Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Ambrotype -
Format 18 x 24 cm

Auteur : Maxime Alembik

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 13 x 10 cm

Auteur : Christophe Maradan

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 10 x 12 cm

Auteur : Sidney Kapuskar

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Ambrotype -
Format 10 x 12 cm

Auteur : Charles Guerin

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Oléotype, problème de gélatine  (Lu 14636 fois)

Anna Garrigou

  • *
  • Messages: 11
Re : Re : Re : Re : Oléotype, problème de gélatine
« Réponse #15 le: 04 octobre 2016 à 22:56:07 »
Démasqué HG.... ;D

De quoi empoisonner 2500 personnes, un village ;-)

Je ne dirais pas ce que contient le coffre de mon labo ...
[/quote]

Certainement de quoi faire disparaître une mégalopole...  :o

Anna Garrigou

  • *
  • Messages: 11
Re : Re : Oléotype, problème de gélatine
« Réponse #16 le: 04 octobre 2016 à 22:59:00 »
Bonjour ANNA,

Bienvenue dans le club oléo.

Sur mon blog, j'ai mis dans la rubrique technique un article sur la méthode adaptée de celle de SMETS. Je dirais que par trempage, un seul encollage peut suffire puis une couche de gélatine. Surtout pour du papier 300g qui est déjà encollé.

Bonne continuation,

A+


Un énorme MERCI Armand, je vais étudier tout ça et visiter votre site en prenant mon temps... ;) bonne soirée !

Anna Garrigou

  • *
  • Messages: 11
Re : Re : Oléotype, problème de gélatine
« Réponse #17 le: 04 octobre 2016 à 23:02:40 »
Pas mal cette première épreuve.

Merci Armand, pleine de petits défauts mais qui siéent bien à cette photo... ;)

NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1355
Re : Re : Re : Re : Re : Oléotype, problème de gélatine
« Réponse #18 le: 05 octobre 2016 à 08:36:43 »
Démasqué HG.... ;D

De quoi empoisonner 2500 personnes, un village ;-)

Je ne dirais pas ce que contient le coffre de mon labo ...

Certainement de quoi faire disparaître une mégalopole...  :o
[/quote]

C'est top secret

nicolas273

  • **
  • Messages: 84
Re : Re : Oléotype, problème de gélatine
« Réponse #19 le: 05 octobre 2016 à 10:47:14 »
<<Pouvez-vous me dire combien de temps se conserve le bichromate de potassium en solution?

Autant que nécessaire, 1 ans 5 ans 10 ans, sans doute beaucoup plus ...
Bonjour,
La réponse à votre question m'intéresse mais je ne la trouve pas ?
Si vous savez combien de temps se conserve le bichro... Merci d'avance de me transmettre la réponse.

NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1355
Re : Re : Re : Oléotype, problème de gélatine
« Réponse #20 le: 05 octobre 2016 à 10:50:11 »
<<Pouvez-vous me dire combien de temps se conserve le bichromate de potassium en solution?

Autant que nécessaire, 1 ans 5 ans 10 ans, sans doute beaucoup plus ...
Bonjour,
La réponse à votre question m'intéresse mais je ne la trouve pas ?
Si vous savez combien de temps se conserve le bichro... Merci d'avance de me transmettre la réponse.

C'est pourtant clair


Anna Garrigou

  • *
  • Messages: 11
Re : Oléotype, problème de gélatine
« Réponse #21 le: 05 octobre 2016 à 11:15:44 »
Bonjour :)

Donc jusqu'à très tard ou très tôt, cela dépend... j'ai réalisé le tirage que voici.
Certains le trouveront raté...
J'ai rencontré ce vieil arbre au hasard des chemins un jour ou le ciel était d'une platitude désespérante, genre gris uniforme,
sans détails, aucun souffle ne laissant présager un changement imminent.
C'est pourquoi je le voyais bien en oléotype.
Puisque j'en suis à mes premières expériences dans ce domaine j'ai tenté le tout pour le tout et je ne suis pas mécontente
du résultat. Pour moi, il ne s'agit pas de pratiquer la technique pure mais plutôt d'interpréter une image.
Cependant je reconnais qu'il n'est pas parfait...
Qu'en pensez-vous ? Merci....
http://www.calameo.com/books/000603466fd7aee62df08
La photo n'est pas très nette...  sorry
« Modifié: 05 octobre 2016 à 13:29:45 par Anna Garrigou »

NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1355
Re : Oléotype, problème de gélatine
« Réponse #22 le: 05 octobre 2016 à 11:44:26 »
Personnellement j'aime bien, la relation procédé/projet fonctionne bien,
Pour en dire plus il faudra voir le tirage.

didier d

  • *****
  • Messages: 1067
Re : Oléotype, problème de gélatine
« Réponse #23 le: 05 octobre 2016 à 12:18:23 »
Comme Nestor, je trouve que le procédé se prête bien à l'image ou inversement... :)

Et effectivement, l'intérêt de ces procédés est dans l'interprétation, pour le reste le numérique fait le boulot.


