Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Tirage Palladium -
Format 20 x 25 cm

Auteur : Ferraro Mickaël

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 20 x 20 cm

Auteur : De Ferschter

> Visiter sa Galerie <


- Ambrotype -
Format 20 x 25 cm

Auteur : rémi pichot-duclos

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Cyanotype -
Format 18 x 13 cm

Auteur : Didier Derien

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Rapidité des pellicules moderne  (Lu 4575 fois)

PhaustSceptique

  • *
  • Messages: 20
Rapidité des pellicules moderne
« le: 14 juin 2018 à 16:08:27 »
Bonjour à tous,

    apparemment les pellicules modernes sont à base de bromure d'argent. Le même qu'on met dans les plaques au gélatino bromure d'argent.

    Vu qu'il s'agit du même produit photosensible, quelqu'un saurait-il pourquoi les pellicules modernes sont vachement plus sensibles que la belle plaque à 1 ISO ?

Bonne journée,
Richard.

NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1441
Re : Rapidité des pellicules moderne
« Réponse #1 le: 14 juin 2018 à 16:09:56 »
Bonjour à tous,

    apparemment les pellicules modernes sont à base de bromure d'argent. Le même qu'on met dans les plaques au gélatino bromure d'argent.

    Vu qu'il s'agit du même produit photosensible, quelqu'un saurait-il pourquoi les pellicules modernes sont vachement plus sensibles que la belle plaque à 1 ISO ?

Bonne journée,
Richard.

Bonjour,

Il faudrait être plus précis entre les "modernes" et "anciens" et entre les type de plaque ou plan film, 200 ans d'histoire technique ne peuvent se régler en 3 lignes sur un forum ...
« Modifié: 14 juin 2018 à 16:11:59 par NestorBurma »

didier d

  • *****
  • Messages: 1067
Re : Rapidité des pellicules moderne
« Réponse #2 le: 14 juin 2018 à 16:51:36 »
Bonjour,

Même si les produits de base sont en partie les mêmes,

1 ISO vous pouvez le faire chez vous sans aucun équipement

50 ISO vous pouvez toujours le faire chez vous avec un minimum d'équipement

400 ISO demandent de contrôler tellement de paramètres au poil de cul en temps réel qu'il faut s'appeler M. Kodak, Agfa, Ilford ou Fuji et disposer d'une infrastructure industrielle pour le maîtriser parfaitement

NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1441
Re : Re : Rapidité des pellicules moderne
« Réponse #3 le: 14 juin 2018 à 16:58:17 »
Bonjour,

Même si les produits de base sont en partie les mêmes,
1 ISO vous pouvez le faire chez vous sans aucun équipement
50 ISO vous pouvez toujours le faire chez vous avec un minimum d'équipement
400 ISO demandent de contrôler tellement de paramètres au poil de cul en temps réel qu'il faut s'appeler M. Kodak, Agfa, Ilford ou Fuji et disposer d'une infrastructure industrielle pour le maîtriser parfaitement

Les émulsions gélatino-bromure DIY que j'ai pu croiser faisaient 25 ISO et étaient difficiles à "pousser"

Le 400 ISO est jouable en DIY, mais faut un vrai labo et faire un certain volume, nos émulsionneurs préférés ont eu du mal à passer des gros volumes (centaines de litre d'émulsion) aux petits volumes (dizaine de litres, puis litres ...)

Les moyens pour booster la sensibilité sont connus, à part la dernière trouvaille d'Agfa qui est restée secrète, hélas ...

PhaustSceptique

  • *
  • Messages: 20
Re : Rapidité des pellicules moderne
« Réponse #4 le: 14 juin 2018 à 20:54:41 »
Oui, je parle des pellicules type Tri-X 400 ou HP 5 (quelque soit le format sauf si c'est un paramètre important).

Et du coup, il y aurait des liens vers de la documentation pour le 50 ISO et le 400 ISO pour que je puisse comprendre comment ça marche ?

NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1441
Re : Re : Rapidité des pellicules moderne
« Réponse #5 le: 14 juin 2018 à 21:01:38 »
Oui, je parle des pellicules type Tri-X 400 ou HP 5 (quelque soit le format sauf si c'est un paramètre important).

Et du coup, il y aurait des liens vers de la documentation pour le 50 ISO et le 400 ISO pour que je puisse comprendre comment ça marche ?

Dans le Glaf et/ou le LP Clerc tout est expliqué en détail


PascalM

  • ***
  • Messages: 126
Re : Rapidité des pellicules moderne
« Réponse #7 le: 15 juin 2018 à 15:18:03 »
Les progrès constatés sur les émulsions sont surtout arrivés avec la maîtrise de la "maturation".

