Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Ambrotype -
Format 13 x 18 cm

Auteur : Adrian Der

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 32 x 24 cm

Auteur : Fabienne Forel

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 13 x 18 cm

Auteur : Ariane C.Brejnik

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Ferrotype -
Format 18 x 24 cm

Auteur : Ana Tornel

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Calotype  (Lu 26714 fois)

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3978
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Calotype
« le: 04 septembre 2010 à 20:49:51 »
Bonjour,

Ca fait quelques jours que j'étudie le premier procédé négatif, inventé par le Britanique Talbot : le Calotype.
En effet, les quelques images qu'on peut voir sur Google sont plutôt agréables à regarder... Le grain du papier donne un aspect "onirique" aux tirages...

Je me suis donc un peu documenté sur ce qu'il existe à ce sujet comme par exemple :
http://www.a-gayster.com/
http://membres.multimania.fr/apn/Procede_calotype.htm
Et enfin le très interessant :
http://nileg.free.fr/doc/pcs2.htm


Dans la théorie, le procédé est simple, mais en pratique, j'ai mis du temps à comprendre d'où venait un problème infernal de voile absolu alors que le papier n'était pas encore exposé !!

Le papier, justement !!

Encore et toujours nos papiers modernes alcalins alors que précisément, je Calotype exige un papier neutre ou mieux, acide !! Mais ça, personne ne me l'a dit... Des heures et des heures d'essais infructueux...


J'ai trouvé diverses formules sur le net, mais je voulais me rapprocher au maximum de la formule originale de Talbot.

J'ai donc dû passer mes papiers au bain acide avant toute manipulation... Pas simple du tout, et assez aléatoire...

Ci-dessous, un petit bout d'essai de format 9x12 environ.
Je n'ai pas résisté à l'envie de le poster, même si ce n'est pas franchement propre... Image cotonneuse, zonée, etc...
Photo 1 : Négatif par réflexion.
Photo 2 : Négatif par transparence.
Photo 3 : Inversion numérique à la volée...

Je tenterai d'autres essais demain... Mais existe-t-il un papier réèllement acide ???  ??? :-\


Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3978
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Calotype
« Réponse #1 le: 05 septembre 2010 à 13:27:20 »
J'ai trouvé une solution pour ne pas devoir acidifier le papier !

En fait, il faudra précisément et dans l'ordre:

- Nitrater le papier
- Iodurer le papier
- Le rincer à l'eau claire
- Le passer brièvement dans un bain d'acide Gallique saturé additionné d'une quantité suffisante d'acéto-nitrate (quantité suffisante sous-entend quelques gouttes pour quelques millilitres ou quelques millilitres pour plusieurs décilitres). L'acéto-nitrate va servir d'amorce à l'apparition de l'image !

Au sortir de l'exposition, une faible image sera déjà existante !!

- Développement à l'acide Gallique saturé + quelques gouttes d'acéto-nitrate encore une fois.

Etrange car si je prends les formules de Talbot, elles sont trop forte en acéto-nitrate. ou alors il faut utiliser un papier acide.

Image à venir !!! Je suis en plein dedans...  ;)

(Le papier que j'utilise est du simple papier à lettre acheté au super marché en ramette de 500 feuilles, mais hyper alcalin (ça psshhhhhhht et bouillonne dans l'eau acide !).)

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3978
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Calotype
« Réponse #2 le: 05 septembre 2010 à 19:53:32 »
C'est pas gagné...

Les résultats sont irréguliers et je ne sais pas encore pourquoi...
Parfois l'image contraste vite puis voile, parfois elle monte doucement puis ne contraste plus, le papier se colore et parfois non, etc.

Pourtant les formules sont on ne peut plus simples !

