Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Info :

La modification des profils personnels semble engendrer des problèmes d'affichage.
Cette option ne sera plus disponible tant que la source du problème ne sera pas identifiée.
Les membres ayant provoqué malgré eux ce changement d'affichage irreversible, devront malheureusement pour le moment recréer un compte.

Quelques images de la Galerie :


- Van Dyke -
Format 21 x 29 cm

Auteur : Francoise D

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 11 x 8 cm

Auteur : david2k6

> Visiter sa Galerie <


- Kallitype -
Format 18 x 24 cm

Auteur : Franck RONDOT

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Ambrotype -
Format 13 x 18 cm

Auteur : Gential LAMBERT

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Couleur du papier sensibilisé  (Lu 4755 fois)

Couleur du papier sensibilisé
« le: 22 janvier 2012 à 10:38:52 »
A tous bonjour,

J'ai émulsionné hier quelques feuilles de papiers pour aquarelle afin de tenter de réaliser aujourd'hui mes premiers Cyanotype. Selon le livre de Jill Enfield sur les procédés anciens, le papier sensibilisé, une fois sec, doit présenter une couleur jaune vif ; or, mes feuilles tirent plutôt sur une teinte jaune-vert. Cela est-il une couleur normale ou aurais-je commis une erreur lors de la préparation du support ?

Lionel

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Couleur du papier sensibilisé
« Réponse #1 le: 22 janvier 2012 à 11:27:48 »
Bonjour Marc.

Le jaune qui tire sur le verdâtre est la couleur que j'ai toujours vue sur un papier Cyano sec.
Ceci avec la formule originale.

Il est normal que ça tire sur le verdâtre puisque la solution va commencer à précipiter des sels ferreux bleus, ce qui sur le papier encore jaune, va rendre une sensation de couleur verte.

On sait que le Cyano perd beaucoup de son "bleu" au lavage. Aussi, ces quelques sels Ferreux déjà précipités dans le papier s'élimineront sans soucis.

Certains papiers peuvent précipiter plus ou moins de ces sels, mais on ne doit pas s'en inquiéter.

Avoir un papier Cyano d'un jaune vif totalement clair avec la formule originale me semble difficile. Plusieurs paramètres inhérents à la chimie du papier et à l'environnement (lumière, taux d'humidité) influent sur le précipité. Il faut prendre aussi en considération la précipitation naturelle des sels Ferreux dans le temps, c'est ce qu'on appelle le voile chimique et c'est pourquoi un papier Cyano sensibilisé sec ne se conserve que très peu de temps.

A retenir donc : Moins vous laissez de temps entre l'enduction du papier et son exposition, meilleur ce sera.



Re : Couleur du papier sensibilisé
« Réponse #2 le: 22 janvier 2012 à 11:40:03 »
Bonjour,

je rejoins Lionel. Mes papiers sont toujours ressortis plus vers le verdâtre que le jaune pur.

Pour la conservation il m'est arrivé d'oublier un papier sensibilisé dans les nombreux tiroirs ou je les mets. Ils finissent tous bien bleu et en peu de temps.
J'ai néanmoins réussi à les utiliser après une bonne semaine mais guère plus. Vous pouvez les sécher avec un ventilateur pour diminuer le temps entre l'enduction et l'exposition.

Re : Couleur du papier sensibilisé
« Réponse #3 le: 22 janvier 2012 à 11:45:30 »
Merci à vous deux pour ces précisions. Je m'en vais de ce pas tester un premier papier au clair soleil méditerranéen que nous procure le Mistral en ce jour !

Lionel

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Couleur du papier sensibilisé
« Réponse #4 le: 22 janvier 2012 à 11:48:26 »
Oui Matthieu,

Il y'a une limite à ne pas dépasser dans le voile chimique au delà de laquelle le lavage ne les élimine plus, car les sels Ferreux sont déjà trop présents.

C'est intéressant d'ailleurs, car par là, on peut voir que toutes les teintes de bleu de l'image en dessous de cette quantité de sels Ferreux, partiront au lavage.

C'est pourquoi on recommande toujours de vraiment pousser l'exposition du Cyano, le lavage emportant une partie assez importante de sels Ferreux qui ronge les teintes légères de l'image.

