Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Info :

La modification des profils personnels semble engendrer des problèmes d'affichage.
Cette option ne sera plus disponible tant que la source du problème ne sera pas identifiée.
Les membres ayant provoqué malgré eux ce changement d'affichage irreversible, devront malheureusement pour le moment recréer un compte.

Quelques images de la Galerie :


- Cyanotype -
Format 30 x 10 cm

Auteur : Antoine Barret

> Visiter sa Galerie <


- Van Dyke -
Format 13 x 18 cm

Auteur : Vincent Martin

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 38 x 25 cm

Auteur : Soupart Louryan Serge

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Gomme Bichromatée -
Format 15 x 15 cm

Auteur : Jean-Claude Beaumont

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Bromoil essai  (Lu 28361 fois)

Re : Bromoil essai
« Réponse #30 le: 03 septembre 2015 à 21:18:29 »
J'apporte une précision en version Oléotypie. Pierre "rince" son papier après l'exposition 15 minutes pour éliminer le sensibilisateur, à savoir le bichro. Pour ma part, je me sers également d'un sensibilisateur à 3% mais je rince pendant une bonne grosse demi heure voir une heure jusqu'à ce que toute trace jaunâtre de bichro ait disparue. Alors, et toujours pour l'oléo, j'ai mon papier blanc et l'image qui apparaît dans un sépia très délavé mais suffisant pour bien distinguer les détails. Il paraît qu'on peut blanchir cette nuance dans un bain d'acide sulfurique, mais bon.

La différence entre Pierre et moi c'est que Pierre encre directement après ses 15 minutes de rinçage alors que moi, je laisse sécher le papier une demi journée. Je l'avais lu et je viens de le relire, dans un article Allemand, qui précise que ce séchage permet de raffermir la structure de la gélatine.

Une fois sec, je prépare mon encre pendant que le papier trempe dans de l'eau à température ambiante, environ 20°C pendant une dizaine de minutes. Ensuite j'encre et je passe fréquemment le papier dans l'eau, comme Pierre, environ 1 minute, des fois moins. Un point important à surveiller, c'est l'uniformité du bain, c'est-à-dire qu'il ne faut pas de bulle d'air au niveau de la gélatine sous peine d'encrage présentant des tâches, récupérables mais enquiquinantes. Toujours dans l'article en Allemand, il est préconisé pour ces trempages intermédiaires de le faire gélatine vers le haut en forçant l'immersion du papier manuellement.

Armand

Re : Bromoil essai
« Réponse #31 le: 03 septembre 2015 à 21:44:00 »
Oui , on peux faire comme le dis Armand  ..;
Oui c'est vrai que je ne trempe pas assez le papier pour eliminé le bichro , mais bon elle partira doucement a chaque bain entre les encres
Bien entendu ceux qui sont pressé on peux après 15 mn dans l'eau  , passé dans le bain pour acceleré le blanchiment , il me semble que c'est alun de potassium , si je me trompe pas ?
Lavez bien vos mains , hummm !

Re : Bromoil essai
« Réponse #32 le: 03 septembre 2015 à 22:12:09 »
Bah, je rajouterais qu'à la vue de la toxicité du bichro, je préfère bien l'éliminer. Pour ce qui est des troubles de la reproduction, çà ne perturbe de moins en moins mais pour les troubles cutanés, j'aime autant éviter.
J'ai essayé l'alun de potassium, bof. Disons que d'un couleur sépia délavé, on passe à un brun/beige très délavé. En revanche, si on se sert d'alun de potassium, il faut prendre en compte l'effet de tannage sur la gélatine. Il faut alors encrer rapidement, au bout d'une semaine, je pense qu'on commencerait à avoir quelques surprises.

Re : Bromoil essai
« Réponse #33 le: 07 septembre 2015 à 20:35:11 »
Hello,


Quelques news de mes essais qui pataugent un peu, pas mal même...
J'ai essayé sur du foma 112 pour voir si cela changeait quelque chose.
Un point positif est que j'arrive à garder un peu plus les blancs mais c'est toujours très fade, clair et sans contraste.
J'ai pourtant suivi vos conseils en mettant très peu d'encre, j'ai rallongé les temps de trempe avant encrage à 10 mn.
Alors je vois l'image venir, l'encre qui se réparti par moment mais pas plus.

Un exemple d'un encrage hier soir, plusieurs heures passées dessus avec au moins 5 ou 6 passages dans l'eau.

Il n' y a que dans l'eau que l'image se dépouille un peu.

Comme au départ je suis sur de louper un truc dans le process.
Je pense que je bataille anormalement, quand on voit comment l'image apparait dans certaines vidéos...

Je vais re-encrer ce tirage ce soir pour voir si j'arrive à avoir un peu plus de densité...
Mais en attendant vos conseils seront les bienvenus.


