Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Info :

La modification des profils personnels semble engendrer des problèmes d'affichage.
Cette option ne sera plus disponible tant que la source du problème ne sera pas identifiée.
Les membres ayant provoqué malgré eux ce changement d'affichage irreversible, devront malheureusement pour le moment recréer un compte.

Quelques images de la Galerie :


- Cyanotype -
Format 19 x 24 cm

Auteur : Peaudeau Denis

> Visiter sa Galerie <


- Tirage Bromoïl -
Format 16 x 16 cm

Auteur : François Pitot

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 10 x 12 cm

Auteur : Sidney Kapuskar

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Tirage Palladium -
Format 13 x 18 cm

Auteur : patrick Firmin - Didot

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Imprimante pour négatifs digitaux  (Lu 1903 fois)

Antoni

  • *
  • Sexe: Homme
Imprimante pour négatifs digitaux
« le: 10 août 2020 à 15:29:02 »
Bonjour,

Je travaille le tirage à la gomme bichromatée et j'aimerais maintenant pouvoir imprimer mes propres négatifs sur papier transparent. Est-il possible de trouver une imprimante qui permette d'obtenir des négatifs de qualité (Piezo Charbon ?) sans me ruiner? Je vise du format A4 grand max. Si vous avez d'autres recommandations je suis également preneur.

Par avance je vous remercie.

Cordialement,

Antoni

Re : Imprimante pour négatifs digitaux
« Réponse #1 le: 10 août 2020 à 18:21:24 »
Hello,

Bienvenue par ici,

Si vous voulez tâter des encres piezo le budget va commencer à être conséquent. Enfin tout dépend de la place du curseur sur l’échelle des prix.
Taos propose une solution : http://www.taosphoto.fr/
Sinon il y a ça : http://www.allpages.fr/index.php?cPath=254_255&osCsid=9d6605e2e44977ba0a535de08dda3bae

Après, tout dépend de votre niveau d’exigence.

A+

Re : Imprimante pour négatifs digitaux
« Réponse #2 le: 11 août 2020 à 09:47:27 »
Bonjour.
Il y a 10 ans j'ai pratiqué le cyanotype, puis le Van Dyke, puis l'Argyrotype.
Pour les négatifs numériques j'ai essayé la méthode Burkholder, puis la méthode Nelson. J'ai été déçue par les problème de lignage perceptible à l’œil nu sur mes tirages.
Je suis très tentée par la piezo. J'hésite très fort entre une imprimante de la dernière génération avec ses trois encres noires d'origine, et la même imprimante équipée des encres de chez Taos; à cause du coût des encres, mais aussi à cause du risque d'encrassage des buses. Quelqu'un aurait-il une expérience en la matière?

Re : Imprimante pour négatifs digitaux
« Réponse #3 le: 11 août 2020 à 10:21:15 »
J'utilise une IPF 5100 Canon, et cela fonctionne plutôt bien ...
Cette machine dispose d'un réglage d'encrage,
Ce qui est très pratique avec les supports film,
J'imprime en N&B 16 bits 600 Dpi.

Et utilise le logiciel ChartTrob pour calculer la courbe de correction de chacun des procédés utilisés ...

Re : Imprimante pour négatifs digitaux
« Réponse #4 le: 11 août 2020 à 12:06:27 »
J'utilise une imprimante Epson 7880 avec des encres classiques (pas piezo) cela me donne des résultats satisfaisants, sans lignage ou autre.
Dans le passé j'ai utilisé des imprimantes Epson de plus petit format sans rencontrer de difficultés particulières.

J'utilise du transparent pour sérigraphie (en rouleaux) qui est efficace et pas trop cher
J'utilise aussi le film vendu en feuille sur le site.
Actuellement j'étalonne mes négatifs avec ChartThrob suivi, si besoin, d'un ajustement manuel de la courbe.

La gomme bichromatée n'est pas le procédé le plus exigeant en ce qui concerne la qualité des négatifs, c'est beaucoup plus souple que du négatif pour le platine ou palladium, par exemple.

