DISACTIS Photochimie - Forum

Les procédés Photographiques => Gomme Bichromatée => Discussion démarrée par: nicolas273 le 10 décembre 2015 à 15:59:45

Titre: Papier qui gondole
Posté par: nicolas273 le 10 décembre 2015 à 15:59:45
Bonjour,

Mon papier aquarelle  "Canson - Montval" 300g malgré 2 trempages de préparation dans une eau à 60° puis séchage puis une semaine plus tard rebelote puis gélatinage (par immersion) puis tannage dans un bain à 3% de formol, séchage et mise sous presse pendant 15 jours, etc. etc.
Après le premier dépouillement mon papier se croit à Venise.
Je ne comprend pas pourquoi. Quelqu'un aurait-il une piste ?
C'est vrai, je débute avec la GB mais justement, c'est la raison pour laquelle je suis strictement les indications données, notamment ici.
Merci de vos réponses.
Cordialement.
Titre: Re : Papier qui gondole
Posté par: Armand le 10 décembre 2015 à 21:34:51
Je ne fait pas de gomme mais çà me semble un peu inévitable. Je pense deviner que le papier s'enroule sur la dorsale. Côté image, une partie de la gélatine s'en va au dépouillement alors que sur le dos, toute la gélatine est restée. Et du coup, au séchage, il y a plus de contraintes sur le dos. Une solution, c'est de maroufler délicatement le papier mouillé sur une vitre ou sur un plexi assez épais. La gélatine va coller au support et le papier va rester parfaitement plat. Une fois sec, on passe une lame de couteau, délicatement sous un coin et on décolle le papier.
Titre: Re : Re : Papier qui gondole
Posté par: nicolas273 le 10 décembre 2015 à 23:11:07
Je ne fait pas de gomme mais çà me semble un peu inévitable. Je pense deviner que le papier s'enroule sur la dorsale. Côté image, une partie de la gélatine s'en va au dépouillement alors que sur le dos, toute la gélatine est restée. Et du coup, au séchage, il y a plus de contraintes sur le dos. Une solution, c'est de maroufler délicatement le papier mouillé sur une vitre ou sur un plexi assez épais. La gélatine va coller au support et le papier va rester parfaitement plat. Une fois sec, on passe une lame de couteau, délicatement sous un coin et on décolle le papier.

C'est peut-être pour ça que certains gélatinent une face au pinceau.
Je vais tester.
Merci
Titre: Re : Papier qui gondole
Posté par: Christian R le 11 décembre 2015 à 08:29:32
Comment séchez-vous le papier et l'image ?
J'ai remarqué ce phénomène lorsqu'on veut sécher trop vite, près d'une source de chaleur (personnellement, je suspend avec une pince sur une corde et le séchage prend une nuit)
Titre: Re : Papier qui gondole
Posté par: Armand le 11 décembre 2015 à 16:12:37
Pour la chaleur, peut-être, mais on remarque ce phénomène également sur du papier industriel baryté. Alors, si en faisant sécher son papier au froid, celui-ci gondole moins, gardons à l'esprit que l'on peut, raisonnablement être pressé de manipuler ou de continuer les couches de gommes.

A+
Titre: Re : Re : Papier qui gondole
Posté par: nicolas273 le 11 décembre 2015 à 21:25:32
Pour la chaleur, peut-être, mais on remarque ce phénomène également sur du papier industriel baryté. Alors, si en faisant sécher son papier au froid, celui-ci gondole moins, gardons à l'esprit que l'on peut, raisonnablement être pressé de manipuler ou de continuer les couches de gommes.

A+

Je fais sécher mon papier à froid.
Titre: Re : Papier qui gondole
Posté par: Christian R le 12 décembre 2015 à 00:02:58
La pièce trop sèche ?????
Titre: Re : Papier qui gondole
Posté par: troisieme type le 13 décembre 2015 à 19:21:50
Un ami mien, dessinateur et peintre, faisait systématiquement tremper son papier aquarelle. Après l'avoir correctement égoutté, il le pose humide sur sa table à dessin (une grande plaque de verre ou une fenêtre fonctionne bien aussi), et le "bloque" sur toute la circonférence avec du craft gommé. Ainsi il est maintenu à plat, et il parait qu'il se comporte beaucoup mieux sous l'eau. Bien sûr un papier gélatiné subissant plusieurs bains et un papier aquarellé c'est un peu différente, mais, sait-on jamais?
Titre: Re : Papier qui gondole
Posté par: Collet le 13 décembre 2015 à 21:52:53
tous ces problèmes de gondolage, bien connus de fabricants, ont conduit ceux-ci à élargir les machines de couchage et, en matière photographique, à rogner les bords des lés.
ce problème n'est pas nouveau, l'eau résiduelle ne s'évaporant pas régulièrement, ce en fonction du support.....
Prenez un bain de pied durant une demi-heure : la peau va se gonfler naturellement.
et au bout d'une autre demi-heure de séchage, vos petits petons auront retrouvé leur nature habituelle.
les papiers quels qu'ils soient subissent ce phénomène.
ce qui, entre autres, à permit aux fabricants d'éponge synthétique de vendre leur réclames.
J.C
Titre: Re : Papier qui gondole
Posté par: Sylvey le 20 décembre 2015 à 22:27:28
 ;) j'applique la méthode décrite par troisième type....je le marouffle sur l'envers avec une raclette, puis je le retourne sur une plaque en "plastique transparent" (genre gros rhodoïd) et après avoir aplati et chassé les bulles d'air avec une éponge, je le colle avec du kraft gommé......ça limite le gondolage...... Lorsque le papier est sec, le papier gommé s'est décollé du support......
Titre: Re : Papier qui gondole
Posté par: Armand le 21 décembre 2015 à 17:39:33
Sylvie, Jacques, oui, le coup du rouleau de papier kraft fonctionne à merveille. Je dirais même que c'est encore plus spectaculaire lorsqu'on pratique cette méthode sur du verre. En effet, sur un support plastique, une fois sec, ce papier kraft se décolle en partie tout seul alors que sur du verre, il ne décolle pas tout seul tout en restant facile à décoller à la main. Et du coup, le papier est véritablement plat de chez plat.

