Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Cyanotype -
Format 14 x 15 cm

Auteur : Ariane C.Brejnik

> Visiter sa Galerie <


- Calotype -
Format 20 x 25 cm

Auteur : Jean-François CHOLLEY

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 19 x 19 cm

Auteur : Eric OLIVIER

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Van Dyke -
Format 30 x 30 cm

Auteur : inSOlo

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Cirage du papier.  (Lu 10143 fois)

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3971
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Cirage du papier.
« le: 12 avril 2011 à 11:18:36 »
Bonjour,

Le cirage du papier n'est pas chose facile.
Il faut travailler à des températures élevées, aller vite, jouer du fer à repasser, etc.

Et surtout, le cirage consomme beaucoup de cire dont le buvard absorbe les excédants.

Je réfléchissais donc dimanche à essayer la cire d'abeille pour le cirage, sous forme d'encaustique qu'on utilise depuis longtemps pour cirer le bois.

J'ai donc préparé cette encaustique :
- Une partie de cire d'abeille
- Deux parties d'essence de Térébenthine

J'ai attendu 24h, que le tout prenne la forme d'une pâte.

J'ai donc frotté une feuille au tampon de coton avec cette préparation, à froid, sur chaque face du papier.

Résultat :
Une fois la Térébenthine évaporée, ne subsiste sur le papier que la cire (on ne perçoit plus que son odeur).
Cependant, si le papier gagne en transparence, ça ne vaut pas un vrai cirage au fer.
J'en déduis donc bien-sûr que peu de cire pénètre réellement les fibres du papier.

Je ne m'avoue pas vaincu, j'ai d'autres idées.  ;D

Ron Talis

  • ****
  • Messages: 393
    • www.rontalis.com
Re : Cirage du papier.
« Réponse #1 le: 12 avril 2011 à 20:55:12 »

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3971
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Cirage du papier.
« Réponse #2 le: 12 avril 2011 à 21:02:38 »
Oui Denis, je connaissais Richard Cynan  :)

Mais en fait je n'avais jamais trop fait attention aux légendes de ses images.

Turpentine.... C'est Térébenthine in English ?

wiz

  • *
  • Messages: 6
Re : Cirage du papier.
« Réponse #3 le: 14 avril 2011 à 19:13:19 »
Ciao Lionel

Cynan, quand il parle de " Wax: Sisson's Turpentine-wax formula", il fait reference sans doute a ce livre:

The Turpentine Vaxed-Paper Process.
di J. Lawson Sisson
London:  A. Marion and Co 1858

je ne pouvais trouver, tu sais quelquechose?

Turpentine, Trementina e Térébenthine sont  la  meme chose.  Je pense.... ;D

Werther

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3971
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Cirage du papier.
« Réponse #4 le: 14 avril 2011 à 19:20:45 »
Bonjour Werther,

Je ne connais absolument pas ce livre...

Je vais essayer de contacter Richard pour en savoir un peu plus.

J'ai reçu mon papier Crob'Art cet après-midi ! Je suis impatient de le tester ce week end.

Jacques71

  • Invité
Re : Cirage du papier.
« Réponse #5 le: 14 avril 2011 à 19:23:29 »
Oui Turpentine = Térébenthine

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3971
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Cirage du papier.
« Réponse #6 le: 15 avril 2011 à 17:08:08 »
Bon alors voilà...

D'après mes essais, il faut simplement étaler une fine couche d'encaustique sur la surface du papier, attendre que la Térébenthine s'évapore.

Il ne subsiste sur le papier que la fine couche de cire d'abeille qu'on passe ensuite au fer afin que le papier l'absorbe.

Finalement on jouera toujours du fer... Disons que l'intérêt est d'aider à l'homogénéisation de la couche de cire sans avoir des surplus inutiles de cire qui disparaîtront dans le buvard.

Je vais tout de même voir du coté de Richard Cynan et sa Turpentine-Wax !  :D

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3971
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Cirage du papier.
« Réponse #7 le: 20 avril 2011 à 19:10:43 »
Suite au fil sur le Calotype donc, j'apporte une précision sur le cirage.

Je procède ainsi à présent, mais je précise que je cire en toute fin de production du négatif et non au départ comme pour le Papier Ciré Sec.
Je ne sais donc pas si l'encaustique Cire d'Abeille/Térébenthine serait bon dans ce cas.

Je place mon négatif entre deux feuilles absorbantes (du buvard ou du papier essuie-tout pourquoi pas).
Et là, je chauffe le tout au fer.

Lorsque ce sandwich buvard/négatif est bien chaud, je retire la première couche de buvard et rapidement j'étale de l'encaustique à l'aide d'un disque de coton.
Avec la chaleur, la cire fond et pénètre le papier alors que la Térébenthine s'évapore.
Je continue à frotter tranquillement jusqu'à ce que le papier ne présente plus de taches de cire huileuse.

Je répète ensuite les mêmes opérations pour l'autre face du négatif.

Si il y'a des manques ou des zones, alors on peut refaire une passe.  :)

Ci dessous, on voit le négatif de dos (l'image devient très visible !) et on peut voir également au bout de mes doigts, les lignes du texte par transparence à travers le papier ciré.

Une fois ciré, le papier prend un aspect cristalisé très agréable à manipuler, et bien sûr une odeur de cire d'Abeille fabuleuse !  ;)