Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Info :

La modification des profils personnels semble engendrer des problèmes d'affichage.
Cette option ne sera plus disponible tant que la source du problème ne sera pas identifiée.
Les membres ayant provoqué malgré eux ce changement d'affichage irreversible, devront malheureusement pour le moment recréer un compte.

Quelques images de la Galerie :


- Cyanotype -
Format 20 x 20 cm

Auteur : Guy Belzane

> Visiter sa Galerie <


- Van Dyke -
Format 13 x 18 cm

Auteur : Guy Belzane

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 13 x 18 cm

Auteur : Ariane C.Brejnik

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Cyanotype -
Format 100 x 100 cm

Auteur : claude Bouchez

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Encrage magique Oléotypie  (Lu 7058 fois)

Encrage magique Oléotypie
« le: 05 février 2017 à 14:13:16 »
Salut les fanas !  :D



Je me demande comment un tel encrage peut se produire !
La répartition de l'encre est immédiate et l'encrage parait très facile pour le coup.

Comment peut il arriver à ça ?
Je me pose la question depuis un moment...!
Est ce que l'encrage d'un de vous se rapproche de celui ci ?
Merci.

https://www.youtube.com/watch?v=hJkPym0I-98


Re : Encrage magique Oléotypie
« Réponse #1 le: 05 février 2017 à 15:45:00 »
chalut François ,  ;D

garde ton sourire ..
Je connais ce film . .oui c'est tres beau a voir . 
c'est le petit secret de la cuisine Nippon .. sayonara ,  :P
oui , j'ai déja eu comme celui ci , il y a plusieurs année ...
Regarde bien le film .
On vois bien que la couche est épaisse , un peu de la meme épaisseur pour faire le charbon transfert , entre 500 a 1000 microns , oui c'est assez épais , je vois bien que le sechage est tres long ( 24 h env ) .
Pour ma premiere gelatine -maison , j'avais mis a 10 % , il y avais des reliefs  et la dans ce film c'est la meme chose .
Oui , il encre presque facilement car la couche est un peu collante , j'en ai eu quelques une identique ..
Mais apres ça ... le sechage et le gondolage , pour remetre a plat ,ce n'est pas simple , il y a des risque des cassures de la gélatine seche .
c'est pour ça que je cherche un plan de fabrication pour gélatiné une mince couche de gélatine , hummm , pas simple a faire .


Re : Encrage magique Oléotypie
« Réponse #2 le: 05 février 2017 à 15:49:18 »
Oui la couche est épaisse, elle parait presque vivante !



c'est pour ça que je cherche un plan de fabrication pour gélatiné une mince couche de gélatine , hummm , pas simple a faire .



tu avais parlé avec René smets au sujet de ses instruments de coulage, c'est une solution...


Re : Encrage magique Oléotypie
« Réponse #3 le: 05 février 2017 à 16:25:20 »
ha ! le plan , hé oui , avec notre ami rene , c'est un monsieur sympa , dommage qu'il est loin et c'est ça qui me fait de la peine ...
oui j'ai bien aimé sa machine surtout le n°1 , mais il a trouvé que c'est trop mince pour son travail , et en meme temps je l'encourage ceci ... tantit que sa machine n° 2 est pas mal seulement il dépose sa gélatine est trop épaisse , j'ai bien peur pour le gondolage ...

Mais françois , tu peut essayer , cela dépend de toi que si tu es capable de faire ...   ;D

Re : Encrage magique Oléotypie
« Réponse #4 le: 05 février 2017 à 20:53:58 »
Hello,

De ma modeste expérience, comme le dit Pierre, il doit effectivement agir de papier gélatiné à 10%. J'ai essayé sur papier Japonais et sur verre. Même si l'encrage n'est pas aussi flagrant que sur la vidéo, il y a tout de même une sacré différence par rapport à un papier gélatiné à 3%. Ensuite, lors de mes 2/3 essais de report d'encre, j'ai utilisé du 10% humidifié avec un mélange d'eau et de glycérine. L'encrage s'approche alors plus de la vidéo.

Et oui, il me semble bien qu'il faille une couche assez épaisse. J'y voit un avantage, c'est qu'il n'y aurait pas nécessité d'encoller au préalable le papier. Une seule couche de gélatine d'environ 1mm mouillée sur le papier humide pour du papier Japon ou sec pour du papier 300gr. Pour ce qui est du gondolage, c'est certain que ce genre de couche de gélatine tire dur. La solution pour du papier 300gr, c'est d'avoir une marge et de fixer le papier sur une plaque de verre avec du scotch brun. Pour le papier Japon, c'est une autre paire de manche, celui ci se déchire sous la tension. Du coup, le papier gondole et c'est mariole pour l'exposition sous UV. C'est pour çà aussi qu'avec le papier Japon, j'ai réduit à 5%.

Ensuite, un papier 300gr, sec, sur lequel on couche de la gélatine à 10% sèche en une demi journée. Quant à la machine, d'accord, elle peut être utile pour l'étendage de la gélatine. Mais le séchage se fait de la même manière que lorsque l'on étend au peigne. Si bien que je ne voit pas par quel miracle il n'y aurait pas de gondolage à concentration égale. Ou alors, faut qu'on m'explique.

