Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Info :

La modification des profils personnels semble engendrer des problèmes d'affichage.
Cette option ne sera plus disponible tant que la source du problème ne sera pas identifiée.
Les membres ayant provoqué malgré eux ce changement d'affichage irreversible, devront malheureusement pour le moment recréer un compte.

Quelques images de la Galerie :


- Ambrotype -
Format 25 x 20 cm

Auteur : michel graniou

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 13 x 17 cm

Auteur : Ariane C.Brejnik

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 12 x 10 cm

Auteur : Charles Guerin

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Kallitype -
Format 18 x 24 cm

Auteur : Franck RONDOT

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Solidité de la couche de gélatine colorée après insolation  (Lu 7628 fois)

danielha

  • *
  • Sexe: Homme
Re : Solidité de la couche de gélatine colorée après insolation
« Réponse #15 le: 02 août 2020 à 14:11:40 »
Bonjour Armand,

Je suis effectivement content de ce tirage :-)

Je vois 2 défauts majeurs dans la photo.

1. Le cadre noir qui entoure la photo (j'ai mis du pigment sur toute la surface de la page) n'est pas très régulier. Sur le haut, la décoloration est due à un coup de pinceau large donc c'est de mon fait. Mais sur le bas, la décoloration est juste due au rinçage (eau tiède au robinet avec un débit pas trop important). Dans ce cas, la faiblesse est juste sur la couche pigmentée. Il faut certainement que j'ajuste ma manière de travailler (je ne suis pas naturellement d'une délicatesse à toute épreuve). Mais je peux certainement aussi améliorer la tenue de la couche pigmentée.

2. Sur la zone centrale / horizontale, il y a des pertes totales de pigmentation. La couche pigmentée semble partie par petites plaques. J'ai l'impression que la couche de tannage part aussi mais il me faudrait une loupe pour en être certain.

Il faut que je travaille encore l'étendange des couches. Je n'ai pas de doute à ce sujet :-)

Au delà, qu'est-ce qui pourrait m'aider à éviter ces pertes par plaques ? Ajuster les proportions de gélatine ou de citrate (j'utilise les proportions de Didier pour la gélatine et le citrate et j'ai déjà réduit un peu la proportion d'aquarelle) ? Insoler un poil plus longtemps la couche pigmentée (3 minutes sur ce tirage) ? Augmenter un poil la durée dans l'eau oxygénée (je suis aux alentours de 15 secondes sur un mélange à 0.8 / 0.9 %)?

Je vais jouer principalement sur la durée d'insolation et d'exposition à l'eau oxygénée dans un premier temps.

Daniel

Re : Solidité de la couche de gélatine colorée après insolation
« Réponse #16 le: 02 août 2020 à 16:33:30 »
Bonjour à tous

J'arrive un peu à la bourre et j'ai lu assez vite le fil.

Mon article commence à dater...
Ce que je fais aujourd'hui: première couche (et entre chaque couche de gélatine pigmentée) = une couche de solution de gélatine à 4-5 % non tannée et non insolée et ensuite, après séchage, étendage de la couche pigmentée. Cette couche "neutre" va fondre au dépouillement mais préservera les blancs sans compromettre la fixation du pigment sur les parties insolées.

Daniel, il est normal que la couche pigmentée soit très fragile au dépouillement, il vaut mieux plonger la feuille dans une cuvette préalablement remplie d'eau chaude (>40°), agiter gentiment et attendre que la gélatine fonde, plutôt que de faire cela avec de l''eau courante.

Les décollements par plaques sont souvent dus à une couche trop épaisse.

Le temps dans l'eau oxygénée n'est pas très critique.

Et oui, le couchage de la couche pigmentée est l'étape la plus critique et la plus difficile à réaliser.

Sinon, ce premier essai semble très prometteur, bienvenu à bord ! :)

Re : Solidité de la couche de gélatine colorée après insolation
« Réponse #17 le: 02 août 2020 à 17:15:36 »
Hello,

Je laisse ma place à Didier qui sait faire.

Bonne continuation

A+

danielha

  • *
  • Sexe: Homme
Re : Solidité de la couche de gélatine colorée après insolation
« Réponse #18 le: 02 août 2020 à 17:35:58 »
Bonjour Didier,

Merci beaucoup pour tes précisions ! Quel que soit l'âge de ton article, en suivant ce que tu dis on a de bonne chances de faire sortir une image. C'est quand même important lorsque l'on débute :-)

Cette question de la première couche va certainement me demander encore de la réflexion. J'essaierais de suivre ton conseil d'une première couche non tannée et quand je testerais l'empilement de 2 couches pigmentées j'aviserais :-)

Conseil bien noté pour le dépouillement de la couche pigmentée. Je vais passer en mode extra-prudent :-)

Armand, ta présence est toujours bienvenue. Tes remarques et questions permettent toujours de chercher un pas plus loin !

Je m'en vais de ce pas pigmenter mes 2 prochaines feuilles A4.

Bonne fin de week-end !

Daniel