Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Info :

La modification des profils personnels semble engendrer des problèmes d'affichage.
Cette option ne sera plus disponible tant que la source du problème ne sera pas identifiée.
Les membres ayant provoqué malgré eux ce changement d'affichage irreversible, devront malheureusement pour le moment recréer un compte.

Quelques images de la Galerie :


- Ambrotype -
Format 18 x 24 cm

Auteur : Maxime Alembik

> Visiter sa Galerie <


- Platine/Palladium -
Format 20 x 25 cm

Auteur : Francois Croizet

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 20 x 24 cm

Auteur : Raphael Ory

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Gomme Bichromatée -
Format 13 x 18 cm

Auteur : francis Courtemanche

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Oléotype sans Bichromate.  (Lu 128060 fois)

Re : Re : Oléotype sans Bichromate.
« Réponse #30 le: 30 septembre 2014 à 17:03:32 »
C'est bizarre parce que Didier dis que la gélatine non exposée reste sur le papier,

Salut Armand, où as-tu lu cela ? parce que c'est exactement l'inverse qui se passe...  ;D
c'est la gélatine exposée aux UV qui se polymérise au contact de l'eau oxygénée, on utilise donc bien un négatif.

Re : Oléotype sans Bichromate.
« Réponse #31 le: 30 septembre 2014 à 17:29:03 »
Salut Didier,

Bah oui mais justement, avec le charbon, tu dois garder la gélatine chargée de pigments sur le papier, c'est çà qui va te donner les gris et noirs. Dans le cas de l'oléotypie, l'encre "glisse sur la gélatine gonflée d'eau et l'encre s'accroche aux fibres du papier. En résumé, pour l'oléotypie, là où il reste de la gélatine sur le papier correspond aux parties claires. Or avec le citrate, la gélatine reste lorsqu'elle a été exposée aux UV.

De toutes les manières , je suis en train de faire mes premiers tests avec un, .... , négatif 4 x 5. Je vais être rapidement fixé ou totalement dépouillé  ;D

Re : Oléotype sans Bichromate.
« Réponse #32 le: 30 septembre 2014 à 17:31:53 »
Pauv'e Armand
Il a du mettre ses lunettes a l'envers !!!  :P.

Je vous signale a tous ..;
J'ai bien dit que j'ai fait un essais sur le papier argentique le Foma 112 ,  ;D .
Mais je n'ai pas encore essayez sur la gélatine-maison pour le Oleotypie citrate ...
Cela viendra un jour quand j'aurais la maitrise avec ma gélatine car il est pas encore régulier ..; :'( .

Re : Oléotype sans Bichromate.
« Réponse #33 le: 30 septembre 2014 à 18:54:27 »
Armand, en oléotypie classique, tu exposes à travers un négatif ? et au début de ce fil, Lionel a bien exposé à travers un négatif...  ???
je crois que la confusion vient de l'étape du dépouillement, pour l'oléotypie il ne faut pas rincer à l'eau chaude après le bain d'eau oxygénée, sinon, effectivement la gélatine non exposée se barre et laisse le papier à nu qui va prendre l'encre (alors que normalement cette gélatine reste mais n'est pas tannée et donc se gonfle en eau et repousse l'encre laissant ces zones claires)

Re : Oléotype sans Bichromate.
« Réponse #34 le: 30 septembre 2014 à 19:14:36 »
Ben oui , on expose toujours en néga ,
Oui , je rince le papier foma citraté au dépouillement a l'eau froide

Re : Oléotype sans Bichromate.
« Réponse #35 le: 30 septembre 2014 à 19:16:37 »
Oui mais, Didier, je cite un extrait de l'article que tu as publié sur ce site :

Après quelques secondes d'agitation, vous devriez voir la gélatine qui n'a pas été exposée commencer à fondre. Avec un pinceau vous pouvez alors aider délicatement au dépouillement de l'image. Après une ou deux minutes, votre dépouillement est terminé, vous ne pourrez pas "forcer" des parties qui auront été trop exposées.

Prenons pour exemple une négatif représentant un carré noir et un carré blanc. Sur le négatif le carré noir va donner un transparent qui laissera passer les UV et inversement. Lorsque ce négatif sera placé sur le papier citraté et exposé aux UV, ce même carré transparent va laisser passer les UV à l'inverse du carré (blanc au final) noir sur le négatif va bloquer les UV. Or, si comme tu le dis, la gélatine n'ayant pas reçu d'UV (sous le carré opaque du négatif) fond, alors ne reste que le papier et alors pour le charbon, tu auras le blanc du papier alors que la partie exposée sous la partie transparente, insolée et polymérisée est toujours présente et offre la représentation du carré noir.

Ce que je veux dire c'est qu'il me semble qu'il y une coquille dans ton article qui n'a pas de conséquence.

Ceci dit, je viens de faire mes tests avec du papier baryté Foma 112 avec un négatif 4 x 5. J'ai utilisé un vieux restant de citrate à 5%, exposé à 4 et 8 minutes.
Le résultat n'est pas probant. L'encre ne tient pas, je n'ai pas de relief à la sortie de l'eau mais j'ai bien une image positive qui émerge .......

Il faut que j'essaie avec plus d'exposition et surtout avec de la gélatine maison, franchir le pas.

Deux questions :

Le citrate a-t-il une durée de vie,
le bain avec l'eau oxygénée se garde-t-il ou est-ce à usage unique ?

Merci d'avance pour vos réponses.

