Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Info :

La modification des profils personnels semble engendrer des problèmes d'affichage.
Cette option ne sera plus disponible tant que la source du problème ne sera pas identifiée.
Les membres ayant provoqué malgré eux ce changement d'affichage irreversible, devront malheureusement pour le moment recréer un compte.

Quelques images de la Galerie :


- Cyanotype -
Format 13 x 17 cm

Auteur : Ariane C.Brejnik

> Visiter sa Galerie <


- Gomme Bichromatée -
Format 20 x 50 cm

Auteur : Maxime Alembik

> Visiter sa Galerie <


- Argyrotype -
Format 20 x 20 cm

Auteur : Christian Rousseaud

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Ambrotype -
Format 20 x 20 cm

Auteur : Julien Felix

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Etude du kit Collodion.  (Lu 7931 fois)

Lionel

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Etude du kit Collodion.
« le: 01 novembre 2010 à 09:46:11 »
Bonjour,

Comme annoncé dans le titre, je suis à l'étude d'un kit Collodion pour la découverte du procédé.

Je dois recevoir sous peu les sels d'ammonium et de cadmium qui seront disponibles sur la boutique ainsi qu'un nouveau stock de Collodion concentré.
Ces sels vont me permettre de proposer en effet ce fameux kit, qui sera plus stable qu'avec des sels de potassium.

Il y'aura dans ce coffret de départ, ce qu'il faut pour obtenir environ 75 plaques 9x12 (35 en 13x18, ou encore une vingtaine en 18x24) soit 200ml de Collodion photographique tout prêt.

Je réflechis à un second coffret qui reprendrait le même materiel, mais avec le double de solutions pour le double de plaques.

Il y aurait déjà dans ce kit :

- 1 flacon 100ml de collodion concentré
- 1 flacon 100ml de solution salée (ammonium et cadmium)

Ces deux solutions seront à mélanger avant l'emploi.

- 1 flacon de 250ml de nitrate d'Argent en solution
- 1 flacon de 1000ml de Révelateur au Fer (positif ou négatif suivant la dilution)
- 1 pot d'Hyposulfite en cristaux pour préparer un litre de fixateur.

A ceci j'ajouterai un flacon col rodé 250ml pour la préparation du Collodion Photo par le mélange des deux premières solutions.
- Peut-être un petit flacon d'acide nitrique
- Peut-être également un petit flacon d'alcool et quelques autres petits accessoires.

Le tout devrait être proposé autour de 100 euros suivant la concentration du bain d'Argent.
Je fais des essais, à savoir si je propose une solution standard à 10% qui pourra être réalimentée si l'acheteur veut continuer le Collodion et ainsi réutiliser son bain d'argent, ou une solution moins concentrée qui offrira de quoi sensibiliser le nombre de plaques annoncé seulement. Le prix final du kit sera dépendant essentiellement de cette quantité de Nitrate d'Argent qui est très cher en ce moment.

Evidement, il faudra que l'acheteur ait à disposition une chambre noire avec éclairage de laboratoire, une chambre de prise de vue avec chassis adapté pour les plaques de verre ou tôles à Ferrotype dont il devra disposer également.

Re : Etude du kit Collodion.
« Réponse #1 le: 02 novembre 2010 à 11:25:31 »
Je ne suis pas très attiré par les Kits photo, mais je dois reconnaitre que là c'est vraiment la grande classe...
Bon courage à toi Lionel !!

Lionel

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Etude du kit Collodion.
« Réponse #2 le: 25 février 2011 à 15:13:14 »
Bonjour,

J'arrive au bout des tests de ce nouveau kit Collodion.
Ca m'a prit du temps car les sels de Cadmium et Ammonium m'étaient inconnus.

Je vais le lancer, mais ce sera avec fébrilité lorsqu'on sait les difficultés que l'on rencontre lorsqu'on débute.

En effet, à travers les kits, j'essaye au maximum d'offrir les éléments les plus simples pour obtenir une image.
Je dis bien une image et non une image parfaite comme on peut en voir chez certains membres du forum qui ont leurs propres formules, leurs tours de main, etc.