Re : Bromoil essai
« Réponse #34 le: 07 septembre 2015 à 20:50:29 »
Bah , François , ce que tu a fait est quelque chose de bien ...
Ce n'est pas si grave , .
Donc , bientot , on se retrouvera pour la démonstration , car j'ai quelque chose en tete .
La tu découvrira et tu comprendra mieux ...

Re : Bromoil essai
« Réponse #35 le: 07 septembre 2015 à 21:20:11 »
Ah oui il me tarde !
D'ailleurs vous avez une idée de quand on pourrait faire cela ?

Re : Bromoil essai
« Réponse #36 le: 07 septembre 2015 à 21:45:03 »
@ francois :
Il faut un peu de temps pour préparé un programme , ce n'est pas simple . la tu sera informé .
Sois patient ... et calme comme un chat  ;D

Re : Bromoil essai
« Réponse #37 le: 14 septembre 2015 à 13:32:32 »
Oui Pierre, je suis calme comme un chat sinon j'abandonnerais le bromoil !

J'ai refais des essais et toujours la même galère, des heures d'encrages pour pas beaucoup plus...

J'ai essayé de changer le temps de trempage, de papier mais rien n'y fait.
Je me demande si le problème ne viendrait pas du blanchiment :
Je me suis rendu compte, en préparant ce bain que j'ai utilisé directement la solution stock non diluée.

Normalement on doit dissoudre chaque produit séparément et ensuite prendre une petite partie de chacun et les diluer dans de l'eau,
alors que j'ai trempé mes feuilles directement dans la solution non diluée.

Peut être que la difficulté d'encrage vient de là ?

Mais Pierre, vous faites l'oléotypie donc ce n'est pas tout à fait pareil.

Y a t'il un bromoiliste dans le forum ?  ;D

Re : Bromoil essai
« Réponse #38 le: 14 septembre 2015 à 13:51:04 »
Cher Francois ... ;D
C'est bien etre calme comme un chat , soit zen ...
Sinon , tu va allé brulé ton cierge ...
Oui , dans ce forum , il y a bien un Bromoliste , t'inquiète pas , tu aura un contact parmi eux ..
Oui comme je te l'aie dis que l'Oléotypie n'est pas le meme système que le Bromoil .
Regarde le film youtube de Lionel dans son Oléotypie ... sauf le mien je ne fait pas de la gélatine ...
L'encrage de Bromoil et Oléotypie est a peu près identique .
Bientot , j'espère qu'on se verra pendant de la démonstration ...tu comprendra le fonctionnement . tu sera prévenu .  ::)

Re : Bromoil essai
« Réponse #39 le: 17 septembre 2015 à 01:26:07 »
J'ai eu confirmation que le foma 123 marchait très bien pour le bromoil.
J'en venais a mettre peut être en cause le papier et en essayer un troisième mais inutile, le soucis vient d'ailleurs...

Re : Bromoil essai
« Réponse #40 le: 04 octobre 2015 à 13:58:33 »
Hello,


Quelques news de mes laborieuses avancées en espérant trouver quelques avis ici.
J'ai jamais autant ressenti le besoin de faire un stage avec quelqu'un qui sait !  :D

Il y a un tout petit progrès mais je trouve toujours bizarre de passer autant d'heure pour ci peu...
J'en viens à me demander si le principe même du bromoil, la réaction corps gras et eau se fait bien chez moi ?
Comme lu à droite et gauche j'ai essayé de faire le premier encrage avec une encre plus dure, avec l'encre lithographique Charbonnel.
J'ai l'impression que cela marchait un peu mieux mais ce n'est pas encore cela.
J'ai laissé sécher et le lendemain j'ai ré-encré avec une encre plus fluide pour taille douce ( 55985 et 81 )
Alors ça vient mais c'est toujours très léger, à chaque fois je passe minimum deux heures d'encrage et maintenant quand je prend le pinceau j'en ai mal à l'épaule !!!

Voilà, cet essai est fait sur du foma 123, premier trempage à 20mn à 20 degré et entre deux et dix mn pour les suivants.

D'ailleurs c'est une question a laquelle je n'ai pas eu de réponse : si on estime le premier trempage a 20 mn par exemple, chaque fois que la feuille retourne dans l'eau, doit on la tremper 20 mn aussi pour 2/3 mn suffit ?
Je pose la question car je n'ai pas vu de différence entre tremper la feuille deux ou dix mn pour les trempages suivant.

Voilà, je suis un peu perdu, j'ai changé papier, encre, temps et température de trempage, blanchiment, pinceaux, rouleau etc...
Le seul moyen que j'ai trouvé pour dégager l'image, répartir l'encre et avoir un poil de contraste est en tapotant fort ( comme quand on tapote la dosette de sucre sur la table, exactement pareil )
Chaque fois que j'ai passé le rouleau c'était catastrophique !

