Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Info :

La modification des profils personnels semble engendrer des problèmes d'affichage.
Cette option ne sera plus disponible tant que la source du problème ne sera pas identifiée.
Les membres ayant provoqué malgré eux ce changement d'affichage irreversible, devront malheureusement pour le moment recréer un compte.

Quelques images de la Galerie :


- Gomme Bichromatée -
Format 18 x 12 cm

Auteur : Jean-Claude Beaumont

> Visiter sa Galerie <


- Van Dyke -
Format 13 x 18 cm

Auteur : Virves Tarmo

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 10 x 12 cm

Auteur : Sidney Kapuskar

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Gomme Bichromatée -
Format 27 x 27 cm

Auteur : Charles Guerin

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Calcaire et Bromoïl  (Lu 20273 fois)

Re : Calcaire et Bromoïl
« Réponse #15 le: 15 avril 2014 à 18:44:23 »
ce n'est pas prévu au programme pour l'instant...

Re : Calcaire et Bromoïl
« Réponse #16 le: 11 mai 2014 à 20:17:55 »
Bonjour a tous,

La suite pour mon bromoil... ça continue... depuis la fois dernière j'ai donc étendu de l'émulsion sur papier aquarelle, suivi du processus classique, jusque là tout va bien (un beau petit relief), premier encrage léger, deuxième encrage et mon image s'inverse et je me retrouve avec un négatif ?!?
Mon encre est une encre Typo (à base d'huile de lin), avez vous des pistes ?

Bonne semaine.
 

Re : Calcaire et Bromoïl
« Réponse #17 le: 11 mai 2014 à 21:20:47 »
Bonsoir laurent
Grand hélas je ne pratique pas de bromoil , mais de oleotypie
vous avez mis un peu d'émulsion liquide sur le papier ..;
Par contre un gros relief n'est pas forcement la meilleur , normalement un  leger relief .
Vous avez mis d'encre typo est un encre pour relief non pour les creux !!! il est possible qu'il devient négatif , je me trombe ?
Ou bien, je pense  trop d'eau ,  car le papier absorbe trop d'eau , plusieurs fois dans la cuvette  et il est fatiqué .
 Cela m'est déja arrivé , sans réponse , donc j'ai recommencer d'autres tirage et cela n'est pas revenu ...
Bon courage ...

Re : Calcaire et Bromoïl
« Réponse #18 le: 11 mai 2014 à 22:44:12 »
Il est vrai que j'ai quelques corrections a apporter pour étendre l'émulsion (trop épaisse et pas assez uniforme), mais Misonne votre idée que le papier est trop gorgé d'eau me parle, cette fois ci j'ai peut être abusé de l'eau tiède (voir chaude).

Merci.

Re : Calcaire et Bromoïl
« Réponse #19 le: 11 mai 2014 à 23:02:41 »
Je pense qu'il ne faut pas mettre trop de gélatine  , la couche doit etre mince , oui cela n'est pas facile , par contre vous pouvez déposé la gélatine et passez au peigne , tout comme l'a fait Lionel dans son film ,  il est pas mal comme ça pour un débutant ..;
Oui il ne faut pas trop gorgé d'eau , mais seulement de temps en temps .
Ne pas prendre l'eau chaude , risque de fondre et foudre en l'air , haie, haie ...
Par contre l'encre est peut etre a voir , car normalement , c'est de l'encre_grasse pour gravure en creux ...
Bonne chance pour la suite ... 

Re : Calcaire et Bromoïl
« Réponse #20 le: 12 mai 2014 à 00:18:19 »
Bonsoir,

Je ne pratique pas le bromoil mais l'oléotypie. En revanche, je peux préciser deux points :

- En tout début d'encrage, j'ai très souvent, pour ne pas dire tout le temps, l'image qui apparait en négatif. Ce n'est qu'après deux ou trois passages du pinceau que l'image s'inverse.

- Sur la deuxième image, il y a comme des accumulations d'encre qui me font penser à la gélatine qui peluche. L'eau trop chaude est peut-être en cause. De l'eau à 20/25°C doit être suffisante.

