Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Ambrotype -
Format 10 x 12 cm

Auteur : Sidney Kapuskar

> Visiter sa Galerie <


- Van Dyke -
Format 20 x 20 cm

Auteur : Yves SIMOND

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 9 x 13 cm

Auteur : xavier Vanlaere

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Van Dyke -
Format 20 x 25 cm

Auteur : Pascal Bonneau

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Sunny 16 rule pour cyanotype  (Lu 289 fois)

Traviet

  • *
  • Messages: 2
Sunny 16 rule pour cyanotype
« le: 19 janvier 2020 à 11:14:25 »
Bonjour,
Je n'ai pas trouvé de case présentation, donc deux mots: j'ai été photographe il y a 20 ans, spécialisé dans les tirages sur émulsion (Liquid Light, Bergger). Je reviens à des procédés anciens et le cyanotype m'intéresse pour sa "facilité" de mise en oeuvre, surtout pour ce qui suit:

Je suis en cours de préparation d'un projet cyanotype pour l'été prochain, et comme je vais devoir me déplacer à moto avec mon équipement je ne peux embarquer d'insoleuse (j'aurais déjà une imprimante...). Je n'ai pas trouvé dans mes recherches d'équivalent à la "sunny 16 rule", applicable au cyanotype. Je sais que le temps d'exposition aux uv naturels est variable selon la recette, mais ce serait une base assez pratique. Ou j'imagine un tableau de conversion d'après cellule manuelle.

Sinon concernant les produits : j'ai la chimie de base, mais se pose la question du dichromate de potassium (utilisé dans certaines recettes). J'ai une certaine quantité à la maison, mais étant donné l'interdiction et le fait que je doive passer par des aéroports pour mon projet, quel substitut pourrais-je utiliser pour les même résultats (contraste-densité) ?
Merci d'avance pour vos réponses éclairée.

NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1490
Re : Sunny 16 rule pour cyanotype
« Réponse #1 le: 19 janvier 2020 à 12:03:31 »
Bonjour,
Je n'ai pas trouvé de case présentation, donc deux mots: j'ai été photographe il y a 20 ans, spécialisé dans les tirages sur émulsion (Liquid Light, Bergger). Je reviens à des procédés anciens et le cyanotype m'intéresse pour sa "facilité" de mise en oeuvre, surtout pour ce qui suit:

Excellent !!!

Je suis en cours de préparation d'un projet cyanotype pour l'été prochain, et comme je vais devoir me déplacer à moto avec mon équipement je ne peux embarquer d'insoleuse (j'aurais déjà une imprimante...). Je n'ai pas trouvé dans mes recherches d'équivalent à la "sunny 16 rule", applicable au cyanotype. Je sais que le temps d'exposition aux uv naturels est variable selon la recette, mais ce serait une base assez pratique. Ou j'imagine un tableau de conversion d'après cellule manuelle.

Soit vous prenez un UV meter, très pratique, qui fait fonction d'intégrateur, donc les passages de nuages sont parfaitement intégrés pour le calcul de pose.
Soit vous avez un chassis qui permet d'observer l'image en formation pendant l'insolation, ce qui vous permet, avec un peu d'habitude, d'arrêter la pose à temps.

Sinon concernant les produits : j'ai la chimie de base, mais se pose la question du dichromate de potassium (utilisé dans certaines recettes). J'ai une certaine quantité à la maison, mais étant donné l'interdiction et le fait que je doive passer par des aéroports pour mon projet, quel substitut pourrais-je utiliser pour les même résultats (contraste-densité) ?
Merci d'avance pour vos réponses éclairée.

Le cyano n'a pas besoin de contrastant, il suffit d'avoir des négatifs adaptés au procédé ...

Traviet

  • *
  • Messages: 2
Re : Sunny 16 rule pour cyanotype
« Réponse #2 le: 19 janvier 2020 à 13:35:12 »
Merci Nestorburma,
Je crois que tout est dit avec précision. En fait je n'ai pas commencé les essais étant donné une météo en mode arrosage permanent depuis octobre. J'attends les beaux jours.
Concernant la densité je n'ai pas précisé  que je vais systématiquement faire des virages au thé vert, et pour cause, les lieux des prises de vue étant des plantations de thé au Viêtnam (un des meilleurs thés verts au monde soit dit en passant, méconnu ici).
Les photos seront prises et retouchées au smartphone puis envoyées en negatif vers l'imprimante, pour un tirage sur place. Je rassure les puristes, j'aurais aussi mes Rollei 35 chargés n&b et couleur, mais leur développement se fera de retour en France. J'ai fabriqué un pigment à base de thé pour des tirages au  gumoil.
Format des tirages 20x30 hors marge en mode nomade et raisin hors tout de retour en ville.

NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1490
Re : Sunny 16 rule pour cyanotype
« Réponse #3 le: 19 janvier 2020 à 14:03:48 »
Bonne chance pour ce projet et quelques tests à prévoir pour le cyanotype et la préparation d'une courbe permettant d'adapter le négatif jet d'encre au procédé.

Le plug-in ChartTrobe est très efficace

http://disactis.com/forum/index.php?topic=1725.90