J'essaye de rentrer en contact avec un Toulousain qui proposait des stages car j'ai vraiment besoin d'aide.
Abandonner après autant d'heure n'est pas envisageable alors qui faut que j'y arrive !

Merci pour votre temps passé à lire !

Je précise que l'exemple qui suit est plus terne en réalité, malheureusement !


Re : Bromoil essai
« Réponse #41 le: 04 octobre 2015 à 17:33:29 »
Pauv'e François va ...  ;D

Ne te casse pas ta tete ...
Mais tu as déja une image qui commence a avoir quelques chose , c'est un bon signe pour toi  .
Dommage que je ne peux pas d'aidé car tu est loin ..
Tu a mal a l'épaule !!!  hé ben pauv'e  François :P :P :P
Oui , on mets un bon moment a encré et pour ma part entre les encrages je trempe peu de temps dans l'eau ..; a peine une ou deux minutes suffit ...
Pour mon 30x40 , je mets plus de une a trois heures maximum .
Pour le Bromoil , tu trempe dans les bains chimiques pour le blanchiment ... la ... je ne peux pas de dire le temps de trempage ?
J'en ai connu des moments que ça n'allait pas et je me pose des questions ... 
Pour l'encre , je prend n'importe quel l'encre et je mélange avec un peu de pigment de poudre pour rendre plus dur ..
Oui , il y a plusieurs encre noir différente ... tendre , neutre , chaud .
Bof , essayé n'importe lequel et tu verra bien .
Bon courage ... avec un grand sourire  ;D

Re : Bromoil essai
« Réponse #42 le: 04 octobre 2015 à 17:55:45 »
Hello,

Si j'osais un comparatif et en me basât sur ma maigre expérience d'Oléotypie, cela me fait penser à un manque de sensibilisateur. L'image ne monte pas, les noirs restent grisonnant et si on charge d'encre, par dépit ou énervement, çà fait un gros pâté largement moins bon que certaines rillettes. En fait, la gélatine là où on va avoir des noirs doit être correctement tanné et ainsi retenir l'encre. A contrario, là où il y aura du blanc pur, la gélatine n'est absolument pas tannée, elle se gonfle d'eau et l'encre grasse n'adhère pas sur cette partie.

Dans ton cas, je me poserais deux questions :

- Est-ce que mon tirage sous agrandisseur est suffisamment exposé/contrasté ?
- Est-ce que le blanchiment est suffisant?

Une petite astuce qui pourrait t'aiguiller, c'est de bien faire gonfler la gélatine. Tu as deux possibilités, soit tu laisses tremper une dizaine de minutes dans de l'eau tiède, disons 30°C. Attention, à cette température, la gélatine devient fragile, je te déconseille d'encrer tant que le papier ne s'est pas refroidi. Mais au moins, tu dois voir un beau relief, les parties blanches au final doivent être en sur-épaisseur. Si tu ne veux pas tenter l'eau tiède, tu peux aussi mettre quelques gouttes d'ammoniaque. Çà nettoie aussi les trous de nez.

Bon courage et tiens nous au courant.

Armand

Re : Bromoil essai
« Réponse #43 le: 04 octobre 2015 à 18:14:28 »
Merci pour vos réponses et votre soutien !

Armand, ton diagnostic me parait d'être en phase avec ce qui se passe.

Le tirage avant blanchiment était suffisamment exposé et assez contrasté, trop d'ailleurs même acr pour le bromoil il est conseillé d'avoir des tirages très doux.

Par contre, oui pour la gélatine j'ai aussi l'impression que son gonflement ne se fait pas ou pas assez.

Pour votre Oléotypie, vous gélatinez le papier et je crois qu'on voit réellement l'image en relief avant encrage.
Dans mon cas, j'ai été surpris les premières fois de ne voir aucun relief même après 20 mn dans l'eau.
Peut être que pour le bromoil et avec les papiers du commerce, on ne voit pas de relief après gonflement de la gélatine ou alors c'est bien le signe que la gélatine ne s'est pas gonflée donc l'encrage sera difficile...


Re : Bromoil essai
« Réponse #44 le: 04 octobre 2015 à 19:11:45 »
Oui c'est vrai  , il me semble avoir entendu dire qu"il faut avoir un tirage doux , sans trop de contraste ...
Pour  en Oléotypie , non je ne vois pas de relief ... de la gélatine car ceci est tres tres faible voire presque quasiment nulle !!!
Pour ma part , je pense a deux problèmes ... le tirage ou bien le blanchiment ... les noirs ne monte pas assez , il y a quelque chose !!!
Je te passe un petit article de la part du livre d'esprit du sel ...
Je me demande que tu as peut etre ceci .
 eau : 750 ml
sulphate de cuivre : 30 gr
bromure de potassium : 30 gr
bichro  de potassium : 2 gr
acide  acédique en solution de 10 %  : 35 ml
ou bien chloritrique en solution de 10 % : 35 ml
apres ce melange , tu mets l'eau pour un litre