Pour le bromoil, je ne sais pas, mais pour l'oléotypie après plusieurs essais deméthode d'encrage, j'en suis revenu à celle que m'a décrite Pierre. A savoir passer le pinceau du haut gauche vers le bas gauche en lui imprimant un mouvement souple. On appuie légèrement puis on relâche en avançant mais sans que les poils ne quittent le contact du papier. On fait ainsi des bandes contiguës sur toute la largeur de la feuille. Puis, arrivé en bas à droite de la page, on fait faire un quart de tour à cette feuille et on recommence en haut à gauche. Ainsi de suite, avec la première quantité d'encre je fais 2 à 3 tours complets de la feuille. L'encre grossièrement déposée au début s'est maintenant mieux étalée. Je reprends un peu d'encre et je recommence les opérations jusqu'à ce que toute trace de pinceau ait disparue. J'obtiens un velouté à peine granuleux que j'adoucis, si la nuance de gris me convient, avec un pinceau très souple genre pinceau de maquillage, avec lequel je caresse les endroits sur les quels je ne reviens pas. Alors apparaît un velouté légèrement satiné.
Et c'est alors que je m'intéresse aux détails, soit alourdir les noirs, soit éclaircir les blancs et je termine toujours avec ce pinceau souple là où je veux du soyeux, sinon, je laisse d'autres parties volontairement granuleuses.

Ceci dit, il y a un chemin assez long pour trouver la bonne densité de négatif.

Bon courage, çà en vaut la peine.

Re : Calcaire et Bromoïl
« Réponse #21 le: 12 mai 2014 à 09:12:19 »
Ha  ben ça alors !!!
C'est la premiere fois que je t'entend dire ce que tu as fait Armand .
Ton premier encrage en négatif puis la suite deviens positif  ???
Pour ma part je n'ai jamais eu ça , mais rarement cela m'est arrivé a l'inverse !!!
Oui c'est vrai  au départ il est granuleux , puis par la suite il devient fin , il faut tapoter de temps en temps , mais attention cette gélatine est fragile.
, car il faut mieux pour un débutant de prendre un papier photo argentique baryté ...
Bon courage et croiser vos doigts ...

Re : Calcaire et Bromoïl
« Réponse #22 le: 03 juin 2014 à 22:59:46 »
Bonsoir à tous,
Histoire de ne pas parler que de problèmes, un retour positif, divers essais plus concluants avec de l’émulsion liquide et l'"expérience" aidant (surtout la patience) je me remets sur le FOMA 123 avec une image à la clé.
Citer
Je vous signale que certain arrive a faire du Bromoil avec les papiers actuel Baryté sans avoir trop de problème !!!
Merci Misonne pour cette réflexion d'une logique imparable et qui m'a poussé à insister.
A bientôt (surement pour d'autres problèmes à résoudre)  :D

Re : Calcaire et Bromoïl
« Réponse #23 le: 04 juin 2014 à 07:42:13 »
Hormis le choix du sujet que je n'apprécie pas, cela n'étant pas une critique mais une réflexion sur mes points d'intérêt, je trouve que le rendu est sympâ.
La transparence de l'oeil est présente. Je veux dire par là que, malgré l'aspect vitreux du à la mort, la particularité des reflets de la cornée et de l'iris ne sont pas estompés par le rendu un peu brumeux que l'on peut avoir avec les encres.
Pour avoir ces rendus nets, j'enfonce une porte ouverte par d'autres, je poli le/les surfaces avec un pinceau ultra doux. Je ne tamponne pas, je poli si bien qu'à la fin, l'encre a un aspect ciré. Et du coup, les zones en arrière plan sont laissées plus granuleuses.

Bromoil et Oléotypie sont des procédés vraiment intéressants.

