Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Info :

La modification des profils personnels semble engendrer des problèmes d'affichage.
Cette option ne sera plus disponible tant que la source du problème ne sera pas identifiée.
Les membres ayant provoqué malgré eux ce changement d'affichage irreversible, devront malheureusement pour le moment recréer un compte.

Quelques images de la Galerie :


- Cyanotype -
Format 20 x 20 cm

Auteur : Sylvain B

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 42 x 65 cm

Auteur : claude Bouchez

> Visiter sa Galerie <


- Argyrotype -
Format 18 x 18 cm

Auteur : Guy Belzane

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Ambrotype -
Format 13 x 18 cm

Auteur : Gential LAMBERT

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: dépouillement de la gomme  (Lu 4014 fois)

dépouillement de la gomme
« le: 19 juillet 2011 à 18:35:59 »
J'enfonce peut être les portes ouvertes si certains connaîssent déjà, mais je viens de découvrir un outil pour le dépouillement :
un pulvérisateur de jardin à pompe. Celui que j'ai utilisé cet après-midi contient 1 litre d'eau, on dirige le jet en pluie sous pression là où on veut
Ceux qui font du très grand format peuvent essayer la sulfateuse à vigne

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Re : dépouillement de la gomme
« Réponse #1 le: 19 juillet 2011 à 18:40:36 »
J'avais vu en effet certains Gommistes et Charbonnistes se servir avantageusement de cet instrument.

Il est bon de rappeler cette petite astuce pour ceux qui craignent le coup de pinceau un peu trop brutal et maladroit.  :)

 (Expérience personnellement vécue !)

Re : dépouillement de la gomme
« Réponse #2 le: 19 juillet 2011 à 22:29:40 »
j'utilise ce procédé mais je préfère la pissette coudée pour diriger le jet et régler sa puissance.

Re : dépouillement de la gomme
« Réponse #3 le: 20 juillet 2011 à 10:32:39 »
C'est bien ce dont je me doutais : j'avais réinventé la roue.
La pissette, j'avais déjà utilisé un pistolet à eau

Re : dépouillement de la gomme
« Réponse #4 le: 24 juillet 2011 à 13:37:47 »
Le pulvérisateur c'est une bonne idée, mais est-ce que le jet est réglable
J'utilise le pommeau de la douche, avec trois jets réglables et cela marche assez bien.
annie (islande)

Re : dépouillement de la gomme
« Réponse #5 le: 24 juillet 2011 à 16:04:31 »
Effectivement, j'utilise aussi une douche (en fait une douche GARDENA pour jardin, mes robinets de labo sont équipés d'embouts Gardena, je peux y mettre les accessoires que je veux) dont je peux régler le débit.
Le pulvérisateur permet d'aller avec précision sur une toute petite partie de la gomme pour faire plus proprement ce qu'on ferait à l'aide d'un pinceau

Re : dépouillement de la gomme
« Réponse #6 le: 24 juillet 2011 à 22:49:15 »
Bonsoir tout le monde,
pour ma part je dépouille toujours dans l'eau avec la gomme qui flotte pour amortir le choc et parfois je plonge volontairement la feuille dans l'eau pour amortir d'avantage. J’utilise le pulvérisateur de jardin (5 litres d'eau), le pinceau et la pissette. J'utilise également mes doigts..;J'explique, je prends l'embout de mon pulvérisateur, e.dans mes doigts et je laisse tomber l'eau en gouttes à gouttes continue sur la partie que je souhaite travailler. Je   controle le débit de l'eau (comme aurait dit Charles Trenet!!!)
Erick

Re : dépouillement de la gomme
« Réponse #7 le: 25 juillet 2011 à 00:11:09 »
Je pense m'être mal expliqué.
1-la feuille est dans l'eau, image vers le bas
2-Après "un certain temps" qui correspond à sa durée de dépouillement, je retire cette image de l'eau, la place verticalement sur une vitre calée dans l'évier et je termine le dépouillement, à la douchette, avec une pression variable selon ce que je souhaite obtenir. Le pulvérisateur intervient ensuite afin d'insister sur une surface plus ou moins importante
4- L'image égoutée est ensuite placée à plat entre 2 torchons et tamponnée légèrement afin d'enlever l'excès d'eau et éviter les coulages dans les angles. Le séchage se fait ensuite soit à plat soit suspendu, l'image est terminée ou prête à recevoir une autre couche dans le cas de  tri ou quadrichromie
Mais c'est uniquement la méthode que j'emploie. Si les gestes sont à peu près les mêmes dans les grandes lignes, il y a autant de façon de pratiquer qu'il y a de gommistes

Re : dépouillement de la gomme
« Réponse #8 le: 25 juillet 2011 à 19:27:12 »
Bonjour,Non non vous vous êtes bien expliqué....Je suis d'accord avec vous chacun s'approprie la technique et adapte ces outils. C'est très enrichissant d'exposer nos méthodes. Cela participe un peu à la survie de ces procédés.
Personnellement dès que j'ai sorti la gomme de l'eau, je la sèche au sèche cheveux avec la position air chaud. Ainsi je peux réaliser une seconde couche dans la foulée.
Erick Mengual