J'essaye, je prends des notes...
Rendez-vous la semaine prochaine pour d'autres tentative. Je ne lacherai pas tant que je n'aurai pas un cliché négatif correct.  :D

Voici un exemple avec inversion numérique en dessous :

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3978
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Calotype
« Réponse #3 le: 06 septembre 2010 à 19:31:44 »
J'ai du nouveau !!

Ce soir en rentrant du travail, je me suis empressé de faire un essai.
Pas facile sous la lumière de 18H30... En plus, il pleut !!  >:(

15mn de pause et ce n'est encore pas assez. Cependant j'ai pu vérifier une idée que j'ai eu pendant le journée :
J'ai concentré mon révélateur en acéto-nitrate ! Près de 20% du volume de révélateur (Talbot en recommande 50% !) alors que je n'en ajoutais que quelques gouttes de peur de voiler le papier...
Erreur !! (On devrait toujours écouter les anciens...)

En fait, avec une grande part d'acéto-nitrate, l'image monte très vite, mais donne un contraste superbe !

Oui MAIS... MAIS... MAIS (il y'a toujours un "mais"), le dos de mon négatif devient totalement noir...  ???

J'effectue la nitratation par flottaison, puis l'ioduration par immersion.
Je tenterai demain de faire une nitratation par immersion totale du papier, quitte à obtenir une sensibilisation des deux faces...

Je pense que le problème se situe dans l'alcalinité du papier.

L'acéto-nitrate, bien acide, doit corriger la face image au moment de la nitratation alors que le dos reste alcalin.

On verra demain.  :)

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3978
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Calotype
« Réponse #4 le: 06 septembre 2010 à 19:59:56 »
Voici les deux essais.

1er essai, formule d'hier, on voit que le ciel est gris.
2eme essai, malheureusement à 19h, la lumière n'est plus suffisante, mais le ciel est bien noir ! La formule avec le révélateur chargé en Acéto-Nitrate semble donner beaucoup de contraste. Les images sont sales car je me précipite et suis peu soigneux dans les manipulations...

Nouvel essai demain !
« Modifié: 06 septembre 2010 à 20:11:39 par Lionel TURBAN »

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3978
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Calotype
« Réponse #5 le: 09 septembre 2010 à 17:43:32 »
Nouvelle du jour.

C'est bien l'alcalinité du papier qui pose problème...
J'ai fait quelques essais avec de l'Arches Platine (PH neutre et 100% coton)... Y'a pas photos si je puis dire !!

Aucun voile ni sur l'image, ni au dos ! En revanche, l'épaisseur du papier reste un obstacle au tirage...  :-\

Il faut donc trouver un papier leger, neutre, et tout ira bien...

Collet

  • *****
  • Messages: 1501
  • Sexe: Homme
Re : Calotype
« Réponse #6 le: 09 septembre 2010 à 19:21:53 »
mon cher Lionel,
J'ai donné à Ron Talis deux paquets d'Arches platine et j'ignore s'il a pu avoir de bons résultats
mais à titre perso, il me fallait l'acidifier pour ne pas avoir de taches.
Je crois qu'entre les premières ventes de ce produit aux USA et celui que l'on pouvait acheter en France
il y a quelques années, la fabrication avait été modifiée.
J'ai effectué quelques recherches et jusqu'à présent tous les supports essayés sont trop basiques.
Bien reçu en son temps le kit de produits mais le temps m'a manqué pour tester ainsi que la météo.
bonne soirée
Jacques

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3978
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Calotype
« Réponse #7 le: 09 septembre 2010 à 19:30:59 »
Jacques,

Sais-tu si il existe un moyen d'acidifier du papier de façon bien homogène et bien précise comme par exemple atteindre un PH de 6 ?

C'est pas simple, les papiers à imprimante sont très alcalins semble-t-il...
Le bain acide les rend bizarres après séchage...

C'est une calamité ces papiers ! J'ai lu que tous les papiers que l'on pouvait trouver au 19ème siècle étaient acides !! Ha les chanceux...
Avec ça, Talbot a eu bien facile à inventer son Calotype !  :D

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3978
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Calotype
« Réponse #8 le: 11 septembre 2010 à 21:31:06 »
J'ai pu faire quelques tentatives en fin d'après midi...