Par contre, on ne peut utiliser cette méthode que si, dès le départ, on envisage de recouper les bords du papier.

Avec la méthode du dos gélatiné non tanné, plus particulièrement sur du verre, la papier  adhère complètement  au verre une fois sec sans obligation de couper les bords. On décolle le papier en glissant une lame de couteau sous un coin et hop. Et comme çà, on voit un dos bien glacé, çà c'est anecdotique. J'ai découvert cette méthode avec un essai fait à partir de film washi. Ces derniers sont fait sur un support papier japonais et gélatiné sur les deux faces. Comme une fois mouillé, c'est un papier qui se tort, s'enroule, se colle sur lui même sans demander son reste, je vous laisse imaginer l'état de surface une fois sec. Même la toile ondulée fait pâle figure à côté. Alors du coup, mouillé, je l'ai marouflé sur une vitre et, oh miracle, il a séché tout en restant parfaitement plat. Une merveille.

A+
Titre: Re : Papier qui gondole
Posté par: Sylvey le 21 décembre 2015 à 17:58:59
 ;) oui Armand, il m'est arrivé la même chose pour le washi....on l'a collé sur des plaques en verre avec le papier gommé pour sécher, et le dos est sorti lisse et brillant, et la feuille très plate!
Une merveille ce papier d'ailleurs! ;)
Titre: Re : Papier qui gondole
Posté par: Sylvey le 22 décembre 2015 à 15:49:12
 ;) du coup, avec ta méthode sur vitre.....est-il possible d'envisager cette méthode face gomme bichromatée contre la vitre pour rendre l'aspect brillant? Est-ce que tout ne va pas rester sur la vitre? quelqu'un a essayé?
 ???
Titre: Re : Papier qui gondole
Posté par: Armand le 22 décembre 2015 à 18:03:59
Bon, on sort un peu du sujet, mais, je serais tenté de dire oui, çà doit être sans doute réalisable. Si je devais essayer, je le ferrais en deux fois, la procédure classique avec dépouillement, séchage pendant quelques jours et ensuite, tremper le tirage dans l'eau froide pendant 5/10 minutes et marouflage sur la vitre. En revanche, il faut bien maroufler afin d'éviter les bulles d'air emprisonnées qui sont disgracieuses au possible.

Alors, autant je pense que c'est réalisable avec une monocouche, autant avec plusieurs couches ..........................

Triple buse, damned, fichtre et foutre, je me fourvoie une fois de plus. La gomme bichromate se fait avec de la gomme et non pas avec de la gélatine. Je m'égare.

Alors du coup, je ne saurais répondre autre chose que : il faut essayer avec un tirage raté.

A+
Titre: Re : Papier qui gondole
Posté par: Sylvey le 22 décembre 2015 à 18:46:35
 ;D tu as raison!!!! des tirages râtés c'est pas ce qui me manque!!! Il faut juste attendre quelques heures...jours.... ;D
Titre: Re : Papier qui gondole
Posté par: Sylvey le 02 février 2016 à 18:31:06
 ;) et donc l'essai que j'ai fait n'est pas concluant....c'est comme la poussière qui colle au chiffon....le papier colle et reste collé sur la vitre, même après trempage!!!!
Titre: Re : Papier qui gondole
Posté par: Collet le 02 février 2016 à 21:36:57
après avoir lu les derniers post, je m'insinue:
la gélatine et la gomme sont toutes deux des colloïdes.
ne pouvant faire d'essais (labo bloqué pour travaux), je suggère (ça ne coûte rien) de passer la gomme dans un bain léger de formol qui va tanner ce colloIde et de le plaquer sur une feuille d'altuglas ou plexiglas avec du kraft gommé.
Pour suivre nos très anciens, un légère couche de cire sur le plexi devrait faciliter le décollage.
c'était encore qu'une simple suggestion......
J.C
Titre: Re : Papier qui gondole
Posté par: Sylvey le 03 février 2016 à 07:52:17
Bonjour! A essayer..Quelquechose m'échappe, le papier washi de Lomig Perrotin est aussi gélatiné....je l'ai déjà fait sécher sur une plaque de verre avec du kraft gommé il n'y a eu qu'un tout petit point d'accroche sur un des négatifs.....
Titre: Re : Papier qui gondole
Posté par: Collet le 03 février 2016 à 22:02:27
la plaque d'altuglas ou de plexiglas ne remplacera jamais une glaceuse à l'ancienne...
avant ce genre de machine, nos vieux anciens (pléonasme) passaient sur une plaque de verre une très fine couche de cire qu'ils essuyaient méticuleusement et plaquaient leur papier barité dessus. au bout d'une heure ou plus suivant la température, le papier se décollait sans problème.
avec de l'altuglas (français) ou plexi (teuton), le temps de séchage est idem, et la feuille parfaitement glacée.
J'essaierai prochainement avec une ou deux gommes non abouties et destinées à la poubelle, le temps de retrouver un labo digne de ce nom.
Il me sert d'atelier de bricolage pour l'instant.
J.C