Anna Garrigou

  • *
  • Messages: 11
Re : Oléotype, problème de gélatine
« Réponse #24 le: 05 octobre 2016 à 13:47:12 »
Nestor,Didier,
merci de vos encouragements.
En effet il faut voir le tirage mais il est plus beau que la photo, bien sûr ;)
Pour l'instant il sèche et dois recevoir un dernier bain afin de durcir la gélatine
et ôter la couleur jaune résiduelle.

Armand

  • *****
  • Messages: 1051
    • Du grain, mais d'argent.
Re : Oléotype, problème de gélatine
« Réponse #25 le: 05 octobre 2016 à 18:23:15 »
Hello,

Pourquoi durcir la gélatine après l'encrage ? Sauf à l'exposer sous une lampe à bronzer, l'épreuve ne devrait pas bouger.
Quant à enlever la couleur jaunâtre, je préfère le faire avant d'encrer. Le bisulfite de sodium est très efficace (2 minutes à 5%) puis rinçage à l'eau. Attention toutefois, c'est très irritant. Mieux vaut se servir de ce bain en extérieur.

En ce qui concerne l'épreuve présentée, je respecte le projet et l'interprétation mais la technique est moins bonne que sur la première présentation. Il y a plus de tâches et une sorte de moutonnement un peu disgracieux. Ceci étant dit, comme tu l'as souligné, l'énorme avantage de ce procédé tient dans l'interprétation que l'on peut faire. Et, à juste titre, d'un ciel totalement banal, grisouille, on peut "inventer" des nuages bien nets ou des traînées plus contrastées.

Enfin, je conseille la lecture, si ce n'est pas encore fait, de cet article publié dernièrement sur Galerie photo : http://www.galerie-photo.com/joaquin-sorolla.html
Avec cette technique d'oléotypie, on peut arriver à cette interprétation.

Bonne continuation,

A+

Anna Garrigou

  • *
  • Messages: 11
Re : Re : Oléotype, problème de gélatine
« Réponse #26 le: 05 octobre 2016 à 20:23:00 »
Hello,

Pourquoi durcir la gélatine après l'encrage ? Sauf à l'exposer sous une lampe à bronzer, l'épreuve ne devrait pas bouger.
Quant à enlever la couleur jaunâtre, je préfère le faire avant d'encrer. Le bisulfite de sodium est très efficace (2 minutes à 5%) puis rinçage à l'eau. Attention toutefois, c'est très irritant. Mieux vaut se servir de ce bain en extérieur.

En ce qui concerne l'épreuve présentée, je respecte le projet et l'interprétation mais la technique est moins bonne que sur la première présentation. Il y a plus de tâches et une sorte de moutonnement un peu disgracieux. Ceci étant dit, comme tu l'as souligné, l'énorme avantage de ce procédé tient dans l'interprétation que l'on peut faire. Et, à juste titre, d'un ciel totalement banal, grisouille, on peut "inventer" des nuages bien nets ou des traînées plus contrastées.

Enfin, je conseille la lecture, si ce n'est pas encore fait, de cet article publié dernièrement sur Galerie photo : http://www.galerie-photo.com/joaquin-sorolla.html
Avec cette technique d'oléotypie, on peut arriver à cette interprétation.

Bonne continuation,

A+



Merci Armand de ton avis.
Je recommencerai ce tirage maintenant que je maîtrise la technique de la gélatine et du procédé en général.
Merci aussi de tes conseils, c'est bien noté.
Par contre quand je replonge le tirage dans l'eau afin de le ré-humidifier, l'épreuve s'éclaircit, des taches plus claires apparaissent
car l'encre se dissout légèrement... J'utilise de l'encre Charbonnel en tube et de l'encre typographique Lefranc&Bourgeois.
Peut-être que mes pinceaux ne sont pas assez durs pour faire pénétrer l'encre dans la gélatine, pourtant certains utilisent des pinceaux à maquillage
qui sont très doux.
Faut-il couler une couche épaisse de gélatine (1mm) ou moins ?
Je vais regarder par ci par là afin de glaner quelques conseils...
J'ai lu "la recette" sur ton blog, merci

MISONNE

  • *****
  • Messages: 2116
Re : Oléotype, problème de gélatine
« Réponse #27 le: 05 octobre 2016 à 20:44:58 »
oh ! la la  ...
J'en connais un qui va rire .. ;D 
Couler une couche de la gélatine n'est pas simple , j'en ai connu des déboires ...
Et comment allez vous faire ?  Pour moi un mm c'est trop et le papier deviendra dur .
Bon courage , faite beaucoup d' éssais .. et un bonne poubelle près de vous ...

