Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Ambrotype -
Format 12 x 10 cm

Auteur : Julien Pironin

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 20 x 27 cm

Auteur : Alain Delanneau

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 21 x 30 cm

Auteur : Nicolas Meurillon

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Cyanotype -
Format 16 x 14 cm

Auteur : Juliette Andreassen

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Flash et collodion  (Lu 14442 fois)

david2k6

  • *
  • Messages: 27
Flash et collodion
« le: 18 septembre 2016 à 10:56:38 »
Bonjour
J'envisage d'acheter en occasion un flash de 1600j pour faire du portrait au collodion, pensez-vous que la puissance sera suffisante ? Est ce plus efficace qu'une lumière continue de même puissance ??
Merci pour vos conseils

troisieme type

  • *****
  • Messages: 968
  • Sexe: Homme
    • Matériel photographique artisanal
Re : Flash et collodion
« Réponse #1 le: 18 septembre 2016 à 11:45:24 »
Je n'ai pas vraiment d'experience du flash et je ne sais pas à quoi correspond 1600J. Par contre je connais quelqu'un qui fait du collodion avec deux flash: l'un de 1600W et l'autre de 800W. Placés de part et d'autre du modèle à environ un mètre (un peu moins) ça lui donne un temps de pause d'un éclair à f/5,6.

troisieme type

  • *****
  • Messages: 968
  • Sexe: Homme
    • Matériel photographique artisanal
Re : Flash et collodion
« Réponse #2 le: 18 septembre 2016 à 11:48:34 »
Nota bene: je ne sais pas si l'on peut comparer vraiment une lumière continue et un flash. La lumière continue amène la nécessité de ne pas bouger, et pour ma part je trouve que c'est une contrainte qui fait partie des choses qui font que le collodion a le rendu qu'il a. D'autre part, le quelqu'un dont je parlais ci-dessus a une particularité avec ses flash: les yeux sont un peu vitreux, ils n'ont pas leur éclat naturel. Je pense que ça fait les yeux rouges.

PascalM

  • ***
  • Messages: 103
Re : Flash et collodion
« Réponse #3 le: 18 septembre 2016 à 13:20:25 »
<<<
je ne sais pas à quoi correspond 1600J
>>>

La puissance des flashs est donnée en Joules (J) ou en Watts seconde

donc, même si ça doit faire frémir un physicien, chez les photographes on a :
1600 J = 1600 W.s ou W/s ou W selon les cas, car on trouve de tout.

Le charme de la rigueur scientifique de la photographie appliquée.

david2k6

  • *
  • Messages: 27
Re : Flash et collodion
« Réponse #4 le: 18 septembre 2016 à 14:39:13 »
Merci " troisième type " pour ta réponse,  je risque donc d'être un peu juste en puissance avec juste un flash de 1600J.

troisieme type

  • *****
  • Messages: 968
  • Sexe: Homme
    • Matériel photographique artisanal
Re : Flash et collodion
« Réponse #5 le: 18 septembre 2016 à 16:07:54 »
Merci pour la mise au point, Pascal. Je savais (ou j'ai su, ce qui est plus juste) que les joules permettaient de mesurer un travail, qui est une puissance multipliée par une durée. Ne sachant pas quelle est la durée d'un éclair de flash, j'ai eu la flemme de pousser la réflexion plus loin, et me suis abstenu de dire des bêtises. Du moins je le pensais.
Concernant l'équivalence J / W, on a bien 1J = 1W.s, soit 1W multiplié par 1s. C'est à dire une puissance donnée pendant un temps donné donne une quantité d'énergie, ou un travail. Si la notation W.s "sonne" étrangement à l'oreille, elle est logique si l'on veut bien se pencher sur son sens.
Demain nous verrons la conversion en cal et Kcal, et nous verrons combien il faut manger de pommes bio ou de pommes industrielles, pour obtenir un temps de pause supportable par un modèle non tenu par un appui-tête.
Mais je m'égare.

Concernant la puissance des flash dont je parlais, j'ai dit des bêtises. Plutôt. les flash en question sont ceux-là. D'abord ils ne font pas 800 et 1600W comme leur nom le laissait supposer. En fait leur puissance n'est pas donnée par la documentation technique. Ensuite ils font respectivement 300 et 600J, ce qui change tout: avec 1600J tu devrais être largement au-delà de ton besoin! Ce qui n'est pas plus mal, ça permettra d'éloigner le flash (c'est violent dans les yeux, ça sonne!), ou de le diffuser et/ou réfléchir. Voir ma remarque de ce matin sur les yeux.

nota 1: un rapide calcul à partir de la doc technique jointe donne, pour un flash de 1/600s et une énergie de 600J, une puissance instantanée de 360KW. C'est beaucoup, non?
nota 2: la doc affirme que les ampoules et la cloche de protection sont traitées anti UV. Dommage pour les collodionistes. En même temps vu la puissance du truc, c'est peut-être mieux pour la santé.

david2k6

  • *
  • Messages: 27
Re : Flash et collodion
« Réponse #6 le: 18 septembre 2016 à 20:47:26 »
Merci pour cette analyse.  J'avoue que j'hésite encore, personne aurait déjà essayé le collodion avec cette puissance de flash.?..

NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1355
Re : Flash et collodion
« Réponse #7 le: 18 septembre 2016 à 21:06:50 »
J'ai testé des portraits collodion avec 6000 joules, il fallait plusieurs éclairs, on est très loin de la solution miracle ...

troisieme type

  • *****
  • Messages: 968
  • Sexe: Homme
    • Matériel photographique artisanal
Re : Re : Flash et collodion
« Réponse #8 le: 18 septembre 2016 à 21:21:37 »
J'ai testé des portraits collodion avec 6000 joules, il fallait plusieurs éclairs, on est très loin de la solution miracle ...
Cela tend à contredire ce que j'ai vu avec les flash de 300 et 600 joules, qui donnent une exposition très correcte. Ce peut-il que la qualité (température de couleur, largeur de spectre, etc.) de la lumière émise d'un flash à l'autre et le type de collodion utilisé creusent à ce point l'écart?