Bonne route

Re : Calcaire et Bromoïl
« Réponse #24 le: 04 juin 2014 à 11:39:49 »
Ha ben , bravo Laurent , vous voyez bien ... que vous y arrivez quand vous voudrez ...
Encore un peu de patience , avec l'aide du ciel , ( priez mon cher ) ...
Par contre , je ne connais pas le Foma 123 , donc j'utilise beaucoup  le  Foma 112 ...
Pour les débutants , ce serai mieux de prendre les papiers argentique , car sinon , il y aurai beaucoup de soucies ( ha les pauv'es !!! )
Et plus tard avec votre experience , vous pouvez allez plus loin ( mettre de la gélatine soi-meme , par ex ... )
Certain arrive a faire de l'encre sur le papiers RC ??? 
Continuez cher Laurent , vous etes sur la bonne route ... vers le ciel ...

PS: de quel encre avez vous déposez ?

Re : Calcaire et Bromoïl
« Réponse #25 le: 04 juin 2014 à 15:11:06 »
Vers le Ciel, le plus tard possible SVP  :D
Vous avez raison, d'abord être à l'aise avec l'encrage sur un support "fiable", l'émulsion liquide est vraiment plaisante à encrer mais elle est fragile et sensible (trop ?).
Citer
PS: de quel encre avez vous déposez ?
Encre typographique Gerstaecker (Géant des Beaux Arts)
(Merci Armand pour l'astuce concernant les rendus plus nets).

Au travail.

Re : Calcaire et Bromoïl
« Réponse #26 le: 05 juin 2014 à 10:22:14 »
Laurent: je suppose que vous avez bien manger le poisson ? avec un peu de citron  ... ( rire) ...
Ha vous avez pris l'encre typo , ha tiens , il me semblait qu'on trouve de moins en moins en ce moment ...
Bah , il y a d'autres encre , heureusement ... de chez Charbonnel ...
Continu , bientot , vous serez un artiste ...

Re : Calcaire et Bromoïl
« Réponse #27 le: 10 juillet 2014 à 21:37:07 »
Bonsoir,

Je relance ce fil pour y apporter en visuel ce que je décrivais plus haut, et qui étonnait l'ami Pierre.

Cela représente des touches de piano. Et on voit parfaitement que les touches noires sont blanches et inversement. J'ai fait une série de plusieurs épreuves du même sujet et à chaque fois j'ai le même phénomène. Il faudrait que je le relise mais il me semble que le Cdt PUYO en parlait dans son traité.
A part çà, 24°C dans la pièce et aucun soucis pour encrer.

Bonne soirée.

Re : Calcaire et Bromoïl
« Réponse #28 le: 10 juillet 2014 à 23:04:38 »
Bonjour Armand , tu va bien !!!    et aussi les fanas ...
Je vois que tu ne  lache  pas ce procédé , tant mieux pour toi ...
C'est un procédé pas comme les autres  un peu comme ECHAQUE , j'aime bien ses images a la fois douce et un peu granuleux fait aux poudres ...

Oui , j'avais gélatiné il y a peu de temps , cela n'est pas si simple , il faut qu'il soit assez fin et régulier , donc je ne peux pas faire avec un peigne , dommage , il faudra que je cherche une autre solution , bah cela viendra , il faut etre très TENACE ...

Bon revenons a nos moutons ...
Je voulais dire que j'ai gélatiné une fois , l'image apparait avec l'encre , cela semble aller sur un bon chemin de déroulement puis  j'ai continué a encré et du coup  l'image apparait en négatif !!!  , et la , je me pose des questions ...( bigre , pourqu'oi ?  )
Je me suis dis c'est mon papier qui est fatiqué !!!  , donc mon idée est d' éffacé complètement l'image a l'éponge puis je l'ai seché .
 Après ça au lendemain j'ai repris le papier devenu sec puis je reprend l'encre et il est en positif ...
Je veux dire " fatiqué" c'est que le papier est pompé d'eau , trop d'eau dans le papier donc l'eau rejète l'encre ,  c'est comme ça que j'avais compris ..;
C'est une leçon a retenir ...


Re : Calcaire et Bromoïl
« Réponse #29 le: 10 juillet 2014 à 23:50:41 »
Merci Pierre, çà va bien, et toi ?

Qui est cette dame ou ce monsieur ECHAQUE. J'aimerai voir ses oeuvres.