Sur de l'Arches Platine, la formule authentique de Talbot fonctionne.

La photo ci dessous montre deux négatifs. Celui du bas est passé dans le révélateur au Gallo Nitrate quelques minutes. On voit que le papier est resté plus clair que sur le négatif du haut qui lui, a été chauffé selon les écrits de Talbot.
En effet, en chauffant le négatif en cours de révélation, le contraste monte mais le fond du papier se colore en rouge.

Le tirage est impossible avec l'épaisseur du papier Arches et encore plus avec la coloration rouge...  :-\

Je crois donc qu'il n'y a pas d'autre solution que d'acidifier un papier fin avant de s'en servir pour le Calotype.

J'ai fait un dernier essai sur un petit morceau de papier acidifié la semaine dernière, et le résultat ne me semble pas trop mauvais.
Je posterai ça demain en tentant un tirage sur "papier photogénique" dans la foulée (papier salé de Talbot) :)

Pour les deux essais ci dessous, la pose a été de 3mn à l'ombre. A la sortie du chassis juste après l'exposition, l'image est déjà présente et bien visible, c'est surprenant !!!  :o
Le révélateur vient renforcer l'image et faire apparaitre les plus fins détails.

Je suis sûr que si je posais 10 à 15mn en plein soleil, je n'aurais plus besoin de révélateur !

Pour finir, je dois encore m'appliquer pour obtenir une image bien contrastée et bien dense, sans voile chimique...

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3978
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Calotype
« Réponse #9 le: 12 septembre 2010 à 15:03:52 »
Dernier essai du jour.

J'arrive à obtenir un bon contraste, je pense suffisant pour un tirage sur procédé ancien.
Cependant, la texture du papier est trop présente et vient littéralement polluer la résolution de l'image.
Peut-être suffit-il de cirer le négatif ?

Je pense qu'il subsiste plutôt une certaine part d'ombre sur une étape du procédé que je n'ai pas encore élucidé...
Mon intuition me dit qu'elle doit se situer entre la nitratation du papier et l'ioduration.
J'ai pu remarquer qu'il fallait que la couche d'iodure d'argent soit suffisante. C'est à dire ni trop fine, ni trop épaisse...

La difficulté réside dans le fait que la formule originale de Talbot produit l'image dans le coeur des fibres du papier.
La résolution s'en trouve bien altérée et c'est je crois l'une des raisons pour laquelle le Calotype s'est également incliné face au Daguerreotype.
Dans la formule améliorée de Baldus, l'image se trouve déjà dans une couche de gélatine, presque comme une réèlle émulsion.
J'ai pu tout de même remarquer que sur le papier d'Arches, l'image était plus fine et veloutée que sur le papier à imprimer acidifié, qui lui, donne une image granuleuse et trop texturée...

Affaire à suivre... :)

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3978
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Calotype
« Réponse #10 le: 14 septembre 2010 à 18:34:20 »
Je reviens avec mes Calotypes  :D

En passant devant ma fenêtre ensoleillée avec deux feuilles de papier à imprimer à la main, la texture m'a sautée aux yeux par transparence...

Ci-dessous, une prise de vue de ces deux feuilles issues de deux lots différents pourtant vendus comme du 80gr/m² pour chacun d'eux ! (j'ai des doutes...)

Pour le dernier essai un peu plus haut, j'avais utilisé l'échantillon de droite qui me semble plus fin et moins régulier...
L'aspect granuleux et moutonneux est donc beaucoup plus accentué par cette texture ! Par transparence, ce n'est pas regardable...

Alors que le tout premier essai a été fait sur le papier de gauche qui par transparence, semble beaucoup plus "lisse" !