C'est lors de cette partie du procédé qu'est contrôlée la façon dont s'arrangent les cristaux,
sur la fin c'est ce qui a permis de créer des cristaux "tabulaires" par exemple, mais là on dépasse largement ce qu'il est possible de tricoter dans sa salle de bain.

On trouve quelques indications (assez partielles) dans "Making Kodak Film" de Robert L. Shanebrook
et d'autres infos plus étoffées mais théoriques dans "The theory of photograpic process" de C E K Mees (c'est ancien, donc rien sur les technologies les plus récentes)

Il faudrait aussi éplucher les articles publiés par l'IS&T quand ça ne se nommait pas encore comme ça et que l'argentique faisait l'objet de publications scientifiques

De là à réussir à tirer un profit autre qu'enrichir sa culture générale (très spécialisée la culture générale) de toutes ces informations c'est une autre affaire...

Bon courage.

didier d

  • *****
  • Messages: 1067
Re : Rapidité des pellicules moderne
« Réponse #8 le: 15 juin 2018 à 16:37:44 »

PhaustSceptique

  • *
  • Messages: 20
Re : Rapidité des pellicules moderne
« Réponse #9 le: 16 juin 2018 à 17:25:31 »
C'est pour satisfaire ma curiosité principalement, si au passage il y a des choses faisables j'en profiterai, héhé.

En fait, c'est parti du fait qu'il y a des sociétés qui se remettent à faire des pellicules. S'il y en a beaucoup qui se contentent de prendre des films existants pour les mettre au format 135 ou 120 ou plan film, il semble que d'autres couchent leur propre émulsion.  Ah ah ! leur propre émulsion ! et comment c'est-y-donc qu'ils font pour avoir des sensibilités de 100, 200 ou 400 ISO ? voilà, c'est c'est pourquoi je m'y intéresse.

Merci pour les liens, j'ai effectivement vu l'aspect "maturation" et avec le reste je vais surement trouver l'aspect chimique !

Richard.

NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1441
Re : Re : Rapidité des pellicules moderne
« Réponse #10 le: 16 juin 2018 à 18:21:32 »
Comment c'est-y-donc qu'ils font pour avoir des sensibilités de 100, 200 ou 400 ISO ? voilà, c'est c'est pourquoi je m'y intéresse.

Encore faut-il que les indications portées sur les emballages correspondent à une sorte de réalité.
A part la bande des quatre, le reste manque vraiment de fiabilité sur ce point ...

didier d

  • *****
  • Messages: 1067
Re : Re : Rapidité des pellicules moderne
« Réponse #11 le: 17 juin 2018 à 06:56:37 »


Merci pour les liens, j'ai effectivement vu l'aspect "maturation" et avec le reste je vais surement trouver l'aspect chimique !

Richard.

N'espérez pas percer les secrets industriels des émulsionneurs...

NestorBurma

  • *****
  • Messages: 1441
Re : Re : Re : Rapidité des pellicules moderne
« Réponse #12 le: 17 juin 2018 à 09:18:06 »


Merci pour les liens, j'ai effectivement vu l'aspect "maturation" et avec le reste je vais surement trouver l'aspect chimique !

Richard.

N'espérez pas percer les secrets industriels des émulsionneurs...

Les secrets des marques very cheaps c'est en partie jouable, mais pas sur un coin de table,
Par contre les secrets de la bande des quatre, là c'est carrément impossible ...

L'exemple de Ferrania est assez flagrant :

http://www.filmferrania.it/about/


PhaustSceptique

  • *
  • Messages: 20
Re : Re : Re : Rapidité des pellicules moderne
« Réponse #13 le: 17 juin 2018 à 14:54:00 »

N'espérez pas percer les secrets industriels des émulsionneurs...

Je n'en attend pas tant, je ne testerai probablement jamais et je n'ai même jamais fait de gélatino. C'est juste pour ma culture et satisfaire ma curiosité. Je cherche juste les principes de bases mais aucun secret industriel ni publié ni divulgué.

Déjà, je trouve super intéressant le principe de maturation.

En tout cas, merci à tous pour les liens et les ouvrages !


Richard.

charlesguerin

  • *****
  • Messages: 633
Re : Rapidité des pellicules moderne
« Réponse #14 le: 17 juin 2018 à 20:44:20 »
actuellement je m’intéresse au gelatino, je cherche des infos. un livre sur lequel je suis tombé: photographic emulsion chemistry focal press de 66 en 2 parties. beaucoup d'infos théorique dans le glaf.