Re : Couleur du papier sensibilisé
« Réponse #5 le: 22 janvier 2012 à 12:07:33 »
Merci Lionel pour les subtilitées....
Ah ! Marc évidement le clair soleil méditerranéen avec ça on ne peut que réussir  ::)

Re : Re : Couleur du papier sensibilisé
« Réponse #6 le: 22 janvier 2012 à 12:12:41 »
C'est pourquoi on recommande toujours de vraiment pousser l'exposition du Cyano, le lavage emportant une partie assez importante de sels Ferreux qui ronge les teintes légères de l'image.

C'est là le point qui me semble ne pas être des plus aisés à maîtriser lorsque l'on débute ; la notion d'ombres solarisées est souvent avancée comme un indicateur de bonne exposition. Y aurait-il une astuce pour en juger sans trop de risque d'erreur, même si j'imagine que l'expérience soit la voie indispensable pour acquérir le coup d'oeil ?

Ah ! Marc évidement le clair soleil méditerranéen avec ça on ne peut que réussir  ::)

Espérons le, je vous dirais cela tantôt. En attendant, bon appétit à vous tous !

Collet

  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Couleur du papier sensibilisé
« Réponse #7 le: 22 janvier 2012 à 12:15:45 »
cette question rejoint le problème du papier utilisé.
vaste problème car un arches , un Fabriano ou un BFK n'ont pas les mêmes réactions.
toujours ce dilemme de l'encollage d'origine et du pH du support.
Pour le cyanotype, il faut surtout retenir, comme dixit Lionel, qu'il ne faut pas préparer dix feuille à l'avance mais au jour le jour.
Jacques C.

Lionel

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Couleur du papier sensibilisé
« Réponse #8 le: 22 janvier 2012 à 12:19:31 »
Marc,

Le plus simple, c'est de sacrifier une feuille de test derrière votre négatif. Vous faites des bandes de tests en masquant par tranches d'une minute ou deux.

A la sortie du châssis, vous aurez une notion visuelle claire de cette idée de solarisation.
Après lavage, il vous sera ensuite facile de déterminer quelle plage d'exposition est la meilleure.

Mais souvent, ceci est inutile, vous faites deux ou trois essais, et vous serez déjà familiarisé avec la mécanique du Cyano.  :)

Jacques, oui, on l'a déjà souvent abordé, le PH va influer sur la teinte du bleu et son rendu des détails, des demi-teintes.

Re : Couleur du papier sensibilisé
« Réponse #9 le: 22 janvier 2012 à 17:01:56 »
A tous Bonsoir,

Je pense que j'ai mal préjugé de la qualité du rayonnement solaire en ce mois de janvier... Mes cyanotypes sont très pâles, même dans les ombres du négatif retenu pour le test, négatif qui pourtant n'était pas d'une grande densité, et malgré une durée d'exposition assez longue (près d'une heure pour le dernier test). En revanche, les marges débordant du négatif sont d'un bleu bien profond. A priori, je pense que le rayonnement en UV est trop faible en cette saison (ce que confirme effectivement l'indice annoncé par Météo France).

Ce diagnostic vous semble-t-il correct ou y aurait-il un élément qui m'aurait échappé (insuffisance de la sensibilisation du papier, ...) ?

Dans le même ordre d'idée, y a-t-il un seuil, en terme d'intensité du rayonnement UV, en deçà duquel la sensibilité du cyanotype n'est plus suffisante (un écart à la loi de réciprocité en quelque sorte) ?

Lionel

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Couleur du papier sensibilisé
« Réponse #10 le: 23 janvier 2012 à 10:04:33 »
Marc,

Oui, le Cyano a besoin que ça crache en UV, sinon vous vous retrouvez avec des temps d'insolation interminables.


Re : Couleur du papier sensibilisé
« Réponse #11 le: 23 janvier 2012 à 12:00:39 »
pour ce qui est du vert je constate aussi la même chose.

Pour ce qui est de la couleur palote, quel est le type de transparent que tu as utilisé ? Il se peut qu'il laisse moins passer les UV, idem pour les encres utilisées

Re : Couleur du papier sensibilisé
« Réponse #12 le: 23 janvier 2012 à 12:28:09 »
A tous bonjour,

Merci pour vos réponses. Je pense en effet que la puissance en UV du soleil de janvier est insuffisante (indice 1 selon Météo France) ; il va donc falloir que j’active la mise en chantier d’une insoleuse…

Aalexandre, il s’agissait d’un plan-film TXP 320, d’une densité moyenne, un petit peu contrasté il est vrai. Les marges non recouvertes par le plan-film présentent un bleu d’une belle profondeur, mais au niveau du négatif, c’est pâle, comme un jour sans photos ! Mais je posterai un scan pour que vous puissiez en juger.