Re : Oléotype sans Bichromate.
« Réponse #36 le: 30 septembre 2014 à 19:27:09 »
Oui armand
C'est bien ce que j'ai fait sur le papier foma , il y avait une image positif tout comme toi et l'encre ne tiens pas bien et assez grisaille , j'ai connu ça , pourqu'oi , je ne sais pas , je ne suis pas un scientifique en chimie ...
Je m'en souvient un peu que j'avais un peu trop forcé l'eau oxygéné , il semble que la gélatine se décolle un petit peu par endroit surtout les angles !!!
Peut etre que cela marcherai mieux avec de la gélatine-maison ...comme l'a fait Lionel ..;

Re : Oléotype sans Bichromate.
« Réponse #37 le: 30 septembre 2014 à 20:51:52 »
Armand, je ne comprends pas où tu lis une coquille (pas facile de se faire comprendre par le biais d'un clavier :) )

J'ai utilisé du citrate d'un kit cyano pendant largement plus d'un an sans voir de modifications notables, si ce n'est qu'une "peau" s'y développe, il suffit de la retirer ou de filtrer, ou encore de mettre quelques gouttes d'un produit antiseptique
Le bain d'eau oxygénée peut se conserver pour une séance

Re : Oléotype sans Bichromate.
« Réponse #38 le: 30 septembre 2014 à 21:22:52 »
@Didier, tu dis que la gélatine fond lorsqu'elle n'est pas exposée par les UV. Donc, à la fin, pour ces parties, il n'y a plus que le papier ce qui va donner du blanc sur le tirage final. Jusque là, je suis en accord avec toi et mes excuses, la coquille n'est pas dans ton article.

En revanche, pour l'oléotypie, les parties où la gélatine a fondu, il y bien le papier. Et ce sont justement ces parties où seul le papier reste qui retiennent l'encre et vont devenir noires. Tout l'inverse du charbon.

C'est là où je ne comprend plus.

Re : Oléotype sans Bichromate.
« Réponse #39 le: 30 septembre 2014 à 21:46:41 »
Je crois comprendre , la gélatine aura fondu dans les parties non exposé , donc la partie durcie  retiendra l'encre .
Il est normal qu'il ne sois exposé et non durcie , la gélatine part avec l'eau chaude  , c'est un peu comme ca que je vois .
Je pense que didier est d'ac .

Re : Oléotype sans Bichromate.
« Réponse #40 le: 30 septembre 2014 à 21:50:27 »
lorsque tu fais de l'oléotypie avec du bichro, tu as de la gélatine sur la totalité de l'image, et c'est la différence entre la gélatine tannée ou non tannée qui va donner l'image en accrochant l'encre ou pas.
j'espère ne pas dire de bêtises, mais si on expose à travers un négatif, cela veut dire que les parties exposées et donc tannées vont retenir l'encre pour donner les noirs, et sur les parties non exposées la gélatine n'est pas tannée, donc va se gorger d'eau et donc repousser l'encre pour donner les blancs.

dans la version chiba, si tu passes dans un bain d'eau chaude après l'eau oxygénée, la gélatine non exposée fond et laisse le papier à nu.
si tu essaies de faire une oléotypie là dessus, tu vas avoir du noir partout parce que l'encre va accrocher sur la gélatine tannée et aussi sur le papier nu.

Si tu veux faire de l'oléotypie avec le citrate, il faut simplement rincer à l'eau froide après le bain d'eau oxygénée, ainsi tu gardes une couche de gélatine sur toute l'image avec des parties tannées et non tannées
(je pense dans ce cas qu'il vaut mieux avoir une couche de gélatine assez épaisse)
la description détaillée qu'à donné Lionel en début de fil me semble être un très bon point de départ.

Re : Oléotype sans Bichromate.
« Réponse #41 le: 30 septembre 2014 à 22:02:03 »
merci didier pour ta reponse ,
Je ne savais pas qu'il faut  passez a l'eau froide apres le passage d"'eau oxygene ...a la place d'eau chaude ..;
Encore une lecon a retenir
tu pense pour l'oleotypie citraté qu'il faudrait de la gélatine un peu plus epaisse ? gare au gondolage du papier ...

Re : Oléotype sans Bichromate.
« Réponse #42 le: 30 septembre 2014 à 22:49:06 »
Merci Didier, je faisais fausse route. Avec ton explication, je comprend mieux certaines choses.
Je vais me coucher moins bête qu'hier, et plus que demain. :-[

A la prochaine pour d'autres essais.

Re : Oléotype sans Bichromate.
« Réponse #43 le: 01 octobre 2014 à 07:28:14 »
tout cela à tester bien sûr...
j'y viendrai un jour ou l'autre...

Re : Oléotype sans Bichromate.
« Réponse #44 le: 01 octobre 2014 à 15:41:59 »
Tout çà c'est la faute à Pierre  ;) ;) ;) ;) ;) ;)

J'ai vu une petite partie de ses tirages, pas par l'intermédiaire d'un écran, non, en vrai, à Lutèce. Nous avons passé une soirée fort agréable durant laquelle il était intarissable sur ce procédé.

J'ai vu ce que tu as fait, à travers Flickr, entre autres, et je pense que l'oléotypie pourrait te plaire pour son côté liberté (relative) d'interprétation au niveau du rendu. Sur une même épreuve, on arrive à avoir un rendu extrêmement doux côtoyant d'autres parties beaucoup plus granuleuses, ou cotonneuses. On peut isoler le sujet, le faire ressortir, créer une impression de relief. Pour le relief, j'en ai encore un début de preuve avec un essai de tirage avec des encres de couleur. Sur le moment, je ne m'en était pas rendu compte, mais une fois sec, bien que non abouti et loin de là, quelque chose se passe.

Encore pal mal d'essais en vue. Quand j'aurais encore avancé dans mes essais, si çà t'intéresse, on pourrait se rencontrer et voir ainsi le rendu. Au moins, si çà te plaît moyennement, inutile de passer du temps dessus, mais si tu accroches, tu auras un tout petit éventail des possibilités.