Le débutant rêve d'obtenir ces mêmes images et pense qu'il les aura du premier coup, mais n'imagine pas les heures de travail, d'étude et les multiples échecs avant d'arriver à ces résultats.

La Photographie (surtout ancienne) est un sport de riche qui a beaucoup de temps à perdre  ;D

Le kit Collodion est donc composé des éléments essentiels :
- Un flacon de solution aux sels de Cadmium et Ammonium
- Un flacon de Collodion concentré
- Un flacon de Nitrate d'Argent
- un flacon de révélateur au Fer
- Un flacon de fixateur concentré à diluer 1+1
- Un petit flacon de solution de nettoyage au blanc de Meudon

Et niveau matériel, le stricte minimum :
- Un flacon col rôdé
- Un petit becher de 50ml

Je le rappelle, l'utilisateur devra disposer d'une cuvette de la taille de ses plaques pour le bain de Nitrate d'Argent (ce pourra être une assiette en plastique comme dans mon article lorsque j'ai débuté), de plaques bien sûr, mais aussi d'une chambre de prise de vue qui pourra recevoir les plaques et d'un laboratoire avec éclairage de sûreté. La lumière d'une bougie éloignée peut convenir, mais je préfère ne pas conseiller la présence d'une flamme là où circulent des liquides et vapeurs très inflammables...

Les plaques que j'obtiens avec ce kit sont très bonnes mais je préfère de loin mes Collodions aux sels de Potassium.
C'est surement une affaire d'expérience, mais on en reparlera dans le post que j'ouvrirai demain pour vous montrer les résultats.  :)

Vous me direz ce que vous en pensez...  :)


Re : Etude du kit Collodion.
« Réponse #3 le: 25 février 2011 à 17:13:07 »
Bravo, c'est un kit qui semble attendu par de nombreux débutants pour enfin se lancer.

Si je peux me permettre une petite suggestion plus qu'une remarque;

un kit 2 pourrait inclure les produits chimiques non dilués (sulfate de fer, nitrate d'argent, sels) ce qui permettrait à un acheteur ayant déjà essayé le kit 1 de faire lui même ses mélanges et de se lancer dans quelques expérimentations sans être tenu à une formule donnée (préparer une quantité voulue, utiliser des sels de potassium ou de cad-ammonium au choix, doser l'acidité du révélateur...),
 et/ou simplement de régénérer son kit1
Il faudrait alors y rajouter peut-être  une baguette de verre qui est bien utile pour faire dissoudre les sels, un peu de papier Ph..
 
Certes, ces produits sont déjà disponibles séparément sur la boutique mais j'ai l'impression que certains parfois ne savent pas trop ce dont ils ont besoin et hésitent à acheter tout de suite les produits de base en plus grosses quantités.
Ce kit 2 serait un peu l'étape intermédiaire entre le kit 1 (on essaye pour voir) et le pratiquant confirmé qui sait directement quoi prendre sur la boutique.

Lionel

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Etude du kit Collodion.
« Réponse #4 le: 25 février 2011 à 17:37:23 »
Fabrice,

Ta suggestion est très juste en effet.

Il m'est arrivé plusieurs fois de modifier des commandes en accord avec le client qui s'était trompé sur des quantités ou dans les sels, tant il y'a de choses différentes qui entrent dans la composition.

Je vais y réflechir.  :)

Evidemment, rien ne remplacera une démonstration, un cours...
J'étais en train de penser qu'il faudrait que je prenne contact avec tous les Collodionnistes confirmés comme toi Fabrice, qui donnent des cours, afin de rassembler toutes les informations les concernant pour les contacter.

Il y'a de temps en temps des demandes et j'essaye de les rediriger vers vous sans trop savoir ce que vous pouvez proposer réellement.

Je pensais à faire une page spéciale qui rassemblerait toutes ces infos (Noms, adresses, disponibilités, contacts, tarifs, etc.) et qui serait liée à certains produits de la boutique pour que le débutant un peu perdu puisse vitre trouver une aide efficace si il veut vraiment passer à l'action.

Alors ensuite, il est évident que c'est juste une sorte de petit service que je vous rends si ça peut davantage vous faire connaître ou gagner un peu d'argent.
Je ne garantis pas au client le contenu des cours, les modalités, etc.

