Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Cyanotype -
Format 18 x 23 cm

Auteur : Jean-François CHOLLEY

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 20 x 25 cm

Auteur : Julien Pironin

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 20 x 20 cm

Auteur : Sylvain B

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Papier Salé -
Format 20 x 23 cm

Auteur : Jean-Luc Fischer

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Négatif papier ciré sec  (Lu 34941 fois)

Alexis Gaillac

  • **
  • Messages: 58
    • http://www.alexisgaillac.fr
Re : Négatif papier ciré sec
« Réponse #30 le: 04 avril 2011 à 19:55:53 »
- Je capture les négatifs par transmission. J'ai pu vérifier sur quelques contacts (papier RC) que cela correspondait bien au rendu (texture) après tirage.
Par réflexion, les négatifs ont l'air beaucoup moins contrastés. C'est la formation de l'image dans l'épaisseur du négatif, et même au dos, qui donne le contraste. J'ai en effet remarqué qu'en prolongeant le temps de développement, la densité n'augmente pas ou peu sur la face du négatif, mais augmente au dos, ce qui rajoute du contraste.

- Mis à part sa texture, le Crob'Art fonctionne à merveille, sans acidification ! En améliorant ma technique de cirage, je pourrais peut-être limiter la texture.
J'aimerais bien tester l'Atlantis Photosafe utilisé par Nicolas, mais à 130€ HT le rouleau, ça fait un petit investissement ...
Pour ma part, j'ai l'impression qu'en augmentant le temps de développement, la texture diminue ... mais cela vient peut être de l'augmentation générale du contraste qui "masque" la texture plus locale ...  ???

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3983
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Négatif papier ciré sec
« Réponse #31 le: 04 avril 2011 à 20:03:28 »
Je manque vraiment de temps pour faire des essais...

Les derniers datent d'il y a deux semaines (que j'ai posté a coté).

Je pense que oui, le contraste vient faire disparaître la texture.

Si tu es d'accord Alexis, ce serait bien que tu nous fasses un petit récapitulatif de ton mode opératoire et tes formules.

Tu sembles utiliser le papier sec.

Bref, on veut tout savoir !  ;D

Alexis Gaillac

  • **
  • Messages: 58
    • http://www.alexisgaillac.fr
Re : Négatif papier ciré sec
« Réponse #32 le: 04 avril 2011 à 21:13:43 »
Puisque c'est gentiment demandé par notre dealer préféré, voici mon mode opératoire actuel, qui commence à être satisfaisant, sans être optimisé :

Papier:
J'ai testé pas mal de papiers. La plus part noircissaient complètement ou se tachaient lors du développement. Seul le Canson Crob'Art m'a donné de bons résultats. J'ai eu le tuyau sur ce post: http://www.apug.org/forums/forum42/33426-has-anybody-got-successful-calotype-negatave.html.

Cirage:
Je cire pour l'instant au fer à repasser (sans trous sur la semelle, le fer à farter les skis fonctionne très bien ...).
Je fais un sandwich papier buvard / papier à cirer / cire en petites granules / papier à cirer / papier buvard, et je le repasse jusqu'à fusion de la cire qui se répartit sur tout la surface des 2 feuilles de papier. Je remets ensuite les papiers cirés entre 2 autres feuilles de buvard et je repasse à nouveau pour absorber l'excédant de cire.

Ioduration:
En lumière du jour.
Je laisse mes feuilles immergées 12h dans un bain contenant:
- 80g d'iodure de potassium
- 40g de lactose
- 20g de colle de poisson
- 1l d'eau distillée
Puis essorage au papier essuie tout, type "sopalin" et séchage au sèche cheveux.

Sensibilisation:
En lumière inactinique (rouge chez moi) de labo.
Après avoir retaillé les feuilles à la taille de négatif voulu, immersion 10 minutes dans:
- 25g de nitrate d'argent
- 250ml d'eau
Ce volume de chimie me permet d'immerger 2-3 feuilles 8x10 dans une cuvette pour papier 8x10 à fond plat.

Rinçage:
Je lave les feuilles dans 2 bains successifs de 5 minutes dans de l'eau distillée.
Puis essorage au papier essuie tout, type "sopalin", séchage au sèche cheveux, et direction les châssis !

Exposition:
Les essais m'ont pour l'instant mené à un exposition satisfaisante pour 1 minute à f/8 en plein soleil (du mois d'avril).
Pour l'instant, j'ai exposé mes négatifs 3-4 jours maximum après la sensibilisation. J'ai conservé quelques négatifs sensibilisés en stock pour des essais de "vieillissement" ... a suivre.

Développement:
En lumière inactinique (rouge chez moi) de labo.
Pour un négatif 4x5 en cuvette 4x5,  immersion de 4h dans:
- 2g d'acide gallique
- 200ml d'eau
- 4 gouttes du bain de sensibilisation
Pour les 8x10, j'ai conservé les mêmes proportions pour un bain de 1,5l (pour 5 feuilles 8x10) avec de bons résultats
J'arrête le développement "à vue", quand la densité me semble correcte.
Bien sûr, je n'agite pas pendant 4h ! J'inspecte toutes les 30 minutes environ.

Rinçage:
Dans 2 bains d'eau courante, 2x5 minutes environ.

Fixage:
10 minutes dans:
- 150g d'hyposulfite de soude
- 1l d'eau courante

Lavage:
Par une dizaine de bains d'eau, comme je le fais pour les papiers barytés.

Voilà, vous savez tout.
Je complèterai au fur et à mesure de mes essais.

Mais je n'ai rien inventé !
Je me suis principalement, et très largement inspiré du mémoire de Nicolas: http://nileg.free.fr/doc/Memoire2_Cm.PDF
Tant du point de vue historique que du point de vue pratique, ce document est à lire et relire, amis calotypistes !