Armand

  • *****
  • Messages: 1051
    • Du grain, mais d'argent.
Re : Re : Re : Oléotype, problème de gélatine
« Réponse #28 le: 05 octobre 2016 à 21:38:40 »
Hello,

Pourquoi durcir la gélatine après l'encrage ? Sauf à l'exposer sous une lampe à bronzer, l'épreuve ne devrait pas bouger.
Quant à enlever la couleur jaunâtre, je préfère le faire avant d'encrer. Le bisulfite de sodium est très efficace (2 minutes à 5%) puis rinçage à l'eau. Attention toutefois, c'est très irritant. Mieux vaut se servir de ce bain en extérieur.

En ce qui concerne l'épreuve présentée, je respecte le projet et l'interprétation mais la technique est moins bonne que sur la première présentation. Il y a plus de tâches et une sorte de moutonnement un peu disgracieux. Ceci étant dit, comme tu l'as souligné, l'énorme avantage de ce procédé tient dans l'interprétation que l'on peut faire. Et, à juste titre, d'un ciel totalement banal, grisouille, on peut "inventer" des nuages bien nets ou des traînées plus contrastées.

Enfin, je conseille la lecture, si ce n'est pas encore fait, de cet article publié dernièrement sur Galerie photo : http://www.galerie-photo.com/joaquin-sorolla.html
Avec cette technique d'oléotypie, on peut arriver à cette interprétation.

Bonne continuation,

A+



Merci Armand de ton avis.
Je recommencerai ce tirage maintenant que je maîtrise la technique de la gélatine et du procédé en général.
Merci aussi de tes conseils, c'est bien noté.
Par contre quand je replonge le tirage dans l'eau afin de le ré-humidifier, l'épreuve s'éclaircit, des taches plus claires apparaissent
car l'encre se dissout légèrement... J'utilise de l'encre Charbonnel en tube et de l'encre typographique Lefranc&Bourgeois.
Peut-être que mes pinceaux ne sont pas assez durs pour faire pénétrer l'encre dans la gélatine, pourtant certains utilisent des pinceaux à maquillage
qui sont très doux.
Faut-il couler une couche épaisse de gélatine (1mm) ou moins ?
Je vais regarder par ci par là afin de glaner quelques conseils...
J'ai lu "la recette" sur ton blog, merci

C'est normal que l'encre s'éclaircisse lors de chaque trempage. Rassures-toi, l'encre ne disparait pas et ne migre pas non plus tant que tu ne la touche pas. A ce stade, dans l'eau, tu passer un pinceau sur ton épreuve. Cela aura pour effet de nettoyer les blancs et d'accentuer les noirs.
Si tu ne touche pas à l'épreuve dans l'eau, en la sortant, tu l'éponge et tu verras que cet effet observé dans l'eau disparaîtra. Tant que j'y pense, lorsque tu re-trempe, fait gaffe qu'il n'y ait pas de bulle d'air sur la surface de la gélatine. Çà te ferait des taches qui sont réversibles mais toujours perturbantes.

Pour les pinceaux, attention. Si tu ne tannes pas le gélatine, si tu utilise un pinceau dur, la gélatine va s'user ou se décoller. Maintenant, j'utilise un blaireau et un pinceau ultra doux pour lustrer l'encre. Et rectification, l'encre ne rentre pas dans la gélatine. Elle reste en surface mais adhère à celle-ci si elle tannée et est repoussée si la gélatine non exposée n'est pas tannée.

Pour la gélatine, comme le dit Misonne, 1mm, c'est beaucoup. En fait il faut ni trop, ni trop peu. Je viens d'en faire l'expérience, trop peu de gélatine et du coup, la sensibilisation est incohérente et l'encre adhère non seulement aux parties de gélatine tannée mais aussi au support papier là où il manque de matière gélatine. Résultat dégueulasse. Dans l'absolu, 1mm ne devrait pas nuire pour l'encrage. En revanche, la tension de surface va être extrême et garder un papier plan va devenir difficile. En dessous du demi-millimètre est préférable.

A+

MISONNE

  • *****
  • Messages: 2116
Re : Oléotype, problème de gélatine
« Réponse #29 le: 06 octobre 2016 à 09:40:52 »
Hé oui un  cinq cent microns serai pas mal ..
c'est la limite raisonnable ...
 Un mm deviens trop épais et dur le papier puis sera difficile a remetre a plat après l'encrage ...
Les papiers argentique ont une épaisseur dans l'ordre de moins de cent microns !!!
Trop dure a faire pour nous , a moins d'avoir une chance de bien étaler une couche par une peigne ou tige fileter , sans coulure , sans gondolage , sans bulles , ce n'est pas simple ...
Bon courage ...