Je referai un essai avec l'échantillon de gauche...
« Modifié: 14 septembre 2010 à 18:36:06 par Lionel TURBAN »

Ron Talis

  • ****
  • Messages: 393
    • www.rontalis.com
Re : Calotype
« Réponse #11 le: 15 septembre 2010 à 10:55:24 »
Effectivement Jacques m'a transmis de l'arche platine, mais hélas je n'ai toujours
pas pu mettre la main dessus et l'essayer, le paquet est en rade à 500km de chez moi.
Cependant rien n'est encore perdu.

Lionel: qu'entends tu par papier à imprimer? Et pourquoi pas le cirer?

Ce problème de tamponnage des papiers actuels est vraiment une plaie pour les procédés anciens.

Si tu veux je peux te donner quelques feuilles de washi ultra-fin, neutre et résistant à l'eau
pratriquement transparent humide,
et du Crane 80g inutilisable pour le platine/palladium à moins de l'acidifier comme suit:
deux cuillères à café d'acide oxalique dans un litre d'eau et laisser tremper une heure.
J'utilise l'acide oxalique pour être compatible avec mon traitement
mais je pense que tu peux utiliser n'importe quel autre acide 

Sinon atlantis-france.com a une gamme de papiers à pH défini, dont des papiers acides.
Certains papiers japonais sont hors de prix mais leur papier photosafe mérite un essai.
« Modifié: 15 septembre 2010 à 10:59:37 par Ron Talis »

Collet

  • *****
  • Messages: 1501
  • Sexe: Homme
Re : Calotype
« Réponse #12 le: 15 septembre 2010 à 12:04:09 »
effectivement ATLANTIS-France donne dans son catalogue une grande variété de papiers japonais (sans carbonate) et dont le pH est inférieur à 7.
Seul problème : les prix et pour certains, le poids....ultra-légers . A manipuler avec précaution, je suppose, lorsqu'il est mouillé.
Je vais commander un kit d'échantillons pour tester et vous écrirai la suite après résultats.
Jacques.

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3978
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Calotype
« Réponse #13 le: 15 septembre 2010 à 23:13:27 »
Messieurs,

En effet, j'avais aussi repéré le papiers PH <7 chez Atlantis, mais j'ai été un peu refroidi par les tarifs...

Par papier à imprimer, je veux parler des ramettes de papier pour imprimante A4 les plus communes de nos supermarchés.
Je pense qu'il faut cependant sélectionner les papiers de marques comme Xerox (mais là, je parle de la texture pour mes essais de Calotype car pour les autres procédés, ces papiers restent des torche-culs si je puis dire)...

Les Talbot, Legray et consorts parlent de chimie, de formules magiques, mais jamais vraiment de leurs papiers... Alors qu'il s'agissait tout de même du seul support de leurs images !

Lorsque je vois la qualité des négatifs papiers des pionniers, réalisés il y'a 160 ans et parvenus jusqu'à nous, je soupire...

wiz

  • *
  • Messages: 6
Re : Calotype
« Réponse #14 le: 19 octobre 2010 à 12:07:41 »
Salve Lionel

Mi sono appena iscritto e penso che questo potrebbe interessarti:     http://www.alinari.it/it/news.asp

Ho visto da poco la mostra (hanno fatto anche un bel catalogo) e ne sono rimasto affascinato.

Da un paio di anni sto provando a fare il Calotipo (metodo Baldus) ma con risultati ancora non buoni. Spero qualche cosa di meglio per il futuro.

Come tu hai giustamente rilevato la difficoltà maggiore è nel trovare la giusta carta e dubito molto che fra quelle per belle arti ce ne siano di adatte. 
Lo spessore è un' altro punto importante e non credo che si possano avere dei buoni risultati con carte dal peso superiore ai 70/80 gr/mq

Purtroppo non riesco a scrivere in Francese ma lo leggo sufficientemente bene.

Ciao

Werther