Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Info :

La modification des profils personnels semble engendrer des problèmes d'affichage.
Cette option ne sera plus disponible tant que la source du problème ne sera pas identifiée.
Les membres ayant provoqué malgré eux ce changement d'affichage irreversible, devront malheureusement pour le moment recréer un compte.

Quelques images de la Galerie :


- Cyanotype -
Format 16 x 13 cm

Auteur : Ariane C.Brejnik

> Visiter sa Galerie <


- Tirage Palladium -
Format 30 x 40 cm

Auteur : Pascal Bonneau

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 17 x 17 cm

Auteur : Pierre Blanchard

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Tirage Bromoïl -
Format 30 x 20 cm

Auteur : pierre monnereau

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: construction insoleuse - questions techniques  (Lu 13045 fois)

AES

  • *
construction insoleuse - questions techniques
« le: 06 mai 2015 à 13:04:20 »
Bonjour à tous,

Nouveau sur le forum, je me suis brièvement présenté ici http://disactis.com/forum/index.php?topic=2123.0.

Je cherche à construire une insoleuse UV pour travailler le cyanotype.
J'ai pas mal de question "techniques" à vous poser, aussi j'espère que vous pourrez m'aider un peu.

L'insoleuse que je veux fabriquer doit pouvoir fonctionner avec des formats assez grands, 40x40cm jusqu'à 60x90cm.
Je compte utiliser des tubes BL de 36Watts qui font 60cm de longueur. (59cm illuminés)

* À votre avis, combien de tubes dois-je utiliser ?

Je lis sur des forums anglais que l'espacement entre les tubes est important.
* D'après votre expérience, quelle distance utiliser entre chaque tubes ?

Selon ce que j'ai pu lire, l'espacement "idéal" serait celle du diamètre des tubes entre chaque lampes.
Donc, 90cm / 2.6cm (diamètre du tube) = ~34cm soit 17 tubes pour couvrir la surface.

Qu'en pensez-vous ?

Ensuite, quelle distance utiliser entre les lampes et le chassis ?
La loi du carré inverse m'incite à réfléchir, d'autant plus qu'en physique les rayonnements lumineux qui ont le plus d'énergie sont ceux qui frappent à 90°.

Bien évidemment, plus la distance entre les lampes et l'émulsion est grande, plus le temps d'exposition augmente.
* Quelle distance utiliser ?

Pour finir,
* puis-je réellement développer au format 60x90cm avec 17 tubes ? - N'est-ce pas trop juste ?

Merci par avance pour vos… lumières !

Re : construction insoleuse - questions techniques
« Réponse #1 le: 06 mai 2015 à 14:12:55 »
La distance entre les tubes n'est pas importante,
Ce qui est important c'est la relation entre la distance entre les tubes et la distance entre le tube et le verre du chassis.
La distance chassis tube doit être supérieure.

Pour la loi de Lambert il ne s'agit que de sources ponctuelles, le cas de ce type d'insoleuse se limite aux sources diffuses hors du champs d'action classique de la loi de Lambert

Pour les tubes

https://lampe.thellia.com/243-actinique-bl-tl-d-18w-10-secura-1sl-8727900853841.html

Pour les Alim pas de balasts

http://www.galerie-photo.com/construire-insoleuse-uv-montage-tube.html


AES

  • *
Re : construction insoleuse - questions techniques
« Réponse #2 le: 06 mai 2015 à 14:26:28 »
Merci pour votre réponse,

Donc, l'espacement entre les tubes importe peu.
Pourriez-vous m'indiquer plus précisément comment calculer au mieux l'espace entre les tubes et le verre du chassis ?

Voici le type de tube UV que je souhaite utiliser :

https://www.francelampes.com/g13-tube-fluorescent-k-36w-actinique-10-bl-350nm-590mm-uva-z-164661.html

Pour l'astuce concernant les ballasts, c'est ingénieux effectivement !
Cependant je vais utiliser des ballasts électroniques "classiques".

Que pensez-vous du nombre de tubes par rapport à la surface maximum que je souhaite insoler ?

