Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Info :

La modification des profils personnels semble engendrer des problèmes d'affichage.
Cette option ne sera plus disponible tant que la source du problème ne sera pas identifiée.
Les membres ayant provoqué malgré eux ce changement d'affichage irreversible, devront malheureusement pour le moment recréer un compte.

Quelques images de la Galerie :


- Cyanotype -
Format 24 x 18 cm

Auteur : Francoise D

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 16 x 13 cm

Auteur : Ariane C.Brejnik

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 16 x 13 cm

Auteur : Ariane C.Brejnik

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Ambrotype -
Format 10 x 12 cm

Auteur : Sidney Kapuskar

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Solidité de la couche de gélatine colorée après insolation  (Lu 10477 fois)

Re : Solidité de la couche de gélatine colorée après insolation
« Réponse #30 le: 11 octobre 2020 à 14:08:38 »
heu !
je vous ai suivi votre discution dans ce procédé .
Bien que je fais beaucoup d'oleotypie .
Je suis peut-être intéressé a ce procédé au citrate de fer ...
je vous pose des questions ...
si je dépose sur la gélatine sèche dessus du citrate de fer a +de 20 % que va t'il se passé ?
Après exposition , dois je impérativement déposé la papier dans l eau oxygéné ?
Vous dites seulement 10 secondes , admettons que je laisse plus longtemps , ce sera comment ?

danielha

  • *
  • Sexe: Homme
Re : Solidité de la couche de gélatine colorée après insolation
« Réponse #31 le: 25 octobre 2020 à 11:44:40 »
Bonjour Misone,

Je n'avais pas vu tes questions ?

Je n'ai pas été très loin sur le Chiba. Dans le procédé que j'utilisais, le citrate de fer est mélangé directement à la gélatine pigmentée. Le tout est étalé, dans la foulée, sur le papier final en fine couche. La difficulté étant de d'étaler proprement.

Si tu veux utiliser des méthodes type Charbon transfert, relis le document original du Chiba. Je ne me souvient plus si le Citrate de fer est ajouté directement dans le glop ou si l'auteur utilise un bain supplémentaire (comme cela peut se faire avec le transfert au bichromate).

L'eau oxygénée est responsable du durcissement de la gélatine citratée et insolée ! Donc oui, l'eau oxygénée est obligatoire. Il n'est pas nécessaire que le bain soit long. Donc oui 10 à 20 secondes suffisent normalement. Tu peux certainement laisser ton papier un peu plus longtemps dans le bain mais cela n'a pas d'intérêt. C'est d'ailleurs tellement rapide à faire qu'il me semble difficile d'oublier de retirer le papier du bain d'eau oxygénée :-)

Bonne journée :-)
Daniel