Notwist

  • **
  • Messages: 83
  • Sexe: Homme
Re : Flash et collodion
« Réponse #9 le: 19 septembre 2016 à 07:30:23 »
Tous mes portraits depuis mes debuts au collodion , sont réalisés avec un Blacar 1200j, avec un saladier IKEA en guise de bol beauté., Un seul coup de flash et a pleine ouverture.
De temps en temps avec un Elinchrom 3000j

Depuis Juillet, j'utilise un Balcar 5000j avec la torche dédiée (Bi-tube, chaque tube supporte de 2500j). Toujours un seul coup de flash, et je me permet le "luxe" de pouvoir y mettre une boite a lumière octogonale de 85cm de Ø avec la toile intérieur, et de pouvoir fermer à f:8 que ce soit en 13x18 ou 24x30.
« Modifié: 19 septembre 2016 à 07:34:54 par Notwist »

NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1355
Re : Re : Re : Flash et collodion
« Réponse #10 le: 19 septembre 2016 à 16:28:17 »
J'ai testé des portraits collodion avec 6000 joules, il fallait plusieurs éclairs, on est très loin de la solution miracle ...
Cela tend à contredire ce que j'ai vu avec les flash de 300 et 600 joules, qui donnent une exposition très correcte. Ce peut-il que la qualité (température de couleur, largeur de spectre, etc.) de la lumière émise d'un flash à l'autre et le type de collodion utilisé creusent à ce point l'écart?

Cela ne contredit rien, tout le monde n'est pas fait pour le flash plein pot en pleine gueule, la différence entre éclairage et arrosage.

troisieme type

  • *****
  • Messages: 968
  • Sexe: Homme
    • Matériel photographique artisanal
Re : Re : Re : Re : Flash et collodion
« Réponse #11 le: 19 septembre 2016 à 16:31:51 »
J'ai testé des portraits collodion avec 6000 joules, il fallait plusieurs éclairs, on est très loin de la solution miracle ...
Cela tend à contredire ce que j'ai vu avec les flash de 300 et 600 joules, qui donnent une exposition très correcte. Ce peut-il que la qualité (température de couleur, largeur de spectre, etc.) de la lumière émise d'un flash à l'autre et le type de collodion utilisé creusent à ce point l'écart?

Cela ne contredit rien, tout le monde n'est pas fait pour le flash plein pot en pleine gueule, la différence entre éclairage et arrosage.
Effectivement c'est violent. Cela si ça ne contredit pas, il y a tout de même à mes yeux un paradoxe: d'un coté un flash de 6000J insuffisant pour réaliser une exposition correcte, et de l'autre deux flashs totalisant 900J (six fois moins) qui offrent des expositions correctes. D'où mon interrogation sur ce qui peut causer ce paradoxe.

david2k6

  • *
  • Messages: 27
Re : Flash et collodion
« Réponse #12 le: 19 septembre 2016 à 18:03:50 »
Salut
J'ai pris le flash c'est un godard 1600 J, je vous ferai part de mes essais.
Merci à tous.

NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1355
Re : Re : Re : Re : Re : Flash et collodion
« Réponse #13 le: 19 septembre 2016 à 18:14:27 »
Effectivement c'est violent. Cela si ça ne contredit pas, il y a tout de même à mes yeux un paradoxe: d'un coté un flash de 6000J insuffisant pour réaliser une exposition correcte, et de l'autre deux flashs totalisant 900J (six fois moins) qui offrent des expositions correctes. D'où mon interrogation sur ce qui peut causer ce paradoxe.

Les 6000 joules ne sont pas tous égaux sur le plan de l'actinisme, il ne s'agit que de puissance consommée
Et la terrible loi de Lambert suffit à tout faire basculer dans un sens ou dans l'autre.

Et de 6000 à 900 joules il n'y a que 2 diaf 2/3 environ et personne n'a parlé du diaphragme utilisé, du grandissement, etc etc

troisieme type

  • *****
  • Messages: 968
  • Sexe: Homme
    • Matériel photographique artisanal
Re : Re : Re : Re : Re : Re : Flash et collodion
« Réponse #14 le: 19 septembre 2016 à 19:57:02 »
Et la terrible loi de Lambert suffit à tout faire basculer dans un sens ou dans l'autre.
S'agit-il de Christophe (qui ne ferait donc pas que sauver le monde?) ou de Gérard (une panne de mob et tout bascule en effet)?
Bon, je vais voir de quoi il retourne.
Et de 6000 à 900 joules il n'y a que 2 diaf 2/3 environ et personne n'a parlé du diaphragme utilisé, du grandissement, etc etc
Si, moi:
Placés de part et d'autre du modèle à environ un mètre (un peu moins) ça lui donne un temps de pause d'un éclair à f/5,6.
Pour le grandissement c'est juste, cela dit sauf à vouloir faire de la macro, on reste grosso-modo autour d'un allongement du soufflet d'1,4 à 1,6, par rapport à la focale. Donc entre 1 et 1,5 diaphragme d'écart. Loin de moi l'idée de dire que c'est négligeable, ça ne l'est pas: mais d'une part ça donne quand même un bonne idée de ce qu'il est possible de faire ou non, et d'autre part, puisque je parlais moi aussi de portrait, on était de toutes façon sur des grandissement équivalents. Non?