A+

Re : Encrage magique Oléotypie
« Réponse #5 le: 05 février 2017 à 21:30:48 »
hello armand , j'en était sur que tu va répondre ...  ;)
c'est intéressant ce que tu viens dire , mélange et de glycérine , je ne savais , encore un truc a découvrir ...
POur ma part , éviter un gondolage , je pense mettre une couche de gélatine assez mince et peut etre en meme temps mettre moins de gélatine , sinon ça tire beaucoup ...
Comme j'ai vu les film you tube sur le carbon transfert , la ,  je remarque , bien que ce n'est pas pour nous , seulement une idée , au lieu de mettre de la gélatine pigmenter sur le papier , il dépose directement sur la feuille d'acétate ou bien le yupo !!!!!
Je remarque qu'il y a un gros avantage dessus , pratiquement et presque sans gondolage ... malheureusement le papier yupo ne s'accroche pas bien avec de la gélatine , tout va surement foutre en l'air ... encore un truc a creusé ...

Re : Encrage magique Oléotypie
« Réponse #6 le: 05 février 2017 à 22:10:02 »
Salut Pierre,

De mes récents essais, si tu mets peu de gélatine, l'encrage se passe mal. Les blancs se nettoient mal voir pas du tout. Sans compter que la gélatine s'use. Tu est plus confortable pour éviter le gondolage, mais tu perds en qualité.

Mais franchement, je t'encourage à tester du 10% sur du papier 300gr, coulage à sec. Tu parts avec la base suivante :

Pour une surface utile de 20 par 30 cm (surface à encrer) tu utilise la solution de 2 x 3 x 7,5 = 45 cm2 de gélatine à 10%
Je te conseille de poser ton papier sur un support rigide tiédi. Tu étales au peigne rapidement. Çà fait une grosse épaisseur, tu verras. Une fois étalée, la gélatine fige assez rapidement et tu peux accélérer en plaçant le tout dehors, il fait assez froid pour figer la gélatine en quelques secondes. Ensuite, tu laisses sécher à la maison au chaud, à côté d'un radiateur.

Voilà un peu de lecture : http://www.phototypie.fr/wordpress/category/phototypie-en-detail/couche-imprimante-photosensible/

A+


Re : Encrage magique Oléotypie
« Réponse #7 le: 05 février 2017 à 23:07:14 »
armand .

ça me fait plaisir car on parle moins sur ce fil a encre-grasse !!!

je suis a peu près d'ac avec toi sur le sujet de la couche de la gélatine mince , oui c'est sur que je vais perdre les blancs qui sera probablement sali

ça c'est vrai que j'ai déja fait avec de la gel a 10%  , il faut faire vite et  .... le gel sera rapide ( c'est un bon point ) . 

Je cherche toujours un plan quelque chose de simple , ce n'est pas évident ...
je creuse , je creuse ...  :D

Re : Encrage magique Oléotypie
« Réponse #8 le: 06 février 2017 à 17:57:14 »
Ne creuse pas trop profond quand même.

Re : Encrage magique Oléotypie
« Réponse #9 le: 11 février 2017 à 20:48:01 »
Merci pour ces réponses, donc pour vous cette facilité à encrer vient seulement d'une épaisse couche de gélatine ?

Re : Encrage magique Oléotypie
« Réponse #10 le: 11 février 2017 à 23:57:27 »
Salut François,

Pas sur que çà ne vienne que de la gélatine concentrée. Il doit y avoir d'autres paramètres qui entrent en jeu. Il faudrait connaitre l'encre utilisée. Pour notre part, nous utilisons de la Charbonnel, je pense que dans les pays du soleil levant, ils disent utiliser d'autre médium.

Et pour l'anecdote, mon encrage de cet après midi n'a pas été du tout magique mais complètement merdique. Gel à 10%, exposition sans doute un peu trop courte mais j'obtenais une sorte de négatif à l'encrage. Çà m'est déjà arrivé mais tout rentrait dans l'ordre rapidement. Là, que couic, J'avais un relief bien visible, mais les blancs étaient gris, les noirs restaient blancs et si j'insistais un peu avec le pinceau, toute l'encre foutait le camp. Direct poubelle sans savoir pourquoi. Aix-je trop laissé tremper le papier, plus d'une heure et demi ? Pas sur. Et j'ai bien exposé avec un négatif, enfin plutôt un internégatif papier. J'ai déjà essayé cette méthode qui a parfaitement fonctionné.

Mystère et boule de gomme comme on disait il y a quelques années.

Bonne nuit,

A+

Re : Encrage magique Oléotypie
« Réponse #11 le: 12 février 2017 à 11:45:57 »
Cher tous , les amoureux des encres-grasses . .  ;D

Oui Armand .

 J'avais eu un problème encrage sur le papier foma , l'image deviens négatif , ( rarement ) , je crois savoir , c'est le papier qui prend beaucoup trop d'eau , j'évite  ce problème , a mettre peu de temps dans l'eau  ... sinon bonjours les  taches blanches !

Oui je suis d'ac avec Armand , meme si on respecte les normes , on a toujours des surprises parfois désagréable ...
Dès qu'on voit ça , c'est très démoralisant ... ( on a toujours envie de pleurer hi hi )

On dit qu'il est plus facile de couler de la gélatine pour le charbon transfert que pour oleotypie ... mystère !!!
Elle a plus avantage que je pourrai couler sur une feuille acétate , yupo, verre , car ceci ne se gondole pas , mais je ne suis pas sur que cela fonctionnera pour les encres-grasses ?
A essayer !!!  ;)