Meditant

  • ****
  • Sexe: Homme
Re : Imprimante pour négatifs digitaux
« Réponse #5 le: 11 août 2020 à 12:38:08 »
Moi, j'utilise une Canon Pro1 a encre pigmentaire.
Et idem une fois le calibrage effectuer pas de problèmes avec tous les procédés alternatif meme le charbon transfert !

Antoni

  • *
  • Sexe: Homme
Re : Imprimante pour négatifs digitaux
« Réponse #6 le: 16 août 2020 à 01:41:49 »
Bonjour,

Merci à tous pour vos retour.
Meditant, auriez vous un exemple de tirage réalisé à partir d'un négatif imprimé avec la canon pro 1 s'il vous plait ? Sur d'autres forum j'ai également pu lire des commentaires positifs concernant l'utilisation d'une Epson P600. 
 
Encore Merci !


Meditant

  • ****
  • Sexe: Homme
Re : Imprimante pour négatifs digitaux
« Réponse #7 le: 16 août 2020 à 11:36:47 »
Voici un lien vers quelques tirages pt/pd, kallitype, cyano... https://www.franck-rondot.com/portfolio/photographie-alternative-procedees-alternatif.html
Et quelques tirages charbon transfert  : https://www.franck-rondot.com/blog-photographe/384-derniers-tirages-charbon-transfert-au-das.html
et des video sur le charbon transfert au DAS qui nécessite de bonne densité : https://www.franck-rondot.com/blog-photographe/385-tirage-charbon-simple-transfert-au-diazidostilbene-das-des-pigments-au-tirage.html
https://www.franck-rondot.com/blog-photographe/381-tirage-de-arbre00-charbon-simple-transfert.html
https://www.franck-rondot.com/blog-photographe/382-les-differentes-etapes-d-un-tirage-d-un-charbon-simple-transfert-au-das.html

L'avantage des Epson c'est du pourvoir utiliser QTR, mais comme tu peut le voir et comme l'a dit Nestor Burma ca fonctionne aussi avec les canon, le principal c'est d'avoir de bonne courbes !

Antoni

  • *
  • Sexe: Homme
Re : Imprimante pour négatifs digitaux
« Réponse #8 le: 16 août 2020 à 15:26:06 »
Merci,

Quel travail magnifique et inspirant ! J'ai regardé avec attention votre vidéo sur le charbon transfert; impressionnant...
J'ai trouvé une Epson P600 pour 300 euros. On m'a également parlé de la R3000. Avec vous des recommandations lors de l'achat d'imprimante d'occasion. Je suis complétement novice dans ce domaine ...

Encore merci,

Antoni

Meditant

  • ****
  • Sexe: Homme
Re : Imprimante pour négatifs digitaux
« Réponse #9 le: 16 août 2020 à 17:46:54 »
Merci Antoni mais c'est perfectible, pour de beaux tirage en alternatif il faut juste être méticuleux et faire, faire, faire...et refaire jusqu'a obtenir ce que tu veux.

Pour ce qui est des P600 et R3000 je ne peut te répondre sur ces model car je ne les connait pas perso, mais a priori ce sont de bonnes imprimantes a validé avec des propriétaires.

Re : Imprimante pour négatifs digitaux
« Réponse #10 le: 20 août 2020 à 16:25:13 »
J'imprimais mes négatifs sur une Epson 3880 qui vient de me lâcher...
Je n'avais pas de rayures dues au passage dans la machine.
Comme le dit justement PascalM pour la gomme et d'autres process nul besoin de négatifs aussi précis
que pour le charbon ou le platine par exemple, c'est ce qui fait le charme de la gomme mais elle peut aussi nous offrir de bonnes surprises
dans les détails c'est pourquoi il ne faut pas négliger les négatifs.
Après avoir testé quelques films transparents je choisis ceux qui ne collent pas car les poussières s'y accrochent et la
moindre rayure les dégrade irrémédiablement.
Je vais tester le Pictorico Ultra Premium OHP mais ma nouvelle imprimante ne réussit pas à sortir du Japon avec cette crise mondiale...
Les encres ont aussi leur importance mais pour débuter je pense qu'une imprimante photo pourra faire l'affaire et le mieux si l'on
ne souhaite pas investir tout de suite dans un matériel performant c'est de les faire imprimer par un professionnel sur un film d'excellente qualité
avec des encres Piezo. Le prix d'un  15 cm x 20 cm se situe autour de 18 €

