- Tirage Palladium -
Format 27 x 27 cm

Auteur : Charles Guerin

> Visiter sa Galerie <
     A c c u e i l         G A L E R I E         B l o g         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t     

Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
17 Octobre 2017 à 03:54:37

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche :

Rechercher:     avancée
Vos papiers sur le Géant des Beaux Arts :
26534 Messages dans 2361 Fils de discussion par 895 Membres
Dernier membre: kamphotog
* Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous
+  Disactis.com - Photographie Artisanale - Procédés Anciens - Prise de vue et Tirage
|-+  Les procédés Photographiques
| |-+  Gélatino-Bromure d'Argent
| | |-+  Tests de révélateurs sur négatifs papier au gélatino bromure maison
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Tests de révélateurs sur négatifs papier au gélatino bromure maison  (Lu 89 fois)
didier d
*****
Messages: 979


« le: 11 Octobre 2017 à 21:05:53 »

Bonjour à toutes et tous,

Je partage ici un test que je viens de faire avec 4 révélateurs pour développer des prises de vues 4x5" sur papier couché d'une émulsion gélatino maison.
Oublions les défauts de l'émulsion et les erreurs de manip, ce n'est pas le sujet ici...  Smiley

D'abord le Bromophen, révélateur papier hydroquinone-phénidone, à 1+4 qui est la dilution standard préconisée: à ma grande surprise il ne se passe quasiment rien... j'ai attendu 15mn et la densité a un mal fou à monter et donc le contraste, c'est tout grisouille, bref à jeter (j'ai fait deux fois le test et deux fois même résultat, je ne m'explique pas le pourquoi du comment...)

Ensuite, le révélateur décrit dans l'article de Lionel (mais sans Bromure de Potassium), c'est beaucoup mieux, densité, contraste sans excès, le grain semble un peu gros mais en affinant la formule et le temps on doit pouvoir obtenir de très bons résultats.

Ensuite HC-110 1+24, c'est le meilleur équilibre densité-contraste-finesse, top !

Enfin le 10-100-1000 (10g métol 100g sulfite 1000g eau) à 1+1, c'est évidemment moins contrasté que le HC-110 mais l'image est très fine et détaillée, même dans les ombres, une très bonne option si l'on désire un révélateur doux en contraste (pour tirer du cyano par exemple)

Voilà, rien de bien révolutionnaire dans ces résultats, mais ils pourront toujours servir d'orientation de départ.


* devs.jpg (391.15 Ko, 1200x926 - vu 30 fois.)
Journalisée
Pages: [1] Haut de page Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.11 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
2595245 ème visite
71 visiteur(s) en ligne
333 visite(s) aujourd'hui
Disactis.com 2002-2016

Page générée en 0.044 secondes avec 20 requêtes.