- Cyanotype -
Format 20 x 20 cm

Auteur : Sylvain B

> Visiter sa Galerie <
     A c c u e i l         G A L E R I E         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t     

Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
17 Décembre 2018 à 19:53:11

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche :

Rechercher:     avancée
27740 Messages dans 2509 Fils de discussion par 975 Membres
Dernier membre: Maulock
* Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous
+  Disactis.com - Photographie Artisanale - Procédés Anciens - Prise de vue et Tirage
|-+  Les procédés Photographiques
| |-+  Cyanotype
| | |-+  Premier test de cyanotypie sur verre: entre echec et pas terrible
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: 1 [2] 3 Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Premier test de cyanotypie sur verre: entre echec et pas terrible  (Lu 9222 fois)
MISONNE
*****
Messages: 2058


« Répondre #15 le: 20 Mars 2018 à 16:37:32 »

pour les bulles mettre un peu d'alcool isopropylène ...
Bon courage pour la suite ...  Grin
Journalisée
Philippe Rolland
*
Messages: 45


« Répondre #16 le: 24 Mars 2018 à 15:33:07 »

Bonjour à tous,
encore une fois merci pour votre soutien, Françoise, Armand ainsi que Lionel.
C'est un peu mieux, mais j'ai encore 3 soucis:
  • un flou général : le rodoïde est portant bien à plat, de plus écrasé par une plaque de verre. Est ce une épaisseur trop importante de gélatine, du coup trop d’épaisseur d'émulsion, du coup une image trop ... épaisse  ou autre ?
  • il y a une opacité omniprésente, je veux dire pas de vrai transparence (est ce le noir pas assez noir de mes transparents pixélisés qui laisse passer un peu de uv ? sans doute ...
  • une partie de la gélatine part au rinçage. Le verre est bien, nettoyé avec de l’ammoniac, et bien rincé. Je lave à l'eau froid sous le robinet (je suis en morbihan, l'eau est froiiiiiiide) et en bac pendant 1 mn en gros puis avec un peu de vinaigre d'alcool (20s) puis rincage environ 30s à l'eau.
Je livre 2 photos qui illustrent ces 3 questions.


* cynao_phase2a.jpg (350.84 Ko, 1368x950 - vu 326 fois.)

* cynao_phase2b.jpg (360.08 Ko, 931x1288 - vu 329 fois.)
Journalisée
Armand
*****
Messages: 984


WWW
« Répondre #17 le: 24 Mars 2018 à 20:26:17 »

Hello,

Première question :
Les exemples montrés ci-dessus ont-ils été pris avec la gélatine gonflée d'eau après le rinçage ou une fois la gélatine sèche ?

A+
Journalisée

Armand
*****
Messages: 984


WWW
« Répondre #18 le: 24 Mars 2018 à 21:37:05 »

Pour le troisième point, je pense qu'il y a deux opérations à modifier.

1) pour le rinçage, il vaut mieux immerger la glace enduite de gélatine dans une cuvette d'eau plutôt que de la mettre sous le robinet. La gélatine reste un produit fragile et la pression de l'eau, au sortir du robinet peut décoller la gélatine. Donc, cuvette + eau froide, quelques agitations douces et manipuler la glace par les côtés, sur la tranche.

2), j'ai bien peur que le vinaigre inter-agisse avec la gélatine. C'est un acide, et çà ne fait pas bon ménage avec ce colloïde. Mieux vaut utiliser l'eau oxygénée, d'une part elle agit sur le cyano en l'oxydant et lui donnant ce beau bleu profond, d'autre part, l'eau oxygénée tanne un peu la gélatine, me semble-t-il et du coup, elle sera un peu plus résistante.

Pour le premier point :

Suivant la réponse posée ci-dessus, je penche effectivement pour une épaisseur de gélatine trop importante. Sans vous prendre pour un débutant mais juste pour être sur, il faut que la partie imprimée du négatif numérique, ou l'émulsion dans le cas d'un plan film soit directement en contact avec la gélatine sensibilisée. Ceci afin de garantir un bon contact et une bonne netteté.

Pour le deuxième point :

Il faut déjà régler les deux autres points avant de réfléchir à celui-ci.

Courage,

A+
Journalisée

Philippe Rolland
*
Messages: 45


« Répondre #19 le: 25 Mars 2018 à 14:49:52 »

Bonjour Armand,
les photos sont prises juste après le rinçage: la gélatine gorgée d'eau et JE vais exploiter au mieux à nouveaux tous vos conseils !!
encore mille merci à vous pour votre soutien et accompagnement !
Excellent weekend à vous Armand et encore merci !
Journalisée
Armand
*****
Messages: 984


WWW
« Répondre #20 le: 25 Mars 2018 à 20:58:09 »

Hello Philippe,

À voir ce qu'en dirons les collègues mais pour ma part, je simplifierait le processus, au moins dans u premier temps. Et pour çà, je m'occuperais de la gélatine, dans les proportions que j'ai donné voilà quelques posts. Et cette gélatine, sans sensibilisateur. Ensuite, une fois sèche, sensibiliser la gélatine, au pinceau en croisant les passages du pinceau.
Tel quel, cela séchera rapidement (sensibilisation) sans rajouter les soucis de l'homogénéité gélatine/cyano. Ensuite, le cyano ne sera qu'en surface de la gélatine ce qui pourrait éliminer un des défauts constatés.

