Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Cyanotype -
Format 27 x 18 cm

Auteur : Ariane C.Brejnik

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 10 x 12 cm

Auteur : Julien Pironin

> Visiter sa Galerie <


- Kallitype -
Format 17 x 17 cm

Auteur : Franck RONDOT

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Cyanotype -
Format 15 x 13 cm

Auteur : Ariane C.Brejnik

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Papier positif direct par inversion  (Lu 19940 fois)

monsieurbe

  • **
  • Messages: 99
Papier positif direct par inversion
« le: 31 août 2013 à 14:56:12 »
Suite à la redécouverte des photomatons argentiques (Photoautomat) cet été dans les rues de Berlin, je me suis penché sur le problème de la production d'un positif papier directement suite à son exposition. En utilisant le procédé d'inversion des films négatifs, pour en produire des diapositives .(http://www.ilfordphoto.com/Webfiles/20061291034093.pdf) En essayant sur du papier photo cela fonctionne.

Le papier photomaton existe encore et c'est du papier classique. Je me suis inspiré entre autres du procédé décrit chez le fabricant : Minutka de Slavich www.slavich.com/photo-bw-reversal. Le positif direct d'Ilford je crois que c'est un autre principe.


en gros le procédé est le suivant :
Prise de vue direct en chambre 4x5, 15s de pose (enfin un truc qui ressemble à une chambre avec juste un menisque comme objectif) sur du papier RC tetenal et surexposée largement...
ensuite développement dans du révélateur papier (Eukobrom). le papier doit ressortir pratiquement tout noir
Flashage 1s de lumière du plafond pour retirer le voile (optionnel) et ajuster le niveau.
blanchiment dans une sauce de bichromate + acide sulfurique, le papier vire au blanc en 30s. l'argent métallique est dissout, il ne reste que du bromure d'argent non exposé.
enfin, en lumière du jour pour exposer les sels d'argent restant: lavage et redeveloppement dans la première sauce, fixage rapide et séchage.
il reste un peu de jaune du bichromate qui peut être blanchi par du sulfite.

On obtient au final un positif un peu contrasté et qui est inversé gauche/droite (je réfléchis à un miroir à 45° devant mon objectif).






didier d

  • *****
  • Messages: 1070
Re : Papier positif direct par inversion
« Réponse #1 le: 31 août 2013 à 15:15:40 »
tu as bronzé à Berlin !!!  ;D

monsieurbe

  • **
  • Messages: 99
Re : Papier positif direct par inversion
« Réponse #2 le: 31 août 2013 à 15:17:11 »
oui c'est sur que le soleil de Berlin est beaucoup plus fort que celui de montpellier !!!  :)

MISONNE

  • *****
  • Messages: 2117
Re : Papier positif direct par inversion
« Réponse #3 le: 31 août 2013 à 16:23:48 »
oui c'est sur qu'a Berlin il y a plus de soleil qu'a Montpellier avec " la lampe UV " .. hu hu hu !!!

troisieme type

  • *****
  • Messages: 968
  • Sexe: Homme
    • Matériel photographique artisanal
Re : Papier positif direct par inversion
« Réponse #4 le: 31 août 2013 à 16:40:40 »
Intéressant! Ca fait des années que je veux essayer le positif par inversion comme il est décrit sur le lien. Jamais eu l'occasion de m'y mettre, encore. Combien de temps faut-il pour l'ensemble des opérations? Le déroulé opératoire sur le site de Slavich semble assez court, moins de trois minutes. Avec des révélateurs classiques, ça doit être un peu plus long...

Pour le papier positif d'Ilford, c'est effectivement un autre principe, qui exploite la capacité d'une émulsion à s'inverser passé une certaine quantité de lumière reçue. Je ne sais plus comment s'appelle cet effet.

On peut aussi utiliser le principe des polaroids, avec une inversion par développement-transfert. Pour l'instant mes essais n'ont (presque) rien donné...

NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1443
Re : Re : Papier positif direct par inversion
« Réponse #5 le: 31 août 2013 à 16:45:14 »
Pour le papier positif d'Ilford, c'est effectivement un autre principe, qui exploite la capacité d'une émulsion à s'inverser passé une certaine quantité de lumière reçue. Je ne sais plus comment s'appelle cet effet.

Inversion par solarisation
ça marche avec presque tous les papiers.
Mais il faut une préluminatio-insolation musclée

didier d

  • *****
  • Messages: 1070
Re : Re : Re : Papier positif direct par inversion
« Réponse #6 le: 31 août 2013 à 16:58:27 »
Mais il faut une préluminatio-insolation musclée

un jour ou l'autre faudra que je prenne le temps de m'essayer à ce genre de musculation...
tu aurais une idée d'un point de départ pour ça Henri ?

monsieurbe

  • **
  • Messages: 99
Re : Papier positif direct par inversion
« Réponse #7 le: 31 août 2013 à 17:04:29 »
troisième type> je n'ai pas mesuré le temps qu'il faut mais je ne dois pas être loin des 5 minutes, c'est assez rapide. Cependant, on est au mois d'aout, il fait chaud et la chimie réagit vite quand la soupe est à 26°C.

NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1443
Re : Re : Re : Re : Papier positif direct par inversion
« Réponse #8 le: 31 août 2013 à 17:10:14 »
Mais il faut une préluminatio-insolation musclée

un jour ou l'autre faudra que je prenne le temps de m'essayer à ce genre de musculation...
tu aurais une idée d'un point de départ pour ça Henri ?

Je ne sais plus trop, mais j'ai insolé avec une insoleuse lumière du jour musclée, 20 000 lux au bas mot, un négatif par contact, pour obtenir un négatif direct.
Il faut que je teste avec de la Scala, pour avoir un positif direct.

didier d

  • *****
  • Messages: 1070
Re : Papier positif direct par inversion
« Réponse #9 le: 31 août 2013 à 17:16:03 »
je ne sais pas ce que peuvent représenter 20 000 lux,
sous l'agrandisseur c'est impossible ?

NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1443
Re : Re : Papier positif direct par inversion
« Réponse #10 le: 31 août 2013 à 17:33:55 »
je ne sais pas ce que peuvent représenter 20 000 lux,
sous l'agrandisseur c'est impossible ?

Je ne crois pas, que ce soit possible
Je viens de mesurer cette insoleuse, et c'est 200 000 lux
Dehors on a 10 000 Lux aujourd'hui
Et je ne me rappelle plus de la durée de la pose.
« Modifié: 31 août 2013 à 17:53:11 par NestorBurma »

didier d

  • *****
  • Messages: 1070
Re : Papier positif direct par inversion
« Réponse #11 le: 31 août 2013 à 17:56:28 »
ah ouais! musclé!  :o

il faudrait laisser le papier plusieurs heures en plein soleil ?

NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1443
Re : Re : Papier positif direct par inversion
« Réponse #12 le: 31 août 2013 à 17:58:57 »
ah ouais! musclé!  :o

il faudrait laisser le papier plusieurs heures en plein soleil ?

Et voir arriver Mr Schwarzwild que l'on avait pas vu depuis longtemps ;-))

didier d

  • *****
  • Messages: 1070
Re : Re : Re : Papier positif direct par inversion
« Réponse #13 le: 31 août 2013 à 18:04:04 »
Et voir arriver Mr Schwarzwild que l'on avait pas vu depuis longtemps ;-))

donc plusieurs jours en fait ?
on rejoint le principe du solargraphe

j'imagine que le problème doit être de trouver le point de bascule de la courbe...

NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1443
Re : Re : Re : Re : Papier positif direct par inversion
« Réponse #14 le: 31 août 2013 à 18:08:06 »
Et voir arriver Mr Schwarzwild que l'on avait pas vu depuis longtemps ;-))

donc plusieurs jours en fait ?
on rejoint le principe du solargraphe
j'imagine que le problème doit être de trouver le point de bascule de la courbe...

Le problème est juste de s'y mettre, une gamme de gris, un densito, du papier, un peu de chimie, une bonne semaine, et c'est bon.