Re : construction insoleuse - questions techniques
« Réponse #3 le: 07 mai 2015 à 21:07:19 »
Hello,

Voici je les mesures relevées sur la mienne. Je précise que j'ai récupéré une insoleuse pour circuits imprimés que j'ai adapté pour le tirage.
Les quatre tubes sont espacés de 7 cm, entre axes, et à environ 5 cm de la vitre du châssis. Autant dire qu'il faut que je la refasse. Non pas que les tubes soient trop près, çà fonctionne très bien. Non le soucis, c'est que je n'ai pas de châssis presse digne de ce nom. Je me sers d'un vulgaire support en bois, d'une vitre et de 4 pinces de bricomerlin. Hors, les tubes butent sur les pinces, il faut jongler et les intercaler entre les tubes.
Comme je compte passer au format supérieur, aves 8 tubes, je vais refaire une autre insoleuse, de dimensions évidemment plus généreuse et surtout je vais augmenter l'espace entre les tubes et le châssis.
Pour exemple, avec le montage actuel, pour un oléotype, j'expose entre 1 et 2 minutes maxi, c'est pour dire que çà donne. Evidemment, ce n'est qu'à titre d'exemple mais çà donne une base. Après, il te faudra faire des tests.

Bon bricolage surtout, veille bien à ce que ta future insoleuse soit étanche, qu'elle ne laisse pas passer les UV vers l'extérieur, UV dangereux pour les yeux et sans doute à force pour la peau.

A+

Re : Re : construction insoleuse - questions techniques
« Réponse #4 le: 07 mai 2015 à 21:44:39 »
Donc, l'espacement entre les tubes importe peu.

C'est une relation et un rendement

Pourriez-vous m'indiquer plus précisément comment calculer au mieux l'espace entre les tubes et le verre du chassis ?

Déjà expliqué plus haut

Voici le type de tube UV que je souhaite utiliser :
https://www.francelampes.com/g13-tube-fluorescent-k-36w-actinique-10-bl-350nm-590mm-uva-z-164661.html
Pour l'astuce concernant les ballasts, c'est ingénieux effectivement !
Cependant je vais utiliser des ballasts électroniques "classiques".

Vous êtes libre, les ballasts classiques ne sont pas électroniques et sont beaucoup plus cher

Que pensez-vous du nombre de tubes par rapport à la surface maximum que je souhaite insoler ?

Difficile à dire,
Cela dépend du procédé et du temps de pose souhaité.

AES

  • *
Re : construction insoleuse - questions techniques
« Réponse #5 le: 08 mai 2015 à 14:16:51 »
Merci pour vos réponse, c'est très instructif.

Je vais devoir faire des tests avant/pendant la construction de l'insoleuse pour déterminer quel serait le meilleur espacement entre le chassis et les lampes.
je pense faire en sorte que cet espace soit réglable, pour pouvoir s'adapter à plusieurs situations.

@NestorBurma :

Merci pour vos lumières,
petite erreur de ma part pour les ballasts électroniques (non classiques) effectivement.
J'ai lu que les ballasts électroniques avaient quelques avantages par rapport aux classiques avec starters.
(durée de vie des tubes notamment)

Je reviens bientôt avec d'autres questions sur le sujet !

Re : Re : construction insoleuse - questions techniques
« Réponse #6 le: 08 mai 2015 à 14:29:04 »
Merci pour vos réponse, c'est très instructif.

Je vais devoir faire des tests avant/pendant la construction de l'insoleuse pour déterminer quel serait le meilleur espacement entre le chassis et les lampes.
je pense faire en sorte que cet espace soit réglable, pour pouvoir s'adapter à plusieurs situations.


Inutile il suffit que la distance tube chassis soit supérieure à la distance entre les tubes

Personnellement, j'ai choisis de serrer les tubes à 20 mm d'espacement et d'avoir 2 circuits, pour allumer soit tous les tubes soit 1/2,
Et les tubes sont à 10-12 cm de la vitre du ou des chassis.


