Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Info :

La modification des profils personnels semble engendrer des problèmes d'affichage.
Cette option ne sera plus disponible tant que la source du problème ne sera pas identifiée.
Les membres ayant provoqué malgré eux ce changement d'affichage irreversible, devront malheureusement pour le moment recréer un compte.

Quelques images de la Galerie :


- Tirage Bromoïl -
Format 16 x 16 cm

Auteur : François Pitot

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 20 x 25 cm

Auteur : Herve Le Reste

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 21 x 28 cm

Auteur : Ariane C.Brejnik

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Cyanotype -
Format 12 x 10 cm

Auteur : François Pitot

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Gélatine débutant  (Lu 30248 fois)

Re : Gélatine débutant
« Réponse #45 le: 29 avril 2016 à 12:48:00 »
Même incompréhension et étonnement que Lionel à propos d'une supposée fragilité de la gélatine appliquée comme il l'a indiqué...

Si vous me parlez de transfert, alors ok, tout s'arrache au premier passage à la presse, mais avec un encrage au pinceau très doux, il n'y a pas de problème...

Oui François, c'est normal, laissez regonfler une bonne heure après exposition dans une eau entre 15 et 20°C (plus l'eau est fraîche, plus vous aurez de contraste)

Re : Gélatine débutant
« Réponse #46 le: 29 avril 2016 à 12:56:18 »
Ah, super !

Je vais aller sensibiliser cette feuille alors.
Lionel, j'ai déposé environ la même quantité , plus de 20ml pour une feuille 24x30.

Merci pour vos conseils !


Re : Gélatine débutant
« Réponse #47 le: 29 avril 2016 à 13:31:41 »
Bon courage ...  ;D

Re : Gélatine débutant
« Réponse #48 le: 29 avril 2016 à 16:09:23 »
Merci Pierre !

Bon, c'est toujours pas gagné, je m'attendais à avoir l'image uniquement en relief ( après exposition et lavage) comme dans la vidéo de Lionel mais non !

Après 45 mn de lavage il reste toujours l'image très légère d'une teinte vert pale comme si le bichromate n'était pas parti complètement.
Peut être que j'ai sur exposé ?
Et un relief très très mince, bien loin de celui de la vidéo de Lionel ou de celle ci :

https://www.youtube.com/watch?v=kZozcEqgKsE

p.s: d'ailleurs la façon dont se déroule l'encrage dans cette vidéo est fantastique, c'est dingue !!!

Re : Gélatine débutant
« Réponse #49 le: 29 avril 2016 à 16:46:33 »
Oui François , je connais ce film ...
Mais , je voulais te prévenir , ce n'est pas parce que plus il y a de relief , plus l'image ou bien mettre l'encre sera meilleur ...
cela ne veux rien dire ...
il y a un relief meme tres faible , et bien vas y , qu'est ce que tu  attend ...
Commence doucement , sans trop tapé et tu regarde , est ce positif ou bien rien du tout ...
c'est a toi de voir .
S'il reste un tout petit peu de bichro , ... et alors , tu enlèvera plus tard après l'encrage , le bichro partira doucement ...  >:(

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Gélatine débutant
« Réponse #50 le: 29 avril 2016 à 16:49:18 »
François,

Un gros relief n'est pas obligatoire en effet.
Le relief va dépendre de la profondeur à laquelle le bichro à imbibé la gélatine lors de la sensibilisation, de l'épaisseur de la couche elle-même et du contraste du négatif.
Ce qui compte, c'est qu'en surface, ce qui doit être tanné, le soit, pour recevoir l'encre.

On peut faire gonfler la gélatine un peu plus avec un peu d'Ammoniaque dans l'eau de trempage.
Mais vraiment une goutte ou deux sinon on attaque l'huile.

La vidéo est vraiment démonstrative du pouvoir répulsif de la gélatine neutre bien gonflée d'eau.
L'encrage est un jeu d'enfant, là c'est évident. C'est très joli. :)

Mais il utilise ici à mon avis une mousse très fine au bout de son pinceau. Je n'arrive pas bien à voir.
Ce qui explique cette montée instantanée et puissante des noirs et du contraste dès les premiers tamponnements.

Re : Gélatine débutant
« Réponse #51 le: 29 avril 2016 à 21:36:44 »
Effectivement, j'utilise sans doute un mauvais outil, j'ai sans doute un geste trop brusque mais la recette de l'encollage et du gélatinage, je ne l'ai pas inventée. Je la tiens de René Smets et il précise bien l'emploi d'alun ou de formol pour tanner la gélatine.
Et justement, avec cette méthode, je n'ai plus aucun soucis. Je ne dis pas que je détiens la vérité vraie mais elle me convient. Chacun en fera ce qu'il veut. Et peut-être qu'un jour je m'apercevrai que je me suis trompé, va savoir.

