Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Van Dyke -
Format 18 x 14 cm

Auteur : Stephane ROBIN

> Visiter sa Galerie <


- Van Dyke -
Format 11 x 18 cm

Auteur : Olivier Wattez

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 18 x 24 cm

Auteur : Maxime Alembik

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Cyanotype -
Format 9 x 9 cm

Auteur : Ariane C.Brejnik

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Kallitype vs Paladium  (Lu 6878 fois)

Meditant

  • ****
  • Messages: 273
  • Sexe: Homme
    • www.franck-rondot.com
Kallitype vs Paladium
« le: 23 novembre 2016 à 11:04:24 »
Bonjour,

Je pratique pour le moments en photo alternative le cyano, le van dyke et le collodion humide. J'aimerait aborder un nouveau procédé, et j'hésite entre le kallitype et le palladium, j'ai déjà lu pas mal de truc et livres sur ces deux procédés, mais j'aimerai avoir vos retours d'expérience.

Les rendues sont a priori assez proche, mais entre autre une question se pose concernant la conservations, comme je fait pas mal de tirages est il plus judicieux de faire un kallitype puis un virage ou directement un palladium ?

Le controle du contraste est il plus fin avec le palladium ?

La difference de cout réel (incluant les échecs et test) entre les deux procédés au tirages ?

Et en général vos retours sur ces procédés

Pour info je faire principalement des tirage de plan film argentique en 4x5, 6,5x8,5, 18x24 et 8x10 et peu de négatifs numérique

Merci d'avance a tous

NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1331
Re : Kallitype vs Paladium
« Réponse #1 le: 23 novembre 2016 à 11:34:04 »
Bonjour,

Je pratique pour le moments en photo alternative le cyano, le van dyke et le collodion humide. J'aimerait aborder un nouveau procédé, et j'hésite entre le kallitype et le palladium, j'ai déjà lu pas mal de truc et livres sur ces deux procédés, mais j'aimerai avoir vos retours d'expérience.


Excellent


Les rendues sont a priori assez proche, mais entre autre une question se pose concernant la conservations, comme je fait pas mal de tirages est il plus judicieux de faire un kallitype puis un virage ou directement un palladium ?


Le Palladium est très cher mais assez facile, la Kallitypie classique est complexe pleine d'improbables surprises mais meilleur marché (rapport de 1 à 8)
Quand les tirages sont bons, ils sont équivalent, mais ...


Le controle du contraste est il plus fin avec le palladium ?


Non c'est la même chose, mais le palladium est plus fiable, moins d'aléas


La difference de cout réel (incluant les échecs et test) entre les deux procédés au tirages ?


Rapport de 1 à 8 à l'avantage de la Kallitypie


Et en général vos retours sur ces procédés


C'est différent, les deux sont intéressants, tout dépend des projets


Pour info je faire principalement des tirage de plan film argentique en 4x5, 6,5x8,5, 18x24 et 8x10 et peu de négatifs numérique


Dès que l'on aborde plusieurs procédés de tirage "alternatif" les négatifs numériques deviennent très vite indispensable si l'on souhaite respecter le cahier des charges de chaque procédé.
« Modifié: 23 novembre 2016 à 12:14:09 par NestorBurma »

NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1331
Re : Kallitype vs Paladium
« Réponse #2 le: 23 novembre 2016 à 12:17:17 »
J'ai regardé mes chiffres de plus près ...

Pour un tirage 16x20 inch les coûts matières sont les suivants

Cyanotypie = 2,02 Euro la feuille (à cause de l'eau utilisée et sur un papier bon marché)
Kallitypie = 1,61 Euro la feuille (sur un papier bon marché)
Palladiotypie = 16,66 Euro la feuille (sur de l'Arche Platine)

Meditant

  • ****
  • Messages: 273
  • Sexe: Homme
    • www.franck-rondot.com
Re : Kallitype vs Paladium
« Réponse #3 le: 23 novembre 2016 à 13:48:56 »
Super merci pour toutes ces précisions !!!!

PascalM

  • ***
  • Messages: 102
Re : Kallitype vs Paladium
« Réponse #4 le: 23 novembre 2016 à 18:26:39 »
<<<
J'ai regardé mes chiffres de plus près ...
>>>

Je veux bien croire dans la validité de ces comptes, mais il faut peut-être les relativiser...

le Kallitype est cité comme "complexe et  plein d'improbables surprises", ce que tous les expérimentateurs confirment.

Dans ces conditions peut être faut-il comparer le prix de revient d'un tirage réussi plutôt qu'uniquement le coût de départ des produits bruts.

De la même façon on peut faire du kallitype avec du papier bon marché et du palladium sur du platine Arches,
mais il serait assez juste de comparer des usages similaires avec des papiers de qualités proches.

Le tout est de savoir si l'on fait des expérimentations et dans ce cas on ne compte que la matière première et la qualité du papier importe peu.

Si l'on a l'intention de produire des images, dans ce cas le tarif par image finie risque bien de n'être pas si différent entre les deux procédés.



NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1331
Re : Re : Kallitype vs Paladium
« Réponse #5 le: 23 novembre 2016 à 18:43:43 »
<<<
J'ai regardé mes chiffres de plus près ...
>>>

Je veux bien croire dans la validité de ces comptes, mais il faut peut-être les relativiser...