Re : Re : Imprimante pour négatifs digitaux
« Réponse #11 le: 21 août 2020 à 00:03:44 »

J'ai trouvé une Epson P600 pour 300 euros. On m'a également parlé de la R3000

Antoni
L'Epson P600 est une bonne machine, j'ai la P800.
Il y'a des méthodes gratuits (Chart Throb et compagnie) d'autres payantes pour créér des négatives numériques, ceci pour Canon, Epson ou HP.
Franck mentionnait QTR (Quad Tone Rip) - c'est un petit logiciel très puissant pour controller les courbes contretypes numériques (c'est mon mode operandum preferré), que malheureusement ne marche pas pour imprimantes Canon ou HP.

Sidney

Re : Imprimante pour négatifs digitaux
« Réponse #12 le: 21 août 2020 à 11:42:57 »
Citer
pour la gomme et d'autres process nul besoin de négatifs aussi précis
que pour le charbon ou le platine par exemple, c'est ce qui fait le charme de la gomme mais elle peut aussi nous offrir de bonnes surprises
dans les détails c'est pourquoi il ne faut pas négliger les négatifs.

Anna, c'est vrai qu'il est possible de faire de très belles choses en gomme avec du détail est des nuances et effectivement un bon négatif est utile.
L'avantage de la gomme est qu'avec un travail multicouche on peut rattraper un négatif pas trop bien calé, ce qui n'est pas le cas des autres procédés.

Antoni,
P600 ou R3000 sont de bonnes machines, que certains utilisateurs utilisent avec succès pour du négatif numérique.
Mais il faut être prudent avec les imprimantes d'occasion, ce sont des outils délicats qui supportent mal une utilisation "fantaisiste",
mieux vaut savoir quelle a été leur première vie.

J'ai utilisé pas mal de transparents différents, la qualité du support pose rarement problème,
la difficulté est surtout de trouver le réglage d'impression qui convient.
En grand format les rouleaux de transparent (film pour sérigraphie) sont très biens et pas trop chers
ce type de chose par exemple : http://www.colourbyte.co.uk/content/blogcategory/110/1672/

L'étalonnage avec ChartTrob est  simple et plutôt efficace,
depuis peu j'utilise EDN http://www.easydigitalnegatives.com qui me semble encore meilleur (mais ce ne sont que de premiers essais)

Vu les résultats obtenus avec des encres standard, je ne vois pas l'avantage de passer à QTR et/ou aux encres piezzo,
Le tarif est élevé et mon imprimante ne ferait plus de couleur... ce qui est parfois utile (il n'y a pas que les négatifs numériques dans la vie).
Le pizzo semble un bon système, ceux qui l'utilisent en sont content, comme dit un ami : "c'est plus compliqué, mais ça marche aussi".

pscl

Re : Imprimante pour négatifs digitaux
« Réponse #13 le: 21 août 2020 à 12:36:22 »
La difficulté des négatifs jet d'encre tient à peu de chose,
La capacité de l'utilisateur à formuler ses besoins et exigences,
Les moyens techniques sont simples, voir très simples,
L'utilisation d'une imprimante ne nécessite aucun tour de main,
Aucun tour de passe passe, la machine fait ce que vous voulez,
A condition de savoir ce que l'on veut.

A force de tourner le problème dans tous les sens, j'ai maintenant des négatifs jet d'encre qui ressemblent à s'y tromper à mes négatifs Tri-X et HP5 grand format, et cela me convient et les résultats me conviennent.
J'attache une grand importance à la qualité de ces négatifs, il faut qu'ils soient beaux et bons, c'est ma condition.

J'utilise aussi toutes les techniques de photogravure des années 60-70, cela permet de pratiquer tous les procédés alternatifs en les associant aux négatifs jet d'encre.

Ne restez pas au bord de la piscine ;-)