Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Cyanotype -
Format 16 x 23 cm

Auteur : Claude Chaix

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 10 x 12 cm

Auteur : francis Courtemanche

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 13 x 18 cm

Auteur : Patrice Dhumes

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Cyanotype -
Format 50 x 60 cm

Auteur : Jean-François CHOLLEY

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Correcteur de lumière CTO et collodion.  (Lu 6549 fois)

Guguy

  • *
  • Messages: 28
    • Flickr
Correcteur de lumière CTO et collodion.
« le: 13 août 2015 à 19:05:17 »
Pour faire simple, je travaille dans le son, j'ai un très bon ami éclairagiste avec qui je parlais collodion. Il m'a posé une colle, pourquoi n'utilisons nous pas de gélatine de correction de couleur. Genre Lee CTB Correct to blue?

Exemple, j'ai des source de lumière a 3200°K Je met un Lee 201, et je corrige ma température de couleur a 5700°K, (Ça monte a 26000°... avec d'autre gélatine.)

En utilisant de la lumière continue corrigée, ou du flash, n'est il pas possible de gagner des stops à la prise de vues?  Ou tout bêtement d'adapter un kit de lumière, en le rendant sensible au spectre du  collodion?

Ça dépasse mes connaissances, si quelqu'un à une réponse. Thanks!


NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1445
Re : Correcteur de lumière CTO et collodion.
« Réponse #1 le: 13 août 2015 à 19:16:19 »
Pour faire simple, je travaille dans le son, j'ai un très bon ami éclairagiste avec qui je parlais collodion. Il m'a posé une colle, pourquoi n'utilisons nous pas de gélatine de correction de couleur. Genre Lee CTB Correct to blue?

OK, je vois ce que vous voulez dire

Exemple, j'ai des source de lumière a 3200°K Je met un Lee 201, et je corrige ma température de couleur a 5700°K, (Ça monte a 26000°... avec d'autre gélatine.)

Bien sûr cela fonctionne, Ok mais dans quel but ?

En utilisant de la lumière continue corrigée, ou du flash, n'est il pas possible de gagner des stops à la prise de vues?  Ou tout bêtement d'adapter un kit de lumière, en le rendant sensible au spectre du  collodion?

L'ajustement de la T°C par filtrage est efficace, mais au prix de l'énergie, c'est à dire que le filtre freine les longueur d'onde en excès pour donner une autre distribution spectrale, mais à aucun moment un filtre ne fabrique de l'énergie, il faudrait inventer des filtres aux densités négatives.

Les corrections de T°C servent uniquement dans le cas ou le film est sensible sur la totalité de spectre visuel, ce qui n'est pas le cas du Collodion sensible à une toute petite partie du spectre visible et aux UV A proche du visible.

Et comme il n'existe aucun filtre de densité nulle, quelque soit le Filtre le rendement sera moins bon.

La seule et unique solution adaptée au procédé, c'est d'utiliser une source adaptée et pas d'adapter une source au procédé.



Guguy

  • *
  • Messages: 28
    • Flickr
Re : Correcteur de lumière CTO et collodion.
« Réponse #2 le: 13 août 2015 à 19:30:15 »
Ok, j'ai compris. Merci pour la réponse rapide. Je transmet

caribou

  • ***
  • Messages: 137
    • Luthier au Guilvinec
Re : Correcteur de lumière CTO et collodion.
« Réponse #3 le: 14 août 2015 à 00:36:46 »
En effet, le filtre ne saurait inventer une fréquence inexistante, tout ce qu'il peut faire c'est ne pas laisser passer les fréquences inutiles ou dont on ne veut pas. Si la source est pauvre dans la partie haute du spectre (bleus et UV) le filtre ne pourra pas en rajouter plus que ce qu'il y a au départ. C'est du passif, il agit en soustraction.