A+

Collet

  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Gélatine débutant
« Réponse #52 le: 29 avril 2016 à 21:53:15 »

rien à ajouter d'important si ce n'est que la gélatine est un colloïde redoutable  chimiquement.
On ignore d'après les écrits que j'ai potassés l'origine complexe  de ce matériel.
Feu  Glafkidès  dans la dernière version de son ouvrage  en a pondu 30 pages  sans pouvoir trouver le mystère, que cette matière soit d'origine bovine, hallal ou autre porcine.
notre beau pays exportait autrefois  des tonnes de cette substance et KOdak, lui-même achetait chaque année de notre bon produit.

Gélatinez mes frères tant que vous pouvez...
amen
J.C
PS: faut rigoler de temps à autre

Re : Gélatine débutant
« Réponse #53 le: 29 avril 2016 à 23:38:05 »
Armand, je ne crois pas qu'il y ait une vérité sur le sujet, l'important c'est que chacun se cale sur un process qui lui convient et qui fonctionne...

Re : Gélatine débutant
« Réponse #54 le: 30 avril 2016 à 10:25:27 »
Exact, Ce sont d'ailleurs ces tâtonnements, ces différences qui font tout avancer, découvrir, adapter.

C'est çà qui est chouette, ou hibou, c'est selon.  ;)

Re : Gélatine débutant
« Réponse #55 le: 30 avril 2016 à 14:31:40 »
Bon, je suis arrivé à quelque chose.
content d'avoir enfin vu le relief incrusté dans la gélatine après avoir fait tremper la feuille pendant 3 quarts d'heure.
j'ai encré avec de la 55981, très molle, pour y aller tout doux mais ça me donnait une image trop grise comme quand j'utilisais cette encre pour le bromoil.

J'ai fais un deuxième passage avec de l'encre litho, rouleau et puis j'ai voulu avec un pinceau humide essayé d'éclaircir certaine partie comme cela marchait avec le bromoil.
Et là, l'eau a immédiatement blanchi ces parties.
J'ai mis la feuille à tremper, l'image s'est complètement effacée pour réapparaitre quand je la sors de l'eau.
Bref j'ai pu la récupérer, réencrer mais au final je l'ai perdu !
J'aurais du m'arrêter à un moment mais j'ai voulu continuer pour avoir un peu plus, quel con !  :D
Même si j'ai pris une encre soft et des pinceaux doux je crois que j'y suis quand même aller un peu trop fort.
L'encrage a été un peu trop chargé !

Re : Gélatine débutant
« Réponse #56 le: 30 avril 2016 à 15:38:28 »
ha ! mais , c'est bien ...
continu artiste ... futur grand maitre !  ;D

Re : Gélatine débutant
« Réponse #57 le: 30 avril 2016 à 18:22:48 »
Merci Pierre !

Futur grand Maitre ?
Tu vas devoir bientôt changer de speudo !!!  ;D

Demain je vais tenter la feuille qui me reste et surement en préparer de future...
En tous cas cette procédure me plait beaucoup plus que le bromoil même si j'ai accès à beaucoup moins de négatifs...

Re : Gélatine débutant
« Réponse #58 le: 30 avril 2016 à 20:45:32 »
J'aurais une question..
Comment juger si l'exposition était bonne, sur exposée ou sous exposée ?
pas évident pour moi de savoir car peut être que j'aurais pu améliorer cette image à l'encrage ou alors peut être que j'étais arrivé au bout des limites car mal exposée...
Sur un tirage classique, c'est facile de savoir si l'exposition est bonne mais ici l'image vient par encrage et il y a tellement de paramètre par rapport à l'encre, les pinceaux, les gestes...
Que je ne sais pas trop juger, à part bien sur faire des tests et des tests mais vu le temps que prend de faire une simple feuille...

En me relisant, on peut le voir en vérifiant l'avancement dans le châssis presse mais est ce que vous arrivez à le voir à partir de votre tirage fini, encré ?
Hier, j'ai arrêté l'exposition quand, en contrôlant dans le châssis presse, on voyait pas mal les blancs.
A part ça je n'arrive pas à juger sur cet essai.

Collet

  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Gélatine débutant
« Réponse #59 le: 30 avril 2016 à 21:46:55 »
ça se complique:
comment savoir si c'est surex ou sous-exposé.
Nos "anciens" n'avaient pas de densitos et se confiaient à des carnets dans lesquels ils notaient tout, c'est à dire le jour , la lumière, le sens du vent, la température, et parfois le mélange subtil du thé acheté la veille sur King Road.
"ils" confectionnaient un négatif de référence comportant un maximum de densités, allant du noir au blanc : une sorte de charte comme les steps tablet de nos jours.
et en fonction de plusieurs essais, respectant les processus employés précédemment, ils insolaient le papier.
un repère  est évidement le gonflement de la gélatine, visible  à l'oeil nu.
J'avoue que j'a