Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Cyanotype -
Format 30 x 40 cm

Auteur : Pierre Blanchard

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 100 x 85 cm

Auteur : Vincent Martin

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 10 x 12 cm

Auteur : Antoine Barret

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Ambrotype -
Format 13 x 18 cm

Auteur : Virves Tarmo

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: oxalate ferrique en poudre. On en est où?  (Lu 12171 fois)

Ron Talis

  • ****
  • Messages: 393
    • www.rontalis.com
Re : oxalate ferrique en poudre. On en est où?
« Réponse #15 le: 01 novembre 2015 à 23:10:38 »
superbes tes kalli...
note que pour moi aussi. l'oxalate tient 6 mois facilement. (méthode Mougin).

l www.rontalis.com

elscode

  • **
  • Messages: 79
    • Atelier Argentique
Re : oxalate ferrique en poudre. On en est où?
« Réponse #16 le: 02 novembre 2015 à 17:20:05 »
Merci Ron Talis.

C'est une bonne nouvelle pour la conservation :D

Tu prends des précautions particulières pour la conservation ou pas ?

jf Cholley

  • **
  • Messages: 95
    • un certain regard
Re : oxalate ferrique en poudre. On en est où?
« Réponse #17 le: 03 novembre 2015 à 01:22:00 »



Aussi pour te rassurer, mes deux derniers tirages palladium de septembre 2015 sont fait avec de l’oxallate de fabrication “maison” qui date de 2013 !!!
je n'arrive pas à joindre une image ?

mais j’ai une petite vidéo de l’ambiance de travail…
http://blog.photographie-cholley.com/2015/09/essais-chambre-11x14-chamonix-nikon-450-tirages-palladium-resume-en-5mn-avec-elsa/

Collet

  • *****
  • Messages: 1501
  • Sexe: Homme
Re : oxalate ferrique en poudre. On en est où?
« Réponse #18 le: 04 novembre 2015 à 22:07:16 »
on peux, on pourrais faire des romans sur l'oxalate ferrique:
je pense avoir testé une partie de tout ce qui a été décrit jusqu'alors.
j'ai retrouvé récemment un flacon fabriqué en octobre 1996, suivant la méthode de Pierre Brochet, reprise par J.C Mougin et Payral à l'époque où l'on trouvait facilement de l'hydrate de fer. Et il fonctionne parfaitement.
Assez cossard de nature, j'ai ensuite acquis de l'oxalate chez B & S, puis l'an passé repris la formule donnée par Lionel........
J'avoue que mes tirages ne sont pas toujours d'une blancheur éclatante, que ce foutu oxalate est difficile à éliminer, mais le principal n'est-il pas d'arriver à obtenir des images sur à peu près tous les supports dont on dispose......?
j'ai encore en mémoire des tirages vintages de Weston, exposés à Arles, qui semblaient avoir été virés dans du jus de nicotine...!
J.C