Alexis.

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3983
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Négatif papier ciré sec
« Réponse #33 le: 09 avril 2011 à 23:51:21 »
Merci Alexis pour toutes ces précisions !

Bon de mon coté j'ai refait un essai de Calotype aujourd'hui, ça graine trop, c'est insupportable.
Intirable même si la densité et les contrastes sont suffisants. J'ai regardé de plus près, c'est bien la texture du papier qui me donne ce grain grossier.

Du coup, je viens de passer commande d'un bloc de Crob'Art sur le Géant !  :D

Je suis impatient de le recevoir lorsque je vois la finesse de tes résultats !

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3983
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Négatif papier ciré sec
« Réponse #34 le: 10 avril 2011 à 13:05:43 »
Hier j'ai fait le test suivant tout simple :

- Ioduration
- Sensibilisation
- Rinçage
- Séchage

- Exposition du papier sec 30s à F5,6 sous le soleil de 17h30 en Avril

- Développement toute la nuit dans une solution d'acide gallique avec une goutte de Nitrate d'argent.

Presque pas de grain sur mon papier à 4 sous ! Et superbe plage de gris !

Ce phénomène est surement connu, mais j'en déduis donc que moins le révélateur est chargé en Nitrate d'Argent, plus il sera lent, mais plus l'image sera fine et douce. Cependant, on peut jouer sur la densité en prolongeant.

Pas de voile au bout de 15h de révélation !

Je ne montre pas d'image, car il s'agit juste de bouts d'essais sans intérêt (je suis un spécialiste du bout d'essai de quelques centimètres carré sans intérêt)  ;D

Mais j'attends surtout le Crob'Art, histoire d'être sûr de partir d'un bon papier à la base.

Je sens que le négatif papier me plait de plus en plus !  :D

Francis Courtemanche

  • ****
  • Messages: 299
  • Sexe: Homme
Re : Négatif papier ciré sec
« Réponse #35 le: 11 avril 2011 à 09:54:09 »
Bonjour à tous,

Grosse déception, j'envisageai de faire mes premiers essais de papier ciré sec aujourd'hui et le temps est tout gris...
J'hésite à tenter une photo en extérieur avec 8 à 10 minutes d'exposition... Ou alors est ce que quelqu'un sait si il est possible d'exposer à la lumière artificielle ?

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3983
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Négatif papier ciré sec
« Réponse #36 le: 11 avril 2011 à 12:24:35 »
Francis,

A la lumière artificielle, ça risque d'être difficile.

Le négatif papier est beaucoup moins sensible que le Collodion puisque là où j'aurais un temps de pose de 1s à F5,6 au Collodion, je passe à 30s pour la même ouverture avec le négatif papier.

Mais tu peux tout de même faire des essais par temps couvert, ça fonctionnera.  :)

Par temps gris et bas début février, en Calotype humide, j'étais à 30s à F5,6 justement.
Pour le papier ciré sec, les temps doivent être sensiblement les mêmes je pense.

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3983
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Négatif papier ciré sec
« Réponse #37 le: 12 avril 2011 à 21:37:58 »
Je viens de voir sur le Flickr de Richard Cynan que m'a donné Denis Ron Talis (Post sur le Cirage du papier), qu'il utilise du Canson Marker...

Quand j'ai commandé mon Crob'Art sur le Géant, j'ai lorgné deux minutes sur ce papier précisément... Pourquoi, je ne sais pas, mais j'aurais dû en prendre un bloc aussi !  :-\

Bref, référence à retenir pour le négatif papier !  :)

Mavi

  • ***
  • Messages: 121
  • Sexe: Homme
    • Photomavi
Re : Re : Négatif papier ciré sec
« Réponse #38 le: 28 avril 2012 à 11:51:56 »
Merci Alexis pour vos remarques au sujet de la cire ; le caractère protecteur et homogène qu'elle apporte à la feuille de papier était l'une des raisons pour laquelle Le Gray choisit le cirage préalable du négatif, conscient de ne pouvoir trouver à l'époque aucun papetier produisant un papier satisfaisant entièrement les photographes calotypistes.

Pour completer...
Avant d'etre photographe, Le Gray etait peintre et connaissait parfaitement bien les papiers et leur composition. Or en son époque, il y eut une revolution dans le mode de fabrication des papiers. Cela alla meme eteindre en partie les guerres de chiffonniers qui faisaient rage dans l'Est de la France. Désormais, de nombreux papiers etaient fait a partir de bois. Moins chers, plus accessibles mais ceux-ci posaient de nombreux problemes de conservation due a certaines substances telle que la lignite que nous ne trouvons pas dans les papiers dit 100% vegetales (lin, coton, chiffon). Le Gray avait connaissance de (ou rencontré) ces problemes et cherchait egalement a isoler la chimie photographique des papiers pour s'affranchir des nouveaux papiers aux substances peu connues mais aussi pour la conservation de ces photographies.

En passant sur ce fil passionnant,
Bravo aux aventuriers, experimentateurs! Vraiment!!!
Vincent


Pronier

  • **
  • Messages: 73
Re : Négatif papier ciré sec
« Réponse #39 le: 11 octobre 2015 à 14:44:14 »
Pour le papier ciré sec, le photographe qui maitrise parfaitement cette technique est Martin Becka
Il a écrit un petit livre sur Legray et le papier ciré sec. ce petit bouquin qui n'est pas conçu dans le style recette de cuisine donne cependant des informations bien utiles à qui le lit attentivement.
voir ses images de Dubai
http://www.rencontres-arles.com/C.aspx?VP3=CMS3&VF=ARL_1024_VForm&FRM=Frame%3AARL_1104