Je vais voir ça  :)

Re : Etude du kit Collodion.
« Réponse #5 le: 25 février 2011 à 23:30:16 »
Bonsoir,

Pour être totalement honnête, je suis sceptique sur l'intérêt de ce kit, pour ne pas dire perplexe. L'idée n'est évidemment pas de protéger un quelconque secret, cela n'aurait aucun sens mais je pense que pour autant, donner l'impression à des débutants qu'ils vont pouvoir essayer la technique du collodion et s'en sortir seuls, avec une notice et quelques produits déjà préparés, c'est un brin utopique ou pour le moins risqué. Mais bon, ce n'est que mon avis. Le plus difficile dans la pratique du collodion, n'est évidemment pas de préparer les solutions, toutes les formules anciennes et même d'autres plus modernes sont consultables gratuitement sur internet. Le plus difficile, c'est évidemment de savoir quoi faire quand on rencontre des problèmes et surtout, de comprendre la logique qui va avec, autant dans la gestuelle que dans l'ordre des choses. Sans compter la chimie qui est un peu particulière à manipuler mais cela, j'imagine que les précautions d'usage seront indiquées dans la notice. Tout ces risques, s'ils se traduisent en impossibilité d'obtenir des images correctes vont à mon avis faire bien des déçus. J'ai peur que l'objectif avoué de permettre aux gens de découvrir les joies du collodion se transforme à l'inverse en une cruelle déception pour de nombreux débutants.  

Surtout, mais là aussi, je me trompe sûrement, je ne vois pas qui cela va intéresser. En effet, pour pratiquer, il faut une chambre et pas du genre de celles qui ont des châssis métalliques. Il faut surtout un labo et pire, une lumière adaptée (UV), sinon, les expériences risquent d'être fort difficiles. Et en admettant qu'ils optent pour la photographie en extérieur, il faut alors qu'ils aient une darkbox. Vous croyez vraiment qu'un débutant qui aurait tout cela de coté et de prêt, a vraiment besoin d'acheter un kit tout fait ?!? Surtout que j'imagine que celui-ci va être économiquement moins intéressant que si l'on achète les produits séparément.

Enfin et j'en terminerai là dessus, j'ai l'impression qu'à force de pré-mâcher le travail, de tout simplifier à l’extrême, on ne "forme" plus des passionnés mais plus sûrement des consommateurs. Personnellement, ce n'est pas ma vision de la vie sans compter, que cela ôte bien de la saveur aux choses. Remettre aux goûts du jour les procédés photographiques anciens est une noble cause mais si c'est pour cela finisse comme la lomographie (je prends un exemple extrême), j'avoue que cela me générait plus qu'autre chose.  

Mon but n'est évidemment pas d'être inutilement négatif ni même de critiquer cette initiative mais juste de donner mon sentiment sur le sujet. J'espère n'avoir heurté personne.

A+
Repliquant

Lionel

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Etude du kit Collodion.
« Réponse #6 le: 26 février 2011 à 00:41:56 »
Je m'attendais un peu à ce genre de réaction, surtout sur le Collodion qui est franchement revenu "à la mode" en deux ou trois ans grâce à Jacobson entre autres...  :)

Ce procédé fascine, peut-être plus que les autres et ceux qui arrivent à le dompter après tant de travail acharné, voudraient en conserver le savoir-faire.

Si j'ai décidé de mettre ce kit au catalogue, c'est juste pour répondre à une toute petite demande qu'on m'a déjà faite.
Car c'est juste, ça n’intéressera que peu de personnes.
Mais ces personnes, comme elles me le disent elles-même, hésitent sur beaucoup de choses et le fait d'avoir une première approche sur du pré-mâché, les rassure face à la somme de chimies différentes qu'il faut se procurer, leur préparation, etc.
Ca leur permet de comprendre et de glisser doucement vers l'expérience et la passion, ou pas.

Comme je l'ai déjà annoncé, je vends très peu, juste à une poignée de gens comme nous qui veulent vivre leurs images autrement.
Je le répète, c'est un peu fébrilement que je lance ce kit, parce que oui, il se peut que des déçus se retournent contre moi si jamais ils n'y arrivent pas.
Ou au contraire, que la réussite arrive trop facilement, parce que tout est prêt.


