Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Tirage Charbon -
Format 25 x 20 cm

Auteur : Sidney Kapuskar

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 9 x 13 cm

Auteur : xavier Vanlaere

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 13 x 18 cm

Auteur : Jean-Philippe Pernot

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Cyanotype -
Format 8 x 24 cm

Auteur : Arkane

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Bichromate de potassium  (Lu 62509 fois)

Stance

  • *
  • Messages: 21
Re : Bichromate de potassium
« Réponse #90 le: 09 avril 2015 à 15:06:08 »
Bonjour à tous,
 
Je récupère la solution usagée dans des bidons de 5L puis je les mets à la déchetterie. Mais concernant les eaux de lavages des tirages suite à ce bain ? ça m'embête de rejeter du bichromate dans les égouts, même peu concentré, il fortement nocif. Et pareil quand je lave mes cuvettes? Avec tout ça, il y en a forcement qui va dans les égouts... Comment gérez vous ça de votre coté ?  

Armand

  • *****
  • Messages: 1035
    • Du grain, mais d'argent.
Re : Bichromate de potassium
« Réponse #91 le: 09 avril 2015 à 20:54:01 »
Bonjour,

Un lien cité plus haut et ciblant l'université de la réunion n'est plus valide. En voici un autre :
http://forums.futura-sciences.com/chimie/431365-sulfite-de-sodium-na2so3-reduction-bichromate.html

Pour ma part, tous les résidus, excès de solution après la sensibilisation des papiers, bains de lavage après exposition, sont vidés dans un premier bidon plastique de 5 litres que je transvide ensuite et au fur et à mesure dans un bidon de 20 L. Une fois que ce dernier est quasiment plein, j'y mets du sulfite de sodium. Dans le lien cité, il est dit environ la moitié du poids de bichro en sulfite. Ici, il faut tenir compte des différentes concentration en partant de la solution de réserve. Lorsque que l'on mets ce sulfite de sodium, la couleur vire au vert. Honnêtement, ce n'est pas flagrant de distinguer entre l'orange très dilué et du vert fortement pastel.

Bref, une fois que c'est fait, je verse mes 20 L dans les toilettes.

Petite précision : l'excés de solution après sensibilisation et le pinceau d'étendage sont également recueillis dans une petite coupelle puis dans mon bidon de 5L. Ainsi, je limite au maximum les rejets de chrome 6.


MISONNE

  • *****
  • Messages: 2112
Re : Bichromate de potassium
« Réponse #92 le: 09 avril 2015 à 21:55:34 »
Pour ma part , au départ , je mets dans une éprouvette de 100ml d'eau et je dépose 3% de bichro  ( chrome 6) + 1,5% de sulfite , la on voit bien qu'il deviendra chrome 3 tout vert comme un martien !!! bip bip ...

Autre part  , au moment que je dépose le sensibilisateur a 3% ( chrome 6 ) sur le papier au pinceau  , sèché , exposé puis lavage , dans le bac avec près d'un litre d'eau , il y a peu de bichro , pourquoi puisque qu'il est fortement dilué !!! il n'est plus a 3 % !!! mais a 0, % et quelques petits chiffres .

On déverse l'eau usée dans un bidon transparent de 5 litres ... , une fois presque plein , je mets une cuillère  de soupe un peu de  sulfite , puis bien la remué , il sera trouble , laissé se reposé , attendre une nuit et au lendemain je regarde de travers le bidon face a la lumière sans la remué et la je vois vert presque transparent  et aussi le fond de dépot , C'EST CELUI LA LE FOND QU'IL NE FAUT PAS LA JETE, on jete au moins 80 a 90 % dans le rejet sans trop remuer le bidon , le reste du dépot  , je passe au filtre a café puis je jette dans la poubelle ...
Voila c'est bien simple ..
« Modifié: 09 avril 2015 à 22:00:45 par MISONNE »

Collet

  • *****
  • Messages: 1501
  • Sexe: Homme
Re : Bichromate de potassium
« Réponse #93 le: 09 avril 2015 à 22:42:32 »
Mon cher Pierre,
voilà une bonne réponse.
elle rejoint la technique des bains de  cibachrome
le kit de développement contenait un révé, un bain de blanchiment et un flacon de poudre qui n'était que du sulfite de Na pour éliminer le chrome.
et comment vont faire les tanneurs du Maroc et autres pays pour traiter le cuir des bourricots, chèvres, etc.???
sans bichromate.
et les boiseux pour faire de l'ébène avec du pin ?
J.C

Stance

  • *
  • Messages: 21
Re : Bichromate de potassium
« Réponse #94 le: 09 avril 2015 à 23:17:51 »
Merci beaucoup pour tous vos conseils. Pas facile pour moi cette histoire de solution verte car la bain de blanchiment dans la séquence de traitement bromoïl est déjà un peu vert ! Mais bon si ça crée un dépôt je devrais le voir !

Armand

  • *****
  • Messages: 1035
    • Du grain, mais d'argent.
Re : Bichromate de potassium
« Réponse #95 le: 10 avril 2015 à 08:04:05 »
Hello, bonjour tout le monde,

Dans le lien précisé (futura sciences), il est question d'acide sulfurique ou plus facilement d'acide chlorhydrique pour éliminer ces boues et ainsi tout jeter aux égouts puisqu'ainsi, le chrome restant n'est plus soluble dans l'eau.
D'autre part, mettre les boues dans la poubelle n'est pas forcément très écologique non plus car le chrome ne sera pas réduit lors de l'incinération, si il y a incinérateur, ou si les ordures sont enfouies, tôt ou tard, elles se retrouveront dans la nature. En tout état de cause, ce ne sera que du chrome 3 qui, si je ne m'abuse, est présent naturellement dans la nature.
Enfin, je crois qu'il faut relativiser. Certes tout un chacun doit y mettre du sien et éviter de polluer mais à ce moment là, je pense qu'il faudrait aussi bannir les fayots de notre alimentation, car là, je peux vous dire que je produis pas mal de gaz à effet de serre  ;D et ce n'est pas ma femme qui dira le contraire  :D

Stance

  • *
  • Messages: 21
Re : Bichromate de potassium
« Réponse #96 le: 10 avril 2015 à 14:36:54 »
Je pense effectivement que je vais utiliser le sulfite, mais je préfère confier la "boue" à la déchèterie plutôt que de la jeter à la poubelle...

Collet

  • *****
  • Messages: 1501
  • Sexe: Homme
Re : Bichromate de potassium
« Réponse #97 le: 10 avril 2015 à 22:43:18 »
tous les bichromates sont utiles pour nos travaux mais également dans d'autres métiers ; j'ai parlé des tanneurs et des boiseux.
ces personnes sont conscientes de l'effet néfaste du chrome II ou III.
Si  on devait faire un tri écologique sur la nature des eaux résiduelles de nos canalisations, il est fort à parier que nos rejets sont des micro particules bien innocentes.................
"On" nous bassine  depuis trois jours à la télé sur la pollution atmosphérique en région parisienne.
Allez donc respirer l'air auprès des déchetteries...!
notre utilisation du chrome II ou III est ridicule lorsque l'on observe le jemenfoutisme actuel.

et le sulfite ? ça vient de la mer.
Faut-il ne plus y songer ?
J.C