude si il est un peu incomplet(comme avec un papier baryté)
Je préfère maintenant un révélateur plus concentré en sulfate et bien acidifié (acétique) avec un temps court.
Enfin, le problème essentiel des sels de cadmium et d'ammonium, c'est la toxicité et le prix (surtout l'iodure d'ammonium)
La formule "old workhorse" est une alternative interessante: bromure de cadmium et d'ammonium(pas cher) et iodure de potassium.
Bonne cuisine!
fabrice
Journalisée
Lionel TURBAN
Administrator
*****
Sexe: Homme
Messages: 3912


WWW
« Répondre #12 le: 16 Décembre 2010 à 13:25:42 »

Merci Fabrice pour ton retour d'expérience !

Ce sont mes premières tentatives avec les sels Ammonium et Cadmium.
Je n'acidifie plus mon bain d'Argent non plus ou alors très très peu...

Je n'ai fait que deux ou trois plaques d'essai... La lumière est trop peu disponible en ce moment.

Je pense que je vais ouvrir un fil de discussion sur le comparatif des sels.
Journalisée
sebbru
*
Messages: 37


« Répondre #13 le: 16 Décembre 2010 à 15:16:51 »

pour revenir au sujet de collodion trouble, j'ai moi aussi eu ce phénomène il y a quelques mois.
L'eau est sans doute une piste, mais je n'écarterais pas la qualité (âge....etc) de l'éther. Avec exactement les mêmes autres produits, sauf l'éther qui était ouvert depuis une durée sans doute importante, remplacé ensuite par du neuf ; j'ai eu cet aspect trouble persistant, que je n'ai pas eu avec le nouveau collodion.
Mais il a quand même donné des images correctes et s'est progressivement déposé.
A+
Seb
Journalisée
MoiMM
**
Messages: 87


« Répondre #14 le: 23 Mars 2012 à 18:41:14 »

Hello tout le monde,

Je relance ce topic car j'ai également un collodion qui reste trouble... mais pas que...

Voilà j'ai tout à l'heure préparer un nouveau collodion qui après quelques heure était tjs trouble.

Une petite recherche sur ce forum pour trouver ce post où certains indiquent que même troublé
il peu très bien fonctionné ... donc banco je test une plaque !

Ma première impression lors de l'étalement sur la plaque j'ai eu l'impression qu'il y avait trop d'eau
et qu'il semblait légèrement se figé ... mais ça restait correct.
Chose imprévue... des restes de sels proches du goulot se sont déposés sur la plaque.
Tant pis je continu, c'est juste pour tester.

Je sensibilise ma plaque > OK
Je fait ma prise de vue > OK

Je développe la,plaque ... j'ai l'impression que tout reste assez normal
(par contre je crois que j'ai fait un développement un peu trop longtemps > entre 15 et 20s)

Je rince avec l'eau ... et là sur des bords de la plaque elle se noircie au contact de l'eau !??
et semble de pâlir ... le passage dans le fixateur ne changera quasiment rien !?!





Alors que c'est il passé ?

Est-ce juste le fait qu'il y est peut-être un peu trop d'eau dans le collodion ?
C'est le fait qu'il y est les sels sur la plaque qui a fait cette réaction au premier rinçage à l'eau
avec ce noircissement ?
... ?

En attendant vos avis, j'ai replacé mon collodion dans un coin en attendant de voir si il se décante dans le temps ...  Roll Eyes

Smiley
Journalisée
Pages: [1] 2 3 Haut de page Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.11 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
2477008 ème visite
32 visiteur(s) en ligne
1210 visite(s) aujourd'hui
Disactis.com 2002-2016

Page générée en 0.063 secondes avec 19 requêtes.