Menu Principal

     A c c u e i l         G a l e r i e         A r t i c l e s         B o u t i q u e         F o r u m         C o n t a c t   

Quelques images de la Galerie :


- Cyanotype -
Format 15 x 23 cm

Auteur : Fabienne Forel

> Visiter sa Galerie <


- Cyanotype -
Format 15 x 22 cm

Auteur : Claude Chaix

> Visiter sa Galerie <


- Ferrotype -
Format 13 x 18 cm

Auteur : francis Courtemanche

> Visiter sa Galerie <

Sujets Récents

Une image :


- Ambrotype -
Format 25 x 20 cm

Auteur : michel graniou

> Visiter sa Galerie <

Auteur Sujet: Temps mort  (Lu 2196 fois)

Edouard Franqueville

  • ***
  • Messages: 209
    • Edouard Franqueville
Temps mort
« le: 21 décembre 2008 à 02:04:00 »
j'avais un trou dans mon programme de la journée et il ne faisait pas trop noir, j'ai quand meme pas mal merdouiller sur quelques points, c'était pas tres sérieux


troisieme type

  • *****
  • Messages: 968
  • Sexe: Homme
    • Matériel photographique artisanal
Re : Temps mort
« Réponse #1 le: 27 novembre 2010 à 11:38:45 »
Personne n'a rien dit sur cette photo?! Les gens sont ingrats...  ;)
Moi qui ne cours pas après les natures mortes en général, ni après les photos de fleurs, je dois admettre que celle-là me fait quelque chose. C'est délicat, c'est comme une apparition au milieu de nulle part, tout en finesse, tout en courbe...
Tiens, on serait sur Flickr, je la mettrais en favori!  ;D

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3981
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Temps mort
« Réponse #2 le: 27 novembre 2010 à 11:44:56 »
Et bien voilà !  :)

C'est ça la force des images... Même si parfois on n'est pas fan d'un style, et bien certaines images parviennent à nous surprendre, à remettre en question certaines de nos certitudes...

Objectif atteint !  :D

Christian R

  • *****
  • Messages: 742
Re : Temps mort
« Réponse #3 le: 27 novembre 2010 à 15:01:04 »
L'image n'est vue QUE sur un écran.
Tirage argentique ?
Impression numérique ?
Palladium ?
Platine ?
Satista ?
Un des innombrables procédés fer-argent viré à l'or ?
Charbon ?
Gomme ? (mais je ne crois pas)
Ou tout simplement une image non tirée mais mise sur écran, ce qui serait dommage car la prise de vue -ou au moins ce que l'on voit- est bonne

Personnellement, regarder des images sur un écran ne me fait ni chaud ni froid, c'est buniquement pour information, savoir que cette image existe. Pas sûr d'ailleurs que mon écran soit réglé comme celui de l'auteur. Une photo, ce n'est pas virtuel, c'est celle qui est sur un support. Ce n'est qu'un avis personnel

Lionel TURBAN

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 3981
  • Sexe: Homme
    • Disactis.com
Re : Temps mort
« Réponse #4 le: 27 novembre 2010 à 15:23:00 »
Christian,

Oui, l'image ne prend toute sa dimension que dans la matière dans laquelle elle trouve support.
Et je trouve ceci d'autant plus vrai lorsqu'il s'agit de procédés différents de ceux que l'on connait, issus de "l'industrie"...

J'ai lu de nombreuses fois et encore plus pendant la guerre Argentique/Numérique : Seule l'image compte.
Je pense que non... En tout cas, pas dans nos pratiques où chaque procédé donne une personnalité propre à l'information visuelle.

Nous le savons parce que nous avons conscience des connaissances et du travail que demande la pratique d'un procédé ancien pour arriver à un bon résultat.
L'image prend alors une valeur beaucoup plus grande.
L'image est sublimée par l'idée d'un travail difficile et maitrisé.
L'image n'est plus celle d'un photographe, mais d'un véritable artisan qui a travaillé avec ses mains après une longue période d'apprentissage.

Ici, il s'agit d'un Ambrotype sur verre.
Et précisément, l'Ambrotype a besoin d'être vu dans son ensemble, qui est constitué par l'image et son support lui-même, pour communiquer toute sa singularité.

Comme regarder un Daguerreotype sur un écran, c'est presque absurde...  :)

troisieme type

  • *****
  • Messages: 968
  • Sexe: Homme
    • Matériel photographique artisanal
Re : Temps mort
« Réponse #5 le: 27 novembre 2010 à 16:31:07 »
Je suis d'accord avec vous, une image ne se savoure pleinement que lorsqu'on l'a dans les mains, ou en tout cas sous les yeux.

Pour le peu de tirages sous agrandisseur que j'ai fait, j'ai constaté la richesse qu'il peut y avoir dans les nuances, qui n'est simplement pas reproductible à l'écran. Pour avoir scanné certains de mes cyanotypes, je sais combien il est illusoire de vouloir présenter un travail à une communauté, en sachant que le résultat sera une "bête image bleue", par opposition à la profondeur que peut rendre le bleu, tirant parfois sur l'indigo. Et puis la trame du papier, et puis le jeu de la lumière naturelle... Toutes ses choses qui ne s'accommodent pas d'une reproduction numérique, tout comme une rose industrielle est incapable de ne serais-ce qu'évoquer l'odeur d'une rose de jardin...
Je n'ai pas eu la chance d'admirer des œuvres tirées et /ou réalisées avec des procédés anciens, mais déjà à l'écran elles ont une saveur particulières.. Les collodions ont, pour ce que j'en ai vu, une onctuosité dans les nuances qui leur est propre, que j'apprécie particulièrement. Sur cette image notamment, je trouve que cette onctuosité sert admirablement le sujet.
Mais je suis conscient, en l'écrivant, que ce n'est probablement qu'un bien pale reflet de la réalité... Dont je m'accommode puisqu'il y a peu de chance que je me retrouve face à l'original au détour d'une rencontre... Mais qui sait?!

;)