Une fois que çà c'est calé, vous pourrez modifier la procédure, l'ajuster, l'affiner.

A+

Armand
Journalisée

Philippe Rolland
*
Messages: 45


« Répondre #21 le: 05 Avril 2018 à 21:10:19 »

Bonsoir,
après usage, de vos conseils, j'ai encore des difficultés...
le composé gélatine/cyano me semble bien répartie sur le verre, j'utilise un peigne; merci beaucoup pour le conseil. Bref cette partie, une fois le composé étalé, me semble presque nickel, c'est après que cela se gâte.....


En revanche le séchage, je suis dans une pièce froide et semble t-il humide, trop humide, car elle implique comme  une condensation sur presque toute les plaques de verre
Après séchage complet, genre 4 ou 5 jours nécessaire et encore ... parfois après 7 jours, .... c'est trop souvent collant au doigt après ce délai.


Je pense donc à contruire une boite, un caisson
 - isolé de la lumière des uva
 - avec une ventalitation légère (une entrée et une sortie et un ou 2 petits moteurs avec une hélice, ou créer une circulation thermique naturels)
 - un pot de gros sel à l'intérieur
de manière à pouvoir placer cette boite dans un endroit moins humide et moins froid.
Qu'en pensez vous ?
Vous même utilisez vous une telle boite ? où fêtes vous sécher vos plaques (pour éviter la condensation)

enfin, dernière question, ....  quand vous fixez les plaques de verre dans l'eau froide pendant 5mn, vous vous mettez dans le noir ou pas Huh? car la sensibilité est me semble très faible du composé.... j'ai un doute
Excellente soirée à tous
Philippe.
Journalisée
didier d
*****
Messages: 1055


« Répondre #22 le: 06 Avril 2018 à 07:06:04 »

Bonjour,

Le cyanotype ne demande pas du tout d'être maintenu dans le noir complet avant traitement (ce n'est pas du gélatinobromure), vous pouvez faire sécher vos plaques dans une pièce chauffée de la maison qui ne reçoit pas la lumière du soleil (sdb, wc, chambre fermée), il n'est pas sensible à l'éclairage artificiel. Vous pouvez donc de même effectuer vos traitements sous éclairage artificiel sans souci. A 20°C, vos plaques devraient être sèches en moins de 24H.
Journalisée
NestorBurma
*****
Messages: 1259


« Répondre #23 le: 06 Avril 2018 à 09:04:01 »

Bonjour,

Le cyanotype ne demande pas du tout d'être maintenu dans le noir complet avant traitement (ce n'est pas du gélatinobromure), vous pouvez faire sécher vos plaques dans une pièce chauffée de la maison qui ne reçoit pas la lumière du soleil (sdb, wc, chambre fermée), il n'est pas sensible à l'éclairage artificiel. Vous pouvez donc de même effectuer vos traitements sous éclairage artificiel sans souci. A 20°C, vos plaques devraient être sèches en moins de 24H.

Le spectre du cyano est "assez large" mais centré sur les UVA, ce qui le rend manipulable sous les lumières atténuées et hors UVA ... personnellement je sèche à l'air libre, en lumière très atténuée et je traite sous lumière jaune, tubes fluo habillés de chaussettes jaunes de chez la BS (les fenêtres du labo "plein jour" sont recouvertes des mêmes filtres).
Journalisée
Philippe Rolland
*
Messages: 45


« Répondre #24 le: 06 Avril 2018 à 14:13:09 »

Bonjour à tous,
et encore une fois, merci pour vos soutiens.

1) Je suis très loinde vos temps de séchages,  je suis près de 7j; mais je suis en bretagne, la pluie, l'humidité...
Je ne connais pas ces filtres Mr Burma Nestor ... chaussette jaune, que vous semblez mettre aux fenetres pour filtrer les UVa ??
Ai je bien compris ?

2) De plus j'ai acheté des film pour imprimante laser: les novaliths translucide (http://www.novalith.com/laserfilm-film-laser-translucide-mat-100brformat-a4-100-feuilles-p-171.html) vous connaissez Huh car ils ne sont pas transparents, mais translucide... cela est il génant ?

Excellente journée à tous
Philippe
Journalisée
NestorBurma
*****
Messages: 1259


« Répondre #25 le: 06 Avril 2018 à 14:39:27 »


Je ne connais pas ces filtres Mr Burma Nestor ... chaussette jaune, que vous semblez mettre aux fenetres pour filtrer les UVa ??
Ai je bien compris ?


http://trichromie.free.fr/trichromie/index.php?post/2010/03/06/LEE
Journalisée
Armand
*****
Messages: 984


WWW
« Répondre #26 le: 06 Avril 2018 à 21:40:46 »

Hello,

Pour les transparents, le mieux c'est d'essayer sur du papier, c'est plus simple, plus rapide et au moins vous êtes sur.