Bostick aux US à lancé la même chose l'année dernière je crois. Et là encore il y a ceux qui y arrivent et ceux qui disent que le kit est mauvais parce qu'ils n'arrivent pas à sortir l'image qu'ils ont en tête, qu'ils ont du brouillard, des zones, etc.

Maintenant, il faut savoir que les kits ne sont jamais fournis avec la passion et la réussite.

Et que les images qui restent et qu'on regarde, sont celles que les passionnés ont pu produire par leur expérience.
Ils ont su dompter la technique au point de s'en affranchir pour ne se concentrer que sur l'esthétique de l'image.
J'ai compris ça, justement, le jour où j'ai vu Jacobson accueillir le kit Bostick avec enthousiasme, alors que c'est précisément ce qui pouvait "tuer" tout ce qu'il a mis en place. Résultat, on ne voit sur les forums que ceux qui aiment et travaillent réellement le sujet, et ce ne sont que très rarement ceux qui utilisent des kits tout prêts (je dirais même, pas du tout). Pareil pour les images, on ne voit que celles qui sont le résultat d'un vrai travail et non de l'utilisation des kits.

Un jour j'ai vendu un kit papier salé à une personne qui je cite "bavait" devant de belles images faites avec ce procédé.
Elle mourrait d'envie d'essayer et se voyait déjà entourée de grands tirages dans des cadres somptueux.
Elle a essayé, a réussi à avoir de petites images plutôt réussies, mais s'en est désintéressée...
Elle a simplement compris que sont plaisir était de regarder les images au papier salé, faites par d'autres, par ceux qui en maîtrisent toute la ligne de production.
Et aujourd'hui elle sait la difficulté de produire une belle et grande image techniquement "parfaite" mais aussi esthétiquement intéressante !

Je sais que ce kit Collodion se vendra très peu. Seulement trois personnes m'en ont fait la demande depuis l'ouverture de la boutique, alors que je sais en revanche, que je vendrai beaucoup plus de chimies au détail.
C'est souvent révélateur de l'intérêt et de l’énergie qu'on veut mettre dans l'apprentissage du procédé...
Si ça peut rassurer, je ne suis pas près d'ouvrir une ligne de fabrication de kits  :D
Tout ça pour dire que nos pratiques rassemblent souvent des gens vraiment passionnés que les kits n’intéressent pas vraiment... Ils répondent juste à une toute petite demande marginale... Je parle de mon point de vue de vendeur en tout cas. J'aimerais savoir combien de kits sont vendus par Bostick de l'autre coté de l'océan, juste pour me faire une idée.

Le débat est intéressant en tout cas.  :)

Jacques71

  • Invité
Re : Etude du kit Collodion.
« Réponse #7 le: 26 février 2011 à 01:09:03 »
Lionel ne fait que remettre en route ce qui se pratiquait au XIXème siècle (regardez les pubs à la fin des bouquins US et français). A l'époque certains préparaient leur chimie, d'autres achetaient tout prêt. Chacun fait ce qui lui plaît...
Par contre le marché est un peu plus étroit de nos jours !
Alors si ça peut permettre à quelques personnes d'essayer le collodion et peut-être d'être séduites, tant mieux. :)

Lionel

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Etude du kit Collodion.
« Réponse #8 le: 26 février 2011 à 01:47:55 »
Ce qui freinera dans l'achat, c'est en effet qu'il faut disposer d'une chambre adaptée, d'un labo un minimum équipé si on veut travailler proprement.

Il y'a des produits sur la boutique, que je n'ai encore jamais vendus ou alors une seule fois.
Ce qui m’intéresse, c'est d'avoir un maximum de choses à disposition pour pratiquer le plus de procédés possibles. Même si je ne vends pas, c'est pas grave, tant que je ne perds pas d'argent...
Dans le futur, je proposerai également de quoi s'attaquer au Daguerreotype, même si je sais que je ne vendrai rien non plus de ce coté là parce qu'à part moi et deux ou trois illuminés en France, ça n’intéresse personne.  :D

Aujourd'hui je suis là, je monte doucement le système, ça me donne accès à pas mal de chimies que je peux ensuite proposer aux autres passionnés...
Je ne sais pas si ça durera, mais ce qui compte, c'est qu'on puisse s'amuser aujourd'hui... Pour les images et la perpétuation des connaissances, ça en vaut la peine !  ;)

remi

  • ***
  • Sexe: Homme
Re : Etude du kit Collodion.
« Réponse #9 le: 26 février 2011 à 10:43:03 »
Salut Lionel,
Daguerreotype, je suis preneur! et je trouve que c'est une bonne idee ce kit collodion.