Mais si tu as des problèmes, pourquoi ne pas mettre les mains dans la graisse toi-même, relativiser est relatif c'est donc impossible de présenter une relativisation honnête.
Les facteurs déterminants pour une relativisation, par ordre décroissant sont, l'habileté de l'opérateur, le sens critique de l'opérateur, la nature des sujets, la nature des procédés.

Dans ces conditions, on devra se contenter des frais de fournitures, sans parler de taux horaire of course.


le Kallitype est cité comme "complexe et  plein d'improbables surprises", ce que tous les expérimentateurs confirment.

Dans ces conditions peut être faut-il comparer le prix de revient d'un tirage réussi plutôt qu'uniquement le coût de départ des produits bruts.


Comme expliquer plus haut, nous vivons dans un monde libre, tout un chacun peut reprendre le job, c'est sans problème.


De la même façon on peut faire du kallitype avec du papier bon marché et du palladium sur du platine Arches,
mais il serait assez juste de comparer des usages similaires avec des papiers de qualités proches.


J'explique ma démarche, un procédé bon marché, doit rester bon marché, alors cela veut dire papier bon marché, il n'y a pas d'autres moyens.


Le tout est de savoir si l'on fait des expérimentations et dans ce cas on ne compte que la matière première et la qualité du papier importe peu.



La qualité du papier a un impact très fort sur les process et les résultats, il ne faut donc pas changer de papier.


Si l'on a l'intention de produire des images, dans ce cas le tarif par image finie risque bien de n'être pas si différent entre les deux procédés.


De mon expérience, les prix sont très différents, c'est ce que j'explique plus haut, bien sûr ne parlons pas de taux horaire.

Dans un monde libre et inventif tout un chacun est libre de faire ses tests et de présenter ses calculs,
Mais inutile de broder sur ce que présentent d'autres praticiens,
Cela résulte sans doute de vieilles habitudes journalistes,
Broder un article à partir d'une simple doc technique, inventer une histoire qui n'existe pas, paraphraser sans état d'âme ....

PascalM

  • ***
  • Messages: 102
Re : Kallitype vs Paladium
« Réponse #6 le: 23 novembre 2016 à 22:17:30 »
<<<
Mais si tu as des problèmes...
>>>

Mon message explique simplement que ton chiffrage aussi juste qu'il puisse être, risque d'être éloigné de la réalité pratique.

Inutile de faire de la pseudo intellectualisation à deux balles sur la relativisation, ça ne mène nul part.
Inutile de décider quel papier doit être utilisé avec quel procédé, tes préceptes sont ridicules.
Inutile de faire des suppositions sur le travail des journalistes en général et sur le mien en particulier, n'ayant aucune information sur ma façon de bosser, ça t'éviteras de dire, une fois de plus, des conneries.

Meditant, fera ce qu'il a envie, il verra bien si sa pratique s'approche de tes tarifs annoncés.

Pour le reste, soignes tes problèmes d'égo sans moi, merci

bonne nuit.

pscl

NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1331
Re : Re : Kallitype vs Paladium
« Réponse #7 le: 23 novembre 2016 à 22:32:47 »
<<<
Mais si tu as des problèmes...
>>>

Mon message explique simplement que ton chiffrage aussi juste qu'il puisse être, risque d'être éloigné de la réalité pratique.


Il s'agit d'une réalité pratique, c'est justement cela le problème que tu ne comprends pas,
Je vais l'expliquer combien de fois.

Si tu n'es pas d'accord, et bien il est très simple de proposer une autre réalité pratique,
C'est quand même simple.


Inutile de décider quel papier doit être utilisé avec quel procédé, tes préceptes sont ridicules.


De toute façon chaque expérience se fait sur un papier, quoique tu puisses dire,
Mais comme plus haut n'hésite pas à proposer d'autres procédures,
Mais quand je parle de ma procédure, de ma façon de faire,
Je choisi un papier et j'adapte le process,
Si je change de papier et même de format,
Je change le process,
Et personne ne peut interférer quand je décris le process que j'utilise,
Bien sûr chacun est libre de tester d'autres process et d'en parler,
Mais critiquer sans connaitre,
C'est assez ridicule et il faut le reconnaitre assez tristement journalistique.


elscode

  • **
  • Messages: 79
    • Atelier Argentique
Re : Kallitype vs Paladium
« Réponse #8 le: 17 décembre 2016 à 02:12:47 »
Je pratique le tirage kallitype.

Il est exact que le procédé est capricieux.

Un grande rigueur et du soin (propreté du labo) sont nécessaire. Mais ce n'est pas du tout insurmontable.
Il est possible d'avoir de la reproductibilité dans les résultats et de réussir un tirage du premier coup.

Mes plus grandes déconvenues viennent de problème de papiers.
Même le COT-320 réputé adapté m'a déjà posé des soucis.
Pollution sur un lot qui me fait pleins de petits point noirs, encollage différent qui rend sur certain lot le papier très imperméable et obligent l'utilisation de tween 20 et un autre lot où il se comporte comme du buvard.

Tu peux décider de ne virer (or, platine ou palladium) que les tirages qui le méritent. Réalisant ainsi une économie appréciable.


Meditant

  • ****
  • Messages: 273
  • Sexe: Homme
    • www.franck-rondot.com
Re : Kallitype vs Paladium
« Réponse #9 le: 17 décembre 2016 à 15:48:04 »
Merci pour ton retour j'ai commander en plus de la chimie pour le palladium ce qu'il me manquait pour faire du kallitype car ce procéder m'a l'aire pas mal aussi et économique !