Pour le séchage, je ne comprend pas. Comme il est dit, le plus simple est de placer la vitre en ambiance tiède aux environs de 20°C. Vous devez bien avoir une pièce à cette température.
Pour faire sécher le linge, il vous faut également 8 jours ?
Sinon, il suffit de se faire une boite avec chicanes piège à lumière, boîte mise dans un courant d'air.
Ou bien, un chauffe plat et la vitre placée sur des plots afin que la vitre ne touche pas le chauffe plat. Ce sera plus rapide que la boîte et ventilateurs, pas de bricole et double utilisation pour préchauffer la vitre avant le coulage de la gélatine.

A+
Journalisée

Philippe Rolland
*
Messages: 45


« Répondre #27 le: 08 Avril 2018 à 17:25:58 »

Bonsoir,
c'est le week end, les essais, et je n'y arrive toujours pas.

Les résultats sont assez similaires:
-  image sans blanc (ie transparent, tout est presque bleu)
-  c'est mat et opaque
-  il y a encore des petits genre grumeaux
j'ai cela quelques soit la stratégie:
-  J'ai essayé en 2 étapes, d'abord gélatine puis cyano. Mes problemes sont alors des traces visbles, une non homogéniété d'épaisseur parfois ,
-  En une étape , je fais la gélatine, que je laisse un peu reposé à froid, puis chauffé bain marie ( température au doigt car je n'ai pas de thermomètre). quand elle bien liquide, je la laisse se reposé à chaud ou à froid, puis à partir de 15mn je mets dans un ordre aléatoire soit d'abord le citrate, soit le ferri. Je fais le plus souvent du 5ml chacun pour ne pas trop jeter. Au total je dois avoir 15ml de solution gélatine/cyano.

Je fais chauffer les plaques de verre au dessus d'un bain marie une à une, la sauce gélatino cyno dans un becher lui aussi en bain marie. LA température est contrôlé au doigt donc ... assez imprécis.
Une fois séchée mes plaques sont mat, souvent déjà bleu, d'un bleu non homogène, avec des trainées, parfois, et opaque, granuleuse

Je dois vraiment pas être malin, et ou avoir 2 bras gauches, j’essaie pourtant d'exploiter au mieux tout vos conseils, mais je galère sans trop savoir quoi faire maintenant pour progresser.
Le point positif du we: Je fais sécher avec une plaques de cuisson allumé à côté... je pense arriver enfin à 24h comme vous  !!!

A votre bon coeur, pour des conseils, je suis un peu découragé.
Je Joins :
-  d'abord 2 images, une fois insolées et fixées
-  Puis 1 autres images de plaques séchées non insolés, juste séchées.

A votre bon coeur, pour des conseils, je suis un peu découragé.
Phililppe.




* problem1.jpg (328.84 Ko, 970x970 - vu 178 fois.)

* problem2.jpg (298.49 Ko, 906x1039 - vu 175 fois.)

* sechage3.jpg (335.18 Ko, 1044x1044 - vu 175 fois.)
Journalisée
Françoise2501
*
Sexe: Femme
Messages: 16


« Répondre #28 le: 09 Avril 2018 à 13:54:55 »

Bulles d'air et spots de gélatine, apparemment  Undecided

Ce qui ne me semble pas étonnant si tu chauffes tes plaques au préalable du dépôt de ton émulsion et qu'en plus tu les réchauffes au séchage. Vu que tu ne contrôles pas parfaitement la température, ton émulsion est peut être trop chauffée lorsque tu l'étales. Que tes plaques deviennent bleues et opaques au séchage n'est pas étonnant. Personnellement, je ne chauffe jamais mes plaques et je ne rencontre aucun problème pour l'étalage de l'émulsion, ni pour le séchage (pour le séchage, préférer un ventilateur, jamais de chaleur). En tout cas, il te faut vraiment un thermomètre, ça va te changer la vie  Grin

Pour ce qui est de l'émulsion en elle-même (pourquoi cette attente de 15 mins, au fait?), je préfère commencer par ajouter le citrate, une fois que la gélatine est bien diluée. Je trouve qu'il fait davantage de grumeaux que le ferri et qu'il est nécessaire de le mélanger avant le reste des ingrédients.
(Je vais peut être me faire incendier, mais je n'utilise même pas de bain marie, mais une casserole en métal, sur mon gaz réglé au minimum  Grin )
Journalisée
Françoise2501
*
Sexe: Femme
Messages: 16


« Répondre #29 le: 09 Avril 2018 à 13:56:08 »

Je rajoute juste un truc: si ton temps de séchage est aussi élevé, ne serait-ce pas parce que tu mets trop d'émulsion sur tes plaques??
Journalisée
Pages: 1 [2] 3 Haut de page Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.11 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
3608073 ème visite
123 visiteur(s) en ligne
2891 visite(s) aujourd'hui
Disactis.com 2002-2018

Page générée en 0.075 secondes avec 19 requêtes.