Rémi

Re : Etude du kit Collodion.
« Réponse #10 le: 27 février 2011 à 10:02:01 »
Bonjour à tous

Il faudrait pouvoir relancer les appareils Dubroni (130 ans après il est grand temps de faire de la pub non ?), après avoir inséré la plaque collodionnée dans l'appareil il y avait juste à y mettre les produits nécessaire pour sensibiliser, prendre la photo, insérer les produit de développement et tout et tout et hop l'image était là... Je sais pas si ça a été très efficace mais bon. :)

J'imagine, enfin j'espère, que ceux qui achètent de tel kit se rendent bien compte que le succès ne peu pas être assuré. Avant d'acheter un tel kit il vaut tout de même mieux lire très attentivement l'article sur le sujet sur ce site... Après seulement il faut savoir si on peu se permettre de travailler un tel procédé ou non, et encore on se retruve toujours devant des surprises, mais ça fait parti de l'intérêt de la chose.

En ce qui concerne un kit Daguerréotype je suis vivement intéressé, mais ne connait que peu de chose sur ce procédé... Lionel est ce que tu nous fera une description du procédé un de ces jours ?

Lionel

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Etude du kit Collodion.
« Réponse #11 le: 27 février 2011 à 11:37:02 »
Je suis en train de faire une petite vidéo sur l'utilisation du kit. Ca me parait indispensable...

Il est certain que ça ne s'adresse pas à "n'importe qui". Ne serait-ce que par le coté nocif des chimies, mais aussi sur le matériel associé, requis pour l'utilisation.
Tout ça sera bien précisé sur la page produit.

Le prix assez élevé, autour de 90€, saura de lui-même dissuader celui qui n'a pas étudié un minimum le sujet. Je pense qu'avant de dépenser une telle somme, on prend le temps de regarder de quoi il s'agit...  :) On n'est plus dans le Cyanotype à 20€ qui ne demande qu'une feuille de papier.

Pour le Daguerreotype, c'est encore plus compliqué !
Le procédé exige du matériel bien spécial et on grimpe encore un échelon sur l’échelle de la difficulté et de la toxicité.
La démonstration en live est incontournable selon moi... De même, les fournitures sont très chères. Une petite plaque 9x12 argentée se vendait 17€ il y'a 5 ans. Avec la flambée du cours de l'Argent, je crains le pire.

Heureusement, une plaque peut se repolir plusieurs fois, mais n'est pas éternelle, surtout au début où les essais sont multiples.
Bref, on en reparlera en temps voulu !  :)

Collet

  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Etude du kit Collodion.
« Réponse #12 le: 27 février 2011 à 19:55:11 »
mon cher Lionel,
la fin du dernier message me rappelle un "papier" paru dans "la LUMIERE" où un inconnu racontait sa visite à Claudet dans son atelier londonien de Regent street. Concernant le "laboratoire", Claudet avait fait percer une fenêtre pour évacuer les vapeurs de mercure, dont ses employés se plaignaient....!!!
en cherchant bien sur une carte de Londres, il s'avère que l'atelier de M. Claudet se trouvait en face d'Harrod's..(orthographe oubliée).
God save the daguerréotypesmann!
Jacques.
P.S : pour finir , vous prendrez combien de sucres dans votre tasse de cyanure ?

Lionel

  • Administrator
  • *****
  • Sexe: Homme
Re : Etude du kit Collodion.
« Réponse #13 le: 28 février 2011 à 00:13:44 »
Jacques, et n'oublions pas les vapeurs de Brome...

Le Daguerreotype est un concentré de démons invisibles... faut vraiment faire gaffe.