Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Ambrotype -
Format 13 x 18 cm

Auteur : Loïc Hougnon

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 20 x 20 cm

Auteur : Sylvain B

> Visiter sa Galerie <


- Van Dyke -
Format 18 x 24 cm

Auteur : Vincent Martin

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Cyanotype -
Format 14 x 18 cm

Auteur : Ariane C.Brejnik

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Caffenol et Harmann  (Lu 11211 fois)

jbrengeval

  • *
  • Messages: 9
    • Loeilsurlalune
Caffenol et Harmann
« le: 02 novembre 2018 à 11:17:17 »
Bonjour,

Je pratique depuis peu le papier Harmann direct positif à la chambre 4x5 pour le révéler ensuite dans du caffenol (recette trouvée sur Holga et galerie-photo.com).
C'est assez réjouissant mais je constate un épuisement du révélateur assez rapide. Les noirs restent gris foncé (ou plutôt marron foncé à cause du café)

Certains d'entre vous qui pratiquez, avez-vous constaté cela également ?

Jb.

Armand

  • *****
  • Messages: 1072
    • Du grain, mais d'argent.
Re : Caffenol et Harmann
« Réponse #1 le: 02 novembre 2018 à 17:04:11 »
Je ne pratique pas le caffenol et je suppose déjà que c'est à bain perdu.

Peut-être faut-il augmenter la quantité de révélateur, si on donne x ml pour un film 135, par exemple, il faut garder la même proportion pour x plan-film.

Sinon, je ne sais pas à part essayer d'augmenter la concentration d'un ou l'autre composant.

A+

jbrengeval

  • *
  • Messages: 9
    • Loeilsurlalune
Re : Caffenol et Harmann
« Réponse #2 le: 02 novembre 2018 à 17:24:53 »
Pour le développement des films c'est effectivement à bain perdu.

Mais dans le cas de l'utilisation de papier Harmann c'est un peu différent, mais vous avez probablement raison, je peux augmenter la concentration de vitamine C.

Armand

  • *****
  • Messages: 1072
    • Du grain, mais d'argent.
Re : Caffenol et Harmann
« Réponse #3 le: 02 novembre 2018 à 20:58:34 »
Ou essayer à bain perdu. Est-ce que tous vos tirages sont gris ou bien ce phénomène se constate au fur et à mesure ?

jbrengeval

  • *
  • Messages: 9
    • Loeilsurlalune
Re : Caffenol et Harmann
« Réponse #4 le: 05 novembre 2018 à 19:07:32 »
Au fur et à mesure. Les premiers tirages sont bien noirs.

Armand

  • *****
  • Messages: 1072
    • Du grain, mais d'argent.
Re : Caffenol et Harmann
« Réponse #5 le: 05 novembre 2018 à 20:43:22 »
Çà ressemble fort à un épuisement du révélateur. Vu le faible prix des ingrédients, autant faire à bain perdu en préparant une bonne quantité à l'avance. Au pire, développer un ou deux papiers et changer le révélateur.

A+

Sylvain_B

  • *
  • Messages: 11
Re : Caffenol et Harmann
« Réponse #6 le: 06 novembre 2018 à 08:51:03 »
Bonjour, pour avoir utilisé le caffenol et le positif direct Harmann en sténopé, le révélateur ne tient pas dans le temps.
Il faut malheureusement en refaire en permanence.
J'ai utilisé cette recette : http://www.galerie-photo.com/positif-direct-papier.html
mais j'ai mis un peu plus de vitamine C car j'ai utilisé des cachets effervescents écrasés.

jbrengeval

  • *
  • Messages: 9
    • Loeilsurlalune
Re : Caffenol et Harmann
« Réponse #7 le: 09 novembre 2018 à 10:56:04 »
Merci pour les retours.

Donc d'après mon expérience,  4 développements en 1 heure et ensuite changement du bain avant de ne plus avoir de noirs

Armand

  • *****
  • Messages: 1072
    • Du grain, mais d'argent.
Re : Caffenol et Harmann
« Réponse #8 le: 09 novembre 2018 à 12:41:48 »
Oui, il faudra ajuster car cela dépend de la surface à traiter. Quatre A5 offrent une surface 16 fois plus petites que quatre A3.

A+

chrisdenice06

  • ***
  • Messages: 165
Re : Caffenol et Harmann
« Réponse #9 le: 30 novembre 2018 à 23:38:21 »
Bonjour,
Votre fil m'intéresse car je vais essayer de l'Harman DPP+ Caffénol avec un sténopé fabrication maison (pas encore testé) et également avec un Voïgtlander Bessa folding de 1930 en 6X9 (photo ci-jointe).Je me pose beaucoup de questions sur le temps d'exposition, d'une part avec le Bessa et d'autre part avec le sténopé. Je n'ai trouvé aucune réponse, même approximative. Si vous avez des pistes, je suis preneur. Merci.

Le Bessa dont je parle :

« Modifié: 30 novembre 2018 à 23:43:54 par chrisdenice06 »

chrisdenice06

  • ***
  • Messages: 165
Re : Re : Caffenol et Harmann
« Réponse #10 le: 30 novembre 2018 à 23:41:53 »
Bonjour,
Votre fil m'intéresse car je vais essayer de l'Harman DPP+ Caffénol avec un sténopé fabrication maison (pas encore testé) et également avec un Voïgtlander Bessa folding de 1930 en 6X9 (photo ci-jointe).Je me pose beaucoup de questions sur le temps d'exposition, d'une part avec le Bessa et d'autre part avec le sténopé. Je n'ai trouvé aucune réponse, même approximative. Si vous avez des pistes, je suis preneur. Merci.

Le Bessa dont je parle :


« Modifié: 30 novembre 2018 à 23:49:32 par chrisdenice06 »

Armand

  • *****
  • Messages: 1072
    • Du grain, mais d'argent.
Re : Caffenol et Harmann
« Réponse #11 le: 02 décembre 2018 à 12:47:33 »

chrisdenice06

  • ***
  • Messages: 165
Re : Re : Caffenol et Harmann
« Réponse #12 le: 02 décembre 2018 à 14:23:44 »
Bonjour,

Un peu de lecture :

http://www.galerie-photo.com/positif-direct-papier.html

A+
Merci mais j'avais déjà lu et même imprimé cet article pour ma recette de Caffénol ( c'est celle que je vais suivre). Je veux parler du temps d'exposition pendant la prise de vue, en fonction d'une part du Bessa et d'autre part, du sténopé.

Armand

  • *****
  • Messages: 1072
    • Du grain, mais d'argent.
Re : Caffenol et Harmann
« Réponse #13 le: 02 décembre 2018 à 21:05:51 »
Il me semble que dans l'article il est précisé l'estimation de la sensibilité du papier. Il faut donc exposer pour cette sensibilité. Ensuite, comme pour un film, on mesure avec une cellule l'objet à photographier en ayant au préalable paramètré la sensibilité du papier. Pour le Bessa, on règle le couple vitesse/diaphragme donné par la cellule. Pour le sténopé il faut connaître le diamètre du trou ainsi que son diaphragme. Connaissant ce dernier ainsi que les données de la cellule, on connait le temps d'exposition.

A+

jbrengeval

  • *
  • Messages: 9
    • Loeilsurlalune
Re : Caffenol et Harmann
« Réponse #14 le: 02 décembre 2018 à 21:40:17 »