@NestorBurma :

Merci pour vos lumières,
petite erreur de ma part pour les ballasts électroniques (non classiques) effectivement.
J'ai lu que les ballasts électroniques avaient quelques avantages par rapport aux classiques avec starters.
(durée de vie des tubes notamment)

Durée de vie, absence de dissipation de chaleur et démarrage instantané

Sebouille

  • *
  • Sexe: Homme
Re : construction insoleuse - questions techniques
« Réponse #7 le: 24 juillet 2015 à 11:52:38 »
Bonjour,
Je suis également sur le point de réaliser une insoleuse, et je suis très content d'être tombé sur ce fil.
@NestorBurma -> merci beaucoup pour l'indication sur le rapport entre la distance entre tubes et la distance au papier. c'est l'info qui me manquait pour attaquer la réalisation. Merci aussi pour le lien vers le site de vente de tube UV
@Armand -> faire son chassis-presse est très facile et pas cher: un cadre photo en bois pour la base, complété par des registres à la place du fond. Les registres sont deux panneaux de bois reliés par des charnières. Pour faire bien, on peut mettre de la feutrine coté vitre. Pour retenir les registres, un tasseau par registre, fixé sur le cadre par une charnière d'un coté et un crochet de l'autre. Une chute de feutrine pliée fait office de ressort entre le tasseau et le registre

Re : construction insoleuse - questions techniques
« Réponse #8 le: 24 juillet 2015 à 23:54:25 »
Je découvre enfin la loi de Lambert. N'ayant aucune connaissance jusqu'ici de cette fameuse loi de Lambert, je me suis contenté de fixer les tubes bord à bord. Ils supportent le contact depuis de nombreuses années!

bengraf

  • *
  • Sexe: Homme
Re : construction insoleuse - questions techniques
« Réponse #9 le: 16 septembre 2015 à 21:34:19 »
mon insoleuse est constituée de 8 tubes de 43 cm de long et espacés de la largeur d'un tube
la papier sensible se situ à 2 ou 3 cm des tubes sous une vitre de 5 mm

avec ça je réalise des cyanotypes en 20X25 et en 40X50 cm

les tubes et ballast sont des kit insoleuse circuit imprimé chez Conrad ou ailleur
 

Collet

  • *****
  • Sexe: Homme
Re : construction insoleuse - questions techniques
« Réponse #10 le: 16 septembre 2015 à 22:27:11 »
Marrant que ce problème revienne sur le tapis...
il fut une époque où j'appris que les rayons U.V pouvaient venir du soleil mais qu'il était possible d'utiliser des lampes HPR125, fabriqués alors par Philipps.
au cours d'un voyage in USA, j'ai découvert un bouquin de Luis Nadeau où il expliquait ses premiers montages.
Trouver à l'époque des tubes bl ou blb n'était pas aisé.
bref, j'ai fabriqué une boite avec 8 tubes, achetés au BHV et depuis (ça date de 1986) ça fonctionne encore.
ce genre de question me fait sourire mais avec ou sans ballast, le principal est de s'amuser si Phébus est absent........
J.C

construction insoleuse - questions techniques
« Réponse #11 le: 10 novembre 2015 à 12:46:34 »
Bonjour,

Je suis en train de construire une insoleus et j'aurai besoin d'un conseil pour le branchement électrique.
J'ai acheté 6 kits de chacun 1 balast, 2 starters et 2 tubes UV, soit 12 tubes au total.
Ce que j'ignore c'est comment on relie les balasts (1 pour 2 tubes) entre eux.
Je ne suis pas très doué en électricité, aussi j'aurai si possible besoin de votre expérience.
A cette fin je vous joins un schéma.
Je vous remercie de votre aide.
Nicolas

Sebouille

  • *
  • Sexe: Homme
Re : construction insoleuse - questions techniques
« Réponse #12 le: 10 novembre 2015 à 13:00:59 »
Votre schéma est bon, si ce n'est qu'à l'entrée du ballast il faut brancher la phase (souvent noté L comme ligne) et à la sortie du dernier tube, il faut brancher le neutre (souvent noté N comme neutre)

Re : construction insoleuse - questions techniques
« Réponse #13 le: 10 novembre 2015 à 13:42:29 »
Merci